Société

La FNTR vigilante sur les conditions d'attribution des chantiers de l'aéroport

Hier matin, une délégation de la FNTR emmenée par son président Jean-Bernard Caroupaye a rencontré la direction de l'aéroport Roland Garros. Objectif de cette rencontre, s'assurer de la bonne condition d'attribution des marchés et du bon respect de la charte de bonne pratique.


La FNTR vigilante sur les conditions d'attribution des chantiers de l'aéroport
La FNTR ( Fédération nationale des transports routiers) voulait être reçue par la direction de l'aéroport. Le site de Roland Garros va subir un grand lifting dans les prochaines années et les travaux engagés sont estimés à plusieurs centaines de millions d'euros.

Pas question pour la FNTR que les entreprises locales soient mises de côté dans l'attribution des marchés et que la charte de bonne pratique ne soit pas respectée. La charte de bonne pratique a été signée en juin 2011 par les représentants du secteur du transport, les collectivités et la préfecture. Elle vise notamment au respect de la grille tarifaire, une grille des coûts de référence dans la filière du transport routier.

"On a voulu savoir comment les marchés étaient attribués et si les entreprises locales pourraient en bénéficier", explique Jean-Bernard Caroupaye, président de la FNTR, à nos confrères du Quotidien. Durant cette rencontre, la FNTR a "formulé deux revendications" à la direction de l'aéroport à savoir le respect de la charte de bonne pratique et que les entreprises de BTP, choisies dans le cadre d'attribution de marchés, fassent appel à des transporteurs locaux pour la sous-traitance de l'enlèvement des déblais.

La rencontre s'est déroulée dans un climat serein, toutefois Jean-Bernard Caroupaye a tenu à avertir la direction de l'aéroport. Pour le président de la FNTR, si les entreprises ne respectent pas cette fameuse charte, la grille tarifaire ou ne sous-traitent pas l'enlèvement des déblais, alors les transporteurs locaux pourraient monter au créneau et un conflit serait à craindre.

La direction de l'aéroport, qui n'avait pas "connaissance de la charte de la bonne pratique", souligne le Quotidien, s'est engagée à l'appliquer.
Jeudi 23 Août 2012 - 07:30
.
Lu 1170 fois




1.Posté par breizhatoll le 23/08/2012 08:18
traduction :

quelle que soit le gagnant de l'appel d'offre si nous n'avons pas la totalité de la galette , on fout le boxon qu'elle qu'en soit les conséquence.

faut bien payer le cayenne mon bon monsieur

2.Posté par L'ange le 23/08/2012 09:43
Au fait, monsieur comment Monsieur CAROUPAYE a eu le marché avec la Région Réunion et GTOI ? Comment se fait-il que ce chantier ne s'est pas arrêté pendant le blocage des routes ?

3.Posté par FNTR versus FNTR !!! le 23/08/2012 11:17
Caroupaye face à la direction de l'aéroport ! Mais qui est donc l'élu de la Chambre de Commerce de La Réunion, président de la structure aéroportuaire ? Mongin, non !!! Celui de la FNTR , alors ça, comme le monde est petit et ...surtout bien fait !!!

4.Posté par PAT974 le 23/08/2012 12:00
pat974
Aéroport choisi sur des critères de marché public les entreprises .Et se monsieur voudrait imposer au entreprises sa société de transport. (...)
Voilà une concertation bien intelligente Et évidemment le Boug pense déjà au blocage. A croire qu'il faut naitre avec dans la tête les mots: blocage, grève etc.....
"Le chien aboie et la caravane devrait bloquer" s'il na pas satisfaction.
Trop nul..

5.Posté par RADIO BISTROT le 23/08/2012 14:36
A celui qui menace et qui crie fort : on s'arrange et on paie sa voiture

Le code de bonne conduite devrait commencer à s'appliquer à ce monsieur dans un premier temps. Quant aux marchés publiques effectivement il y a dès règles à appliquer à tout le monde

6.Posté par ZembroKaf le 23/08/2012 15:22
Bah un arrangement entre "copains-coquins" comme d'habitude....mongin, narayanin, caroupaye...un même panier de.....requins !!!

7.Posté par Jacky le 24/08/2012 07:50
Voilà quelqu'un qui ne respect rien, qui agresse ses salariés est ce même patron qui joue zzoro, sauf monsieur CAROUPAYE généralement Zoro c'est dans un film qu'il fait son Z sur les vêtement des gens la tu es dans la réalité alors pousse pas trop! Chaque chose à une fin est toi je prédis que ça va pas durer!!

8.Posté par Scott le 26/08/2012 19:30 (depuis mobile)
Le problème selon vous c que la Fntr défend son activité? Arrêtez vos jalousie inutiles et si vous voulez des Cayenne levez vous a 4 h comme nous et allez travailler o lieu de critiquer bêtement. Merci Mr Caroupaye de veillé sur les transporteurs!!!

9.Posté par transporteursud le 26/08/2012 21:02
Bravo M. CAROUPAYE, président de la FNTR, d'intervenir dans les gros marchés pour en faire aussi bénéficier aux pme locales. STOP les grosses entreprises qui viennent travailler sur notre île avec leur engin dont la gestion est effectuée par des salariés – car le patron n'est même pas à la Réunion – tandis que des entreprises réunionnaises sont en capacité de répondre aux gros marchés. Aujourd'hui je me pose la question les grosses entreprises qui ont travaillé sur la route des tamarins et qui ont sous traité avec les petites entreprises du BTP, les terrassiers, les transporteurs à bas prix, je pense qu'elles sont des dictateurs, je pense que les entreprises devraient ouvrir leurs yeux et ne plus accepter ces bas prix car les bénéfices ne restent pas à la Réunion. Et il y a certains syndicats qui critiquent la FNTR mais ils ne sont pas à la hauteur de la cheville de la FNTR. Y en a marre de vivre sous la coupe des dictateurs !!! FNTR HEROS DE LA REUNION

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales