Société

La Ligue de surf lève le voile sur la détection "préoccupante" des requins marqués


La Ligue de surf lève le voile sur la détection "préoccupante" des requins marqués
La Préfecture rappelait le 10 avril dernier les consignes de prudence à avoir lors de l'intersaison concernant le comportement des requins. Les stations d'écoute disposées le long de la côte Ouest depuis deux ans parlent. La Ligue de surf, qui bénéficie d'un droit de regard sur ces résultats de l'IRD et du CRESSM (qui possède ses propres balises), lance un message préventif qu'elle espère dissuasif vis-à-vis des passionnés qui continuent à se mettre à l'eau.

"Ces consignes ne sont pas le fruit d'une interprétation", signale d'emblée Eric Sparton, le président de la Ligue Réunionnaise de Surf. S'il avoue ne pas être adepte du catastrophisme à tout-va, il ne peut passer sous silence certaines données connues que d'un petit cercle de bénévoles en lien avec ces partenaires sportif et scientifique. "Nous pouvons extraire les données des balises du Comité régional d’études et des sports sous-marins sans aucune restriction. Le président du CRESSM, Jean-Marc Charel, et moi-même avons un accord inter-mouvement sportif". Malgré le contrat de confidentialité qui le lie avec l'IRD, le président de la Ligue se réserve le droit, dit-il, quand il le faut, de sortir de ce cadre, pour informer.

"Depuis mi-mars, on constate une augmentation alarmante de la présence des requins marqués", signale-t-il. "Nous avons déjà constaté ces pics dans le passé, ce sont des périodes où les risques d’accidents augmentent".


Sur 31 requins bouledogues marqués encore actifs, 10 restent le long des côtes, de Trois Bassins à Boucan Canot, au mois d’avril. Ce qui constitue une forte augmentation par rapport aux mois précédents. "On ne parle que de requins marqués car nous n’avons pas d’estimations sur le nombre réel de requins présents", ajuste-t-il naturellement.


Des bips à toute heure de la journée


Depuis le début avril, aux Roches Noires, mais également à la passe des Aigrettes ou à Trois Bassins, les bénévoles qui se relayent pour relever les résultats "au moins une fois par semaine" constatent une augmentation significative des passages en journée.

 Aux Roches Noires en début avril, deux requins sont présents le 9 entre 6h00 et 15h00. Ces requins sont également détectés par la bouée de l’entrée du port de Saint-Gilles. Ils sont de passage à 6h00, à 7h00, à 10h00 puis à 14h00. "Nous n’avions pas constaté de passage près du port depuis des mois", compare Eric Sparton.


Ces requins "bipent" à nouveau à la passe de l’Ermitage certains jours d'avril à 12h ou encore à 15h. Aux Aigrettes, mercredi 9 avril, un mâle de 3 mètres est détecté à 9h00 du matin. A Trois Bassins, les passages près des côtes le matin sont fréquents.

Toujours début avril, les équipes constatent la présence d’une femelle le jeudi 3 avril à 10h. Une autre le lendemain à 6h00, puis une troisième le même jour à 14h00.

L'ensemble de ces relevés concerne des stations d'écoute disposées le long de la côte par 10 à 20 mètres de profondeur, autant dire que la population de requins bouledogues "est à l'affût de quoi que ce soit".  

Message de prudence au-delà des licenciés

Malgré les appels à la prudence, le président de ligue admet que "des passionnés sont prêts à tout pour pratiquer leur sport". Parmi eux, "j'ai des amis et je n'ai pas envie de vivre un drame surtout que les présences sont vérifiées, les chiffres sont là".

Son message s'adresse donc, au-delà des 500 licenciés de la ligue, aux 8.000 pratiquants évalués sur le département. "La Ligue Réunionnaise de Surf appelle l’ensemble des pratiquants de nos disciplines, licenciés et non licenciés, à respecter l’interdiction des activités nautiques", répète Eric Sparton en guise d'avertissement.

L'interprétation fastidieuse des enregistrements des balises est rendue possible par l'action de bénévoles (Bruno Raybaud, Alexis Gazzo, Ludovic Villedieu, Bertrand Simon) qui consacrent de leur temps, en dehors de leur activité professionnelle, à la compréhension du phénomène. "Les gens l'oublient souvent, président de ligue ne veut pas dire directeur. C'est donc bénévolement que nous participons à ces analyses", assure Eric Sparton.

Lorsqu'elles sont significatives, "nous devons passer ces infos le plus souvent possible", car, dit-il, y avoir accès et ne pas les communiquer serait intenable, même avec un contrat de confidentialité. 


Enfin, si la présence actuelle de ces bouledogues "est préoccupante", les stations sont également à l'écoute des 31 tigres marqués ces derniers mois. "Mais ils sont beaucoup moins présents près de nos côtes".
Mercredi 16 Avril 2014 - 13:37
Lu 8702 fois




1.Posté par Antouine le 16/04/2014 14:48
Merci pour ces infos. Ces balises permettent à la fois de prévenir et de connaitre le comportement des squales. D'après ce que je lis et contrairement à ce qui semblait entendu quelques mois auparavant, les requins n'attendent pas la nuit pour sortir.

Merci et félicitations aux bénévoles pour leur travail

2.Posté par Candide le 16/04/2014 15:08
Alors les surfeurs ? Plus personne pour hurler contre les interdictions ? Bandes d'abrutis ! Quand le préfet interdit, c'est un scandale mais finalement, vous réalisez que c'est la solution pour l'instant.
Monsieur Florès, qu'allez vous faire maintenant ? Allez vous agir pour que les surfeurs retournent à l'eau ou bien vous réfugiez derrière ces constations ? Si vous ne faites rien, je suggère à tous les cocus de l'élection municipale de Saint Paul de venir lui demander des comptes. Car en 2020, quand la commune sera surendettée, il sera trop tard. Et ne me faites pas croire que c'est à plus de 70 ans qu'une personne commence à changer. Bonimenteur et voleur, on le reste à vie !

3.Posté par noe2014 le 16/04/2014 15:08
Dans un monde rongé par le pêché des hommes, Noé se voit confier une mission divine : construire une arche pour sauver l'humanité du déluge.
Je viendrai sauver les pauvres surfeurs de St Gilles ...

4.Posté par Jojo le 16/04/2014 15:20
Pourquoi les résultats ne sont pas visibles par tout le monde? J'aimerais bien comprendre. On n'a peut-être pas envie qu'on se fasse une idée. Pourtant tout la population réunionnaise est concernée par le problème requin. Et de surcroît si c'est financé par de l'argent public...

5.Posté par 31 requins de moins et la planète est foutue ? le 16/04/2014 15:43
Ils auraient mieux fait de tuer ces 31 requins au lieu de les relacher .

6.Posté par Roberto le 16/04/2014 15:56
" C'est donc bénévolement que nous participons à ces analyses"
Faut il applaudir?
Des milliers de bénévoles œuvrent pour leur sport à La Réunion tous les jours, "en plus de leur activités professionnelles" eux aussi!

7.Posté par Roberto le 16/04/2014 15:57
@5: eh oui, bonne idée, comme ça on ne saurait rien sur le comportement des requins et le danger serait tout autant présent, t'es un malin toi...!

8.Posté par harlem le 16/04/2014 16:00
le plus gros requin sur terre c'est thierry robert, fais attention!!!

9.Posté par Lilas le 16/04/2014 16:10
Pour sortir non mais pour se nourrir, l'histoire ne le dit pas.

10.Posté par Nono le 16/04/2014 16:28
Tout d'abord un grand merci à ces personnes qui prennent bénévolement sur leurs temps pour analyser les résultats des marquages. Merci également d'informer le public, malgré ces accords de confidentialité plus que douteux quand il s'agit de l'argent et de la santé de tous.

A la lumière de ces quelques résultats, le danger est bien réel (présence diurne importante, sédentarisation de long de la côte). Maintenant, comprendre le pourquoi...

11.Posté par 5 à 7 le 16/04/2014 16:46
On a pas attendu pour savoir qu'il y a des requins et plus qu'avant , étudier leur comportement ne sert
qu'à gaver de tunes des associations parasites dont l'unique but est de démontrer qu'il n'y a pas de
problème avec les requins et pendant ce temps la population de requins continue de se développer et de s'installer tranquille près de nos plages. Les prochaines victimes et leurs familles seront très réconfortées de connaitre l'identité du requin qui les aura attaqué...

12.Posté par Etape 2 : régulation le 16/04/2014 16:55
Sachant cela, peut-on passer à une phase de régulation pour ces 10 requins puisqu'ils campent entre Trois bassins et Boucan avant que les balises n'émettent plus ?

Je ne comprends toujours pas ce qu'il y a de choquant à un prélévement de quelques spécimens au sein de 2 espèces non protégées.
J'ai grandi ici et je n'accepte toujours pas de voir des plages comme celles de l'Etang salé, les Roches noires et Boucan interdites. Parce que nous allons tout droit vers une interdiction définitive de ces endroits.
C'est un véritable gachis pour notre Ile, l'économie locale, les touristes. C'est ce qu'on appelle une écologie punitive.

13.Posté par Rodolphe le 16/04/2014 17:06
Et oui pourquoi on ne peut pas voir ces résultats nous autres?

14.Posté par monsieur jourdain le 16/04/2014 17:11
des requins dans la mer????

mais c'est incroyable!!!


depuis des millions d'années ????
mais c'est un scoop!!!!

15.Posté par Bide Océane le 16/04/2014 17:13
Et quand on voit que Sea Shepherd Réunion affirme "Aucun requin à l'horizon", on s'interroge sur la santé mentale de ces gens-là qui minimisent le risque requin, pire, sont dans le déni complet.

16.Posté par didier le 16/04/2014 17:24
Ce n'est pas une surprise! Le plus marquant pour moi est que l'IRD ne communique pas du tout, ne préviens pas et prends ainsi parti pour une prochaine attaque qui leur donnerait de toute façon des crédits supplémentaires. Dégueu..

17.Posté par Nono le 16/04/2014 17:29
@12 j'ai bien peur que réguler sans comprendre le pourquoi ne servirait à rien, sauf à perdre l'information des marquages et à donner aux usager un faux sentiment de sécurité. Que faites vous des requins non marqués qui ont le même comportement à risque ?

Une fois la cause comprise, bien sûr qu'il faudra prélever ceux dont le comportement est dangereux, et chasser ceux qui ne sont pas marqués. Mais prélever sans comprendre le pourquoi, c'est le pansement sur la jambe de bois, et les drames assurés.

18.Posté par S le 16/04/2014 17:29
Merci au post 2 ! Bravo tout est dit... et encore de gros débiles qui demandent la régulation... A quand la régulation des requins de terre ?

19.Posté par Bobby le 16/04/2014 17:48
Surpopulation de Requins et sédentarisation, nos grands scientifiques ont mis plus de trois ans à accepter ce que disaient ces feignasses blondes lobotomisés de surfers, toujours les mêmes imbéciles ceux qui auparavant criaient à l'imposture, hurlent maintenant a l'acceptation de l'interdiction d'aller à la mer et mettent en demeure leur représentant Mister Florès himself d'aller chasser le requin ..... aujourd'hui le mouvement est en route, Bello qui a chercher a cacher le problème s'est retrouvée sur le bord du chemin, alors vous pouvez continuer a vous agiter, a mentir, cela n’arrêtera pas la réappropriation de la mer par les réunionnais pour les réunionnais, cette situation ubuesque n'a que trop durée, trop de morts, de mutilés et vouloir une ïle sans océan, sans mer, tuer le lagon en interdisant toutes les autres plages, tuer le tourisme en maintenant un état de danger permanent, un risque inacceptable, c'est fini... Les premiers résultats des Drumlines sont plus que positif, Mr Florès va se battre mais il ne sera pas tout seul, ce n'est pas que le problème d'une commune mais bien celui de notre petit péï ... Merci aux représentants du surf local, merci à tout ceux qui se sont engagés et continuent de le faire

20.Posté par bull charc le 16/04/2014 18:05
Ok donc il faut des DRUMLINES !!!

21.Posté par gégé le 16/04/2014 18:08
Moi ce qui me préoccupe le plus, c'est la connerie ambiante dans laquelle on est tous immergés.

22.Posté par L'Ardéchoise le 16/04/2014 18:33
A 2 et 18 : si seule la mairie de Saint Paul avait la solution, avec ou sans Huguette, cela se saurait.
Le problème est infiniment plus grave, la Ligue de surf le sait et en mesure sûrement mieux les conséquences.
Et pendant ce temps-là, on lance une grande offensive publicitaire pour La Réunion, dont l'un des volets est la promotion des sports nautiques...curieux, non ?
...

23.Posté par Chutttttt4tttt le 16/04/2014 18:43
Info soiree jeudi 10 avril dernier ( ou le 11)

Ss doute la même que pour le jt de 19h :
Elle annonce que le prefet demande la plus grande prudence : les requins rodent ......

Pendant ce temps l ecran nous projete des images d un apneiste remontant accroche à ce qui m a bien semble etre un requin le tenant par son aileron .......

O qu il est gentil le petit requin .......
o qu ils sont vilains les autres .
Il faut un certain culot pour se permettre encore ça aujourd hui ....... .

3 minutes plus tard KS Le grand nous dit on rencontre un autre G rand (requin blanc ) au bout de sa vague ....


Sous entendu vous les petits , fermez la
vous qui n etes pas com KS qui peut voyager et surfer "safe"
Ou Nicolas Hulot qui kitait en famille a l Ile Maurice en toute securite ...il y a 1 mois , envoye par notre president,
sans un mot ,une pensee pour nos morts , nos mutiles , pour ceux qui restent .....

ils me donnent envie de vomir .....

Est ce que c était parce que l Ocean Indien etait le s eul qui restait a piller dans le monde que l Europe sous la coupe des lobbies de la grande peche ont lance l offensive il y a 10/15 ans pour arriver aujourd hui a 300 bateaux usines dans la zone tout en tuant la petite peche locale que pourtant Greenpeace decrit com la seule pouvant la reserve ....... qu il a ete decide de mettre la Reunion sous cloche........ pour satisfaire les ecolos bobos de Paris et les $$ avides de cotisations pour exister..........

Apres avoir pille la mer , les forages petroliers qui demarent ds la zone auront vite fait de nous pourrir tout ca ........

Du moment que les multinationales gagnent sur tous les tableaux , les pourris se frottent les mains......

24.Posté par Magnum le 16/04/2014 19:09
ouach ca fait mal quand je vois le pouvoir de réflexion de certains ...de stigmatiser encore et encore les surfeurs ... pour rappel ce sont les surfeurs qui ont tirer la sonnette d'alarme les premiers , ces résultats ne sont absolument pas surprenant et ne viennent que confirmer justement ce cris d'alarme qui résonne depuis 3 ans ... à savoir que les requins bouldogue viennent de mettre bas pour preuve ts les juvéniles (40 d'un coup a st louis ) tt au long de la cotes ouest j'usqu a celle du sud ,de fait les femelles qui ont mis bas ont besoin de reprendre de l'énergie et donc ... DE MANGER!!!! et pareil pour les nouveaux nés dc c'est évidement la que les accidents arrivent .... le véritable SCANDALE est de ne rien faire. A Candide qui encense le préfet je lui rappel également que ce dernier a dis au début de la crise qu'il ferai ci, qu'il ferai ça , et qu'est ce qu'il a fait ?? il à fermer les plages puis est parti en vacances ... et a son retour de vacances il a jouer la politique de l'autruche pour ce qui est de la municipalité je rappel également que l'ancienne municipalité était au courant de l'approche de ces gros prédateurs (je t'invite candide a te renseigner sur ce qu'est un requin bouldogue!!) Comment ces gens peuvent t'ils encore se regarder dans un miroir ??? de plus si les surfeurs crient ce n'est pas qu'une question de pratique , pour info une des revendications était que un jour un enfant se ferai manger dans le lagon , la encore l'avis populaire est "mais non c'est n'importe quoi " hors les signaux des balises nous montrent que si ... ils se rapprochent dangereusement ... je le répète si les surfeurs ne sont pas contents c'est que l’État en la personne du préfet n'as rien fait ... alors que le requin bouldogue n'est mm pas une espèce protégée ...amenant a la situation catastrophique que l'on connais aujourd'hui ... dernier rappel en 1999 MR SERET disait sur le plateau de reunion 1ere" puisque vous arrêtez la pêche du requin bouldogue il faut que vous sachiez que sa population double tous les 14 ans" ... et dc 14 ans après on en est ou ??? ben voila ... alors il n'y a pas besoin de faire st cire l'éna ou une autre grande école pour comprendre qu'il y a un grave problème, 30 ans de chance ça n'existe pas !!!!! avant il y avait des requins c'est une certitude mais avant l’arrêt de la pêche on pouvait aller a l'eau a n'importe quelle heure avec 1% de risque et enfin cher candide je t'invite a relire le titre de l'article "La Ligue de surf lève le voile sur la détection "préoccupante" des requins marqués" la ligue de surf !!!!! ce sont encore les surfeurs qui préviennent du danger , ce que les autorités se gardent bien de le faire !! je vous invite dc cher candide a faire fonctionner vos neurones avant de traiter les autres d'abrutis ça pourrait vous être fortement utile dans la vie !!!

25.Posté par grégoire noir le 16/04/2014 19:35
@23 je te rassure il n'y a pas de pétrole au large de la Réunion et la sapmer ne pêche pas ici tellement qu' il y a rien à la base, donc tes complots à 2 balles sortis de ton cerveau malade on s'en t...

26.Posté par le réunionnais le 16/04/2014 20:14
Merci messieurs pour ce travail, et pour protègera nos enfants! merci encore

27.Posté par yabsaline le 16/04/2014 20:22
A post 22, pourtant notre FLORES et notre SINI se sont portés en grand sauveur, ils ont critiqués BELLO sur sa gestion de la crise requin et ils nous ont promis des miracles mais le seule miracle que je vois actuellement ce ne sont que les indemnités et le cumul de mandat et rien d'autres...
Ensuite c'est la faute à l'IRT et cet organisme est géré par qui par DIDIER ROBERT et celui ci a soutenu qui? la nouvelle municipalité de St Paul.
Donc mi attende la suite kosa zot y gaine fait puisque zot le band nouveau zélus St Paul zot la dit surfeur y pourra retourne dan lo sans problème même ce président de la ligue té soutien SINI et maintenant lu dit fait attention en attendant St Gilles va perde son lame toujours...

28.Posté par @ Magnum le 16/04/2014 21:47
A ou fé rire la bouche... ça lé sur ou la pas fait St Cire (St Cyr ah ou donné pa)! mdrrr Va t'acheter un cerveau, un dictionnaire et tu réfléchiras... enfin tout dépend du modèle de cerveau malheureusement tu n'as pas le bon pour le moment.

29.Posté par La vox populi.com le 16/04/2014 22:51
"La Ligue Réunionnaise de Surf appelle l’ensemble des pratiquants de nos disciplines, licenciés et non licenciés, à respecter l’interdiction des activités nautiques", répète Eric Sparton en guise d'avertissement. ""
............................
Quand Huguette appelait à la prudence et à l'interdiction, le monde des planches avait dégainé le fusil harpon ......
Depuis, ils ont voté Sini comme sauveur de la mer...... Quel vote couillon.....

30.Posté par Candide le 16/04/2014 23:01
Hé Magnum ! Que propose la ligue de surf ? De ne pas aller à l'eau ? Qu'a proposé le préfet : de ne pas aller à l'eau ! Quand c'est le préfet, on crie au scandale et maintenant, c'est ce qu'il faut faire ? Les personnes intelligentes sur cette île n'ont pas attendu les relevés pour s'appliquer à soi même le principe de précaution. Et les surfeurs inconscients qui ont été se mettre à l'eau régulièrement (à Saint Leu) ont beaucoup de chance de n'avoir pas encore nourri d'autres requins.

31.Posté par antoine le 17/04/2014 00:56
LA question est pour ma part, si le problème avait été des lions dans la plaine saint Paul qu'aurait on fait ? Une interdiction de sortir de chez soi peut être ?
Je suis surfeur, j'aime la nature mais le problème n'est pas la présence de requin mais la surpopulation et le fait qu'ils nous voient maintenant comme des proies sans défenses .
Pourquoi dépeupler la mer est envisageable pour remplir vos assiettes débordantes, mais pas quand la vie des usagers de la mer est en jeu ?
Merci a tout ceux qui se mobilisent, en espérant pouvoir, un jour retourner a l'eau sans avoir la peur au ventre.
Arrêtons de nous diviser, ce problème est le notre, si vous ne vous sentez pas concerné pas la peine de polluer la page

32.Posté par Magnum le 17/04/2014 01:54
hé candide ! il y a de l'air entre tes deux oreilles ou quoi ? relis et relis encore j'usqu a ce que tu comprennes s il te plait , les surfeurs tirent la sonnette d'alarmes depuis 3 ans maintenant ! le rôle du préfet et de réagir et d'agir ( a savoir protéger la population ds une zone maritime de 300m ) non pas de faire l'autruche durant deux ans tout en cachant a la population des informations, pendant que certains se font bouffer , de laisser la situation empirée, si tu n'as toujours pas compris aujourd'hui c'est un surfeur demain ça sera un gamin complètement innocent qui faisait trempette ! la ou je te rejoins c'et que la grande majorité dt je fais parti a compris et ce mm avt que les accidents arrivent qu'il ne fallait plus aller a l'eau , mais pour toi il est normale que nous soyons l'ile la plus dangereuse au monde en terme d'attaques de requins? alors que pendant 30 ans pas d'attaques ds cette zone! et il est normale aussi pour une île de ne pas se baigner nous devons être la seule île au monde ou il est interdit de se baigner tout va bien pour toi ? c'est grâce a ce préfet que tu aimes tant qu'on en est la ...il aura tt fait pour que ça empire avec son immobilisme hé ben oui c'est purement scandaleux !!!! ( et il y a encore une différence notoire entre de simples usagers de la mer et un préfet qui doit protéger la population, LA POPULATION et pas seulement les surfeurs mais aussi les baigneurs évidement que maintenant il ne faut pas y aller mais a cette situation il a laaaaargemnt contribuer., je sais je me répète mais vu que tu ne comprends pas faut t'expliquer et réexpliquer )

33.Posté par fifi le 17/04/2014 08:21
merci pour ces infos a noter qu'en ce moment beaucoup de baigneurs a ti boucan sans protection...donc ca servira si on passe bien l'info et puis je connais bcoupp de monde qui comptait se remettre a l'eau dans "les meilleurs conditions" donc plus la peine! merci le plus important ce sont les vies et non les ladilafé!

34.Posté par Kala Shnikof le 17/04/2014 09:51
Question :
Si il s'avère qu'un requin marqué et relâché attaque une personne est ce que la responsabilité de ceux qui font les marquages est engagée ?

Pourquoi ne pas simplement chasser et tuer les requins en surnombre en commençant déjà par ceux qui sont marqués ?
Car au final, dépenser autant d'argent pour savoir que les requins sont là et reviennent régulièrement (on le savait déjà)
ne sert pas à grand chose, Sinon à remplir les poches de quelques associations et à redemander la prolongation d'études bien lucratives pour une minorité d'abuseurs.

A ce propos, dommage que PROTEGEZ NOS ENFANTS n'existe plus.
Je ne parle pas de ce qui reste de cette excellente association qui n'est qu'une coquille vide aujourd'hui.

Le fric et/ou la gloriole reste l'enjeu principale pour beaucoup de protagonistes de cette crise requin.
Espérons que la nouvelle donne politique va changer les choses.

Au bout du compte, le préfet avait raison d'interdire pour la sécurité des personnes, mais rien n'est fait pour la restaurer.
Les études en cours ne feront que confirmer une chose : la prolifération des bouledogues est bien en marche et seul une régulation contrôlée et régulière pourra endigué cette crise.
A ce titre, on comprends mieux pourquoi les informations doivent rester confidentielles, car la prolifération décrite par les usagers de la mer depuis plus de trois ans maintenant était contredite voir niée par les scientifiques.

La régulation pour la sécurisation des personnes ne va pas dans le sens de leur plan personnel.
Ils rêvent de mettre en place un organisme d'études des requins sur l'Ile et ils feront tout pour arriver à leur fin.

Qui va gagner ?

35.Posté par Travis le 17/04/2014 11:50
Comment sont consignées les données,? Ont-elles un relevé numérique non modifiable. Les conditions d'observations sont à détailler. Ensuite, les requins sont dans le coin, super, mais ils font quoi, ils se reposent, ils cherchent à manger, ils s'accouplent ?

Et pourquoi pas faire des cages d'observation des requins dans les zones concernées, comme en Afrique du Sud. Un tourisme du requin.

36.Posté par nsnf le 17/04/2014 13:53
poste 14 j'adore :)

Poste 15 un OPRRPNE vous été fort vous aussi dans la désinformation...ils faisaient référence au drumline suite au rapport Cap requins... un beau bide financier et trompe l'oeil ...

poste 29 et oui new player same game , mais y a surement une subtilité qui nous échappe dans la manière de le dire

poste 34 "Le fric et/ou la gloriole reste l'enjeu principale pour beaucoup de protagonistes de cette crise requin." c'est la réalité des choses chez les deux extrêmes dans ce problème requins

37.Posté par Hugues salami le 17/04/2014 19:31
Post 11 H. Salami sort de ce corps ......
Sinimalé , Flores = Dès maintenant les électeurs qui ont voté pour eux vont se rendre compte de la bêtise de ce geste , l' avenir ne fera malheureusement que leur donner tort
Pauvres Saint Paulois !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales