Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable


Partager

La MCUR de Wikipedia



Wikipedia est une encyclopédie libre. Chacun peut apporter sa petite contribution. Et j'ai voulu apporter la mienne, le plus objectivement possible. Mais le PCR veille au grain par l'intermédiaire de Thierry Caro, qui supprime systématiquement tous mes ajouts : pour l'instant, les trois derniers paragraphes de l'article et les liens externes.

La MCUR de Wikipedia, c'est la MCUR ... de Françoise Vergès.

J'étais un contributeur de Wikipedia, je ne le suis plus. Mon adresse IP est sur le tableau des proscrits!

Ci-dessous le dernier paragraphe de l'article et les trois suivants, de mon cru, qui sont censurés! A peine publiés, ils sont effacés! L'institut LH2-DOM a réalisé un sondage du 27 avril au 5 mai dans lequel il ressort que 46% de la population a estimé que la Maison des Civilisations et de l'Unité Réunionnaise est un lieu de mémoire indispensable, ce pourcentage dépasse 50% chez les jeunes. [3] Depuis que ce sondage a été publié, les Associations qui s'opposent au projet de la MCUR redoublent leurs efforts. Pas de MCUR à Plateau-Caillou, site inconstructible et qui doit le demeurer; priorité doit être donnée à la rénovation de tous les sites chargés d'histoire et laissés à l'abandon; il y a lieu, également, de redonner vie aux structures muséales existantes : voilà ce que proposent ceux qui rejettent le plan de la Région Réunion. Devant une telle contestation, Paul Vergès lancera une nouvelle enquête publique en décembre 2009. Mais désormais, on peut penser que les élections régionales de mars 2010 vont permettre de savoir si la MCUR sera ou non acceptée par les Réunionnais : elles feront office de consultation populaire.

Entre le projet présenté aux dernières élections régionales et celui qui se présente maintenant, la différence est de taille; le projet est de plus en plus coûteux et de plus en plus flou, au point que cette Maison, prétendument Maison de l'Unité réunionnaise, est bel et bien la Maison de la Division. La montagne risque d'accoucher d'une souris! Je supplie Huguette Bello, candidate à la mairie de Saint-Paul, d'intervenir pour que la démocratie rayonne au PCR et que Wikipedia cesse d'être un instrument au service de son parti politique, celui qui s'efforce de l'élire... démocratiquement! Mais je crains de crier dans le désert.

Liens externes [modifier]
* Site Internet de la Maison des civilisations et de l'unité réunionnaise
* Actualités de la Maison des civilisations et de l'unité réunionnaise
* Questions sur la MCUR
* Thuriféraires de la MCUR
* Crise d'ire au coeur de la MCUR http://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_des_civilisations_et_de_l'unit%C3%A9_r%C3%A9unionnaise

Gérard Jeanneau

Jeudi 1 Octobre 2009 - 07:57
Notez

Lu 10363 fois, cliquez sur une des icônes ci-dessous pour partager cet article avec votre communauté


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

54.Posté par Gérard Jeanneau le 09/11/2009 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dixit Harold, étudiant à la Sorbone, notre sorbonicole, dirait notre ami Rabelais :
Passion, passion, M. Jeanneau : "je crois savoir", cette approximation n'est pas, de votre part, une litote (figure de style s'exprimant par une négation et non par une affirmation) vous ne feignez pas de savoir : vous ne savez pas et, ne vous embarrassant pas de vérité vous souhaitez induire auprès du lecteur ce que vous n'avez pourtant pas eu l'honnêteté intellectuelle de vérifier (comme pour la litote).

------------------

Merci pour la leçon de linguistique : litote, figure de style s'exprimant par une négation et non par une affirmation, dit mon professeur Harold. Et pourtant "je crois savoir" que la négation n'est pas nécessaire. Il est plus juste de dire : litote, figure de style s'exprimant d'ordinaire par une négation. Il faut être pointilleux; je n'aime pas les approximations! Un seul exemple chez Racine, le tendre Racine : "à cet objet sa rage s'est émue" : "objet" pour parler du corps de Pyrrhus transpercé et couvert de sang; cette belle litote atténue l'insoutenable, et sans négation. Et André Gide a raison de dire que le classissisme a le merveilleux don de la litote.

Et je crois deviner que cette remarque ne va pas plaire à mon sorbonicole!

53.Posté par Gérard Jeanneau le 08/11/2009 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dixit Harold, notre vaillant anonyme, xénophobe de surcroît : "Vous venez ici nous donner des leçons sous prétexte d'être l'époux d'une Réunionnaise. Depuis quand "être l'époux de" confèrerait-il plus ou moins de qualités à l'heureux élu ?
L'Histoire de La Réunion ne se transmet pas par osmose amoureuse. Vous ne serez crédible qu'après avoir fait l'effort de vous documenter. D'ici là comprenez que vos spéculations puissent lasser, voire irriter (cf. Julie Pontalba).
Vos habitudes européocentristes sucées avec le lait de votre mère, apprises sur les bancs des écoles ne vous ont pas permis de vous débarrasser de grilles de lecture non avenues ici. Notre Histoire, M. Jeanneau, n'est réductible à aucune autre, notre peuplement et les conditions de ce peuplement ne sont réductibles à aucun autre...
Ce qui vous est demandé c'est de respecter votre terre d'adoption et que, pour critiquer en bien ou en mal, vous le fassiez sur des bases pertinentes et non sur des approximations hasardeuses. (post 43)

----------------------------------------------

Et ma "spéculation" qui vous lasse et qui vous fâche, je la réaffirme le plus clairement possible : dans le monde catholique, à l'époque de l'esclavage, le curé enterrait ses brebis décédées dans son cimetière, en "terre sainte"; les autres personnes décédées étaient enterrées en "terre profane". Le Code Noir, si horrible soit-il, a entériné cette coutume. Le problème des sépultures ne se situait donc pas dans la dialectique esclave/non esclave mais dans celle chrétien/non chrétien.

Vous avez levé un peu le voile sur votre anonymat en disant au post 52 que vous avez été le disciple de Raymond Barre à la Sorbone. S'il vous plaît, présentez notre litige à un historien de cette Université - ou à votre papa s'il est historien à la Réunion - et faites-moi part de sa thèse à ce sujet. Evitez de lui faire lire ce message où je reprends vos paroles : il ne vous honore pas! Ma mère, décédée, m'a donné une éducation autre que celle que vous me montrez.

Un conseil cependant : faites un effort pour sortir de votre adolescence!

Ataleur.

52.Posté par Harold le 04/11/2009 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Alfrédine,
merci pour votre réponse plus zen que votre précédent post.

Permettez Alfrédine que je vous taquine : je m'en tiens à ce que dit Raymond Barre. Il a été, un temps, mon professeur de droit économique, nous avons sympathisé puisque j'étais l'un de ses étudiants Réunionnais et que lui, bien qu'habitant et enseignant à Paris, ne cessait de dire son amour pour son île natale. Qu'il n'y soit pas revenu souvent tenait à son histoire familiale et il s'en est expliqué.

Je ne puis vous dire si "terre d'adoption" était une remarque humoristique de la part de notre grand homme, c'est votre supposition mais, pour ma part, je me garde bien de faire parler les disparus, je m'en tiens à leurs écrits et déclarations publiques.

Pour ce qui est de la modestie que vous prêtez à Raymond Barre … il avait beaucoup de qualités mais pas celle-ci, je suis désolé de vous le dire. Il avait une claire conscience de ses qualités te ne cessait de soupirer contre les incompétents au pouvoir. Ces soupirs furent si forts qu'ils parvinrent aux oreilles du président Giscard d'Estaing et il se retrouva donc 1er ministre. Relisez la presse de cette époque, ses qualités, ses compétences sont évoquées mais, sa modestie, pas vraiment.

Pour ma part, lorsque je controverse avec M. Jeanneau, ce qui compte c'est le respect de la mémoire de celles et ceux pour lesquels, à l'époque et longtemps après l'abolition de l'esclavage, il n'y avait pas le moindre respect puisque leur humanité même leur était déniée.

Je n'affirme rien qui n'ait été établi sur la base de documents précis. C'est ce que j'appelle respecter l'Histoire de La Réunion. Celle-ci est souvent à découvrir pour nombre d'entre nous puisqu'elle n'est pas enseignée.

Bonjour Jeff :
Enseigner n'est pas ressasser sinon expliquez-moi les raisons pour lesquelles, sur tout le territoire de la République, on enseigne l'Histoire de France, ses pages de gloire comme ses turpitudes (esclavage mis à part)? Parler de la féodalité excite-t-il les descendants de serfs et de manants contre ceux issus de la noblesse ? Expliquer la Commune ses causes et sa répression a-t-il jamais valu aux descendants d'Adolphe Thiers de se faire agresser ?
Mais à La Réunion, enseigner l'Histoire de La Réunion serait le signe d'un désir de revanche ? De qui contre qui puisque le métissage, le brassage sont tels que le Père Jean Barassin a pu, lors du Congrès de l'Océan Indien tenu en septembre 1972 à l'Hôtel de Ville de Saint-Denis, démontrer au cours d'une communication qui fit grand bruit, que pas un seul Réunionnais, aussi blanc de peau soit-il, ne pouvait prétendre n'avoir pas de "sang noir" dans ses veines (on ne parlait pas encore de gènes, ce qui aurait été plus exact). Alors, le ressentiment de qui contre qui ? de soi-même contre soi-même ?

51.Posté par Alfrédine le 04/11/2009 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Harold,
Merci de vos précisions. Mais vous rehausseriez le niveau de vos contributions en évitant de mentionner l'origine (française, ici, en l'occurrence) de l'internaute à qui vous répondez. Tenez-vous en aux déclarations et apportez une réponse argumentée sur les idées seulement et pas la géographie.
Raymond Barre s'est trompé en parlant de terre d'adoption. Ce Parisien d'origine réunionnaise a été élu à Lyon pour ses compétences et ses convictions et pas pour ou malgré ses origines réunionnaises.
Mais, venant de la bouche de Raymond Barre, je prends son affirmation davantage comme de l'humour et une certaine forme de modestie. Deux sentiments que je n'ai pas ressentis dans votre réponse à M. Jeanneau.

50.Posté par Jeff le 04/11/2009 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Nicolas, voilà du concret, espèrons que cela pourra permettre de faire avancer le "combat" de Pierrot.

Merci de tout coeur de ton info.

49.Posté par nicolas de launay de la perriere le 04/11/2009 03:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite question aux spécialistes de la MCUR.

Vergès françoise et Carpanin Marimoutou n'étaient ils pas vers 2002 dans l'association des amis de la MCUR, rémunérés en tant que chargé de mission ?

Ci-dessous ce qui est disponible sur le site de la Région Réunion:

"2002 : Création de l’Association pour la Maison des Civilisations et de l’Unité Réunionnaise (AMCUR). Son rôle est de faire connaître le projet auprès de la population. Parrainage du projet par des personnalités internationales."

La publication au JO de cette association semble datée postérieurement à l'octroi des subventions par la Région nécessaires à son fonctionnement.

Association : ASSOCIATION POUR LA MAISON DES CIVILISATIONS ET DE L'UNITE REUNIONNAISE (AMCUR).
No de parution : 20030031
Département (Région) :

Lieu parution : Déclaration à la sous-préfecture de Saint-Benoît.
Type d'annonce : ASSOCIATION/CREATION


Déclaration à la sous-préfecture de Saint-Benoît. ASSOCIATION POUR LA MAISON DES CIVILISATIONS ET DE L’UNITE REUNIONNAISE (AMCUR). Objet : rayonnement de la maison des civilisations et de l’unité réunionnaise, promotion de l’histoire et de l’identité réunionnaises, valorisation des civilisations qui ont contribué à la constitution et à l’unité du peuple réunionnais. Siège social : 11, chemin Bras-Canot, 97470 Saint-Benoît. Date de la déclaration : 17 juin 2003.

Cela explique t il la raison pour laquelle certains salariés auraient "muté" de cette association vers le cabinet de la Région CAR la loi ne prévoit pas qu'une collectivité puisse verser des subventions à une association non déclarée, sans que l'ordonnateur de la dite collectivité et toute personne utilisant ces fonds, puissent ne se voir rien reprocher....

Par ailleurs, on trouve également un article du JIR à l'adresse : http://www.indereunion.net/actu/archiv/dec02.htm

"Un article du JIR, daté du 20 décembre, revient sur le projet - d'aucuns diront "pharaonique" - de la Maison des Civilisations. On nous rappelle, ou on nous apprend, que le lieu à déjà été trouvé, dans les hauts de Saint-Paul, plus précisément à Bellemène, que le coût du projet est de 56 millions d'Euro pour une première tranche, 21 millions pour une seconde, et que les dirigeants de l'association portant le projet font preuve d'un bel optimisme. L'association s'appelle l'AMCUR, son président n'est autre que Carpanin Marimoutou, et son vice-président Idriss Issop-Banian ; ils prévoient une pose de la symbolique première pierre pour 2004 et précisent l'état d'esprit devant présider à la réalisation du projet..."

Il suffit juste de vérifier si ou non, l'AMCUR a bien perçu des subventions entre 2002 et le 17 juin 2003 de la part de la Région Réunion et si CM et FV étaient chargé de mission rémunéré par cette association à vos marques prêt ..? vérifier ? (y a tout de même des risques d'inéligibilité si tout cela est avéré, qui pèsent sur l'ordonnateur au titre de la gestion de fait, ça vaut le coup non ?)

48.Posté par Harold le 03/11/2009 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Jeanneau, ce qui est lassant chez vous réside dans votre ton comminatoire, passionné.

Votre précipitation à tirer des conclusions, à imaginer que vos posts sont l'objet d'une surveillance quasi policière, à voir dans vos interlocuteurs des affidés de la Région, des alimentaires de la MCUR, tout cela m'a conduit à vous dire que ce n'est certainement pas la preuve d'une volonté de dialogue.

Relisez-vous et convenez que l''attaque personnelle est votre péché mignon : M. Caro, Mme Vergès, son père, etc, vous ne citez des noms que pour aussitôt stigmatiser. Du calme, du calme.

Relisez-vous vraiment car lorsque vos interlocuteurs vous apportent des faits, vous renvoient à des documents, non seulement vous ne répondez pas mais de plus vous leur reprochez de ne pas vous montrer par où pèche votre raisonnement. C'est étonnant, non ?

Voilà pourquoi, ce que je trouve lassant est de vous voir rétif à accepter d'aller vous documenter. Je n'ai pour ma part nulle honte à ne pas connaître l'Histoire de votre région d'origine et si, d'aventure, la vie m'y conduisait, ce serait avec appétit que je m'y plongerais.

Il se peut qu'ayant lu vous en tiriez d'autres conclusions que moi et il sera alors réellement intéressant et constructif d'en débattre mais, s'il vous plaît, sortez de l'approximation, de l'intuition qui vous conduisent à des affirmations aussi fausses qu'elles peuvent parfois être péremptoires.

J'espère ne pas vous avoir froissé, j'essaie simplement d'être clair. Malgré cela je vois que j'ai froissé Alfrédine et j'en suis désolé. J'espère que ma réponse l'aura apaisée.

47.Posté par Harold le 03/11/2009 23:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir Alfrédine,

désolé de vous avoir plongée dans un tel état. Tout ça n'en vaut pas la peine.

D'autant moins que Raymond Barre, lors de son accession à la mairie de Lyon, a fait état de son émotion d'être à Lyon "en terre d'adoption". Lui auriez-vous donné les mêmes conseils (légèrement énervés) qu'à moi ?

Être en terre d'adoption est un concept extrêmement doux puisqu'il parle d'accueil et non pas d'installation. Le manguier qui accueille un greffon donne des mangues greffées lesquelles sont bien meilleures. Sans le manguier initial pas d'accueil du greffon, sans greffon pas de mangues plus douces, les deux sont donc complémentaires, mais c'est quand même le manguier qui accueille le greffon.

Tout métissage suppose donc un respect réciproque et si l'accueillant doit le respect à l'accueilli il n'est pas de coutume que l'accueilli puisse dépeindre la terre qui l'accueille, ses habitants, sa culture et son Histoire en rappelant sans cesse que dans sa terre d'origine on pense autrement.

Il est vrai que tout ce qui est humain m'intéresse, il est vrai que je peux passer des heures à écouter des personnes venues d'autres horizons me parler de chez eux, d'eux-mêmes, c'est passionnant, enrichissant. Il est par contre moins agréable de lire, sous la plume d'accueillis que, du moment que nous partageons la même nationalité, il n'y aurait pas une manière Réunionnaise d'être Français.

Avec mes meilleurs sentiments de Réunionnais citoyen Français.

46.Posté par Alfrédine le 03/11/2009 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A HAROLD LE SECTAIRE IGNARE
Monsieur Harold,
Un homme habitant depuis 30 ans ou plus à La Réunion est Réunionnais à 100 %, qu'il soit célibataire ou uni à une épouse réunionnaise ou polonaise ou canadienne ou venant de Ouagadougou.
La Réunion n'est pas une terre d'adoption pour M. Jeanneau pas plus que la terre de Bretagne ou celle du Languedoc sont des terres d'adoption pour des Dionysiens ou des Saint-Pierrois qui s'y sont établis.
Monsieur Harold, déchirez vos pièces d'identité française et jetez-les aux chiottes, vous n'en êtes pas digne !
Avec des électeurs de votre acabit, Raymond Barre n'aurait jamais été élu maire de Lyon !!!

45.Posté par wikipravda...ça continue de plus belle !!! le 03/11/2009 21:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous n' avez pas éxagéré M . Jeannau.... Thierry Caro continue à abuser dans la censure !


que ceux qui en doutent regardent un peu ce qui s'est passé sur la page de Françoise Vergès (onglet historique) ces deux derniers jours !!!

il efface tout.... vous précisez née à Paris...défait !

descendante de la famille millon etc...?? défait !

signalez que le site de Berkeley ne connait pas de Dr Vergès ! défait....ce Monsieur s'abrite derrière sa bible, à savoir le site du comité de l'esclavage...pour qui Miss Françoise est Docteur.

Le site du comité comprend de grossières erreurs sur le CV de Françoise, vous lui faites remarquer que ce n'est pas une preuve.et que ce site n'est guère fiable...Caro s'énerve et menace d'exclusion pour vandalisme !!!



Les liens entre Françoise, papa, le PCR et la MCUR, la non adhésion d'une partie de la population à ce projet ??? ouh la la...défait aussi sec....


Une phrase comme quoi Pierrot porte plainte contre Paul Vergès suite aux conditions dans laquelle miss Françoise a été nommée, lien du site, extrait de la plainte....miracle...ça passe !!
Zinfos calmerait il les censeurs ???




quelques liens pour mieux suivre le feuilleton, que ceux qui ont envie de participer ne se gênent pas !!!



page discussion de Caro thierry, aller en bas....

http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_utilisateur:Thierry_Caro#fran.C3.A7oise_verg.C3.A8s



page de discussion de Thierry974, affreux wikipediste sans carte du PCR !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_utilisateur:Thierry974




La page de Miss Françoise, sur laquelle veillent farouchement les alimentaires et autres apparatchiks depuis sa création....allez sur historique, et comparez les versions effacées depuis deux jours !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7oise_Verg%C3%A8s

http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Fran%C3%A7oise_Verg%C3%A8s&action=history

44.Posté par Gérard Jeanneau le 03/11/2009 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Harold

Et si mes spéculations sont lassantes à ce point, pourquoi prenez-vous une si grande peine à me répondre si longuement? Ce que je dis a l'avantage d'ouvrir le dialogue. Vous m'en donnez la preuve et c'est l'essentiel.

Donnez-moi un exemple d'une de mes approximations hasardeuses. Nous discuterons. Après tout, vous me paraissez plein de bonne volonté. Evitez une argumentation ad hominem. Collons au sujet.
A taleur.

43.Posté par Harold le 03/11/2009 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Jeanneau écrit : "On peut le penser, pourquoi pas? Mais je suis porté à croire - et personne ne peut affirmer le contraire - que ces esclaves décédés ont été inhumés non par un esclavagiste - je le vois mal avoir eu cette condescendance - mais par leurs intimes qui ont dû apporter tout le soin jugé nécessaire".

Il faut, M. Jeanneau, être sérieux : "On peut le penser"; "Je suis porté à croire" ; "personne ne peut affirmer le contraire" ; "je le vois mal", etc., sont du même acabit que votre "je crois savoir".

Vous venez ici nous donner des leçons sous prétexte d'être l'époux d'une Réunionnaise. Depuis quand "être l'époux de" confèrerait-il plus ou moins de qualités à l'heureux élu ?

L'Histoire de La Réunion ne se transmet pas par osmose amoureuse. Vous ne serez crédible qu'après avoir fait l'effort de vous documenter. D'ici là comprenez que vos spéculations puissent lasser, voire irriter (cf. Julie Pontalba).

Vos habitudes européocentristes sucées avec le lait de votre mère, apprises sur les bancs des écoles ne vous ont pas permis de vous débarrasser de grilles de lecture non avenues ici. Notre Histoire, M. Jeanneau, n'est réductible à aucune autre, notre peuplement et les conditions de ce peuplement ne sont réductibles à aucun autre. Ce n'est pas une affirmation, ce sont là les conclusions de maints travaux, congrès, colloques et études internationaux consacrés à l'Océan Indien. Ces outils sont à votre disposition aux Archives départementales, à la bibliothèque de la Fac, dans les librairies et même sur le net.

Personne, et surtout pas moi ne vous reprochera de méconnaître notre Histoire, par contre, ce qui est irrecevable c'est votre manie de procéder par analogie : je connais l'Histoire des Deux-Sèvres DONC "je suis porté à croire" que je peux en déduire les lignes de force de l'Histoire de La Réunion. C'est de cette prétention que naît le cuistre.

S'il vous plaît, relisez-vous. Vous disposez des outils intellectuels qui devraient vous permettre de regarder La Réunion et son Histoire depuis La Réunion et non plus depuis les Deux-Sèvres. Vous verrez que c'est un travail salutaire qui éveille bien plus la sensibilité aux faits indianocéaniques que l'attitude typiquement hexagonale du "je n'ai rien à apprendre de vous, je sais tout".

Que vous ne puissiez être d'accord avec tel ou tel point de vue, qui ne le comprendrait ? Ce qui vous est demandé c'est de respecter votre terre d'adoption et que, pour critiquer en bien ou en mal, vous le fassiez sur des bases pertinentes et non sur des approximations hasardeuses.

42.Posté par Jeff le 03/11/2009 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On peut inlassablement commenter l'histoire, mais sommes-nous responsables de erreurs de nos anciens? Garder le passé en mèmoire, OUI mais pour construire l'avenir et je crains que ces débats ne servent qu'à créer le ressentiment entre les communutés alors que les vivants n'en sont pas responsable.

Que voulez-vous exactement? Faire un grand procès et appeler à la barre tous les descendants.

Il ne faut pas oublier que l'esclavage et le servage ont existés, mais tournons vers l'avenir pour nos enfants, fort de ce très douloureux passé.

41.Posté par Gérard Jeanneau le 03/11/2009 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à Harold, qui a besoin de précisions.

Evidemment, en cas de décès sur mer, les esclaves étaient jetés par-dessus bord sans sépulture de même que les marins qui pratiquaient la traite. Et les premiers étaient fort nombreux à mourir à cause des maladies et des traitements inhumains qu'ils subissaient. Il y a lieu alors de préciser "esclaves décédés en mer, sans sépulture". Personnellement, je m'en tenais à la situation des esclaves établis dans l'île; je n'ai pas songé à étendre le sujet extra muros.


Vous dites que les esclaves enterrés en terre profane, dans un champ de cannes, ont été enterrés superficiellement. On peut le penser, pourquoi pas? Mais je suis porté à croire - et personne ne peut affirmer le contraire - que ces esclaves décédés ont été inhumés non par un esclavagiste - je le vois mal avoir eu cette condescendance - mais par leurs intimes qui ont dû apporter tout le soin jugé nécessaire.


Autre point litigieux : les esclaves sans nom. Sous la royauté, je le répète, il n'y avait pas de registres officiels. Il n'y avait que les registres paroissiaux auxquels tenaient beaucoup les rois. Et donc les non baptisés, à leur mort, ne figuraient pas sur les registres des sépultures de la paroisse. Ce n'est qu'en 1792 qu'a été créé l'état civil. Mais bien entendu les esclavagistes n'ont pas attendu cette date : ils avaient forcément leur propre gestion du personnel servile, dont, me semble-t-il, on n'a aucune trace. Les esclaves avaient bien un nom.


Enfin peu de traces de leurs tombes, et peu également de celles des hommes libres de la même époque. Le culte des morts n'a pas été assez ardent. Presque tout s'est effacé avec le temps. C'est grand dommage.

40.Posté par Harold le 03/11/2009 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Jeanneau est un récidiviste : oui, j'ai fauté en ne corrigeant mon post, trop long à l'origine. J'ai raccourci et, ce faisant, ai commis une faute d'accord qui l' a entraîné ( M. Jeanneau, pas l'accord, soyons précis) sur une fausse piste. Il "croyait savoir" que j'étais une femme philosophe. Passons.

J'avais dit que M. Jeanneau était passionné et obnubilé par la famille Vergès, ce dont M. Jeanneau proteste.

Pour être convaincu de sa "bonne foi", il suffit de se reporter à ses autres posts (et au 37) pour y lire cette obsession passionnelle qui n'est pas une invention de ma part. Et, jugeant les autres depuis ses obsessions, le voilà me décrivant "bouillant de colère". Si cela peut apaiser votre propre fureur, M. Jeanneau, cela ne me dérange guère, au contraire.

Passion, passion, M. Jeanneau : "je crois savoir", cette approximation n'est pas, de votre part, une litote (figure de style s'exprimant par une négation et non par une affirmation) vous ne feignez pas de savoir : vous ne savez pas et, ne vous embarrassant pas de vérité vous souhaitez induire auprès du lecteur ce que vous n'avez pourtant pas eu l'honnêteté intellectuelle de vérifier (comme pour la litote).

Or, c'est à partir de ce "je crois savoir" que vous avez gratifié les lecteurs de votre très originale conception de la méthode de sondage qu'il conviendrait d'appliquer à toute consultation relative à la MCUR. Parlez-en à M. Fabing (Ipsos), je suis certain qu'il trouvera cela très rafraîchissant.

Je vous laisse donc à vos colères "majuscules" dont les prochaines semaines, je n'en doute guère, vous démontreront les effets "minuscules" sur l'opinion.

Enfin, M. Jeanneau, il serait bon de vous documenter : de 1815 à 1848, la traite étant interdite, elle s'est poursuivie sous sa forme interlope. Au nombre des esclaves jetés par dessus bord au large de nos côtes et qui n'eurent donc pas de sépulture, il convient d'y ajouter le fait qu'à partir de l'ordonnance prise en 1818 par le baron Milius, tous les esclaves devaient porter un nom et être munis d'un carnet de travail. Les travaux d'Hubert Gerbeau, notamment, ont permis d'établir que ce "pass" a servi à plusieurs reprises à des esclaves différents. Pour dissimuler un apport d'esclaves illégal, on donnait à ceux-ci les "pass" des défunts dont on ne déclarait pas le décès et qui n'eurent donc pas de sépulture.

Si jeter un corps ou l'enterrer sommairement dans un écart de la plantation est ce que vous considérez être une sépulture, alors les charniers de Srebrenica, les fossés de Katyn, les marécages cambodgiens sont des sépultures ? Un peu moins de "je crois savoir" donc, un peu plus de documentation et de réflexion vous seraient profitables. L'aigreur ne saurait tenir lieu d'analyse, même si — je veux bien vous croire — vous déversez cette bile sourire aux lèvres.

Dois-je, pour finir, vous soupçonner d'être le porte-plume de M. Virapoullé ou D. Robert puisqu'il semble que vous-même soyez incapable de supporter la moindre critique sans y lire aussitôt une allégeance à la Région ?

39.Posté par Gérard Jeanneau le 02/11/2009 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Brave Roungoun, la téte lé dur. Mi donne a ou un bon l'adresse.

38.Posté par Roungoun le 02/11/2009 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gégé, pas la peine de rabacher ton copié-collé, tu es dans la (fausse) théorie et non dans la réalité.

300 000 esclaves n'ont pas eu de sépulture à la Réunion.

cette injustice est aujourdh'ui réparée.

passons à la suivante.

37.Posté par Gérard Jeanneau le 01/11/2009 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite réponse à Roungoun

Paul Vergès a claironné son credo lors du dernier congrès du PCR : "La MCUR (Maison des Civilisations et de l’Unité Réunionnaise) sera le grand sanctuaire de tous ces milliers d’esclaves qui n’ont pas eu de sépulture".

Faux : tous les esclaves de l'île ont eu une sépulture, ne fût-ce que pour des raisons d'hygiène!

Le problème des sépultures ne se situe pas dans la dialectique esclave/non esclave mais dans celle chrétien/non chrétien. Le problème posé par les esclaves non baptisés fut, d'une certaine manière, comparable à celui posé par des catégories 'problématiques' (les comédiens, les suicidés...). S'ouvrit donc l'opposition entre terres consacrées et terres profanes. L'existence de 'cimetières d'esclaves' est authentifiée, même si les recherches sont toujours plus ardues (en particulier dans la quantification) dans la mesure où les archives restent lacunaires. Il est probable que les ossements humains mis à nu assez récemment par une forte marée sur la plage de Saint-Paul, à proximité du cimetière marin, soient ceux d'un cimetière profane, ceux d'un cimetière d'esclaves non baptisés ou non reconnus comme chrétiens. Tous ceux qui n'étaient pas chrétiens ou qui n'étaient pas considérés comme tels étaient enterrés en quelque champ, en terre profane. Et ce n'est qu'au milieu du XIXe siècle que les sépultures deviennent individuelles. Par ailleurs, les protestants avaient leurs cimetières, les juifs les leurs. Voilà un point d'histoire que Paul Vergès arrange à sa manière avec la complicité du grand historien, au service du PCR, Eugène Rousse, qui soutient curieusement la même thèse.

L'article du code noir relatif aux sépultures des esclaves ne fait que signaler la coutume de l'époque en Europe, l'enterrement en terre sainte ou l'enterrement en terre profane. Evidemment les autres articles du code noir sont d'une horreur absolue!

36.Posté par Roungoun le 01/11/2009 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Spéciale Dédicasse à Gérard JEANNEAU :

http://www.clicanoo.com/index.php?page=article&id_article=226294

allez, va réviser ton Code Noir, Gégé !

35.Posté par Gérard Jeanneau le 01/11/2009 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dixit Harold :
M. Jeanneau "croyait savoir" que j'étais une femme. Passion, passion !


Oui, mais ce n'est pas par passion, loin s'en faut, c'est tout bêtement à cause de votre horrible faute d'orthographe. Vous avez écrit : "L'envie d'en sourire m'a quittée". Brave Harold, vous avez fait accorder le participe précédé de l'auxiliaire avoir avec le sujet alors qu'il doit s'accorder avec le COD s'il est placé avant! Votre grossière faute d'orthographe m'a induit en erreur. Je ne sais pas si je vais réussir à vous amener à résipiscence! La téte lé dur, marmaille!


Je vous rends donc vos attributs virils que j'ai prélevés virtuellement par erreur! Et cela sans la moindre passion!


L'expression que j'ai employée et qui vous fait bouillir de rage : "je crois savoir" est une petite litote; je feins de douter, mais en réalité je ne doute pas du tout! La prochaine fois, j'emploierai la litote plus courante : "je ne suis pas sans savoir".


Bref, tout ce que j'écris, je l'écris le sourire aux lèvres. Inutile de voir de la colère. C'est chez vous qu'elle se trouve : c'est même une colère majuscule, comme dirait Alphonse Daudet. Décidément la crise d'ire s'étend au-delà de l'enceinte de la MCUR!

34.Posté par Jeff le 31/10/2009 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au risque de me répéter, le plus grand danger sera quand Google via wikipédia aura acquis toutes "les bibliothéques" comme les mormons saisissent tous les registres paroissiaux et autres, pour des finalités évidentes et inavouables,du moins dans les contextes socio-politiques actuels.

Un peu de retenue messieurs et pas de guerre de chapelle, les vérités des uns ne sont pas les vérités des autres, à chacun de se faire son opinion, c'est ce que wikipédia essaye d'éviter malheureusement en assénant "une vérité".

Mais pour ce que j'en dis. Orwell, Huxley, Collins, etc. avaient raison.

33.Posté par Harold le 31/10/2009 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Jeanneau me fait philosophe. Merci.
Je ne pense pas avoir jamais dit que la route des Tamarins soit la route Vergès, mais M. Jeanneau, lui, tient à écrire qu'elle s'appelle la route Pierre Lagourgue. Voilà comment , "en creux", M. Jeanneau vient confirmer ce que j'écrivais hier : "M. Gunet, M. Jeanneau et quelques autres sont obnubilés par une famille politique : pas une minute de leur vie ne se passe qu'ils ne puissent réfréner leur fascination et nous la dire. ". La preuve est faite, M. Jeanneau précise : "route Pierre Lagourgue" de peur qu'un lecteur puisse, lisant "route des Tamarins", lire "route Vergès".
L'aveuglement de la passion a encore frappé.

M. Jeanneau nous apporte ensuite sa conception originale du sondage d'opinion : "Je crois savoir qu'ici et là, dans toute l'île, des associations et des comités de citoyens ont dénoncé le projet pharaonique de la pyramide inversée. Et malgré le sondage, apparemment favorable à la MCUR - on n'a pas dû sonder un seul membre des organisations anti-mcur! "
1 - "je crois savoir" : cette formule est aussi limpide et précise que "les milieux autorisés" moucatés par Coluche. M. Jeanneau n'en sait rien alors "il croit savoir".
2 - Puis, partant du postulat "je crois savoir", il doute que les sondeurs aient sondés des associations dont il nous avoue ne pas savoir si elles existent ! De mieux en mieux.
3 - Enfin, pour savoir si la MCUR est souhaitée ou non, M. Jeanneau souhaiterait que l'échantillon de l'institut de sondage fasse une place aux associations (dont il ne sait si elles existent) opposées à la MCUR.
C'est rigolo.
M. Jeanneau devrait se rapprocher des sondeurs auprès desquels il apprendrait que l'établissement d'un échantillon se fait sur des bases un tout petit peu plus scientifiques et non partisanes. Ça lui éviterait de démontrer à tous combien la passion est peu compatible avec la raison.
Harold

NB (pour ne pas écrire PS sinon M. Jeanneau y verrait une signature) : je n'appartiens pas à la famille Vergès, j'essaie juste de m'appartenir et d'être ainsi que le souhaitait Diderot : "être moi, moi tout plein".
Et pourtant je ne suis pas prof de philo, juste un peu cultivé (sans "e" car je suis un homme dont l'un des prénoms est "Harold" tout simplement.). Mais M. Jeanneau "croyait savoir" que j'étais une femme. Passion, passion !

32.Posté par Gérard Jeanneau le 31/10/2009 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite rectification :
Sous le pseudonyme Harold se cache, bien sûr, une philosophe du cercle de Vergès, comme le montre clairement le champ lexical de la philosophie (et non sémantique). Excuse a moin.

Et petit ajout pour la dernière réponse de Harold, dame philosophe. Oui, il est de règle de nommer le directeur d'un établissement avant son inauguration à condition toutefois de ne pas le désigner sans se référer à la législation, par le simple bon plaisir du Président de Région, ni de le recruter avant qu'on ait posé la première pierre après la DUP. Il faut savoir donner du temps au temps!



31.Posté par Jeff le 30/10/2009 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On se croirait en plein Orwell : la ré-écriture de l'histoire. Je me méfie de wikipédia comme de la peste : la vérité des uns n'est pas la vérité des autres et wikipédia à un comité de "censure", même si cela ne porte pas ce nom, ce qui est très regrettale pour les lecteurs et les contributeurs.

Google essaye et réussit à avoir la main mise sur les "bibliothèques" comme les mormons ont la main mise sur les registres paroissiaux et autres àtravers le monde sous couvert de généalogie, pour des raisons évidentes et inavouables.

Un peu de retenue, Messieurs,lesvérités desuns ne sont paslesvérités des autres mais la pluralité des avis permet de seforger une opinion,alors laissez nous décider de notre ressenti et non de nous rendre arbitre de vos querelles de chapelles.

Bonsoir

30.Posté par Gérard Jeanneau le 30/10/2009 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sous le pseudonyme Harold se cache, bien sûr, une philosophe du cercle de Vergès, comme le montre clairement le champ sémantique de la philosophie, auquel on a oublié d'ajouter le terme "démesure" : "L'envie d'en sourire m'a quittée", dit-elle par ailleurs.


Je crois savoir qu'ici et là, dans toute l'île, des associations et des comités de citoyens ont dénoncé le projet pharaonique de la pyramide inversée. Et malgré le sondage, apparemment favorable à la MCUR - on n'a pas dû sonder un seul membre des organisations anti-mcur! - Vergès remet la seconde enquête publique au mois de décembre prochain et même il semble ne plus en parler! Il a probablement à sa disposition un autre sondage plus juste! L'heure est grave : les régionales sifflent sur sa tête, comme des serpents!


Les anti-mcur dénoncent la mégalomanie avec fermeté et insistance, mais avec la tête si froide ou d'un air si amusé que cela déclanche de folles crises d'ire au coeur de la MCUR.


Notre pitoyable philosophe compare la levée de boucliers contre la MCUR avec celle dressée contre la route des Tamarins. Malheureuse comparaison! La dame serait bien en peine de trouver une association qui ait mis sa flamberge ou sa durandal au vent! Personne n'a tiré son épée, ni dégainé un révolver. Aucune association ne s'est opposée à la route des Tamarins, à la route Pierre Lagourgue. Il a été dénoncé seulement le mauvais contrôle des finances et le coût excessif des inaugurations!


J'invite ma philosophe Harold à remettre les pieds sur terre et à philosopher sans passion! Je lui renvoie aimablement sa petite leçon!


29.Posté par Jeff le 30/10/2009 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes en plein Orwell, la ré-écriture de l'histoire en fonction de la norme. Je me méfie de wikipédia comme de la peste, et le comité de censure, même s'il ne porte pas ce nom de peur d'effrayer les lecteurs et contributeurs, est bien réel.

Le plus grand danger est quand Google aura acquis toutes "les bibliothéques" comme les mormons saisissent tous les registres paroissiaux et autres, pour des finalités évidentes et inavouables,du moins dans les contextes socio-politiques actuels.

Un peu de retenue messieurs et pas de guerre de chapelle, les vérités des uns ne sont pas les vérités des autres, à chacun de se faire son opinion, c'est ce que wikipédia essaye d'éviter malheureusement en assénant "une vérité".

28.Posté par Harold le 30/10/2009 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'allais oublier une chose : il est désormais de règle, lorsqu'un établissement public, bibliothèque, médiathèque, lycée, conservatoire, est programmé, d'en nommer les responsables à l'avance de sorte que, sitôt inaugurée, la structure soit en mesure de fonctionner pleinement. La MCUR devrait-elle faire exception à la règle ?

27.Posté par Harold le 30/10/2009 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Armand Gunet, dans un post quelque peu excité du 3 octobre, se targue d'être le porte-parole d'une liste se présentant à la municipale partielle de Saint-Paul. Il parle "d'une brillante analyse du dossier MCUR". J'ai lu. L'envie d'en sourire m'a quittée lorsque je me suis rendu compte qu'après avoir recueilli 1,07% des voix, M. Gunet estime toujours être le représentant de l'opinion publique Saint-Pauloise et, pourquoi s'arrêter en si bon chemin, de l'opinion publique réunionnaise.
M. Gunet, M. Jeanneau et quelques autres sont obnubilés par une famille politique : pas une minute de leur vie ne se passe qu'ils ne puissent réfréner leur fascination et nous la dire.

Un sondage démontre-t-il que 46% des Réunionnais (et plus de 50% des jeunes) souhaitent l'édification de cette MCUR ? Aussitôt nos croisés s'enflamment et, brandissant leur clavier telle une flamberge au vent, pianotent afin d'épuiser leurs capacités épistolaires en attaques contre la MCUR (comprenez, la famille Vergès).

Libre à eux, sans doute ce goût de la diatribe permanente épanché en contributions vengeresses leur permet-il de ne pas claquer leurs voisins. Catharsis moderne, défoulage, et aveuglement total puisque, de toute évidence, l'idée de la MCUR, tout comme le Maloya, la coopération intercommunale, la route des Tamarins, le Tram-Train, vilipendés et combattus (y compris, pour le Maloya, manu militari par le défunt père de l'ex-maire de Saint-Paul que soutenait M. Gunet au 2e tour) fait son chemin.

Ne tenant pas à être désagréable à l'encontre des "antis", je dis à M. Thierry Caro : ne vous fatiguez pas à répondre à MM. Gunet et Jeanneau, vous leur tenez un langage de raison, ils sont, eux, sur le terrain de la passion. Il n'existe donc pas la plus petite chance que vos arguments puissent les faire réfléchir puisque, c'est bien connu, la passion rend aveugle et sourd.

Et comme il ne faut jamais désespérer de son prochain, je ne doute pas que, une fois la MCUR construite, MM Gunet et Jeanneau, séparément ou ensemble (pourquoi pas) iront —plusieurs fois— à la MCUR pour — tout comme moi — enrichir leur bagage culturel.

Impossible, dites-vous ? Que non ! depuis le 23 juin 2009, si vous saviez le nombre des détracteurs acharnés de la route des Tamarins qui ne cessent de l'emprunter … alors, une fois encore la sagesse n'est pas de s'épuiser à répondre à pire sourd qui ne veut entendre mais, comme toujours, attendre, laisser faire le temps, la vie, et accueillir à bras ouverts les enfants prodigues revenus au bercail.

26.Posté par Le pirate en Baggy & Chemises à fleurs le 19/10/2009 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et Up là....!! ...j'ai réajusté mes lunettes polarisées :

Dernière modification de cette page le 18 octobre 2009 à 14:27.

La neutralité de cette section est contestée. S'il vous plaît voir la discussion sur la page de conversation. N'enlevez pas s'il vous plaît ce message jusqu'à ce que la dispute soit résolue.

...La connaissance ? ...mouais.., ou comment rendre à César, ce qui ne lui appartient plus...??!!?

...Méfions nous des "nouveaux" paradigmes...!!!

25.Posté par DURIEUX Vivien le 07/10/2009 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que Madame Françoise VERGES Présidente de la Maison des Cultures et des Civilisations et de l' Unité de la REUNION, payée par les con-tribuables, depuis 5 ans ,7.000 à 14.000 € par mois, avantages inclus, ne connaissant pas, selon ses dires:

Notre Ambassadeur de LA REUNION à toutes les MISS REUNION et MISS FRANCE , M. Paul CARO, Vice Président du CTR-ITR, travaillant avec Mme Paul CARO, future présidente de l'hippodrome de la REUNION,voulu depuis 4 décennies par son père, notre grand timonier, notre Président Paul VERGES de LA REUNION avec Paul CARO comme Vice Président de l'ITR-CTR travaillant bien avec son son frère Pierre VERGES ,Président du CTR-ITR,


Que Mme Françoise VERGES , au nom de la défense du patrimoine comme Présidente de la Maison des cultures et des civilisations et et de l'Unité de LA REUNION, comme Présidente de la MCCUR présentée par son père de facto comme son Mausolée et sépulture d'esclaves non enterrés et en aucun un Musée, auquel M. PIANO star architecte des Musée, a refusé de participé à ce con-cours!?

Que Mme Françoise VERGES nous explique en quoi elle se bat pour le patrimoine de la REUNION, squatté par Paul CARO dans 'la maison Fruteau emmurée' ou ' Huguette BELLO veut sauver St Gilles' 'de peur que brûle ' la maison Fruteau emmurée', 'emmurée' comme Jeanne FRUTEAU dans un GOULAG MADE IN FRANCE à LA REUNION, dans 'Un Etat en état de faillite, la France 'Qui le 'VEAUX'bien'!?

La France se payant même le luxe de faire annuler du fait du prince, 3 élections ,que la droite la plus bête au monde et hiper corrompue a perdu le 4 octobre 2009 , par une cyber révolution!?

Car l'insurrection gronde dans notre jeunesse à 69% au chômage à TROIS BASSINS, car (...) parent de Jeanne FRUTEAU,ne portant pas secours à sa parente, car ayant retourné sa veste, pour rendre inconstructible avec la Région des terrains constructibles pour créer un complexe touristique!?

Alors qu'à St Paul ,on veut rendre constructibles des terrains inconstructibles ,pour un Mausolée et non un Musée, se mariant en aucune façon avec l'environnement de la savane, allant couter en impôts et frais de fonctionnement, pour être une verrue, dans le paysage qu'il ne magnifie pas et où Huguette BELLO a dit que ce n'était pas sa priorité et devrait déclarer avec le préfet ce concours d'architecture infructueux au nom du peuple français.!?

24.Posté par Gérard Jeanneau le 06/10/2009 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas de réponse de la journaliste de Témoignages! C'est grand dommage! Je suis contraint de continuer tout seul mon raisonnement, qui ne froissera nullement mon grand ami Descartes.

Non, je ne peux oublier l'horrible période de l'esclavage d'autant que j' ai, à la Réunion, de solides attaches familiales; et fort de ma naissance obscure, je peux clamer sur tous les toits que mes ancêtres n'ont jamais profité d'une domesticité parfaitement docile et gratuite!

Notre journaliste serait bien inspirée de faire une petite comparaison!



23.Posté par Gérard Jeanneau le 06/10/2009 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pascale David, journaliste à Témoignages, défend tout logiquement son journal. Et, comme Françoise Vergès, elle offense sans vergogne Descartes : quand on est contre la MCUR de la fille du Pésident de la Région, laquelle a été victime d'une crise d'ire, on est forcément au nombre des "partisans de l'oubli de l'esclavage et de ses œuvres". C'est un raisonnement d'une amusante tristesse. Il n'y a pas lieu de commenter la bêtise!


Mais une chose est sûre, aucun de mes ancêtres n'a trempé dans ce crime contre l'humanité! C'étaient de braves agriculteurs de la région vendéenne, quelques-uns probablement victimes du génocide vendéen. Et un paysan est profondément attaché à ses champs; l'en éloigner un tant soit peu, c'est lui arracher la vie! Inutile de chercher sur cette île un de mes ancêtres!


Une petite réponse, s'il vous plaît, Pascale David?





22.Posté par Lolo le 05/10/2009 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sinon je suis d'accord que wikipedia ne serait que mieux sans articles sur MCUR et Tram-train. Il sera bien temps d'écrire à ce sujet quand quelque chose de concret (en plus des salaires des dirigeants j'entends) se fera.

21.Posté par Lolo le 05/10/2009 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Velono et Thierry Caro s'entendent comme larrons en foire


eh oui, ce sont tous les deux des complices du diable !!!

20.Posté par Gérard Jeanneau le 05/10/2009 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autre aberration dans une encyclopédie, l'article tram-train de la Réunion. A l'ouvrage, notre éminent encyclopédiste Thierry Caro et ses compères.

Je m'empresse d'en rire de peur d'être obligé d'en pleurer!


19.Posté par Gérard Jeanneau le 05/10/2009 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Lolo, je dis que Velono et Thierry Caro s'entendent comme larrons en foire. C'est bien Thierry Caro qui m'a censuré sans le faire pour son alter ego. Je redonne le lien vers cette page censurée.

Entre nous soit dit, ne doit pas faire l'objet d'un article dans une encyclopédie ce qui n'est qu'un projet, comme celui de la MCUR. MSN se garde de le faire; comme dans toute bonne encyclopédie, il se contente de relater le présent et le passé, et il y a déjà beaucoup à faire.

La toute dernière mouture de Wikipedia - celle du 3 octobre 2009 - est acceptable; on a fait un bon pas vers l'objectivité. Et je suis heureux d'avoir attiré efficacement l'attention sur le problème. Un autre pas à faire, c'est celui qui consisterait à supprimer tout simplement l'article CMUR, hors sujet dans une encyclopédie!

http://www.prima-elementa.fr/Dico.htm


18.Posté par Lolo le 05/10/2009 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A M. Jeanneau,

quand on regarde l'historique de l'article MCUR sur wikipedia, on voit bien que c'est un dénommé "Jep" qui a écrit l'article avec les liens du quotidien, et que c'est un dénommé "Velono" qui le 2 juillet 2009 a mis la version polémique avec les liens vers Témoignages. On ne peut donc pas accuser Thierry Caro d'être partisan dans cette histoire. Son seul tort est peut-être de n'avoir pas supprimé cette version de "Velono". Par contre, dès que nous lui avons donné notre sentiment ici même, il a immédiatement rectifié et remis la version plutôt objective avec les liens vers le quotidien.
Plus de polémique donc! Peut-être que si vous l'aviez vu, vous n'auriez pas remis une couche le 02/10, et il ne vous aurait pas donné sa "réponse" (que j'ai d'ailleurs trouvée amusante, étant moi-même régulièrement accusé d'être un disciple du diable à Cap Méchant!).
Bref, la polémique était stérile.

17.Posté par DURIEUX Vivien le 04/10/2009 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DAVIS Pascale élude mes interrogations ci dessus d'architecte "Emize ZOLA de l'architecture" accusant de corruption et non respect des Droits de l'Homme dans l'affaire entre autres de corruptions de spoliation de patrimoine architectural , en bande organisée du crime par les époux Paul CARO de "La maison Fruteau emmurée" :

LE QUOTIDIEN du 27.03.09 et du 10.04.09 , avec Jeanne FRUTEAU "emmurée en France à LA REUNION, jusqu'à ce que nos avocats fassent des menaces tout dernièrement à LA CROIX MARINE , tutrice de Jeanne FRUTEAU et dépendante du Conseil Régional et Général, en subventions pour petits vieux ALZHEIMERS ne répondant pas à nos LR avec AR et nous empéchant de voir Jeanne FRUTEAU:"!?

l 'affaire FRUTEAU-CARO-BENARD-BELLO est la tragédie créole Acte II, d' " Un Etat en état de faillite ,la France" " Qui le "VEAUX" bien" ,par entre autre, l'OMERTA faite sur le concours d'architecture de la MCCUR et la politique de l'autruche dont M. DAVID Pascale semble être un adepte!?:

En faisant l'éloge d'un blockhaus anti vilaines femelles aedes albopictus devant être déclaré au NOM DU PEUPLE FRANCAIS un concours infructueux , ne s'intégrant en aucune façon à l'environnement de la savane, par son tout béton, digne de Mausolées Stalinien dont les Russes ne savent que faire de la momie congelée de LÉNINE, servant néanmoins, tous les 6 mois à refaire un lifting à Oncle HO et à KIM JONG et qui sait à notre Président Paul VERGES, si par malheur il venait à disparaître comme notre grand timonier, ne connaissant rien à l'architecture, pas plus que sa fille Françoise VERGES voulant être architecte!?

Chacun son métier et les vaches seront bien gardées

Vivien DURIEUX "UNE VACHE D'ARCHI" qui vous veut que du bien par amour fou pour LA RES PUBLICA "BAND ZOT TOUT"

AT DESIGN@ADV-ARCHITECTURE.COM IN GOD & WEB WE TRUST ,AMEN, AMIN

16.Posté par DAVID pascale le 04/10/2009 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A l'attention de M. Thierry Caro,
… et de ses détracteurs.
l est facile de reprocher à l'auteur et correcteur de l'article sur la M.C.U.R d'être “partisan” parce qu'il ne cite (dans les modifications du 30 septembre, données en lien par G.J) que le journal Témoignages : ce journal est, de loin, celui qui a porté le plus d'attention au projet, depuis ses débuts. Pour des raisons objectives, portant sur la nature du projet, et non par allégeance, comme le soutiennent les partisans de l'oubli de l'esclavage et de ses œuvres. Quoi qu'on fasse et quoi qu'on dise, ils seront contre (la parabole du cap Méchant est tout à fait bienvenue pour décrire l'état d'esprit de certains dans ce pays).
Ceci dit, lorsqu'on tape MCUR sur wikipédia, on trouve un article qui ne donne que quatre références tirées du Quotidien ! C'est d'un extrême à l'autre…Serait-il possible d'ajouter en références l'interview donnée au JIR par Françoise Vergès (je n'en ai plus la date, mais le JIR l'a sûrement : c'était en 2008 il me semble) ; ce n'est de ma part qu'une proposition, je suis très loin de savoir ce qu'il convient ou non de mettre dans une encyclopédie ; mais je suis heureuse, comme beaucoup de Réunionnais, d'y trouver un article sur la MCUR, un projet qui par sa dimension culturelle et humaine, mérite en effet d'être mieux connu.
Je voudrais attirer l'attention de Thierry Caro sur le fait qu'il ne donne en référence que des articles de Témoignages très récents, ce qui affaiblit la défense du projet. En effet, ce projet a déjà été “approuvé” par une majorité de Réunionnais lors des élections de 2004 : un article du 24 mars 2004 (…,2761.html) faisait déjà état d'une «polémique». C'est donc bien qu'il y a eu débat ! Faut-il citer un article faisant référence à cette polémique : la question aussi peut faire débat !
Mais il semble qu'il serait utile d'ajouter aux articles récents des références plus anciennes, que je vous livre en vrac. A vous de voir.
Séminaire de l'A.M.C.U.R : l'unité dans la diversité 6/12/2004
sur le programme scientifique et culturel de 2006
sur la culture de l'oralité, la mémoire et la transmission, du 4 novembre 2006
et un sur les Zarboutan nout kiltir (liés au projet de MCUR), du 22 octobre 2007.
Ces références restitueraient à ce projet plus de profondeur de champ et de sérieux que les seules trois références d'avril et mai 2009. Passe encore pour le renvoi au sondage (19 mai 2009), mais celle du 23 avril renvoie à un article de Wikipedia sur Témoignages, dont le moins qu'on puisse dire est qu'il est très déficient ! Quel intérêt ?

Pour résumer : bravo pour cet article sur la MCUR, qu'il serait bon d'étoffer, au moins dans ses références. Et à ce propos, ne pas se laisser terroriser par ceux (de tous bords, car hélas le ver est dans le fruit…) qui voudraient gommer Témoignages du paysage médiatique réunionnais : Laurent Vergès voulait lui donner toute la place d'un journal d'opinion réunionnais du 21e siècle. Est-ce vraiment le cas depuis la dérive autoritaire de novembre 2008 ?

15.Posté par DURIEUX Vivien le 03/10/2009 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La MCCUR ne semble pas la priorité de Mme Huguette BELLO, selon ses dires, si elle est élue dimanche 4 octobre 2009 notre Première Magistrate de Saint Paul .
Par contre M. Alain BENARD associée avec Mme Josseline LAURETTE était pour la MCCUR, la Maison des Cultures et des Civilisations et de l' Unité de la Réunion, avant de s''associer avec le Roy MELCHIOR , étant contre la MCCUR, obligeant M. Alain BENARD à déclarer que la MCCUR n'est plus une priorité à cause de la crise économique!?

Mais M. Alain BENARD a dit qu'il ferait l’hippodrome, dont Mme Paul CARO tenant des propos très racistes et contraire à LA RES PUBLICA serait la Présidente!?

Qu'en pense M. Thierry CARO!?

En tant qu’architecte parait-il "Emile ZOLA de l'architecture", accusant la France de non respect des Droits de l'Homme ,dans l'affaire DURIEUX-FRUTEAU-CARO-BENARD-BELLO, j'ai dit à Mme Françoise VERGES mon étonnement que la star des architectes en Musées, M. PIANO ait refusé de participer au concours d'architecture de la MCCUR, Maison des cultures et Civilisations de l’Unité Réunionnaise!?

La MCCUR qui serait la sépulture de tous les esclaves enterrés sans sépulture, selon notre Président Paul VERGES, expert il est vrai, en marronnage comme son fils Pierre!?
La MCCUR , n'étant la priorité, ni de Mme Huguette BELLO, ni de M. Alain BENARD, ce concours d'architecture devrait être déclaré infructueux, afin de proposer au peuple souverain, des projets s'intégrant mieux à l’environnement , comme le centre DJIBAOU à NOUMEA, s’intégrant par sa peau en bois lamellé et collé, en forme de tambour, totalement aux longues herbes de la savane et ne ressemblant pas à un blockhaus de la III guerre mondiale, ou à un Mausolée, comme certain l'ont ressenti, à commencer par M. Paul VERGES parlant de sépulture ,avec son banian pour le culte des ancêtres!?

Ne comprenant pas , comme architecte soucieux de la Politique cher aux Grecques, la bonne gestion de la Cité RES PUBLICA, qu’ on rendre pour la MCCUR, des terrains inconstructibles à PLATEAU CAILLOU constructibles sur 20 ou 40 hectares environ !?

Alors qu'à TROIS BASSINS, des terrains constructibles, environ 55 hectares, pour développer le tourisme ont été rendu inconstructiblespar la Région !? Alors qu’ il existe 69% de chômeurs chez les jeunes de moins de 25 ans à TROIS BASSINS, où on refuse par une politique nihiliste de créer de véritables emplois et sauver à travers l'île notre patrimoine architectural, par des hôtels de charme !?
En sauvant à travers toute l’île de vieilles cases, comme par exemple à St Gilles," la maison Fruteau emmurée" LE QUOTIDIEN du 27.03.09 et du 10.04.09 où " Huguette BELLO veut sauver St Gilles ", "de peur que brûle "la maison Fruteau emmurée"!?
Cette maison Fruteau,Carrère devant être classée par écrit au patrimoine architectural de notre île, ,si elle n’avait pas été bétonnée par Paul CARO !? Cette case ex RESTO SURF HOTEL de Mme FRUTEAU, a été l'objet , dernièrement d’une plus value de 2.000.000 % , pour devenir un ghetto blockhaus pour touristes sac à dos, avec des travaux sans déclarations de travaux de M. Paul CARO que Mme Françoise VERGES ne connait pas parait-il !?
Alors que Paul CARO est Monsieur touriste, travaille avec son frère Pierre VERGES et sa femme doit être la Présidente de l'hippodrome de LA REUNION à St Paul dont Mme Huguette BELLO ne veut pas mais souhaité par M. Paul VERGES depuis plus de 3 décennies!?

En tous cas ma Maison des Cultures et des Civilisations de l’Unité de la Réunion, dans sa forme actuelle est la maison de la désunion de LA REUNION et les élections Régionales diront son avenir!?

La démocratie avec INTERNET triomphant comme dimanche soir , 4 octobre 2009,à ST PAUL où le meilleur candidat sera choisi par LA VOX POPULI , VOX DEI, le jour du Seigneur pour les 81 ans de l’anniversaire du Dr Ernesto GUEVARA LYNCH de CERNA en octobre 2009, petit fils du dernier Vice Roy du PEROU !?



14.Posté par Thierry Caro le 03/10/2009 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Gunet,
Vous ne semblez pas comprendre. Lilian Thuram a toujours raison. Eugène Rousse détient la vérité, celle qu'on grave au fronton des palais. Paul Vergès est l'astre de nos jours, et sa fille l'étoile de nos matins. Aussi, sous leur lumière, je n'ai plus besoin de dormir. Comment pouvez-vous douter ?
Le PCR est notre Dieu, Témoignages notre évangile. Le tram-train sera, quand il fendra les airs dans les rues du Port, tel un chevalier de justice armé pour secourir la veuve et l'orphelin. En attendant, Wikipédia se doit diffuser la seule parole vraie, qui est celle du communisme, père nourricier d'une Réunion perdue dans le brouillard.
Aussi, si j'ai supprimé les ajouts qui y ont été faits par votre ami, ce n'est pas parce que la politique officielle de l'encyclopédie interdit les liens vers les blogs, ce n'est pas non plus parce qu'elle évite de promouvoir les propos partisans, ce n'est pas parce qu'elle fuit comme la peste les interprétations subjectives, ce n'est pas davantage parce qu'elle se refuse à servir de plate-forme aux agitateurs, brillants ou médiocres, ce n'est pas parce qu'elle réclame des sources de qualité, un recours privilégié à la presse papier, non, c'est parce que la MCUR est notre seul salut, le phare de notre culture, le réveil de notre vie.
De Paris, j'en suis d'ailleurs le penseur et l'architecte, son directeur des ressources humaines et son comptable. Comment pouvez-vous en douter ? Je suis la MCUR et la MCUR, c'est moi. La preuve, c'est que j'ai viré des conneries sur un site Internet.

13.Posté par Armand_GUNET le 03/10/2009 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à M. Caro !
Vous ne semblez pas avoir la conscience tranquille, à mater à 1 h ce matin sur Zinfos les réponses qui peuvent vous être faites.
Moi, je serai moins long que vous mais beaucoup plus direct et éloquent.
M. Jeanneau a très certainement un niveau culturel et déontologique bien supérieur au vôtre, premier point.
Deuxième point : vous ne répondez pas aux objections qu’il vous fait mais par une fable, vous lui signifiez qu’il est pareil à une vieille folle.
C’est vous le grossier personnage qui utilisez l’insulte, n’ayant pas d’argument probant à nous fournir.
Troisième point : dans le blog de Découpali (taper simplement « decoupali » sur Google), il y a une brillante analyse du dossier MCUR. Si vous avez un soupçon d’honnêteté intellectuelle, vous le mettrez sans sourciller sur Wikipedia. Je vous y autorise pleinement en tant que chargé de communication de cette liste pour la municipale de Saint-Paul.
C’est une argumentation que vous ne trouverez pas dans Témoignages, assurément, et les lecteurs de Wikipedia comme moi-même vous en saurons certainement gré.
D’avance, merci !
P.S. : À la fin de la conférence-débat (à l’initiative de la MCUR) au campus du Moufia avec Lilian Thuram, j’ai voulu poser une question à M. Thuram, en tant que représentant deux associations locales. M. Marimoutou a bien fini par me donner le micro que j’ai à plusieurs reprises réclamé, mais je n’ai pu dire qu’une seule des deux phrases que j’avais prévues avant de poser ma question. Des étudiants, manipulés par la MCUR m’ont interdit de le faire !
La MCUR, un espace de liberté et de dialogue ? Mais vous rêvez, M. Caro, vous rêvez !!!

12.Posté par Gérard Jeanneau le 03/10/2009 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Thierry Caro,
Mieux vaut se réfugier dans un conte à dormir debout que de réfuter mon argumentation. Je vous laisse à votre "subtile indifférence". On s'échappe comme on peut! Dommage de laisser souffrir notre ami Descartes!


11.Posté par Thierry Caro le 03/10/2009 01:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Jeanneau,
Il y a au cap Méchant une femme qui, chaque jour que Dieu fait, attend sur ce site touristique les curieux qui viennent le visiter. Après les avoir approchés, elle leur demande, le plus naturellement possible, s'ils sont bien catholiques puis, sans trop attendre leur réponse hésitante, se met à leur débiter des sermons étranges, desquels il ressort que le prêtre officiant à Ravine Blanche serait le complice du Diable, tout comme les pharmaciens, les médecins, Joseph Ratzinger et bien d'autres. Jean-Paul II, dit-elle, a été assassiné par les complices du Diable, et il était lui-même le complice du Diable.
La dernière fois que j'y suis allé, et même si c'était pénible, j'ai soutenu sa litanie jusqu'à la fin pour pouvoir, à son terme, initier une conversation. Elle m'a alors assuré avec une sorte de fureur dans les yeux que beaucoup de ses interlocuteurs, parmi les touristes, lui avouaient quotidiennement, et suite à ses questions insistantes, être eux aussi les complices du Diable. Déroutée face à une telle impudence, elle soutenait qu'ils le faisaient avec une grande conviction et trahissait par là-même qu'elle acceptait de tels aveux pour véridiques. Dès lors, disait-elle, le Diable avait décidément beaucoup de complices, et elle me questionna plusieurs fois, avant que je ne la quitte, pour s'assurer de ma sincérité lorsque j'avais annoncé que je n'étais pas l'un d'entre eux.
Je reconnais en vous, monsieur Jeanneau, les traits de la femme du cap Méchant. Vous avez trouvé, avec Wikipédia, un beau site fréquenté et offrant un décor dramatique. Mais peu vous importe ce décor, et sa grande beauté. Vous y voyez avant tout une grande caisse de résonance pour vos déclarations au vent car, comme elle, vous y cherchez toujours le Diable, ou devrais-je dire le Rouge, jusque dans le détail. Vous finissez d'ailleurs par croire l'avoir trouvé quand, pour se débarrasser de vous, vos interlocuteurs fatigués usent d'une ironie libératrice. Dès lors, votre monde se peuple sans cesse de ses complices et devient, logique, de plus en plus inquiétant.
La vérité, cependant, est bien différente. Il n'y a de Diable, au cap Méchant, que dans la tête de cette femme, et dans la solitude que son mal suscite autour d'elle, quand les passants se dépêchent de fuir ses blablas lancinants. Le site lui-même demeure, malgré ses cris, tout à fait magnifique et les usagers qui y passent, en dépit de ses accusations, complètement respectables. De la même façon, je vous le dis, ce n'est pas sur Wikipédia que vous devriez tenter de débusquer le Mal et ses agents, mais dans l'ennui profond dont naissent le plus souvent les rêveries personnelles, surtout celles que personne n'aura osé vous présenter telles qu'elles sont vraiment : de belles conneries, doublées d'allusions diffamatoires. Il n'est donc pas question de pondération en ce qui me concerne mais seulement, à compter de maintenant, d'une subtile indifférence, celle des voyageurs de passage, en somme.

10.Posté par Gérard Jeanneau le 02/10/2009 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Thierry Caro,
Je vous demanderais à mon tour plus de pondération. Il est évident que mes liens litigieux - et je les savais tels - ne font que répondre aux vôtres qui conduisent à Témoignages, journal bien orienté, et dans le sens qui vous convient ! Vous servez trop souvent ce journal, même si vous n'êtes pas rétribué. À chacun ses orientations politiques, mais il est préférable de les cacher quand on participe à la rédaction d'une encyclopédie ! Un seul lien eût suffi pour garder une certaine neutralité, le lien de la MCUR, présentée par le conseil régional.


Mes trois paragraphes que vous avez supprimés ne sont pas polémiques, collent à l'actualité, à l'exception de la toute dernière phrase - je le reconnais. On peut donc la supprimer et envoyer ma montagne accoucher ailleurs ! Ci-dessous, le lien vers notre problème, ce que j'ai proposé, ce que vous avez supprimé.


Mon adresse IP n'est pas bloquée, dites-vous. Oui et non ! À peine ai-je fait un ajout ou une correction que, dans l'heure qui suit, le censeur passe par-là et supprime mon ouvrage. Le lendemain, je peux intervenir; le résultat sera le même. La nouvelle adresse IP - elle n'est pas statique - n'a pas plus de succès. Il en est autrement quand j'interviens pour le latin chez Wikipedia. Là, je ne suis plus un intrus ! Pour la MCUR, j'ai tendance à fantasmer, dites-vous, mais pas vous, qui annoncez bien vite le début des travaux, alors que l'enquête publique est remise ... à décembre 2009 pour les raisons que chacun peut comprendre.


Je ne suis pas contributeur, dites-vous. Plus exactement, je ne le suis plus. Je peux toujours intervenir avec mes adresses IP apparentes. Je n'en demande pas plus, même si j'ai à me plaindre de censures répétitives et qui ne sont pas justifiées ! Je continue à apporter ma modeste contribution, sachant pertinemment que je suis la réincarnation de Sisyphe.


Un autre article a connu votre aimable censure, celui d'Alexis de Villeneuve. Vous veillez bien au grain ! J'ai ajouté deux liens, notamment celui de "Vi souviens", association de Jacques Thillier. Vous les avez supprimés, puis, quelques jours après, vous avez annulé votre intervention, vous vous êtes auto-censuré ! C'est bien ! Déjà Paul Vergès avait entrepris des démarches pour empêcher la publication de Vi souviens. Le procureur de la République n'a pas écouté cette doléance pour la simple raison, je suppose, que si l'on amnistie une faute, on n'amnistie pas le fait historique ! Vous avez donc été bien inspiré de rétablir mes liens ! Laissons parler l'histoire, ne l'arrangeons pas comme le souhaiterait Paul Vergès qui, par ailleurs a proclamé lors du Congrès du PCR : "La MCUR sera le sanctuaire de tous les esclaves qui n'ont pas eu de sépulture". Faux : tout le monde, esclave ou non, était enterré en "terre sacrée", dans le cimetière de monsieur le curé, ou en "terre profane", en quelque champ, quand on n'était pas de la chapelle de l'homme d'Église! Et Paul Vergès a trouvé une oreille attentive en la personne d'Eugène Rousse, historien du PCR, qui a approuvé sur ce point l'histoire arrangée de Vergès. Il faut lire attentivement l'article foudroyant de cet éminent historien, à la bonne source, chez Témoignages :

http://www.temoignages.re/lecture-selective-du-code-noir-par,37138.html


Monsieur Thierry Caro, je vous invite de nouveau à une plus grande pondération si vous tenez à servir Wikipedia. Servir à la fois cette encyclopédie et l'idéologie de Paul Vergès me paraît incompatible!
Cordialement.
Gérard Jeanneau

9.Posté par Thierry Caro le 02/10/2009 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
J'ai bien vu le problème, et c'est pourquoi j'ai rétabli l'article tel qu'il était le 19 mai dernier avant qu'un partisan de la MCUR ne le modifie et n'incite Monsieur Jeanneau à intervenir pour contrebalancer. Dans cette version restaurée, l'article s'appuie sur différents papiers du Quotidien parus en avril-mai, trois relativement défavorables, et un plutôt favorable. Il me semble qu'il est désormais plus neutre et équilibré.
Reste que nous avons toujours une page assez sommaire alors qu'il y a certainement beaucoup à dire sur la MCUR. Voilà pourquoi je lance un appel aux bonnes volontés qui s'intéresseraient à ce projet et souhaiteraient faire un compte-rendu propre et sourcé des débats qu'il suscite sans prendre position. Wikipédia, vous le savez, ne fonctionne que grâce à des contributeurs bénévoles. S'il n'y en a pas assez pour s'occuper de La Réunion, la qualité des articles s'en ressentira.

8.Posté par thierry le 02/10/2009 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en cas de souci sur wiki, il faut faire appel aux wikipompiers...

Si tu penses que Thierry Caro supprime sans raison valable tes interventions, que tu es en mesure de prouver que ce que tu écris est vrai, il est facile d'obtenir réparation !

N'hésites donc pas à la prochaine censure injustifiée à saisir le wikipompier, c'est assez facile à faire, il est impartial et apolitique, ce qui fait que ton censeur risque de se faire bannir vite fait s'il abuse !

7.Posté par Lolo le 02/10/2009 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Thierry,
je suis bien d'accord avec vous sur votre réponse. Même si je partage partiellement l'avis de M.Jeanneau sur la MCUR, il me paraît clair que sa contribution était partisane et ne méritait pas d'être sur wikipédia.
Toutefois, on peut aussi considérer la version actuelle de wikipédia comme partisane, au moins en partie. En témoignent les 3 seules références de l'article, toutes issues de Témoignages, dont vous conviendrez que c'est un journal on ne peut plus partisan. Particulièrement, s'appuyer sur ce "journal" pour dire sur wikipédia que "La MCUR a été massivement approuvée par la population réunionnaise lors des élections régionales de 2004" me semble très discutable. Il conviendrait de supprimer cette phrase.
Autre chose: vous avez écrit le 1er juillet 2007 que "La Maison des civilisations et de l'unité réunionnaise est un musée actuellement en cours de construction". Force est de constater que la construction n'a pas beaucoup avancé depuis...
Serait-il partisan de dire que l'équipe dirigeante de ce musée est en place depuis plusieurs années alors même que le musée n'existe pas. De l'aveu même de sa directrice, il est nécessaire de débuter les recherches, et tout le travail de préparation à l'ouverture d'un tel musée 3 ans avant son ouverture. Depuis combien de temps l'équipe est-elle en place?
Pour finir, je me permet de donner un avis: je pense que la MCUR peut être une bonne chose, mais il conviendrait de mettre à sa tête des personnes moins partisanes, qui feraient peut-être plus consensus, qui ne seraient pas là du fait du prince. Ce serait un bon re-départ.

6.Posté par Thierry Caro le 01/10/2009 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Jeanneau,
J'ai bien pris note de votre courrier de ce jour et me permets, en guise de meilleure réponse, de vous inviter à la modération. C'est en effet ce qui fait défaut aussi bien à ce courrier qu'à vos ajouts sur Wikipédia désormais supprimés. Voici pourquoi.
1. Avant de voir vos quelques paragraphes effacés, vous n'étiez pas, comme vous le dites, un contributeur de Wikipédia. Vos premières interventions avec votre adresse IP actuelle datent d'hier, et il semble qu'en tout et pour tout, vous ne vous intéressez à Wikipédia que depuis avant-hier. Les interventions que vous avez faites à coup sûr, et à l'instant où j'écris ces lignes, sont au nombre de sept et ne portent que sur deux de nos 850 000 articles. Ceci ne fait pas de vous un contributeur de confiance de l'encyclopédie, du genre de ceux dont on regretterait amèrement le départ.
2. Ne nous connaissant pas, et sauf oubli visiblement excusable de ma part, vous ne pouvez pas prouver que je travaille à la solde du PCR. Il convient donc de ne pas fantasmer inutilement mes opinions politiques ou mes éventuelles activités partisanes alors que nous parlons de la simple rédaction d'un article encyclopédique parmi tant d'autres.
3. L'application qui fait fonctionner Wikipédia me l'indique de façon claire et nette : votre adresse IP n'est absolument pas bloquée. Vous pouvez y contribuer sans restriction aucune, même si vos premiers ajouts ont effectivement été retirés. Vous criez donc à la censure du fait d'une autocensure, ce qui est commode, il est vrai, mais non sérieux.
4. Si vous tentez réellement d'être objectif, comme vous l'affirmez dans votre courrier, alors on peut dire que c'est un échec complet. Chacun pourra en juger : vos ajouts n'exposent pas les résultats du sondage que vous évoquez de façon neutre et dépassionnée, c'est-à-dire comme il convient de le faire sur Wikipédia. Ils comprennent des formules emphatiques et des spéculations personnelles tout à fait vaines - "La montagne risque d'accoucher d'une souris", par exemple. Je ne sais pas ce qu'il en sera pour la MCUR, mais pour vos interventions relatives à Wikipédia réalisées jusqu'ici, je pense que c'est désormais chose certaine.

5.Posté par Gérard Jeanneau le 01/10/2009 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et c'est fait! Sous la houlette d'un autre censeur, mes liens ont été supprimés, comme le montre clairement le site web ci-dessous.

Wikipedia n'a pas vocation à la polémique. Mais Wikipedia a vocation à choisir son camp... et l'autre n'a plus qu'à décamper!

Et si Wikipedia refuse toute polémique, qu'il ait la logique cartésienne de ne pas laisser écrire des articles qui font ... polémique!






1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Recevoir le journal de Zinfos




Courriers des lecteurs

Courrier des lecteurs

Adresse au Président de la République

0 Commentaire - 28/07/2014

Témoignages revisite à sa façon l’histoire de La Réunion et du monde

0 Commentaire - 28/07/2014

Plan de gestion des déchets soumis par le Conseil Général: La position d'EELVR

0 Commentaire - 28/07/2014

Les enfants d'Israël meurent aussi !

0 Commentaire - 28/07/2014

Hollande… Le p’tit télégraphe de quartier

0 Commentaire - 28/07/2014

EELV contre la mise en place des incinérateurs

9 Commentaires - 26/07/2014

"Hollande devait venir quand même !"

13 Commentaires - 25/07/2014

Réponse à Mme Duchemann sur sa vision de la gestion des déchets à La Réunion

2 Commentaires - 25/07/2014

Exposé sur le constat des maltraitances

1 Commentaire - 25/07/2014

A nos pauvres agriculteurs réunionnais !

5 Commentaires - 25/07/2014

Derniers commentaires