Société

La Ligue des droits de l'Homme dénonce les profanations de lieux de culte


Suite aux dégradations de lieux de cultes dans plusieurs communes de l'île, la Ligue des droits de l'Homme (LDH) dénonce ces profanations et se questionne sur le message possible: "Pour quelles raisons, à quelles fins, ces actes de vandalisme si contraires à nos traditions sont-ils perpétrés ? Sont-ils l'œuvre d'un déséquilibré? Sont-ils commis par un groupe isolé de marginaux? Ou se répètent-ils par contagion ou imitation mettant en cause plusieurs groupes ? Quelle est la signification et la portée de ces actes et des inscriptions ridicules qui les accompagnent?, lit-on dans un communiqué, ces faits ne cessent de provoquer indignation et interrogation".

Contraire selon la LDH à la culture réunionnaise et au vivre ensemble, elle rappelle que la laïcité, "se fondant sur le principe de la liberté de conscience, celle de croire ou de ne pas croire, autorise et protège l'exercice de tous les cultes".

Pour la LDH, il est nécessaire de renforcer "une action collective en faveur de l'éducation civique et laïque dans et hors de l'Ecole. Il s'agit de mieux assurer une transmission éclairée de nos valeurs républicaines et, ce qui va de pair, d'armer les consciences pour une lutte vigilante contre toutes les formes de racisme, de discrimination, de fanatisme et d'intolérance".
Jeudi 14 Mai 2015 - 16:29
Lu 684 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales