Société

La Guyane paralysée par la grève générale : Ce qui se passe réellement

Lundi 27 Mars 2017 - 12:27

"Sur la piste de Fawcett…"

Les télévisions montrent des images choc. Et le téléspectateur retient : des manifestants encagoulés, des forces de l’ordre déployées à tire-larigot comme si nos compatriotes guyanais étaient des terroristes en manque. Les membres d’une délégation ministérielle renvoyés à leurs chères études et à leurs confortables bureaux parisiens. Les mêmes, incapables de dire quelque chose, dont les yeux suent la trouille devant les manifestants. Voilà pour le spectacle… et c’est tout ce que vous verrez, braves gens. De la réalité du problème, niet ! Circulez, y’a rien à voir !

Alors, nous sommes allés chercher nos réponses, VOS réponses, à deux amis qui travaillent à l’orée de l’Amazonie, Monique et son ti-Charles, du coup transformés en correspondants de Zinfos 974 sur les traces de Raymond Maufrais (ou « Sur la piste de Fawcett » pour les amateurs de Bob Morane).

La réalité des maux guyanais n’est jamais révélée, elle n’en est pas moins effrayante. C’est donc un secret d’Etat ? Faut croire…


Capture d'écran BFMTV
Capture d'écran BFMTV
La Guyane entière entame une grève totale, à l’appel unanime de dizaines de syndicats qui ne s’aiment guère habituellement. Faut-il qu’il y ait de quoi. Et quand on liste les sujets de mécontentements, on constate que ce département comporte sans doute bien plus de laissés-pour-compte qu’on ne nous le dit. Petit résumé non exhaustif…

Toute une économie clouée au pilori

Pour le paiement des aides d’Etat, c’est comme ici : les aides promises aux agriculteurs, aux pêcheurs, travailleurs en domaines sensibles dans un pays toujours à la recherche d’une subsistance quotidienne, sont sans cesse reportées aux Calendes grecques. En attendant, débrouille à zot ! Si au moins les efforts étatiques étaient reportés sur d’autres secteurs d’activités ; même pas !

Ainsi, comme chez nous, nombre de petits transporteurs (secteur vital en cet immense département forestier) n’obtiennent pas de contrat, le travail étant exclusivement accordé aux grosses sociétés analogues à celles qui trustent ici la NRL. Les petits transporteurs et leurs employés se transforment en pêcheurs, chasseurs, maraîchers, voire orpailleurs occasionnels pour nourrir leurs familles.

Familles, au demeurant, souffrant de toutes sortes de maladies effrayantes et l’on sait que c’est encore plus grave en milieu tropical.

" Cette santé, disent nos informateurs, est clouée au pilori par manque de moyens et de spécialistes. Au moins un hôpital est sous le coup d’une proche fermeture pure et simple ".

Manque de moyens et de personnels qui est le même dans l’éducation, les établissements souffrant gravement de manque de personnels, d’encadrements, de matériel…

" Projets grandioses mais résultats laissant à désirer ! "

Quand on touche au domaine de la sécurité, mais peut-être faut-il plutôt parler d’insécurité, la coupe fait plus que déborder. On frise le gag…

La Guyane est soumise à un phénomène important d’immigration clandestine pire qu’ici : leurs voisins surinamiens et guyanais ex-hollandais n’en finissent plus d’être attirés par ce département soi-disant prospère. Avec tous les maux qui en découlent, vols, viols, violences, cambriolages, car-jackings, braquages et… un Sida galopant, voir les statistiques de la gendarmerie et de la Santé pour plus ample informé.

Pour le gag : une femme s’est fait arracher son sac-à-main. Lors d’une manif anti-insécurité.

" Aucune collaboration avec les Etats voisins n’est organisée pour remédier à ces problèmes. On raccompagne les clandestins à la frontière routière ; ils reviennent par le fleuve et la forêt. On règle ces " petits détails " et pendant ce temps, les aides étatiques sont englouties dans des projets grandioses dont le résultat laisse à désirer et c’est une litote ! "

Les pirogues du folklore, c’est bien mais…

" Le plus dramatique est que rien n’est fait pour tenir compte du caractère pluriethnique de notre population. Aucun projet de cohésion sociale n’est entrepris… ni même envisagé sans doute.

" Il faut encore y ajouter la difficulté pour se déplacer avec le manque criant de routes et un parc de transports en commun frisant le zéro absolu. Or, tous les recoins de cet immense département sont au diable-vauvert ! On ne va pas se contenter de remonter les fleuves en pirogue et avec les pagaies, quand même ! Le folklore, c’est bien, mais il y a parfois mieux. A condition de le vouloir "

Pour augmenter une addition pesant une tonne, il faut compter avec le manque de logements dans un territoire à la démographie à vitesse sidérale… puisque Ariane est là. On détruit bien des quantités de logements insalubres mais… on ne les remplace pas par du neuf. Ce qui fait que dans nombre de quartiers, une nombreuse jeunesse est livrée à elle-même car aucune solution n’est envisagée pour la suivre et l’encadrer.

Plus de 50 ans de retard

Enfin, last but not least, le sol. Ce sujet est des plus sensibles et de ceux qui poussent les manifestants dans les rues.

" Notre sous-sol est systématiquement pillé par une mafia savamment organisée. L’orpaillage clandestin fait quelquefois les gros titres mais on c’est un mauvais cinéma : les orpailleurs font comme les immigrés, on les chasse d’un côté, ils reviennent de l’autre. Ils sont d’une extrême dangerosité car n’hésitant pas à tuer pour quelques pépites. Notre sous-sol est riche, très riche. Mais à qui cela profite-t-il ? Pa s à la population guyanaise, ça n’est sûr ".

Le tableau est reluisant… de crasse.

" Il y  tellement de retard dans l’aménagement de notre territoire qu’on a l’impression, voire la certitude d’avoir plus de 50 ans de retard par rapport aux autres départements. Tout le monde s’en fout : les journaux de France ont mis plus d’une semaine avant de s’apercevoir qu’il se passait quelque chose ici ! La Guyane, c’est où déjà ? "

Délégation ti-punches !

Pourquoi la presse nationale a-t-elle fini par parler d’une situation explosive dans ce territoire hors-norme ?

" Parce qu’Ariane n’a pas décollé !

" C’est donc tout ce qui intéresse donc la France en Guyane ?

" L’Etat a toujours voulu créer une grande région économique Antilles-Guyane. Nous avons toujours refusé ; ils nous l’ont imposée de façon insidieuse. C’est pour nous punir qu’on se désintéresse de nous ? Nous avons dû nous battre pour avoir notre propre Université. Banques, Assurances, hospitalisations à risques, tout est à gérer hors Guyane. Ici, c’est trop aléatoire.

" Quand on est devant un problème grave, il faut prendre contact avec les sièges parisiens car ici personne n’est au courant. Et après ça, ils nous envoient une énième délégation, laquelle n’a aucun pouvoir sinon celui de discutailler entre gens importants et prendre des petits punches à l’hôtel, de luxe bien entendu.

" Cela étonnera qui, alors, qu’on refuse de discuter avec des clampins, des larbins galonnés ? "

Communications hyper-chères… à 2 pas de Kourou !

Un paradoxe énorme n’a jamais chatouillé les consciences ministérielles : c’est de Kourou que sont expédiés les satellites de communication. Pourtant, si on peut appeler n’importe quel pays du monde pour une somme modique, cela n’existe pas en Guyane française ! On casque, sévère qui plus est.

" Cherchez l’erreur ", ajoutent nos correspondants qui  concluent : " Toute cette gestion cacophonique provoque le ras-le-bol de la population et conduit forcément au blocage du département, avec les débordements inévitables. Et la Ministre qui trouve que nos revendications ne sont pas suffisamment claires pour qu’elle daigne se déplacer ?

" Pendant ce temps, avec notre argent, les candidats payent, qui leur épouse, qui leurs enfants, qui leurs gardes-du-corps.

" Et ils ont encore le culot de nous dire que ce sont les plus pauvres qui coûtent le plus cher à l’Etat ? 

" Un bel avenir nous attend ".

Voici qui constitue un tour d’horizon peu enthousiasmant mais non exhaustif, dont les agences et autres grands médias ne nous avaient rien laissé deviner. C’est qui déjà, Raymond Maufrais ?

Avec la collaboration de nos correspondants sur place, Monique et ti-Charles Gabriel.
Jules Bénard
Lu 8624 fois



1.Posté par La vérité vraie... le 27/03/2017 13:13

Elle est belle l'égalité réelle Madame le ministre ! N'est-ce pas ?

2.Posté par cmoin le 27/03/2017 13:45

Ce qu'ils se passe c'est que des délinquants essaient d'imposer leurs lois!C'est non!Rien pour eux!

3.Posté par Simandèf le 27/03/2017 14:30

Comme dit Baroin qui soutien Fillon on a les mêmes problèmes qu'en Guyane. Hammon dit il y a 50 ans de retard structurel sur un certain nombre de services publics en Guyane. Il y a dans les Outre-mer des inégalités qui s'ajoutent aux problèmes que vivent tous les Français... Le gouvernement prend un risque considérable en ne traitant pas les problèmes sociaux économiques des guyanais dans l'urgence et qu'en pense nos élus et nos acteurs économiques locaux de la crise guyanaise ?

4.Posté par le taz le 27/03/2017 14:35

en 2013, emmanuel-françois hollande est allé y faire un tour, avec tout un tas de promesses.

y zont fait quoi depuis ?

faut croire que la méthode moi président, je vous prendrai pour des cons fonctionne admirablement.
et il est au pouvoir depuis quand, l'autre tâche ? 2012 ?

puis, là, au frais des cons-tribuables, hollande est en ballade à singapour, tranquille, alors qu'il y a le feu en guyane... et pas que si on cherche bien.

et dire que le fils de hollande, emmanuel, est au top dans les sondage.
ce pays est perdu.

5.Posté par Toto le 27/03/2017 15:00

AHAHAH la France raciste et colonialiste dans toute sa splendeur!

6.Posté par pierre le 27/03/2017 16:08

https://www.youtube.com/watch?v=_r_Zyx4HPvg

7.Posté par cmoin le 27/03/2017 16:26

Ne pas céder face à des personnes masqués et armés.

8.Posté par li le 27/03/2017 16:40

Sur un autre media: "la Guyane bénéficie pourtant de nombreux dispositifs fiscaux et sociaux pour encourager le développement de l'économie privée, avec des abattements d'impôts sur le revenus et les sociétés et de crédits d'impôt sur les investissements productifs. De nombreuses exonérations de cotisations sociales et des aides pour réduire le coût du fret existent également. Mais rien n'y fait pour l'instant, le PIB local par habitant est inférieur de plus de 40% à la moyenne des pays de l'Union européenne et un tiers des actifs guyanais sont employés par la fonction publique"

Comme quoi les exos, les baisses de charge ne servent que ceux qui les professent.

9.Posté par SEVERIN le 27/03/2017 16:44

Yo M.Dupuy,
Le titre accroche mieux par-apport ( Début de la grève générale en Guyane ) moi j'aime. Lol,mais il y a beaucoup de nos compatriotes créoles en Métropole qui souffrent en silence sauf moi,J'ai une très grande gueule.Dis pas trop fort,j'ai hérité ça de mon pote ASTERIX LE GAULOIS,malheureusement j'ai pas droit a la potion magique, ils me l'ont remplacé par de la bonne venu tout droit de notre pays ami ou on produit le fromage de HOLLANDE.

Esclavage moderne s'installent pour les FRANÇAIS DOMIENS,pendant ce temps l'intégration des immigrées en vrac dans toutes nos structures économiques et sociaux par tous les clans parasites politiques mafieux.
Allant de U.D.F/CENTRISTE/L.R,GOCHOS SOCIALOS/COMMUNISTES et autres.Pour dire,sur notre sol Métropolitains, après leurs études nos enfants sont obligés de postuler a l'étranger.En attendant en France on
préfère embaucher les immigrées naturalisées a l'augmentation du quotas électoraux.Bravo aux Guyanais pour leurs combats,défendre comme on peu,notre reste de fierté de FRANÇAIS DOMIENS piétinés par nos chefs
blancs parasites politiques mafieux de notre pays la FRANCE.In yab des Yvelines

10.Posté par tijean le 27/03/2017 16:56

les kaniard de chaudron/le port/saint louis n'attendent que ca.

11.Posté par Le Taliban. le 27/03/2017 17:25

Comme dit la chanson. Le Diable s'habille en prada.
Notre ministre d'origine réunionnaise à de la trouille.
Si c'était Victorin, y'a longtemps le gars t'est fini déboule la bas,
et avec son franc parler, l'affaire t'est déjà classée.

12.Posté par pierre le 27/03/2017 17:29

Reveilez vous mes amis les oligarques de la métropole en ont rien à foutre de vous pour preuve;

https://www.youtube.com/watch?v=9joH3IvpLLI

13.Posté par SEVERIN le 27/03/2017 17:52

@10 les kaniards,se sont nos élus corrompus plusieurs fois condamnées pour malversation ou usage de faux,qui remplissent les poches de leurs proches en les fournissant les emplois de complaisances,fictifs et qui est tjrs aux commandes de nos institutions.Les voyous du CHAUDRON/ PORT/SAINT LOUIS n'ont pas eu la chance d'être née dans ces familles d'élus qui représentent les dynasties Péi,sauve qui peut.In yab des Yvelines

14.Posté par explosion d''''un DOM le 27/03/2017 18:17

Et Taubira ancienne ministre originaire de la Guyanne et réputée grande gueule , quelle est sa position dans cette explosion sociale, où est-elle et pourquoi son silence dans une situation aussi grave?
Elle n'est plus dans le gouvernement mais possède sa liberté de parole !
Bizzare cet évènement à 27 jours de la présidentiel !

15.Posté par pierre le 27/03/2017 18:30

Je peux vous dire qu'ici en France les gens crèvent la dalle. il y a des flics et des militaires de partout. Il n'y a plus de liberté dans ce pays. NE LACHEZ RIEN. Le peuple est avec vous. Je peux vous l'assurer. Le gros problème est la censure en France.

16.Posté par Caribou le 27/03/2017 18:37 (depuis mobile)

Mayotte..Réunion..Guyane même combat..Des élus locaux incapables..

17.Posté par klod le 27/03/2017 20:31

ha les ex colonies ............................. tien bo larg pa , en nou sobat ! alors mme Bareight , vous qui avez millité à gauche dans une ex colonies dom tomienne dite "la Réunion" .................. , une vision différente ? une prise en compte REELLE des DROM, société multiculturelle par essence ?


Guyane , seulement la fusée pour l'image technologique de la framce , ou plus que ca ?

on pourrait dire également , la RUN , seulement le domaine maritime framçais en option , ou plus que ca ?

tien bo les drom ! c'est comme ca qu "ils " nous appellent ! les drom ou rup , ben ?

18.Posté par Yusuf le 27/03/2017 20:36

La loi Égalité réelle Outre-mer c'est 145 articles !! ne peut être appliqué en une seule fois. Ericka est ministre depuis 1 an seulement. Je suis sûre que Me La Ministre trouvera la solution aux problèmes de la population Guyanaise dans le plus bref délai.

19.Posté par verolia le 27/03/2017 21:06

@ 16 Caribou.... je vous demande de vous taire ¯\_(ツ)_/¯
Ceux de La Réunion sont preum... les pires... les experts en magouilles et++++++++
mais je vous comprends.

Si seulement comme Jessica nous n'avait courage...

20.Posté par Amiral la Po le 27/03/2017 21:37

Qu'on leur file l'indépendance et démerde a zote ensuite......

21.Posté par Grangaga le 27/03/2017 23:33

Satt' Monique èk' sonn' ti Charles y di pa..........
O nivo de l'imigracyion........Haïti èk' Brésil nana lo pli gro....kontinzan. Y dwa pa di.....arr' , pardon !!!!!!!
.............de l'anplwa......plantacyion bann' Mongu' y zèrr'.....
.............tèk'nik'....po bann' Brézilyin, payé deu fwa mwin sèrr' k'an Franss' a....50 èrr' parr' somènn', san sys'tèmm' social' èk' retrètt'........Anbossé parr' bann' .....Fransé !!!!!!!!!!!
De toutt' fasson, bann' Gwiyané.....satt' y pran a zot' po... Antyié d'aborr', é Fransé answitt', y vé travay' ke dan la fonk'syion piblik'....... sinon ryin....RSA èk' gro loto po nétway' zantt', y okipp' pliss' ke zot' zourné.

Anfin, batt' in pé la min........In yab' dé Yvelines..... Pliss' de la mazorité.....Blanss' de Gwiyann', y vott'......FN.

Di a zot' ke si lété nou......lo pèpp' Réyioné, té y vivv' an Gwiyann' là......lavé pa bezwin l'orr', lé garr'!!!! A nou mèm' té y mètt' so p'ti boutt'.....péï, an orr'............................

22.Posté par lopoe le 28/03/2017 00:01

Miss France elle est guyanaise?

23.Posté par Admirateur 974 le 28/03/2017 01:40 (depuis mobile)

Quelle inaction du Gouvernement M. DR, 25 M€ ont été mis en place dans le cadre de fonds exceptionnels pour la Guyane pour des projets, la loi égalité Réelle , le déploiement de gendarmes pour lutter contre les orpailleurs sauvages, une délégation a

24.Posté par chikun le 28/03/2017 05:48

La "patrie" (rires) de Madame Taubira n’est pasun paradis collectiviste La population semble demander plus de fermeté et les beaux principes humanistes dégoulinants de moraline et de vivrensemble gluant ne permettent pas une amélioration notable de la situation ! Tout se déroule comme si les beaux principes de la redistribution et de l’interventionnisme tous azimuts de l’Etat aboutissaient encore et encore à un résultat connu : le délitement complet de la société ! Tout se passe comme si la Guyane était un véritable petit laboratoire grandeur nature d’une application consciencieuse de l’étatisme total, avec son corollaire d’échec complet et retentissant lié à l’assistanat maximum de toute la population : éducation, soins, infrastructures, immobilier, sécurité, emploi, tout part en vrille, Ariane y compris....

Quelle belle vitrine de ce qui attend les Français qui, tant en métropole qu’à la Réunion, réclament toujours plus d’État !

25.Posté par Question bete le 28/03/2017 08:38 (depuis mobile)

On entend ni Orphée..Ni vlody...Ni vergoz..N Lebreton..Ni fruteau..N Nallet..Ils existent??

26.Posté par admirateur 974 le 28/03/2017 08:39 (depuis mobile)

Déjà avant d''avoir un dialogue avec les Guyanais, il faudrait que les hommes en cagoules la retire, Madame la Ministre pose cette condition, elle ne mange pas, elle n''a pas peur mais pour elle nouer le dialogue c les yeux dans les yeux.

27.Posté par admirateur 974 le 28/03/2017 08:44 (depuis mobile)

C exagéré de dire que Ericka Bareigts ne fais rien 25 M€ ont été envoyées dans le cadre de fond exceptionnels pour la mise en place de projet, la loi égalité Réelle ce met en place en Guyane donc le travail est en marche

28.Posté par cmoin le 28/03/2017 10:17

A post 20 la même choe pour la réunion et là vous rigolerez moins.

29.Posté par verolia le 28/03/2017 11:18

(@Simandef..." et qu'en pense nos élus et nos acteurs économiques locaux de la crise guyanaise ? "

Ils ne pensent pas. Déjà en temps normal c'est magouilles fripouilles et ratatouilles, alors en période électorale vous pensez bien qu'ils ne pensent pas. La Guyane c'est loin et y a pas d'élu originaire de là-bas sans doute. Sinon "on" aurait ouvert une antenne régionale avec machine à café dernier cri... )

Madame Bareights reçoit une volée de bois vert sur les réseaux sociaux, méritée ou pas surtout lorsqu'on s'en prend à sa couleur de peau, à son origine... On est de son bord politique ou pas, mais à travers elle les fachos se lâchent pour dénigrer les DOM et bien entendu La Réunion...

Je n'ai vu personne, ni militant, ni réunionnais, ni politiques, NI journaliste venir à son secours.

Voilà la différence entre La Réunion et les autres DOM. Les antillais, les polynésiens d'origine ou pas, ne seraient pas resté en missouk à observer le lynchage, jubilant parfois.... ils auraient ouvert leur bouche et fait chauffer leur clavier, solidaires...

https://www.youtube.com/watch?v=Xvb1R9qk4-8&feature=share

30.Posté par cheche le 28/03/2017 11:28

Flamby envoie derechef,en mediatrice, TA Taubira ,guyanaise ,femme au caractere affirmé,adepte de l'independance de ce departement. Mais voilà elle n'est plus ministre et se garderait bien de mouiller son corsage...

31.Posté par cd974 le 28/03/2017 14:57

Allez Ericka, un peu de courage ! Etre ministre c'est aussi gérer des crises, pas seulement des inaugurations et des voyages à droite et à gauche... Maintenant, essayez d'applique votre "égalité réelle" déjà entre les DOM car si on compare le soutien de l'etat à la Réunion et celui accordé à la Guyane, on en est loin ! Etre ministre c'est se mettre au service des autres et non pas, un tremplin pour une prochaine élection. C'est le moment de prouver vos compétences ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Novembre 2017 - 17:50 [VIDEO] La balade d'une tortue à l'Ermitage

Samedi 18 Novembre 2017 - 17:23 400 élèves au Raid UNSS du Sud