Social

La Jeunesse Résistante Réunionnaise joue l'apaisement à St-Louis


La Jeunesse Résistante Réunionnaise joue l'apaisement à St-Louis
Les mêmes causes pourraient produire les mêmes effets. Les grands frères de l'Union de la Jeunesse Résistante Réunionnaise et de l'association Clandestins unissent leurs efforts pour désamorcer la tension qui monte dans les quartiers de Saint-Louis.

Les membres des deux associations tenaient une conférence de presse hier à Saint-Louis, quartier la Palissade. Les cibles de cette communication étaient doubles. D'un côté la mairie et les pouvoirs publics au sens large, de l'autre la jeunesse sans emploi des 22 quartiers de Saint-Louis.

Dans la foulée des émeutes de février-mars 2013, des contingents de contrats aidés avaient été octroyés dans l'urgence par les municipalités touchées par la révolte de la rue. Saint-Louis n'y dérogeait pas.

Un "appel au calme"

Comme il fallait s'y attendre, ces contrats d'une année sont déjà arrivés à terme ou proches de l'être. Grâce aux remontées du terrain qu'elle peut obtenir de ces relais dont fait partie l'association saint-louisienne Clandestins (contraction de "clan" - "destins"), l'UJ2R intervient pour "faire un appel au calme", explique Alexandre Lai-Kane-Cheong. "Nous intervenons en tant qu'avertisseur pour les institutions. Mais on n'est pas dans l'invective", cadre-t-il sereinement.

Il faut savoir que la tension couve depuis le 23 juin, si l'on en croit les acteurs associatifs en lien avec leurs frères de Saint-Louis. Raison pour laquelle "on reprend notre bâton de pèlerin", annonce le porte-parole de l'UJ2R. Pas question de verser dans le fatalisme, l'UJ2R n'a d'ailleurs pas été créée dans cette optique. Alors c'est sous l'angle de "la recherche de solutions pacifiques" en laquelle les jeunes veulent croire.

"Nous savons que la situation financière des collectivités est difficile avec notamment la baisse de leur dotation globale. Et c'est encore plus criant ici à Saint-Louis qui connaît des difficultés particulières. Pour autant, est-ce qu'on doit renoncer ?", interroge la jeunesse volontariste de l'UJ2R qui trouve, dans l'exemple saint-louisien, l'occasion d'appliquer "sa solidarité transversale". Le logo de l'association résume d'ailleurs son état d'esprit : un jeune en difficulté d'insertion, qu'il soit du Chaudron, de la Palissade ou de la Rivière des Galets, rencontre sensiblement les mêmes obstacles sur son chemin.

Que les jeunes se "prennent en charge"

Pas question d'attendre que la solution vienne d'en haut,...si elle vient. "Kossa nou fé ? Il n'est pas question de rester dans une position fataliste", résume Alexandre Lai-Kane-Cheong qui propose, comme l'UJ2R avait pu le faire l'année dernière, de "ne plus attendre", de "se réunir" et de "se prendre en charge" pour "trouver des solutions concrètes".

Même si l'obtention ou le renouvellement des contrats aidés ne constituent pas la solution pérenne qu'ils attendent, l'UJ2R, qui parle sous l'autorité des jeunes saint-louisiens, demande aux communes de cesser leurs pratiques de "clientélisme" pour l'éternel problème de l'attribution des contrats. Nul doute que le message aura été compris de la municipalité saint-louisienne et, avec elles, les 23 autres maires du département.
Mardi 22 Juillet 2014 - 06:29
Lu 980 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perrière le 22/07/2014 08:49
tous à ladom.. ?

2.Posté par julien le 22/07/2014 10:36
pour des gars qui se disaient révolutionnaires, Gandhi, Malcolm x, une fois employé par l'Etat, ils sont devenus des vendus qui appellent à l'apaisement ... Mais eux les premiers à avoir mit le feu au poudre au chaudron et à la rivière des galets pour avoir un poste quelque part... Chose faite, maintenant ils appellent au calme Trop comique

3.Posté par " VIEUX CREOLE " le 22/07/2014 15:13
JE NE SUIS PAS D'ACCORD AVEC JULIEN (post 2 ) ! Il trouve "comique" l'appel au calme de jeunes Saint-Louisiens regroupés en associations (et non de jeunes "Portois" ou" du Chaudron " : pourquoi d'ailleurs , toujours "faire l'amalgame "? ..Julien connaît peut-être , personnellement , ces jeunes pour avancer de telles certitudes ! ": Ils se disent révolutionnaires", adeptes"de Gandhi et de Malcolm x " ...
AMALGAME , toujours et encore !! ! GANDHI A ÉTÉ " L'APÔTRE DE LA NON-VIOLENCE et n'a absolument rien à voir avec Malcolm X , connu pour ses violences , son" racisme anti-blanc" et qui prônait "un repli identitaire" des musulmans noirs américains !!! DE NOMBREUX COMPATRIOTES connaissent des "Révolutionnaires patentés" qui se sont fait connaître après 1959 (ils avaient "leurs raisons" sans doute ! ) ... DES années plus tard , ils ont reconnu leurs erreurs et renoncé à une idéologie qui conduisait le Département à une catastrophe assurée !!! Ils ont fait face à des réalités locales qui leur ont ouvert les yeux (démagogie ,populisme ,magouilles avec de" pires ennemis " d'hier pour garder le pouvoir !) !!!CES JEUNES ST-LOUISIENS ont ,vraisemblablement t, vécu des moments difficiles ,participé à des manifestations violentes ,écouté les conseils, les déclarations de leaders qu'ils croyaient sincères ont , peut-être , constaté que leurs actions menaient au chaos et non à des solutions acceptables ! J'emploie les termes "peut-être ," "vraisemblablement " car je sais qu'il existe beaucoup de sceptiques qui ne croient pas aux -à de s- "revirements spectaculaires possibles" ! Je reste quant à moi , un incorrigible optimiste parce ce que je crois tout simplement en " L'HOMME " ...
JE TERMINERAI PAR 2 B ELLES CITATIONS DE GANDHI , CE NON-VIOLENT que tout le monde connaît :
-1 ) " En opposant la haine à la haine , on ne fait que la répandre en surface et en profondeur ".
-2) "La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite car elle est momentanée".....

4.Posté par KLOD le 22/07/2014 18:49
bravo à Alexandre Lai-Kane-Cheong et son équipe, Des jeunes constructifs qui de plus on de réelles références politique nécessaire sur cette ile, il me semble que ce sont des jeunes qui ont fait référence à Frantz Fanon , cela nous change un peu! meme si on peut ne pas etre entièrement d'accord avec cet auteur qui a néanmoins façonné une vision réaliste de certaines situations liées à l'histoire de notre pays et qui sont encore d'actualité . respect!

5.Posté par dègue le 22/07/2014 20:45
houla, y'a du niveau là !

6.Posté par Jacques AFER le 22/07/2014 23:00
Bravo vieux créole pour ton intelligence, julien prenez en de la graine

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales