Société

La Jeanne d'Arc sera démantelée pour 11,5 millions d'euros


La Jeanne d'Arc lors de l'une de ses dernières escales au port Ouest
La Jeanne d'Arc lors de l'une de ses dernières escales au port Ouest
Le projet d'immersion en baie de Saint-Paul de l'ancien porte-hélicoptères Jeanne d'Arc est coulé définitivement.

Si les derniers échanges que l'association Nautilus a pu avoir avec le ministère de la défense sonnaient déjà le glas du projet, les nouvelles de métropole confirment les craintes de l'association qui milite pour l'immersion de sa coque en baie de Saint-Paul.

Le 16 octobre, le groupe Veolia a annoncé que l'Etat lui confiait pour 11,5 millions d'euros la dépollution du bâtiment avant son recyclage.

Le montant de cette intervention a de quoi faire tousser le bureau de l'association Nautilus qui, année après année, a tenté de démontrer le côté réaliste de son projet pour un coût moindre que celui désormais connu.

L'acheminement à la Réunion de l'ancien navire-école, sa dépollution, ainsi que les travaux préalables à son immersion devaient être réalisés pour un coût estimé à moins de 5 millions d'euros.

La Marine et Veolia se partageront les recettes du recyclage

"Malgré nos multiples échanges de courriers avec les services de la Marine en charge de ce dossier qui disaient notamment que l'Etat n'avait pas d'argent pour financer notre option, nous n'avons jamais pu obtenir que se tienne la réunion de travail au cours de laquelle nous leur aurions présenté dans le détail notre projet de création d'un récif artificiel avec cette coque mythique", déplore l'association.

Mais il ne faut pas compter sur Nautilus pour désarmer. Dans un ultime courrier adressé au chef des armées, François Hollande, aux ministres, aux parlementaires péi et à l'ensemble des représentants élus des collectivités et institutions de La Réunion, son président Guy Marcoz, met l'Etat devant ses décisions contradictoires. En attendant, le juteux contrat bénéficie à une multinationale française.

Le navire-école est depuis le 14 octobre au port de Bassens-Bordeaux. Son démantèlement est programmé pour durer 18 mois. Les blocs d'acier et autres déchets seront ensuite acheminés vers des sites de recyclage. La Marine nationale et Veolia se partageront les recettes de la valorisation des déchets issus du navire-école.
Mardi 4 Novembre 2014 - 07:06
Lu 1593 fois




1.Posté par almuba le 04/11/2014 06:42
Marcoz lé amer !
Mais pense-t-il vraiment que la Marine et Véolia vont renoncer aux recettes du recyclage et aux emplois induits pour lui faire plaisir.
Doux rêveur !

2.Posté par padi ceinture noire le 04/11/2014 08:57
ouf!

- epaves
- telepheriques
- accrobranche
- slack line, tyrolienne
- faucon d'elevage

y en a marre de ces comiques qui veulent salir nos paysages avec leurs cochonneries importées. Disneyland est en déficit depuis toujours et on en veut pas.

3.Posté par Roms le 04/11/2014 09:49
Post 2. Vous avez vu les bâtiments qu on a construit et qu on continue de construire à La Reunion ? Vous avez vu le projet de NRL ? Vous êtes allé du côté de l'Eperon récemment ? Donc franchement les exemples que vous citez n'ont AUCUN impact sur le paysage comparé au reste.

Surtout L accrobranche, Slack line et tyrolienne ???

4.Posté par padi ceinture noire le 04/11/2014 10:09
3.Posté par Roms

oui le beton est partout c'est justement la bonne raison pour défendre les derniers espaces na-tu-rels qui nous restent.

Quand on voit ces feignasses de parapentistes qui se font deposer leur parapentes au piton des neiges en helico en contournant la loi montagne, on se dit que ces gras du bides feraient mieux de se mettre à la marche, ca leur fera économiser de la toile avec des voiles plus petites. Sinon l'accrobranche et le slack line c'est comme le quad, une sport de beauf.

5.Posté par Roms le 04/11/2014 11:15
Post 4. "Sinon l'accrobranche et le slack line c'est comme le quad, une sport de beauf."

Heu... je suis pas pratiquant de ces sports mais tes jugements à l emporte pièce font que ton post n a plus aucune valeur étant donné que tu donnes l impression d'être fou. Et on ne débat pas avec un fou...


6.Posté par noe le 04/11/2014 11:29
Enfin !
Une vraie solution ...
La Baie de St Paul sera préservée de cette pollution de ferraille préconisée par certains esprits qui voulaient faire couler cette épave pour soi-disant en faire un récif ....poissonneux !
Des conneries !

7.Posté par vital le 04/11/2014 11:37
l'océan indien n'appartient pas à n'importe quel illuminé , qui voudrait en faire sa propriété personnelle .
un tas de ferrailles dans une eau encore épargnée par la pollution industrielle c'était vraiment n'importe quoi., enfin une décision qui relève du bon sens .
vital

8.Posté par internationale du beauf le 04/11/2014 11:46
les slack line boutées hors des parcs publics:
https://fr-fr.facebook.com/slacklineromandie/posts/241881732518204

réglementées au autriche et suisse:
http://clubalpintoulouse.fr/attachments/article/496/132085750-Slackline-et-protection-des-arbres.pdf

circulation des quads dans les espaces naturels:
http://www.actu-environnement.com/ae/news/vehicules-motorises-quads-instruction-14553.php4

------------------
Jace a fait une tres belle fresque sur un mur (de beton) à cilaos ou l'on voit des guignols faire de la slackline sur les 3 salazes qui devient beaufland. Hé oui les beauf etaient confinés dans les carreaux de cryptomeria, mais à present ils sont en train de coloniser nos espaces naturels.

9.Posté par Titang 974 le 04/11/2014 14:58
ah! mon dieu, enfin une bonne nouvelle, çà m'aurait fait chier de voir cette verrue polluer notre environnement alors que les français eux-même n'en voulait pas chez eux

10.Posté par une amoureuse de sa ville le 05/11/2014 07:28
3.Posté par Roms

Ce projet de récif avait au moins le mérite de développer le tourisme et de créer des emplois non subventionnés avec nos impôts....

Surtout quand on voit le nombre de bâtiments anciens à restaurer et que l'on voit l'ignoble verrue construite à Saint-Paul pour la gloire d'une dépitée mégalomane qui défigure à jamais notre ville on peut se poser des questions sur ceux qui prétendent connaitre leur Péï !!!

La MCUR avait au moins elle, le mérite de s'intégrer parfaitement dans le paysage !!!

11.Posté par Roms le 05/11/2014 09:18
Post 8. J ai l impression que t es un magnifique spécimen de ce que tu dénonces : l'expression "beauf" n est plus utilisé du tout si ce n'est par ceux qui en sont.... Bienvenue en 2014...

12.Posté par Roms le 05/11/2014 10:44
post 18. ?? Tu vois les rochers immergés sous l'océan toi depuis la terre ? Gars ou lé bionic !!

13.Posté par Môvélang le 05/11/2014 11:13
""""11.Posté par pigeon voyageur le 05/11/2014 07:32""""
Bizarre que les français n'ont pas voulu de cette ordure chez eux et que des ""reunionnais""" ( de là bas, qui ne veulent pas polluer leurs chez eux) veulent transformer chez nous en un merveille universelle!!!!!!!!

14.Posté par beauf land le 05/11/2014 13:11
Post 11, en 2014, le hype c'est la slackline nu avec une longe accroché au sexe. Au cas au tu chercherais l'innovation avec une plume dans le fion je te rappelle que c'est pas nouveau dans ta confrerie. Mais je ne doute pas de ton imagination

15.Posté par Guy Marcoz le 08/11/2014 18:20
@ postes 7- 9 et 13

Avant de proférer vos inepties, je vous invite sur notre site ( http://www.nautilus-lajeanne.com ) rubrique Courriers page 2 où vous pourrez lire la lettre adressée au chef de l'Etat le 20 juillet contresignée par les principaux acteurs REUNIONNAIS Politiques-Socio-économiques-Cultuels qui soutiennent notre projet à tous.

Je reste à votre disposition pour tous renseignements éventuels...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales