Social

La FER, un partenaire légitime qui s’invite à la table des négociations

Suite à une réunion hier soir de la Fédération des Entreprises Réunionnaises (FER) Joël Mongin s’est clairement exprimé avec son intransigeance déjà remarquée. Il ira déposer au nom de la FER une motion de revendication à la Préfecture lundi prochain.
Si l’objectif du COSPAR est que les gains de productivité des grandes entreprises soient redistribués jusqu’en bas de l’organigramme, la FER elle, veut agir pour la survie des artisans et des petites entreprises. Elle dénonce le désengagement de la Région, des banques et du MEDEF en ces temps de crise.


La FER, un partenaire légitime qui s’invite à la table des négociations
"C’est parti, on remet le couvert et cette fois ce sont les artisans qui vont descendre dans la rue". Joël Mongin, président de la FNTR (Fédération Nationale des Transporteurs Routiers) n’a pas sa langue dans sa poche et menace de reproduire les opérations de mobilisation du mois de novembre dernier. "Sauf que cette fois, ce ne sont pas uniquement les transporteurs qui vont descendre dans la rue, mais aussi les terrassiers, les PME du bâtiment et des centaines d’autres petites entreprises. La Réunion économique, c’est nous". Selon la fédération, le COSPAR semble ignorer la situation financière de 95% des PME de l’ile.

Et si le Collectif doit parler au nom des entreprises, "qu’il fassent un état des lieux d’abord". Ainsi, ce que le collectif de lutte contre la vie chère demande aux uns, notamment une augmentation des salaires de 50 euros négocié avec le MEDEF, est irréalisable pour la majorité des entreprises de l’île représentée aujourd’hui par la FER. Si le MEDEF donne 50 euros, il se positionne à son niveau" explique Joël Mongin.

Pour la FER, les banques sont les premières responsables de l’aggravation de la crise car elles abandonnent les entreprises sans aucune concession, alors qu’elles ont pris l’engagement auprès du gouvernement de soutenir les entreprises en difficulté. Selon le leader syndical, les artisans ont de gros problèmes financiers à cause des impayés. En réaction, les établissements bancaires n’hésitent pas à envoyer les huissiers chez les entreprises qui n’ont plus de trésorerie. "Hier, un artisan m’a dit qu’il allait en finir parce que la banque ne le suit plus. Ce que je sais c’est que les comptes sont saisis. On est en situation de crise, alors pourquoi rien n’est fait?", s’insurge le syndicaliste.

Par ailleurs, la Fédération met en garde le président de la Région qu’il désigne comme le second responsable de la détérioration du climat économique et social. "La Région n’appartient pas à Paul Verges mais à la population. Qu’il demande à son homologue guadeloupéen comment lui, a pu supprimer l’Octroi de mer", s'interroge le porte parole de la FER.

Alors que l' économique de l'île s'enlise, la nouvelle entité se positionne dans les négociations parmi les partenaires sociaux, et déposera une motion à la Préfecture ce lundi 23 mars. La FER compte battre le fer tant qu'il est chaud...
Vendredi 20 Mars 2009 - 07:54
Karine Maillot
Lu 927 fois




1.Posté par quendiraton le 20/03/2009 08:19
Je pense que La FER est beaucoup plus réaliste que le COSPAR, en effet certaines revendications du COSPAR induiraient beaucoup plus d'inconvénients que d'avantages pour les salariés.
Je vous avoue ne pas être étonné, la CGTR qui est aux ordres de la région ne réfléchit pas et par ses positions radicales fait plus de mal que de bien (je pense notamment à une structure pour personnes handicapées qui a été rayée de la carte suite à des revendications légitimes mais non réalistes d'où liquidation et salariés au chômage;

arrêtons de faire n'importe quoi et prenons réellement le temps de réfléchir et de dialoguer.

2.Posté par Henry le 20/03/2009 08:26
CAMILLE SUDRE continié a bien profité et aprés mi esper ou fé oublie a ou.
Tout sa bordel ou la fé , ou té crie ou sa va aide le ptit , mais ou la bien roule a nous.

3.Posté par darkalliance le 20/03/2009 08:37
Contrairement au COSPAR, la FER a compris qu'une partie de la solution aux maux actuels provient de la baisse de l'octroi de mer ! BRAVO. Nous avons hâte que les négociations à la RÉGION et au DÉPARTEMENT puissent avoir lieu. (Merci de bien veiller que les loups n'augmentent pas en parallèle les taxes indirectes ...)

4.Posté par terive le 20/03/2009 09:16
Bravo
Je suis d'accord sur le sujet de l'octroi de mer.
Sa suppression entrainerait à coup sùr une amélioration du pouvoir d'achat des réunionnais, à condition de veiller à la répercution de cette disparition sur le coût des produits.
L'octroi mer sert à financer les collectivités territoriales. C'est donc les réunionnais qui en parti grace à la consommation finance ses propores collectivités territoriales.
2 choses l'une : soit on fait la même chose en métropole, soit on arrête cela à la Réunion.
L'argument qui consiste à dire que c'est pour prétéger la production locale: FAUX
Exemple : l'octroi mer sur les voitures : 26% Y a t'il une production automobile à la Réunion?
Inadmissible.
Bravo la FER

5.Posté par Vue sur cour le 20/03/2009 09:33
Si l'on supprime l'octroi de mer nous aurons droit à une TVA intégrale (celle qui est appliquée dans les DOM est minorée). La TVA ne distingue pas, selon moi, production locale et production importée. Enfin, ses recettes vont à l'Etat mais ne restent pas à La Réunion.
Alors, allons pour la TVA, c'est-à-dire plus d'imposition (la TVA normale est en moyenne supérieure à la TVA minorée + l'octroi de mer) et pour des recettes pour l'Etat

6.Posté par Lucas le 20/03/2009 10:47
Le FER représentatif du monde économique? J'ai fais parti dans le passé de 2 syndicats qui composent le FER et je peus vous garantir qu'il n'avait chacun pas plus de 50 adhérents alors dire que le FER représente le monde économique, c'est une blague. Je pense que c'est plutôt de la jalousie de la part du FER de ne pas être à la table des négociations car il ne représente qu'eux même. Je ne comprend pas pourtant la CGPME est bien présente à la table des négociations et c'est elle qui représente une partie des petits commerçants non? La CGPME n'a pas proposé les 50 euros mais plutot un contrat d'intéressement si j'arrive bien à lire les journaux. Mais non le FER se focalise sur le MEDEF, nous lé pas couyou nous gagne lire. Moi la revendication de la CGPME, me convient, je donne si j'ai, si j'ai pas je donne pas.

7.Posté par Vue sur cour le 20/03/2009 11:20
Mongin était présent dimanche à la Région. Ceux qui y participé à cette rencontre disent qu'il s'est fait mouché par Vergès sur tous les points qu'il a soulevés, notamment l'octroi de mer. Vergès lui aurait dit de s'adresser aux maires et aux producteurs locaux. Mongin a décidé de rebondir. On peut se demander qui le pousse. La dernière fois il était conseillé par le président du syndicat des transitaires (j'ai oublié son nom). Si Mongin intervient avec ses méthodes (barrage de route) il va foutre un peu plus la merde et objectivement soutenir le COSPAR qui n'ose pas utiliser le même moyen. Il va y avoir du sport.

8.Posté par Vue sur cour le 20/03/2009 11:45
La FER n'a pas d'existence légale. Le COSPAR non plus. En Guadeloupe des organisation ayant participé aux négociations n'ont pas signé l'accord salarial. La FER pourra-t-elle légitimement le faire?


9.Posté par Marchau Jean-Pierre le 20/03/2009 12:06
Je confirme ce que dit "Vue sur cour", Mongin s'est fait moucher comme un gamin irresponsable par le Président de Région. Du coup ce sont ensuite ces collègues de la FER qui se sont surtout exprimés, Mongin étant visiblement un peu "sonné". Comme quoi, c'est facile de gueuler dans la rue mais plus difficile de tenir un discours cohérent et crédible autour d'une table de discussion où les interlocuteurs ont une véritable compétence...

10.Posté par darkalliance le 20/03/2009 12:15
L'intérréssé appréciera ! ... Qui sera déclaré vainqueur ? la rue ou les cols blancs alimentaires ? les paris sont ouverts !

11.Posté par LA MOUCATE le 20/03/2009 13:59
4 - Exemple : l'octroi mer sur les voitures : 26% Y a t'il une production automobile à la Réunion?
Inadmissible.

Je suis d'accord. Mettons un octroi de mer à 200% pour les bagnoles et 400% sur les 4x4.
Cela justifierai au moins la défiscalisation de Mongin sur son gros 4x4 Mercedes.

12.Posté par babouk le 20/03/2009 16:02
Eh bé!!! on en apprend de belle ici!!!!!!
Ainsi Mongin aurait été sonné en direct live face au president de region...et par ailleurs ce monsieur venant pleurer que li lé misèr...possede un rutillant 4X4 mercedes...
ma foi....on ne peut plus faire confiance a qui que ce soit....
Bon en meme temps...facile au President de region de claquer la bouche a Mongin sur l'octroi de mer....!!!! cela fait 18 ans qu'il n'y en a plus sur les produits de premiere necessité....ceux là meme dont on demande aux distributeurs d'operer une baisse de 20 %...
Allez la prochaine fois en direct sur antenne la face a face Mongin / Verges....qu'on rigole un peu koi!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales