Blog de Pierrot

La Justice est indépendante. Vraiment ?

Mardi 7 Février 2017 - 14:02

Il y a un mois, la Gauche était à la ramasse dans les sondages... Aucune chance que le candidat qui s'apprêtait à être désigné par les primaires figure au second tour.

Il y a 15 jours -eh oui, seulement 15 jours, on dirait une éternité tellement de choses se sont passées entretemps- explose la bombe du "pénélope gate". Le jour même, le parquet national financier se saisit de l'affaire, le lendemain ont lieu les premières perquisitions et depuis, les journaux publient régulièrement des compte-rendus d'auditions censés être secrets. Qui donc a le pouvoir de faire fuiter ces documents dans la presse si ce n'est des magistrats? Je vous laisse deviner dans quel but et à la demande de qui...

Et voila que ce matin, "une source judiciaire" informe l'AFP que Nicolas Sarkozy va être renvoyé en correctionnelle dans l'affaire Bygmalion. Pas question ici de dédouaner l'ancien président de la République. Son cas est indéfendable et nous n'essaierons pas de le défendre. Saluons simplement le timing qui tombe à pic, deux mois et demi avant le 1er tour des présidentielles.

Fillon, Sarkozy... Ils avaient quoi sur Juppé, dans l'hypothèse où il serait sorti vainqueur de la primaire à Droite ? Demandez-vous maintenant pourquoi le maire de Bordeaux ne souhaite pas être le plan B en cas d'abandon de Fillon ?...
Pierrot Dupuy
Lu 3598 fois



1.Posté par Vache à Lait le 07/02/2017 14:57

Feu de Barrage pour masquer leur incompétence, et plus cela fait passer les gens (qui ne pensent pas comme eux) pour des mafieux en puissance. On se foutait de la geule de La campagne americaine qui ne volait pas bien haut. chez nous c'est pas mieux le programme politique est devenu accessoire...
Ce qu'a fait Fillon n'est pas Jojo, mais confirme bien ce que je pense des politiques, gauche autiste, droite mafieuse, et les ti soldats rouges et bruns pour les encadrer. Et ben on est dans le Caca...

2.Posté par GIRONDIN le 07/02/2017 15:00

Effectivement et bien évidemment c'est la faute des journalistes et aux juges s'il y a des escrocs!

Et dire que:

----Dans son rapport annuel publié ce mardi 29 décembre 2015, Reporters sans frontières indique que 110 journalistes ont été tués en raison de leur métier ou décédés de morts suspectes en 2015. « Pour 67 d'entre eux, l'organisation est en mesure d'affirmer de manière formelle qu'ils ont été tués en raison de leur profession ou dans l'exercice de leur mission », précise encore RSF. L'Irak, où onze journalistes ont été tués, et la Syrie (dix) sont aux deux premiers rangs. La France est à la troisième place en raison de l'attaque jihadiste du 7 janvier contre la rédaction de l'hebdomadaire Charlie Hebdo à Paris.
RFI


----Selon son rapport annuel publié ce mercredi par l'ONG Transparency International, la France gagne quelques places dans le classement 2015 des principaux pays de la planète face à la corruption. Dans ce classement qui liste 168 pays - du plus corrompu au plus vertueux sur une échelle de 0 à 100 -, la France s'affiche à la 23e place. Elle était à la 26e dans le classement 2014. L'Hexagone partage cette 23e place avec le Chili, l'Estonie et les Emirats arabes unis.
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/27/01/2016/lesechos.fr/021651316880_corruption---la-france-mieux-classee-par-transparency-international.htm#S5pAZGcs081eItqc.99

3.Posté par GIRONDIN le 07/02/2017 15:05

.....................Et voila que ce matin, "une source judiciaire" informe l'AFP que Nicolas Sarkozy va être renvoyé en correctionnelle dans l'affaire Bygmalion.............

et toujours rien sur zinfo à 15h05, et demandez vous pourquoi?

4.Posté par oli le 07/02/2017 15:49

Heureux qu'il y à Justice et de vrais Journalistes dans ce pays...

5.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 07/02/2017 16:16

*Indépendante ? La Justice ? - Ho!!

*Il faut être ignorant ou naïf pour le croire.

*Et lire le "Recueil des obligations déontologiques des magistrats", pondu par le Conseil supérieur de la magistrature en 2010, pour voir à quel point cette engeance compte sur l'ignorance et la naïveté du "justiciable"...pour ...pour quoi, en fait ?

6.Posté par français et fier le 07/02/2017 16:21

La Gauche avec ses juges "gauchistes" car nommés par eux , juste pour emmerder la Droite pour cacher à l'opinion des français , leurs erreurs pendant 5 ans de carrière d'Hollande !
Mais les électeurs ne se laisseront pas embobiner par les dires de Hamon et autres endormeurs gauchistes !
On sait très bien que la "Justice" est à la solde car elle est composée de fonctionnaires carriéristes qui veulent se démarquer pour monter plus vite d'échelon !

7.Posté par bonnemémoire le 07/02/2017 16:32

Je n' adhère pas complètement .
Oui hélas il y aurait beaucoup à exposer sur ce que nous sommes amenés à comprendre du fonctionnement de l' institution judiciaire.
Laquelle institution ne manquera de rétorquer que son" état" est indigne d' un pays développé , et dès lors bien des critiques qui lui sont adressées devraient être adressées à nos responsables . ( ce qui n'est pas complètement faux) .
Néanmoins , une partie de nos dirigeants hurlent toujours au complot quand ils considèrent que ce que la justice leur fait subir est inacceptable.
Question : pourquoi cela serait inacceptable que pour eux ?
Maintenant une partie de ces dirigeants confrontés à la justice vont multiplier , avec l' aide de puissants cabinets de juristes, l' arsenal de procédures , pour retarder leurs explications.
C' est précisément le cas ici avec NS, comme avant lui Chirac et ses affaires et Tibéri ( qui s'en souvient? ) où ,de mémoire, il a fallu 19 ans pour qu'il se retrouve à s' expliquer sur les fraudes dont il était l' auteur.

Conséquence quand les voies de recours finissent par être épuisées les intéressés hurlent au complot en brandissant le calendrier .
Mais ce calendrier il résulte en très grande partie de leurs manœuvres.
De plus à quel moment en France n'est-on pas entre deux élections? ( A moins qu'il ne faille admettre que pour tout homme politique , du conseiller municipal au Président de la République, aucune décision de justice ne saurait le concerné avant la fin de son dernier mandat !)
Et pour revenir au triste personnage concerné n' a-t-il pas SCIEMMENT manœuvré pour que la décision de justice arrive en pleine campagne électorale , afin de pouvoir , lui candidat à la présidentielle , hurler au complot du siècle ?
Pour ne pas répondre bien évidemment de ses actes et entrainé dans sa défense cousue de fil blanc ses partisans, presse y compris ou presse surtout , pour se poser en victime ?
Seul hic il a été balayé par les électeurs de la primaire ( ce qui n' était pas prévu à son film) !

8.Posté par KonéKon le 07/02/2017 16:40

les journalistes se gavent des informations récupérées auprès des parquets, greffiers, et gendarmes en charge des enquêtes.

la violation et le recel de violation de secret de l'instruction sont pourtant proscrits par la loi..

à quoi sert la loi alors..?


9.Posté par Ano NIMUS le 07/02/2017 16:48

Ce que vous écrivez c'est l'évidence même. Mais l'évidence est encore meilleure lorsqu'elle est écrite.
La justice, oh pardon, les potes débarrassent le chemin de ces messieurs.

10.Posté par VIEUX CREOLE le 07/02/2017 17:35

La QUESTION QUE VOUS POSEZ , Monsieur DUPUIS , est récurrente et m'inspire les remarques qui suivent . Rappelez - vous la dénonciation répétitive du P.C.R. ( "Justice macro") quand l'un des siens était condamné ...

_ La 5è République a connu, depuis Janvier 1959 ( jusqu ' à nos jours ) SEPT Présidents de la République : 5 de Droite et 2 de gauche ...
Sous tous les régimes , les Hommes ou Femmes politiques mis en cause par la Justice ont toujours affirmé : soit : 1) qu'ils étaient visés à cause leur appartenance à tel ou tel camp ; 2) qu'ils étaient victimes d'attaques injustifiés de leurs adversaires( ce qui était vrai parfois ) ; 3) qu'ils étaient victimes de "campagnes de presse" émanant "d 'officines" , "de cabinets noirs", occultes ... Les Balkany , Cahuzac , le Sénateur Dassault ...ont utilisé ces arguments avant de reconnaître les faits qui leur étaient reprochés !!!
_ En France , deux Journaux dits" d’investigations" sont souvent mis en cause lorsqu'ils révèlent des scandales ou des affaires touchant des Personnalités politiques et de l a finance ou de groupes d' affaires brassant des sommes importantes ... On invoque aussi le"timing" du déclenchement de ces affaires à l'approche de scrutins importants...Ce" timing " peut en effet surprendre... Mais la Justice doit -elle attendre qu'un Candidat soit élu et la fin de son mandat pour déclencher une procédure ? ? Le Président de la République française bénéficie d'un " statut pénal particulier" ...
_ En dehors de l'affaire " Pénélope-gate" révélée par l' Hebdomadaire satirique dont on parle dans toute la presse ,de trés nombreuses affaires ou scandales dénoncés ces dernières années par "le Canard Enchaîné "et "Médiapart "ont débouché sur des condamnations par la Justice parce qu' ils reposaient sur des preuves et arguments soldes et vérifiés Cela ne veut pas dire que les journalistes concernés sont infaillibles . La même remarque s'applique aussi aux Juges! Des" juridictions d'appel "existent qui peuvent établir l'innocence de tel ou tel accusé !! Mais le fait de faire acte de repentance ne signifie pas qu'on 'est innocent !!

11.Posté par A mon avis le 07/02/2017 17:44

Ah, ça y est !

Monsieur Dupuy est en train d'essayer d'écoper le Titanic, maintenant qu'une voie d'eau a été colmatée !

La Justice est indépendante. Vraiment ?

Bien sûr qu'elle n'est pas indépendante !
Sortir une inculpation de Sarkozy en ce moment, fait certainement partie d'une manœuvre de la droite pour détourner l'attention des médias pour lâcher un peu Saint François !
Ils n'avaient pas le choix, ils n'ont pas trouvé de politicien de gauche qui a maille à partir avec la justice !
Et ça va fermer le caquet des sarkozystes

12.Posté par Pif le yinch le 07/02/2017 17:54

C'est bien toi qui nous parlait de "protection des sources" des journalistes, il n'y a pas trop longtemps, non ?

D'autre part, concernant Fillon : tu crois pas que c'est mieux pour lui que son cas soit traité au plus vite, avant les élections ? Plutôt que de laisser le doute planer ?
J'aurais été à sa place, j'aurais préféré.
C'est pas la Justice qui a décidé de publier un article contre Fillon à cette date précise, mais un journaliste.

Et l'histoire des recettes portées sur le compte du micro-parti de Fillon, tu te poses pas la question de savoir de qui provient la fuite ? Moi c'est la 1ère question que je me poserais et tenterais de résoudre.

13.Posté par Pif le yinch le 07/02/2017 18:09

Tout ce qu'on va gagner avec ton article, c'est une horde de groupies de droite fanatisées qui vont accuser à peu près tous les candidats autres que LR (en oubliant soigneusement le FN, alors que c'est ce parti qui profite le plus de toute cette affaire).
Une déferlante de diffamation (puisque tous les candidats autres que LR ne peuvent à la fois être impliqués dans un complot).
Alors qu'à la place tu aurais pu faire un article défendant les dispositions du programme Fillon.
Je pense que j'ai fait mon temps, sur ton site.

14.Posté par Michel le 07/02/2017 18:33 (depuis mobile)

Eh oui ! On voit aujourd''hui qui à pièger DSK et on refait le même à FILLON. On trouve avec ce gouvernement de la casse social et son président mou les mafiasos de cette justice soit disant indépendant. MOI je serais le 12 au meeting de FILLON

15.Posté par crelon le 07/02/2017 18:47

C'est quoi ce délire complotiste Mr Dupuy ?
L'affaire Bygmalion/Sarkozy suit son cours et la presse est informée , voilà tout ...le calendrier de
cette affaire n'a rien à voir avec l'affaire Fillon et si Sarkozy et Fillon étaient irréprochables il n'y
aurait ni journalistes ni juges pour s'intéresser à eux...ce ne sont pas des "victimes" !
Et Fillon avait commencé à baisser face à macron avant qu'éclate cette affaire car il était la cible
de très fortes critiques , y compris de son propre camp , en raison du caractère délirant de ses
propositions de refonte de la sécu et de suppression de 500 000 postes de fonctionnaires.
A la limite , son "affaire" lui permettra de faire taire les critiques venant de son camp...
Mais son programme est tellement anti-social que , selon moi , il est celui qui donnerait le plus
de chances à Marine Le Pen de gagner la présidentielle , d'autant que si elle l'a en face au 2eme
tour elle se régalera de le mettre plus bas que terre le nez dans ses vilaines petites magouilles.
L'élection de Fillon à la primaire de la droite était une mauvaise nouvelle , maintenant c'est pire !
Le seul espoir pour une alternance qui ne soit pas n'importe quoi serait que Fillon soit mis en examen
et qu'il se retire comme promis , et que Juppé accepte de reprendre le flambeau.

16.Posté par A mon avis le 07/02/2017 18:49

"Mais le fait de faire acte de repentance ne signifie pas qu'on 'est innocent !!"

Bien dit @10 VIEUX CREOLE :

Mais l'éducation catholique laisse des traces : François Fillon croit qu'il suffit de passer au confessionnal (médiatique), pour que ses fautes soient pardonnées ! Il confond vie publique (et argent public) et vie privée (et argent privé)

17.Posté par Veridik le 07/02/2017 18:50 (depuis mobile)

Et quand c''était DSK personne ne s''est posé la question...
Je ne défend pas le bougre mais il ne faut pas pondre un article uniquement quand il s''agit de son parti

18.Posté par GIRONDIN le 07/02/2017 19:17

... L'affaire Jouyet-Fillon revient au tribunal
Publié le 04/02/2016 à 06:00

L'ancien premier ministre François Fillon. Crédits photo : ALAIN JOCARD/AFP

Débouté en juillet, François Fillon poursuit jeudi en diffamation devant la cour d'appel de Paris le secrétaire général de l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet et les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme. Ces derniers affirment que l'ancien premier ministre a demandé à l'Elysée d'accentuer les pressions judiciaires sur Nicolas Sarkozy.
Nouvel épisode dans le feuilleton politico-médiatique qui oppose l'ancien premier ministre François Fillon et le secrétaire général de l'Élysée Jean-Pierre Jouyet, ainsi que deux journalistes du Monde. Après avoir été débouté par le tribunal correctionnel de Paris en juillet, François Fillon avait fait appel de la décision des juges, qui réduisait à néant sa plainte pour diffamation. L'ex-locataire de Matignon dément en effet avoir demandé à la présidence d'accélérer les procédures judiciaires contre Nicolas Sarkozy comme l'affirment les deux journalistes.
En novembre 2014, Gérard Davet et Fabrice Lhomme publient le livre Sarko s'est tuer* qui passe en revue les différentes affaires judiciaires qui impliquent Nicolas Sarkozy. Ils y racontent notamment que, lors d'un déjeuner le 24 juin 2014, François Fillon aurait demandé au secrétaire général de la présidence, Jean-Pierre Jouyet, que l'Elysée influe sur les juges contre l'ancien président, pour contrecarrer son retour en politique. «Mais tapez vite! Jean-Pierre, tu as bien conscience que si vous ne tapez pas vite, vous allez le laisser revenir. Alors agissez!», aurait lancé l'ex-premier ministre à celui qui fut son secrétaire d'État chargé des Affaires européennes de 2007 à 2008, avant de rejoindre François Hollande en 2014.
Alors que la polémique enfle fleurant le scandale d'état, François Fillon assure qu'il n'a jamais tenu de tels propos contre Nicolas Sarkozy, son concurrent pour la candidature des Républicains à la présidentielle de 2017. Après que Jean-Pierre Jouyet eût confirmé, après plusieurs volte-face, avoir eu une telle conversation avec François Fillon, l'ancien premier ministre porte plainte pour diffamation contre les deux journalistes du Monde et contre Jean-Pierre Jouyet, qu'il accuse de «complot».


Les juges ont déjà renvoyé les deux camps dos à dos

Le procès s'ouvre le 28 mai 2015, devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris. «Je ne peux supporter la manœuvre visant à salir mon honneur dont je suis victime. Je n'accepte pas une telle salissure», lance à la barre François Fillon. Les journalistes du Monde produisent pour leur défense neuf minutes extraites de l'enregistrement de leur rencontre avec Jean-Pierre Jouyet, leur livrant son récit du déjeuner du 24 juin. Pour sa part, le secrétaire général de la présidence est absent.
Dans sa décision du 9 juillet dernier, le tribunal prononce la relaxe générale, en estimant que les journalistes et le secrétaire général de la présidence ne pouvaient être condamnés pour diffamation. S'agissant des deux plumes du Monde, «la qualité même et la longueur de l'enregistrement ne plaident pas en faveur d'un procédé clandestin», ont tranché les juges. Pour eux, les journalistes disposaient d'une «base factuelle suffisante» pour diffuser leur information, même si elle s'avère insuffisante pour «démontrer la vérité des faits allégués».
La thèse du «complot» fomenté entre Jean-Pierre Jouyet et les journalistes, soutenue par François Fillon, n'a pas été retenue par le tribunal. Elle supposerait «une maîtrise certes non totalement inenvisageable, mais à tout le moins exceptionnelle par Jean-Pierre Jouyet, d'un scénario d'une audace extrême et de rôles de composition interprétés à la perfection par un non-professionnel de l'expression théâtrale», ont-ils estimé. Jean-Pierre Jouyet a été relaxé, mais les juges ont pointé la responsabilité du secrétaire général de la présidence: «En portant à la connaissance de deux journalistes d'investigation les informations litigieuses, il a nécessairement manifesté son intention de les voir rendues publiques».
François Fillon a cependant jugé le verdict insuffisant, et a fait appel. La suite de l'affaire a donc lieu ce jeudi, devant les magistrats de la cour d'appel. Ce dernier épisode arrive alors que l'ex-président Nicolas Sarkozy et son ancien premier ministre sont toujours rivaux pour la candidature des Républicains pour la présidentielle de 2017. Nicolas Sarkozy a récemment critiqué François Fillon dans son dernier ouvrage La France pour la vie: «Il n'était pas forcément le mieux placé pour critiquer celui qui lui avait, à ce point, donné sa confiance». Il a également accusé Jean-Pierre Jouyet d'opportunisme: «Après tant d'années de participation au plus haut niveau à mon action politique, c'est le même homme qui, sans aucun état d'âme, a réussi à faire le chemin inverse en rejoignant François Hollande».
Le figaro

19.Posté par @ Pierrot le 07/02/2017 20:19

M. PIERROT, juste une question:

Croyez vous sincèrement à ce que vous avez écrit dans votre article? Vous allez me répondre "oui", compte tenu du fait que vous l'avez publié, mais je souhaite svp avoir votre confirmation.

20.Posté par A mon avis le 07/02/2017 20:34

Nouvelle voie d'eau dans le Titanic !

Le Canard enchaîné de demain mercredi 8 février annonce que Fillon-la-transparence, a oublié de déclarer les 45 000 euros d'indemnités de licenciement perçus par Pénélope quand Fifi l'a congédiée puis quand son remplaçant l'a congédiée à son tour !

L'addition grimpe !

21.Posté par A mon avis le 07/02/2017 20:45

@ 14 Michel :
Vous pensez réellement les délires que vous écrivez ? C'est grave.

Bon meeting pour soutenir votre capitaine de Titanic !

22.Posté par cimendef le 08/02/2017 06:22 (depuis mobile)

Pierrot Dupuy est un journaliste. Vraiment ?

23.Posté par Tanguy Proquo le 08/02/2017 10:01

Post 21 Vous avez raison c'est inquiétant; Nous sommes classés, nous, la France, 23 ème sur 176 au niveau des pays ayant des politiques corrompus, aussi pour certain citoyens, obtus ne réfléchissant pas c'est normal et la seule excuse que ce " Michel" donnera ce sera " Fillon est un voleur mais il n'est pas le seul" et cette excuse lui suffit, ça ne le fera pas changer d'avis sur la malhonnêteté de son "capitaine de Titanic" D'ailleurs lorsque le Titanic coulait, l'orchestre continuait à jouer et le capitaine devait certainement chanter " Il pleut il mouille c'est la fête....

24.Posté par Tanguy Proquo le 08/02/2017 10:23

Les choses vraies affirmées par Hollande sont assez rares. Mais lorsqu'il qualifie les juges de lâches, je ne peux le contredire. D'ailleurs même jugés coupables avez vous déjà vu un politique aller en prison ? Peut être Cahuzac, et encore. je ne me réjouis pas de voir un homme aller en prison, je souhaite simplement que la justice soit la même pour tous. Ce qui sera impossible tant que la justice ne sera pas réellement indépendante du pouvoir politique qui est leur patron, ils sont fonctionnaires et sont nommés par le pouvoir en place. Vous viendrait il à l'esprit de condamner votre employeur ? Tant que les juges ne seront pas élu(e)s il en sera de même. De plus, comme aux USA il faudrait une haute cour de justice, une cour suprême avec 9 juges nommé(e)s à vie et indéboulonnables 1/3 par le peuple (nous) 1/3 par l'assemblée nationale, 1/3 par le président de la République. A partir de là nous pourrions avoir enfin une réelle justice et non pas une justice s'acharnant à remplir nos geôles à 95 %avec des voleurs de poules et les fumeurs de chichon.

25.Posté par JP le 08/02/2017 16:52

Derrière ce grand écran de fumée que représente le Pénélopegate, on voit comment est gaspillé l'argent public. François Fillon n'est sûrement pas seul dans ce cas car, par son élection, il a été mis en avant et a fait l'objet d'enquêtes "approfondies" sur sa personne. Par contre, beaucoup de députés ou sénateurs doivent trembler en ce moment à la découverte de certaines magouilles pratiquées entre eux : Ils votent ce qui leur arrange, surtout pour leur bénéfice personnel (gauche comme droite qui savent bien s'unir pour ces seuls moments), et savent bien le cacher dans un flou complet. Ne sont ce pas ceux là même qui votent les lois dans un bon emballage médiatique qui cache souvent la vérité ? A titre d'exemple, les lobbies qui fréquentent ouvertement les salons dorés et qui obtiennent ce qu'ils veulent pour leurs commanditaires et souvent au détriment du bien public ou de...sa santé !
Et au final, la note est présentée à ceux qui voient leurs impôts augmenter sans cesse. Pour satisfaire une royauté républicaine (le président) et une cour (les élus du même bord politique) de plus en plus avide et pressée de mettre ses doigts dans le pot de confiture.
Même les bulletins de vote n'apportent plus de satisfaction morale !!
Ko ça i faut faire ? une révolution ? la guerre ? installer une autre république ?
"Pays de m..." comme disait un rangé de la République déçu par son élimination à l'élection suprême.

26.Posté par mortier le 09/02/2017 07:17 (depuis mobile)

Avec toutes les casseroles que NS trainent derrière lui où voulez vous qu''on l''envoie ? Au fouquet ?

27.Posté par pipoteur le 09/02/2017 09:47

Ben Pierrot grand journaliste d'investigation, qu'attends-tu pour nous sortir une affaire à gauche? c'est sûrement pas ce qui manque pourtant :)
Trop concentré sur Thierry Robert sans doute :p A ce propos on attend toujours ton scoop sur son cousin attaché parlementaire payé 6000 euros par mois lol

28.Posté par mortier le 09/02/2017 11:30 (depuis mobile)

Grosse faute au poste 26. Traine au singulier

29.Posté par Ma sonnerie le 09/02/2017 14:28

27
moi j'attends le scoop sur la dame "Robert" à la Région anciennement à la comm' puis passer opportunément au cabinet...

que fait le parquet de saint denis?? il dort le proc'??? oh Eric...tu dors ??? ou sait il qu'il ne faut pas s'attaquer au "cousin Robert"..?

30.Posté par Pamphlétaire le 09/02/2017 18:35

Honoré de Balzac : « Les lois sont des toiles d’araignées à travers lesquelles passent les grosses mouches et où restent les petites. »

Jean-Michel Wyl : «La police n’a guère de pouvoir. C’est le pouvoir qui a la police.»

Charles Pasqua : « La démocratie s’arrête là où commence la raison d’État. »

Ordonnance criminelle de 1670 : « Il faut contenir par la crainte des châtiments ceux qui ne sont pas retenus par la considération de leur devoir. »

Montesquieu : « Les lois inutiles affaiblissent les nécessaires. »

31.Posté par Vérolia le 10/02/2017 15:46

Qui s'en fou ?

" François Fillon là encore essaie de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Selon lui, et son entourage, les salaires perçus par Pénélope seraient dans la norme de ce que touchent des attachés parlementaires. Faux et archi-faux. La moyenne des salaires est de 2.300€, loin des chiffres avancés pour Mme Fillon. Et encore ne s'agit-il que d'une moyenne. Il n'est pas rare de voir ces Bac+6 qui travaillent souvent 15h par jour ne toucher que 1.800€ net par mois...

Ce qui pose deux problèmes : il est choquant que François Fillon ait versé de tels salaires à ses proches mais, surtout, qu'il ait menti à la population à plusieurs reprises en cherchant à minimiser les sommes réellement perçues. Surtout venant de la part d'un homme qui s'est positionné depuis des années comme donneur de leçons, incitant les Français à faire des sacrifices. On était prêts à accepter d'en faire car ces demandes provenaient d'un homme intègre et donnant l'exemple en matière de vertu. On ne l'est plus dès lors que l'on découvre que cet homme a encore les doigts remplis de la confiture qu'il était en train de piquer dans le bocal, et vivant comme un nabab avec l'argent public. "

" On s'en f... que ce soit un coup monté par le gouvernement...

Dernier système de défense en date : tout cela ne serait qu'un coup monté par le gouvernement et la Gauche pour éliminer un adversaire dangereux. Ce qu'il n'a pas compris, c'est qu'on s'en fout ! Bien sûr qu'il est probable que le gouvernement et une probable cellule noire de l'Elysée ont dû saisir au vol une dénonciation qui d'ailleurs, probablement, venait du camp même de François Fillon. Suivez mon regard... Bien sûr qu'il est totalement anormal que le Parquet national financier, ce bras armé du gouvernement pour tous ses coups foireux (Didier Robert en sait quelque chose avec le dossier NRL) se soit auto-saisi dans l'heure qui a suivi la parution de l'article du Canard enchaîné... Du jamais vu ! Mais je le répète : on s'en fout !

La seule chose qui nous intéresse est de savoir si ce que raconte le Canard est vrai ou faux. Et là dessus, force est de reconnaitre que les détails donnés sont plus que crédibles. Et que d'ailleurs, François Fillon ne les conteste pas vraiment... " Pierrot Dupuy février 2017

Et si le manipulateur est encore là, si Jupé refuse d'être le plan B c'est pour une seule raison ! Fillon leur a dit :

" "Si vous essayez, malgré tout, de me déglinguer en convoquant le Conseil national pour mettre en piste un autre candidat, je saisirai la justice. Et je gagnerai car, depuis la primaire, je suis, selon les statuts, le candidat légitime indéboulonnable. Il n'y a donc que moi qui peut décider de ne pas me présenter et c'est hors de question" (F.F.)


Bref il est encore pire que ce que l'on suppose

32.Posté par polo974 le 11/02/2017 14:16

11.Posté par A mon avis le 07/02/2017 17:44
"""Ah, ça y est !

Monsieur Dupuy est en train d'essayer d'écoper le Titanic, maintenant qu'une voie d'eau a été colmatée ! """

Ah, mais il a quand même essayé de faire débarqué le passager Fillon dans un post précédent...
Il a donc l'humanité qu'il peut...

33.Posté par Mwa la pa di le 13/02/2017 09:37 (depuis mobile)

Post 32 heureusement que le dernier mot c'est nous le peuple qui l.auront

34.Posté par RADIO BISTROT le 13/02/2017 13:54

Je n'ai pas lu les commentaires mais c'est exactement comme l'affaire DSK en son temps !

De toute façon ils ont tous des casseroles aux c... donc ce n'est pas la peine d'espérer quoique ce soit

35.Posté par Le collectif "Régime Draconien". !!! le 14/02/2017 14:30

Depuis des semaines Monsieur Fillon fait l'objet d'attaques incessantes entre autre après son atterrissage à la Réunion...
Je suis surpris qu'à ce sujet l'on ne fasse plus référence aux affaires Cahuzac, Fabius et Cie. Et je n'évoque même pas les affaires Gironcelle, Vergès et autres, Les autres partis seraient-ils brusquement devenus propres ?
Soyez sympas, surtout les magistrats ... Venez donc faire un petit tour à la C.I.V.I.S au Siège sur les bâtiments A, B et C afin de constater ce que l'on fait des impôts du peuple. Je serai là pour vous guider.
Des dizaines d'agents sont embauchés à ne rien faire uniquement pour se manifester lors des élections municipales de Saint-Pierre : une voix, un poste !!!.. Vous voulez des noms !!!... Programme de l'après-midi : sieste ou jeux sur les ordinateurs et ce avec la bénédiction du cabinet (ne pas confondre avec des vespasiennes quoique...).
Ces embauchés, qui ne seraient que des gratteurs d'fesses en temps normal, je vous le concède, n'ont aucun concours à passer pour intégrer la collectivité, possèdent à peine le niveau CE1 au niveau de l'expression écrite et se font quasiment des salaires de ministres. Des familles entières de ces parasites sont embauchées sur les mairies annexes de Saint-Pierre ainsi que sur la C.I.V.I.S.
Et là personne n'a rien à dire, pas d'affichettes à brandir devant les caméras, pas de réflexions à formuler.
S'il n'y avait que moi je le mettrais au régime le gros, l'obèse de Saint-Pierre. Prendre des kilos avec mon argent ... Attends voir.
Le collectif "Régime Draconien".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter