Santé

La Fondation Philancia se mobilise contre l'obésité et le diabète


Christophe Di Donato et le professeur Philippe Froguel du CNRS à l'occasion d'un concert organisé hier soir par la fondation au parc du 20 décembre à Saint Leu
Christophe Di Donato et le professeur Philippe Froguel du CNRS à l'occasion d'un concert organisé hier soir par la fondation au parc du 20 décembre à Saint Leu
"Près d’un Réunionnais sur cinq souffre d'obésité et près d'une personne touchée par l’obésité sur deux à un diabète associé. Plus de 250 décès en moyenne chaque année sont directement liés au diabète. 1.500 personnes sont dyalisées et plus de 2.500 personnes souffrent d'hypertension artérielle". Les chiffres donnés par Christophe Di Donato, l’un des administrateurs du fond de santé de la fondation Philancia sont alarmants.

Pour lutter contre l’obésité, le diabète, l’hypertension et l’insuffisance rénale, la fondation mise sur la recherche génétique. Un laboratoire de recherche devrait voir le jour à La Réunion au cours du second semestre 2016. "Jusqu’à maintenant traitée de façon empirique, la recherche génétique va pouvoir se faire sur des familles réunionnaises. L’heure est à la médecine personnalisée", explique le Professeur Philippe Froguel du CNRS de Lille actuellement sur l'île pour développer ce partenariat.  

Un programme devra également être lancé par la fondation pour les quinze prochaines années. Il vise à créer des clubs services. Ces structures seront animées par des bénévoles qui oeuvreront dans les quartiers pour aider au quotidien les personnes touchées par ces maladies. "Les membres de ces clubs en s’informant de ce qui se passe dans les familles, dans leur quartier, dans leur ville participeront aussi au changement positif et poursuivront la dynamique de solidarité initiée par la Fondation". 

Appel aux dons et recherche de bénévoles

Ces actions ne peuvent se développer qu’avec le concours de la population réunionnaise. Ainsi la fondation Philancia lance un appel aux dons et au bénévolat pour tous ceux qui ont "à cœur de donner d’eux mêmes pour le bien des Réunionnais souffrants de ces maladies ".

300.000 euros ont déjà été collectés par la fondation depuis sa création il y a 5 ans. "Nous remercions profondément nos donateurs historiques. Que vous soyez salariés, entrepreneurs ou dirigeants d’entreprise, la Fondation Philancia a besoin de vous pour financer la recherche, améliorer le quotidien des malades et ralentir la progression de ces maladies", appelle Christophe Di Donato.

------
Pour faire un don et pour créer les clubs de bénévoles: www.philancia.fr .
Samedi 26 Mars 2016 - 12:32
Lu 1269 fois




1.Posté par Eno2016 le 26/03/2016 12:59
Les "bouchons" font grossir !
Arrêtons de consommer des viandes d'animaux morts !
Mangeons des brèdes , légumes , et régime surtout !

2.Posté par Zarin le 26/03/2016 15:35
Le fructose: coupable de l'épidémie d'obésité?

30 septembre 2008 - Le fructose - un sucre que l’on retrouve naturellement dans les fruits et dans le miel – a fait une incursion spectaculaire dans notre alimentation, depuis les années 1980. Or, selon une étude américaine, le corps humain aurait tendance à transformer rapidement le fructose en graisses. Plus rapidement, du moins, qu’un autre sucre : le glucose.

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=2008093099

3.Posté par Grangaga le 26/03/2016 16:40 (depuis mobile)
On dirë deu mormon.....

4.Posté par A côté de la plaque la fondation Philancia? le 26/03/2016 17:10
"Pour lutter contre l’obésité, le diabète, l’hypertension et l’insuffisance rénale, la fondation mise la recherche génétique."

??????

A mon avis, avant de parler de recherche génétique, commençons par le commencement: à savoir, que les gens arrêtent de manger gras et sucré, non équilibré, et notamment un tas de cochonneries préparées en grande surface, quand ce ne sont pas carrément des pâtisseries et boissons ultra sucrées.

Et aussi qu'ils se bougent les f....sses, marchent, courent, etc donc fassent du sport.

Rien que ça, ça devrait faire baisser le nombre de personnes en cause. Malheureusement pas celles déjà atteintes. Pour elles, on n'est plus dans la prévention, mais le curatif, hélas. Et les conséquences de ce trouble peuvent être terribles.

Aussi, la fondation devrait d'abord œuvrer dans ce sens, non?

Et on en reparlera après de la recherche génétique, non?

5.Posté par Mamyocline le 27/03/2016 19:38
Encore une fondation contre le Diabète ? Ce qui veut dire que les autres ne suffisent pas ?
Je crains qu'il en faille pousser l 'analyse plus loin : La population s 'appauvrit et l 'essentiel pour elle
est de tenir debout pour aller travailler quand elle tient un emploi .
L 'équilibre alimentaire n 'est pas sa priorité : c 'est la survie !
On refait le point dans 5 ans si vous voulez ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales