Politique

La Halde trop dépensière selon les parlementaires

Un pré-rapport de la Cour des comptes publié en septembre dernier avait déjà alerté les parlementaires. Hier, une partie de ces derniers, tous parlementaires de l'UMP, ont co-signés un amendement demandant le gel des dépenses pour 2011 de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité, plus connue sous le nom de Halde.


La Halde trop dépensière selon les parlementaires
C'est dans la poursuite de l'examen du projet de budget 2011 que 80 députés de la majorité ont déposé hier un amendement réclamant le gel des autorisations de dépenses de la Halde pour l'exercice budgétaire à venir.

Déjà, l'année dernière, l'autorité de lutte contre les discriminations avait fait l'objet d'un tel amendement mais celui-ci avait été rejeté en séance publique à la demande du gouvernement.

Cette année, la fronde des parlementaires est appuyée par un allié de poids, celui du jugement sévère de la Cour des comptes.

Cette dernière parle de "marchés publics à la limite de la légalité", de "dépenses en communication exorbitantes" (6,2 millions d'euros entre 2005 et 2009), et de "loyer annuel de 1.831.952 euros pour seulement 85 personnes dans 2.126 m2 à Paris".

La Halde trop dépensière selon les parlementaires
Un budget qui flambe depuis 2008

Le député UMP des Bouches-du-Rhône Richard Mallié, qui a déposé l'amendement reste intransigeant : "le train de vie de la Halde a interpellé les députés de la majorité qui veulent supprimer l'augmentation prévue de 350.000 euros du budget de la Halde pour 2011".

Richard Mallié et ses 79 collègues de l'UMP s'interrogent également sur les 300.000 euros d'indemnités versées aux membres du Collège et du comité consultatif, tout en soulignant que, depuis 2008, le budget de l'autorité administrative indépendante flambe aussi bien pour les dépenses de fonctionnement (+12%) que pour les dépenses de personnel (+13%).
Mardi 9 Novembre 2010 - 07:25
Ludovic Grondin
Lu 1140 fois




1.Posté par GRENADE974 le 09/11/2010 06:57
Et le train de vie des parlementaires aussi.

2.Posté par Stop au gaspillage le 09/11/2010 07:21
Il y en a marre de ces gens qui se gavent sur le dos du contribuable.
Ces rigolos créent de faux problèmes pour donner l'impression qu'ils sont utiles
Supprimez la HALDE

3.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 09/11/2010 08:30
Surtout pour ce qu'elle fait des budget et surtout de ses choix des Discriminations...
Toutes ces exemplarités qui adorent leurs Enfants, les considèrent comme ESSENTIELS
sauf pour les Pères massacrés devant les JAFs, Correctionnelle, Services Sociaux,Rectorat, CAF...

car la HALDE lutte contre toutes formes de Discriminations, mais seulement IMPOSÉES et LISTÉES PAR LE GOUVERNEMENT DEPUIS CHIRAC, ou contre les Femmes ...
pour la HALDE, Le Massacre Sociale, Éducatif et Judiciaire des 90% de Pères devant les TGI n'est pas une DISCRIMINATION DE NATURE, GENRE MASCULIN... juste une coïncidence fâcheuse.

C'EST VOUS DIRE LA MENTALITÉ, LA NÉCESSITÉ DE FAIRE FINANCER PAR LES PÈRES
LE TRAIN DE VIE QUI ÉTOUFFE LA VÉRITÉ, LE SILENCE COMPLICE SUR L'ESSENTIEL,
SUR LES OTAGES DE LA FRANCE... "Bravo Messieurs Dames, comme vous êtes déontologues"...

4.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 09/11/2010 08:39
Remarquez, ça ne fait que 10 ans qu'on appelle la HALDE a l'aide et qu'on se fait envoyer chier...

On n'a obtenu que la "Pseudo Défenseur des Enfants" reconnaisse cette discrimination de GENRE seulement cette année (c'est vous dire qu'il y a eu des centaines de milliers d'enfants et de pères massacrés entre temps), ces gens là comprennent vite, a condition d'expliquer LONGTEMPS...

Et surtout, le Président SARKOZY ne souhaite pas faire appliquer les Lois Paritaires Éducatives, ça politique de la Natalité est fondée sur cette discrimination, alors il FAUT CONTINUER, n'est ce pas ?
Que du beau monde qui nage dans népotisme, l'opulence alimentée du massacre des autres...

5.Posté par Cambronne le 09/11/2010 09:14
La France ressemble de plus en plus chaque jour qui passe à l’Ex URSS de Brejnev, avec des apparatchiks qui vivent plus que bien sur le dos de la population – ils avaient accès aux magasins d’Etat très bien garnis – pendant que cette dernière en était réduite à faire la queue pour bouffer des pattes de porc. En 2010, c’est kif kif bourricot , les gens en sont réduits à se foutre sur la gueule pour avoir de l’essence et les rayons des grandes surfaces étaient vides il n’y a pas si longtemps.

On comprend mieux pourquoi les politiciens sont les seuls à avoir, comme les mafieux, des gardes du corps. Ils savent qu’ils font du mal aux gens. Il y a deux siècles, certains ont fini sur des fourches sauf que se sont les mêmes Jacobins qui donnaient les instructions.

ce pays est foutu

6.Posté par @ Cambronne le 09/11/2010 14:02
tu ne devrais pas trop critiquer la Halde !... je pourrais avoir recours à ses services pour y dénoncer tous les crétinoïdes délato-trotsko-coréo-dinosauriens qui , sur zinfos , demandent régulièrement ta tête...
leur attitude relève de la plus infâme discrimination anti-libérale !
never mind the bollock's !

7.Posté par JUBILATION le 09/11/2010 18:06
L'HOPITAL QUI SE FOUT DE L'INFIRMERIE.

8.Posté par Cambronne le 10/11/2010 02:49
"never never never give in" disait un Honorable Grand Homme Anglais que j'aurais aimé connaitre

la Halde "the Fools Overture" à quoi peu donc bien servir cette usine à gaz mis à part de siphonner les subventions ?

9.Posté par Blyne le 14/11/2010 23:37
Que la HALDE ne voit pas son budget augmenté en 2011 peut se justifier dans le cadre de la lutte contre le déficit public. Il est vrai que le coût exorbitant du loyer, plus le rapport de la Cour des Comptes, montrent la nécessité pour l'institution d'apprendre à gérer son budget de manière plus rationnelle.
Pourtant, ce qui me dérange dans cet amendement ce sont les raisons invoqués par le député. Oui, il est justifié de dépenser 6,2 millions d'euros dans de la communication car, contrairement à d'autres institutions, la HALDE a eu besoin de se faire connaître et de faire connaître, surtout, les discriminations prohibées par la loi française. Par exemple, avant 2007, aucune femme ne s'est plainte de discrimination en raison de son état de grossesse. Depuis la campagne de sensibilisation, les premières plaintes sont arrivées à la HALDE. Pourquoi ? Parce que la condition sine qua non de la lutte contre les discriminations est la prise de conscience que cela existe. Si on n'a pas conscience que l'on en est victime, la discrimination n'existe pas ! CQFD ! Or, cela fait à peine plus de dix ans que la France a accepté l'idée d'existence de discrimination sur son territoire. Auparavant, l'Etat français considérait que c'était un problème d'intégration.
La loi actuelle interdit la discrimination selon 18 critères et 5 domaines (articles 225-1 et suiv. du Code Pénal) Aujourd'hui encore, des pratiques considérées comme "normales" sont en fait illégales, comme le cas des jobs d'été réservés aux enfants du personnel jusqu'en 2007 (depuis une recommandation de la HALDE, cette pratique est discriminatoire).
Alors, oui certaines lignes budgétaires paraissent excessives mais il importe d'analyser objectivement (chose difficile à faire dans notre société) le cas de cette institution avant de dire tout et n'importe quoi.
Dans un pays où la devise est Liberté, Egalité, Fraternité, je pense que la HALDE a un rôle essentiel à jouer, et cela nécessite des moyens conséquents, même si elle est menacée de disparition que la Présidence va sûrement être vacante dans les jours à venir suite à l'entrée de Mme Bougrab au sein du gouvernement.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales