Economie

La Maison de l'entreprise Ouest répond à la crise requin

Promesse de la Chambre de commerce et d’industrie, le guichet unique sur les conséquences économiques liées à l’interdiction des plages de Boucan Canot et des Roches Noires prend son rythme de croisière. Les demandes affluent déjà.


 
Lors de la réunion publique qui s’est tenue le 13 octobre en mairie de Saint Paul, les services de l’Etat avaient présenté les dispositifs mobilisés pour protéger l’activité et l’emploi sur la zone balnéaire directement touchée par l’interdiction d’accès des plages. La CCIR, de son côté, avait mis sur la table le "guichet unique", outil de proximité à l’écoute des professionnels de Saint-Gilles, du club de surf ou de plongée en passant par le commerçant du coin.

Le dispositif de soutien économique mis en place par la Préfecture tente de conjurer les chiffres d’affaires en berne des commerçants de Saint-Gilles. Il vise à accélérer le dispositif du chômage partiel pour éviter le licenciement, à prendre en charge le contrat de sécurisation professionnelle ou encore activer les dispositifs moratoires fiscaux et sociaux.

Souvent critiqués pour la multiplicité de leurs comptoirs, les services de l’Etat et les collectivités se sont mis d’accord pour offrir un cadre unique aux chefs d’entreprise actuellement dans le creux de la vague.

La Maison de l’entreprise de l’Ouest constitue donc "l’interlocuteur des demandes du chef d’entreprise", avance Estelle Say Liang Fat, la directrice de la structure.

La Maison de l'entreprise Ouest répond à la crise requin
Dans la pratique, "le chef d’entreprise doit compléter une fiche de renseignements qui identifie ses difficultés". S’en suit une orientation du professionnel vers les solutions les plus efficaces. Comme une aubaine, la maison de l’entreprise s’est ouverte il y a à peine un mois. "Avant, nous avions une petite antenne située à Savanna, nous n’étions pas réellement visibles".

Le document que doit compléter l’entrepreneur en difficulté à cause de la crise du requin, doit recenser les informations nécessaires aux différents services de l’Etat et organismes pour évaluer ses besoins. En les accompagnant au mieux dans leurs démarches, en assurant notamment un traitement rapide de leur demande, la chambre consulaire espère apporter une réponse centralisée.

Au 19 octobre, 12 entreprises ont déjà contacté la Maison de l’entreprise de l’Ouest : deux moratoires fiscaux, six aides au titre du RSI (registre des sociétés et indépendants), cinq demandes d’étalements sociaux pour la CGSS, deux demandes de moratoires CRR (Caisse Réunionnaise de Retraite) et deux procédures de prise en charge avec le contrat de sécurisation professionnelle ont été diligentés. "Depuis, 5 entrepreneurs sont venus s’ajouter à ce premier bilan". Faut-il s'en réjouir ?

----------
Maison de l’Entreprise Ouest
196, rue Marius et Ary Leblond
97460 Saint-Paul
tél : 02.62.33.35.15
Lundi 24 Octobre 2011 - 15:57
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1646 fois




1.Posté par noe12 le 24/10/2011 17:48
Il ne faut pas non plus abuser de cette situation pour demander tj plus , plus ....Les bars fonctionnent très bien et l'été arrive ....les bières coulent à flot ....et le pastis aussi ....
N'est pas "Minatchy" qui veut .....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales