Société

La Fédération de surf réaffirme son souhait d'une pêche soutenue des requins


Le bureau directeur de la Fédération Française de Surf réaffirme ses positions après le déplacement à La Réunion de son président Jean-Luc Arassus.

Dans un communiqué publié ce 21 avril, la fédération aborde chaque point de la "crise requin" réunionnaise. La Fédé réitère son mot d’ordre de pêche soutenue pour réduire le risque de rencontres.

Selon une étude des scientifiques de La Réunion remise le 13 mai 2013 au Préfet de La Réunion, il y a "un déséquilibre, une densité anormale de requins, une agressivité, une côte ouest infestée, des spécimens de taille importante". Cette étude faisait déjà état d’un "déséquilibre de l’écosystème marin au large de la Côte Ouest", fait valoir les membres de la fédération qui ajoutent : "On sait de manière empirique que, depuis une dizaine d’années, le nombre de requins bouledogues s’est intensifié. On ne peut pas dire qu’il n’y a pas un nombre en augmentation peut-être exponentielle"

Selon la Fédération, tous les freins doivent être levés, à commencer par la vente de requins bouledogue et tigre. "Elle est interdite au prétexte que leur chair contiendrait une toxine. Depuis 1999 et cette interdiction, aucun cas d’intoxication n’a été relevé à La Réunion alors que la population locale continue d’en consommer", ajoute le communiqué consultable sur le site de la Fédération.

Jean-Luc Arassus justifie aussi son implication directe dans la pêche d'un requin tigre le 19 avril. "Ce n’était pas une expédition punitive. Ce serait mal connaître la redoutable capacité de prédateur d’un requin que de prétendre, à l’avance, d’aller le pêcher à la demande. Nous avons sorti un prédateur de 4 mètres et 400 kilos de l’eau. L’émotion provoquée par cette pêche ne risquait pas de m’émouvoir au regard de la semaine vécue", explique le président de la FFS qui indique avoir reçu des menaces physiques.

A La Réunion, le nombre de licenciés de la Ligue de surf est passé de 1600 en 2011 - année de l'augmentation brutale des attaques - à 400 aujourd’hui. 
 
Mercredi 22 Avril 2015 - 10:27
Lu 1608 fois




1.Posté par 974 le 22/04/2015 11:39
Pa la ek sa!!!!allé péché,allé pliss devant vient pa pléré.....

2.Posté par julio le 22/04/2015 12:03
Oui à la pêche pour calmer les tensions entre utilisateurs de la mer, mais ne comptez pas dessus pour supprimer le risque requin... l'océan est grand!!
A ma connaissance, l'Homme a réussi "brillamment" par le passé à exterminer des oiseaux, des reptiles, des mammifères, des insectes "nuisibles", des poissons de lacs et rivières, mais des poissons marins??
Ah aussi: ne comptez pas sur moi pour en manger!

3.Posté par 974 le 22/04/2015 12:14
Sur 16 victimes, 11 faisaient du surf. Ça aurait été plus réaliste et plus simple d interdire le surf. On aurait ainsi épargné 11 vies. Est ce que ça vaut ce prix peine de "sauver" le surf ? ????

4.Posté par Madeus ANDRO le 22/04/2015 12:18
Les réunionnais consomment du requin ?

5.Posté par 974 le 22/04/2015 12:23
Ben nous mange lo chien nous mange toute zaffair nous!!!

6.Posté par passez votre chemin!!. le 22/04/2015 13:23
la nature reprends ses droits MR il faut songer a changer de métier!!!.

7.Posté par Fabiho le 22/04/2015 14:08 (depuis mobile)
Le bureau directeur de la FF de surf : un spécialiste mondial des écosystèmes marins reunionnais !

8.Posté par ANTHECHRIST le 22/04/2015 14:31
Arrêtez de tuer les requins, vous voulez faire du surf acceptez les risques ou faites du tricot...

9.Posté par Madou974 le 22/04/2015 15:04
Depuis quand réunionnais y mange requin! comme dirait bana, compte pas su moins pour mange çà..

10.Posté par contribuables 97.4! le 22/04/2015 15:47
et pour 400 personnes , on va engager une chasse impitoyable des requins payée grâce à mes impôts- pas besoin de donneur de leçon " de goyaves de France...

11.Posté par Armand GUNET le 22/04/2015 16:45
Sur 700 lecteurs, il n'y a tjrs que qq-uns, incapables, pour dénigrer un sport très difficile : le surf.
Aux cerveaux gros comme un petit pois et aux cœurs gros comme un grain de sable, je les informe que la mer appartient à toutes les espèces, à commencer par l'homme qui est le sommet de la Création.
Si une régulation des requins bouledogues et tigres s'impose ainsi que plusieurs autres combats à mener en même temps, passons à l'action !

12.Posté par Mwa la pa di le 22/04/2015 16:45
le cerveau réduit à une planche de surf incite certains à la politique de la terre brulée ( mer ).... Pour quelques surfeurs nous allons vider la réserve et tuer tout requin passant près de nos cotes.... Ecologiquement une calamité !

13.Posté par Zoé le 22/04/2015 16:56
C'est bien que ça soit formulé sous forme d'un souhait (vu que c'est rien que des contrevenants...puisque le surf est stoppé par l'arrêté préfectoral). Bientôt les voleurs vont se plaindre des mesures de sécurité qui devienne trop nuisible pour eux...
...Je suis à 100% pour que ceux-ci se fasse chier à pêcher plutôt que surfer les w.end et sur leurs deniers SVP, ça sera déjà un pas vers une certaine justice.

14.Posté par chavez le 22/04/2015 17:00
la féderation Française de Surf !!!! mais pour quoi se prennent ses dirigeants ? aucun pouvoir !!! avant de demander cela demandez à vos "surfeurs" de respecter les regles , donneurs de leçons dirigez vos ouailles vers les spots metropole , car en australie et autre il y a aussi des requins , mais peut etre ds votre fédé , des requins terrestres , surement !!!

15.Posté par Philippe MIRANVILLE le 22/04/2015 17:14
Bravo, enfin in bougue in koze bien et mwin lé sur le ministre y sava suiv ali !
pou lo bann (...) y coné rienk critiqué : kel océan zot va laiss pou les enfants zot zenfants ? mi koné la réponse : zot y en fou vu ke zot y sorte pas zot kaz ! kontinué engraissé zot zenfan sora gras kom zot meme !

_ Modéré par la Rédaction.

16.Posté par Zoé le 22/04/2015 17:33
Petite minorité embourgeoisée qui se croit toute permise pour réaliser des conneries tels que insultes, vandalismes sur bien public ou privé.
Des conneries que c'est toute cette communication émotionnelle sur leur tragédie requin.
La Réunion : "Ou cherche ou gagne ti male. La jamais changé."
Laissons les a leur rôle de parents irresponsables, a assumer la charge de la mise en péril de leurs enfants (réel jeu de roulette russe) en allant à l'eau pour surfer.
Chaque parent a un rôle d'éducation, c'est carrément irresponsable de laisser encore aller surfer son gosse alors que le danger est présent. Et la loi est venue calmée les choses en prenant un arrêté pour interdire la pratique le temps d'une réflexion posée. Mais rien a ciré cette bande de demeuré veut rien entendre, eh ben qu'on laisse et qu'on ne les aide pas non plus dans leur connerie SVP.

17.Posté par 974 le 22/04/2015 17:37
L'océan lé déjà mourant et band na i veux acheve a li,garde juste l'État nout lagon avec toute son band poisson i mort sont band corail i mort et band surfer i fais kwé po sa dis amwin????

18.Posté par Zoé le 22/04/2015 18:01

19.Posté par Zeb BULO le 22/04/2015 18:47
Le jour de l'accident, où étaient les adultes responsables pour veiller au grain ? Aucun ne s'est exprimé devant les caméras ! Etrange non ?

M. Arassus ! Qu'Est-ce qui vous fait courir à ce point ? La supposée sécurité des surfeurs ou plutôt le retour aux affaires (business) de ces acteurs de la mer ?

M. Arassus, de quels scientifiques, qui cautionneraient toutes vos préconisations, parlez-vous ?
Parce que dans une édition récente, le JIR rapporte que la communauté scientifiques, fait rare, se mobilise contre les âneries que vous avancées et ont interpelé la secrétaire d'État GPL et serait prête à démissionner !

La Préfecture a ouvert son portefeuille pour financer de pseudo-pêcheurs à sortir en mer et faire la chasse aux B&T. Devant les caméras ils ont le sourire façon "tranche de papaye" ! Business is business ! Combien sont payés ces pseudo-pêcheurs pour sortir en mer et prélever que des requins tigres ? Je rappelle que c'est un requin bouledogue qui a festoyé un dimanche d'avril !

D'ailleurs ce dimanche d'avril, où étaient les supposés adultes responsables pour veiller au grain ? Aucun ne s'est exprimé devant les caméras ! Etrange non ?

Les pseudo-pêcheurs nous démontrent par a + b qu'ils ne sont que pseudo-pêcheurs, heureux de faire du business avec la Préfecture, donc avec mes impôts, puisqu'ils n'ont sorti de l'eau que des requins tigres. Ils seraient capables d'accroitre le déséquilibre entre la population de B&T et nous risquons d'avoir une surpopulation de requins bouledogues. Et ces acteurs de la mer, avec la communauté de bouffons qui va avec nous gavent avec le terme "régulation".

Je vais reprendre un propos de la blondasse qui avait manifesté un soir devant la Préfecture et avait déblatéré un tertre de conneries humaines. Nous devrions tous vous sortir de l'eau jusqu'à ce qu'ils (vous les pseudo-pêcheurs) y en aient plus.

M. Arassus est venu en tant que comptable. On se demande bien ce qui motive ce monsieur. La sécurité des surfeurs ou retrouver le niveau de licenciés de 2011 pour remplir les caisse de la FFS ?

M. Arassus, vous n'avez pas décoché un mot à propos des adultes responsables qui auraient du veiller au grain quand des gamins surfaient dans une zone non surveillée en ce dimanche d'avril. Auriez-vous le courage de vous exprimer sur ce point ?

20.Posté par Boa Bill le 22/04/2015 19:37
"La Fédération de surf réaffirme son souhait d'une pêche soutenue des requins"

Tiens ! Il n'y a pas si longtemps..... "ILS" exigeaient !
Combien de requins il faut tuer ? .... 50.... 100.... 1000 ?
Soyons genereux envers ce type.... allez 1000 requins ! Adjuge ! Vendu !
Oublions les problemes ecologiques lies a ce massacre ainsi que le cout financier d'une telle ineptie ! La vraie question est :
Lorsque ces requins seront massacres, QUI prendra le risque de dire aux "surfeurs"....
"C'est bon, vous pouvez y aller, il n'y a plus de danger !".... QUI OSERA ? Vous ? m'sieu Arassus !

21.Posté par KLD le 22/04/2015 19:44
je préfère écouter les discours des biologistes marins de la réserve que de ces zozos .

22.Posté par Boa Bill le 22/04/2015 19:46
Mais le meilleur est ailleurs.... Lol.... La debilite a encore frappe :

"11.Posté par Armand GUNET le 22/04/2015 16:45
....je les informe que la mer appartient à toutes les espèces, à commencer par l'homme qui est le sommet de la Création.....

.... et le guneen, grand reporter, revendique d'en etre le pitoyable representant.... LOOOLLLLL

23.Posté par Dpayet le 22/04/2015 20:23
A l'auteur du POST 11:
"à commencer par l'homme qui est le sommet de la Création."

Quelle création? Dieu n'existe pas, il n'y en a jamais eu aucune preuve. Seule la science existe et résoud des problèmes.

En tant que végétalien, je me dois de nuancer fortement vos propos: l'Homme EST un animal.. intelligent certes, mais il n'en demeure pas moins un mammifère, capable de ressentir, comme tous les autres mammifères, la peur, l'attachement à la mère, la douleur.. la joie, les rêves, etc.

De quel droit pouvons nous tuer des êtres vivants, qui ont envie de vivre, qui n'onjt rien demandé et surtout, surtout, qui sont capables de ressentir souffrance et douleur? Non, l'Homme n'est pas sur terre pour massacrer les espèces animales.

Votre vision arriérée de la place de l'humain dans la société et dans la Nature est à la source de beaucoup de maux dans notre société: une vision pyramidale des choses, alors que nous sommes tous des individus égaux, différents mais égaux, et aucun n'a droit arbitraire de vie ou de mort sur l'autre: du cheval à l'homme blanc, l'homme noir, le pauvre, le riche, la femme ou le poisson.

La génération future sera athée et vegan.

24.Posté par KLD le 22/04/2015 20:32
comme dit 22 . vive les orgues ......wouarf .......... on est pas sorti !

25.Posté par Zeb BULO le 22/04/2015 20:52
@22. lol ! Et dans la chaine alimentaire qui nous préoccupe, à son (@11) avis, Est-ce les bipèdes que nous sommes ou est-ce plutôt les B&T qui sont au sommet.

Et Dieu créa la connerie humaine, Amen !

26.Posté par JPP le 22/04/2015 21:42
Les zoreils (et j'en suis) et les autres devraient se taire lorsqu'ils défendent des intérêts partisans. C'est à cause de propos comme ceux là que les gamins sont morts. Certains adultes irresponsables et pourtant conscients de leurs dires sont les réels causes des accidents et non les requins qui sont chez eux dans l'eau. Il existe un motif de poursuites pénales qui est "la non-assistance à personne en danger" et je crois que nous y sommes en plein. Pour soi-disant défendre un sport, je dirais un loisir, ces adultes incitent nos enfants à braver un danger. Lorsque le risque ce réalise, la mort ou le handicap, les mêmes crient au loup sans imaginer que le loup c'est eux. Triste France, tes élites vont mal.

27.Posté par mickey willis le 22/04/2015 21:58
la FFS ne représente qu'une infime partie des surfeurs Français et heureusement car ils sont a l'inverse de l'esprit du sport qui dans le monde entier ( a part chez nous ) défend la faune marine

28.Posté par KLD le 22/04/2015 23:04
c'est qui en second plan , un administratif , pardon , un fonctionnaiiiiiiire ?

29.Posté par kervador le 22/04/2015 23:29
Je pense qu'il faudrait en effet tuer tous les requins, goudronner Mafate, Salazie et Cilaos pour en faire d'immenses pistes de skateboard, et stériliser les CONS pour qu'ils ne se reproduisent pas.

30.Posté par squale le 23/04/2015 00:23
PARIS KOMAND PA NOU!!! ni surfer ni pécheur! si zot i vé pa fé bouf à zot, alé surf si lac ou paye zot filet enti rokin! BAND DE SUIFé, BAND MAKOT !!! Arêt bouf nout l'espace vital! ça pa in sport mazoritèr (0,01%)!! fé oubli à zot don!!! ridicule i tu pa surf et rekin oui!!!

31.Posté par HAKKERT le 23/04/2015 05:00
Conseil Régional de La Réunion: Nous vous demandons d'arrêter la pêche punitive des Requins de La Réunion

Pourquoi c'est important

La "crise requin" touche n'importe quelle personne à La Réunion, qu'elle soit pratiquante d'une activité nautique, ou pas. Mais ça, personne ne s'en préoccupe, car la majorité de la population réunionnaise n'a pas été consultée sur cette crise. Seuls les avis d'une minorité de personnes, à savoir surfeurs/pêcheurs/chasseurs, ont été pris en compte. Cela touche tout le monde, car c'est notre île, chez "nous", ce qui se passe ici nous affecte directement. Mais, comme chacun est libre de sa pensée, nous n'avons pas tous la même opinion concernant les moyens mis en place pour la "réduction des risques liés aux requins", et ça, peu de personnes en parlent.

Données "scientifiques" :

"Les attaques de requins sur les humains sont très rares, moins d’une centaine par an dans le monde entier. Les spécialistes pensent qu’elles sont essentiellement dues à la curiosité ou à des erreurs d’identification." (jesuiscultivé.com)
Depuis 1980, on recense environ 23 attaques mortelles. La dernière date du 12.04.2015, sur un site dit "interdit à la baignade". La plupart des attaques ont d'ailleurs eu lieu sur des zones déconseillées.

À titre de comparaison, les hommes tuent 38 à 100 millions de requins par an, dans le monde, pour leurs ailerons, qui serviront à faire de la soupe.

Je prendrai l'exemple, ô combien stupide... et pourtant bien réel, des accidents liés aux noix de coco, pour faire une autre comparaison : "D’après George Burgess, spécialiste des requins au muséum d’histoire naturelle de Floride, les noix de coco tuent plus d’hommes par an que les requins. En effet, chaque année les chutes de noix de coco tuent en moyenne 150 personnes dans le monde, soit 15 fois plus que le nombre de décès imputables aux requins."

Données sur les "prélèvements des requins" :
* En 2013, le Préfet de La Réunion ordonne le prélèvement de 90 requins, 45 bouledogues/45 tigres.
* Pour l'année 2014, on recense 51 requins prélevés.
* Pour l'année 2015, on recense déjà 9 requins prélevés.
(chiffres consultables sur le site Info-Requin.re)

À partir de combien de requins prélevés jugerez-vous que cela est satisfaisant ?

J'aimerais parler des sommes dépensées pour cette "crise requin" :

En Septembre 2014, une société indépendante a remis un rapport à la Préfecture. Elle estime qu'en 3 ans (2011-2014), l’État et l'Europe, ont dépensé 2 500 000€, en études mais aussi dans les programmes de pêche, comme "Cap Requins".
Les différentes actions financées par la Région (2011-2014) sont estimées à 809 456€. Somme injectée dans les technologies innovantes, le financement des vigies-requins, ou encore l'aide aux communes.

Les communes, en parlant d'elles, investissent aussi :
* St-Paul : avec 435 000€ pour des nouveaux filets et observateurs de requins. La commune sera à l'origine de la nouvelle "signalétique requin". À ça, rajoutons 75 000€ pour "Cap Requins 2".
* St-Leu : 100 000€ pour du matériel de sécurité.
* Étang-Salé : 140 000€ pour de nouveaux filets et des drones sur les plages.
* St-Pierre : 46 000€ pour des futures "drum-lines".

Mais c'est cette année que les projets des communes devraient voir le jour, notamment des filets plus sophistiqués, sur St-Paul, St-Leu, St-Pierre, et entre 7 et 8 millions € pour ces trois villes. Ainsi qu'un chèque de 10 millions € de l'Union Européenne, pour relancer le tourisme et les loisirs à La Réunion. 10 MILLIONS. D'EUROS.

En Résumé :
Beaucoup de Réunionnais(es) pensent que les prélèvements de requins ne sont pas la solution, mais on ne leur pose pas la question. Nous n'avons pas toutes les réponses, mais peut-être que nous pourrions penser à réintroduire les requins de récifs, de tenter d'éloigner les requins tigres et les bouledogues, ou tout simplement, de les laisser tranquilles, chez eux... Une partie de la population réunionnaise pense que l'Homme n'est pas dans son milieu naturel dans l'eau, contrairement aux requins, et qu'il doit le respecter. Nous sommes nombreux à penser aussi que, lorsqu'il y a un panneau d'interdiction de baignade, ou de pratiques d'activités nautiques, nous sommes responsables de ce que nous faisons... et de ce qu'il peut se passer. De ce fait, nous ne pouvons accuser un animal d'être responsable de la mort d'une personne, alors que cette même personne était prévenue. Aussi, bon nombre d'entre nous pensons que c'est la faute de l'être humain si les requins se trouvent près de nos côtes, car nous pensons que cela est dû à la pêche intensive au large de celles-ci... et bien certainement d'autres raisons, que nous aimerions connaitre.

"Ce qu’on essaie de faire comprendre, c’est que les accidents avec les requins sont les symptômes d’un déséquilibre. Il faut donc rééquilibrer l’environnement local pour « guérir » cette maladie qui touche la Réunion, à savoir la pollution, l’effondrement de la biodiversité et la mort du récif corallien. Si on ne s’attaque pas à ces problèmes là, il y aura toujours des accidents de requins." (Sea Sheperd France)

Je souhaiterais que la population réunionnaise donne son avis, sur cette crise, car je trouve qu'on ne nous entend et ne nous écoute pas beaucoup. J'aimerais que l'on me dise POURQUOI les voix d'une petite partie de la population, sont plus prises en compte que celles du reste de la population de La Réunion ? J'aimerais que l'on me dise POURQUOI est-ce que l'on donne autant de crédit à la Fédération Française de Surf, "qui ne représente qu'une minorité de surfeurs à La Réunion et qui n'a aucune légitimité pour s'ériger porte-parole de la communauté du Surf" (Lamya Essemlali, la présidente de l'ONG Sea Shepherd France) et encore moins porte-parole de l'ensemble des Réunionnais ? De plus, je trouve ça aberrant que l'on traite les personnes qui sont contre la pêche punitive des requins (oui, car il ne s'agit que de ça, clairement. Une minorité de personnes blessée, qui veut se venger... et l’État cède, car l’État ne veut pas prendre ses responsabilités, alors l’État autorise les prélèvements) de bobos-écolos-extrêmistes-fascistes-non-pratiquants-d'une-activité-nautique-donc-non-concernés. Est-ce que ces même personnes nomment les surfeurs d'idiots-sans-coeurs-prêts-à-tuer-un-animal-dans-le-seul-but-de-pratiquer-un-simple-loisir ? Je ne crois pas.
Je me demande aussi si vous avez perdu votre respect, dans "cette guerre contre les requins", comme certains d'entre vous l'appelle ? Où-est l'esprit du Surf ? Et votre amour pour l'océan et ses habitants ? Le « He’enalu », qui implique le partage avec l’océan et le respect de la vie marine, et donc des requins ? Depuis dimanche, je n'ai vu que de la haine, de la colère, encore de la haine, et un peu de vengeance. J'ai vu des gens manifestaient dans la rue, des publications sur les réseaux sociaux truffées d'insultes, une pétition qui ressemble plus à une mise à mort des requins et des "écolos" qu'à une solution responsable et réfléchie... on ne se concentre pas sur l'essentiel, car ce qui nous anime ces derniers jours est soit de la haine, soit une incompréhension totale. Posons nous les bonnes questions. Notamment : POURQUOI ces attaques se produisent, aujourd'hui, à La Réunion ? Pollution, environnement, insalubrité des eaux, pêche intensive au large, rejets des carcasses de poissons, récif corallien en mauvaise santé... ? Où-sont les études, avant de conclure directement à une "pêche préventive" ? Et pourquoi ne pas réfléchir à comment " exploiter la présence des requins", pour relancer le tourisme et l'économie ? Vous savez peut-être que partout dans le monde, les requins sont un facteur attractif pour les plongeurs bouteille qui viennent des quatre coins de la planète pour aller observer les squales. Ainsi, c’est toute une économie qui pourrait en découler comme par exemple, le tourisme et les clubs de plongée.

" Un requin est un animal sauvage. Son rôle dans l’équilibre des océans est crucial, notamment en tant que fossoyeur. De plus, comme tous les animaux, il a droit de vivre et de disposer du territoire qui lui est nécessaire. De nombreuses espèces pourraient même disparaître dans les prochaines années. "


Tuer un être vivant, n'est PAS une solution, encore MOINS lorsque c'est pour pratiquer un loisir. L'Homme n'a pas à penser que c'est à LUI de réguler la nature. Elle se régule TOUTE seule. L'Homme a fait de l'eau son terrain de jeu, mais il ne lui appartient PAS. Vous, surfeurs, amoureux de la mer, comment pouvez-vous être aussi ÉGOÏSTES ? Vous ne pensez qu'à VOUS, VOTRE loisir, et VOTRE petit plaisir, au détriment d'une espèce qui existe depuis 450 MILLIONS D’ANNÉES. Ce n'est pas normal... Je pense que nous pouvons trouver d'autres solutions. Pourquoi pas vous ?

N'importe quelle vie est importante, que ça soit celle d'un humain comme celle d'un "poisson". Parce que nous avons BESOIN des requins dans "nos" océans, parce que nous ne sommes QUE de passage et que nous nous devons de respecter notre Terre... mais aussi parce que VOUS êtes CONTRE la pêche punitive des requins, de la barbarie inutile, chère, et inefficace qui se produit après CHAQUE attaque à La Réunion... signez cette pétition et envoyez la à tous vos contacts : amis, famille, frères et sœurs, et peut-être qu'elle arrivera jusqu'aux oreilles de La Région. Nous pouvons trouver des solutions plus raisonnables, pour un avenir meilleur, avec NOS REQUINS.


https://secure.avaaz.org/fr/petition/Conseil_Regional_de_La_Reunion_Nous_vous_demandons_darreter_la_peche_punitive_des_Requins_de_La_Reunion/?ctpCqdb

32.Posté par Métisse974 le 23/04/2015 06:05
Personnellement étant réunionnaise je n'ai jamais mangé de requin! Idem pour mes parents, grand-parents et mon entourage! Alors d'où sort-il que la population locale en consomme depuis toujours?
Je pensais que les surfeurs aimaient la nature! Je pensais que cette passion était en osmose avec les habitants de la mer! Pourquoi n'apprennent-ils pas à respecter ceux qui vivent dans l'eau? Pourquoi chercher à les exterminer? Il ne faut pas oublier que nous sommes en sursis sur cette planète! Elle ne nous appartient pas! Vouloir faire disparaître un maillon essentiel de la chaîne alimentaire pour assouvir le desir de sécurité d'une poignée de personnes n'est pas de l'ordre du raisonnable mais plutôt de l'absurde!

33.Posté par mickey willis le 23/04/2015 21:30
@Métisse974 les surfeurs ( a part une minorité sur l'ile la réunion ) aiment la nature et son en osmose avec elle et ce depuis toujours , les plus grands surfeurs mondiaux ( kelly slater , laird hamilton , pour ne citer qu'eux ) sont les ambassadeurs de diverses associations de défense de la faune et de la flore marine .

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales