Social

La FER n'a pas apprécié la position du Cospar vis-à-vis des collectivités

La Région Réunion avait invité le Cospar et le président de la Chambre d'agriculture à une réunion à partir de 15h00 cet après-midi. Jean-Yves Minatchy n'était pas là. La FER, bien que non conviée, était présente et en nombre.


Ce contexte particulier a conduit à une situation tout aussi particulière lorsque les deux délégations se sont saluées dans le hall de la pyramide inversée. Imaginez d’un côté un collectif au sein duquel sont membres plusieurs syndicats, et de l’autre une fédération d’entreprises. A la table de discussion au quatrième étage du Conseil régional, c’est Paul Vergès qui a fixé les règles du jeu et le cadre du dialogue. “Il n’a pas eu vraiment de dialogue. Il ne fallait parler de la baisse de l’octroi de mer. C’était la condition si la FER voulait continuer à être invité à la Région Réunion”. Pour rappel la FER n’était pas conviée à cette rencontre. Le débat s’est alors focalisé sur les 50 € qu’il manque pour parvenir aux 200 € de hausse de salaire net, l’une des 62 revendications du Cospar. C’était le début d’échanges où tout le monde a fait du surplace. La FER a fait savoir que ses entreprises n’ont pas les moyens d’augmenter les rémunérations de 50 €. Paul Vergès a répondu que le Médef a déjà proposé les 50 €. Ce à quoi les membres ont rétorqué que le Médef n’a pas mandat pour parler à leur place. De leur côté, le Cospar a dit comprendre les inquiétudes des petites et moyennes entreprises, “mais elles doivent tout de même faire un effort. Nous attendons leurs propositions”, a dit Jean-Pierre Rivière, membre du Cospar, au sortir de plus de deux heures de discussion. La FER n’a pas compris que le Cospar n’ait pas profité de l’opportunité pour demander les 50 € aux collectivités locales (le Conseil général était représenté son directeur de cabinet), “comme cela a été le cas en Guadeloupe. On n’avait l’impression que le Cospar était du côté de la Région Réunion et du Département”, s’est interrogé Joël Mongin de la FER. C’est sur ces éléments que les différentes parties se sont quittées. La conférence de presse qui a suivi a été l’occasion pour les membres de la FER dire avec une certaine virulence, leurs impressions sur “des négociations pipées à l’avance”. Nous aurons l’occasion d’y revenir avec Bernard Caroupaye dès demain matin. Ce soir sur la vidéo Ibrahim Patel défend les petites entreprises mais se démarque d’Eric Magamootoo, Jean-Pierre Rivière demande à la FER de faire des propositions et Joël Mongin dénonce la position “protectrice du Cospar vis-à-vis de la Région Réunion et du Conseil général”.
Nous ne pouvons vous donner la position de Paul Vergès, la direction du Conseil régional n'a pas souhaité que Zinfos974.com participe à la conférence de presse du président de la Région Réunion. La raison invoquée : à chaque fois que Paul Vergès s'exprime chez nous, “ses déclarations suscitent des commentaires la plupart du temps, insultants et diffamatoires”.
Dimanche 15 Mars 2009 - 18:30
Jismy Ramoudou
Lu 1370 fois




1.Posté par troisbassinsinfos le 15/03/2009 18:50
Un coup de pub de Paul, comme d'habitude!!!

2.Posté par cimendef le 15/03/2009 21:34
Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire Monsieur DUPUY pour être invité aux conférences de presse de Paul Pote, il faut censurer tous les commentaires hostiles des intervenants et ne laisser que ceux qui encensent le Grand Leader. Le Grand Paul vous invite à prendre pour modèle le journal témoignages ou il est impossible de publier un commentaire critique sur le système Vergès

Le CocosPAR n'est que la courroie de transmission de Vergès and CO donc cette réunion dominicale n'apporte rien de plus. Je remarque de monsieur Minatchy n'y a pas participé, voilà un homme qui remonte dans mon estime depuis qu'il s'éloigne du Grand Génie.

3.Posté par collectif des dijoux le 15/03/2009 21:36
pauvre apap verges
en bon communiste on accepte pas la contradiction et les critiques
consolez vous le cospar est la pour vous defendre

4.Posté par amed le 15/03/2009 21:42
a raison invoquée : à chaque fois que Paul Vergès s'exprime chez nous, “ses déclarations suscitent des commentaires la plupart du temps, insultants et diffamatoires”.

C'est vrai et c'est regrétant à force

5.Posté par Laurent le 15/03/2009 22:02
Et la région, M rivière, elle est ric et rac ?
Vous avez perdu toute crédibilité. Les réunionnais ont compris qui étaient aux côtés de Vergès :
Le Cospar et la Réunion économique.
Les copains et les coquins ensemble !!!
Vous devriez avoir honte M. rivière.

6.Posté par FRANCO le 15/03/2009 22:20
Si les propos suscités sur zinfos974 par par les déclarations du président Paul Vergès sont insultants et diffamatoires pourquoi n'engage-t-il pas des procédures judiciaires ce qui lui est d'autant plus facile que ce sont nos impôts qui paieront son ou ses avocats. Quand il n'hésita pas à engager près de 100 millions € d'argent public pour sa gloire et l'emploi de sa fille, on ne peut que comprendre que faire poursuivre les auteurs des attaques sur zinfos974 ne soit que "pipi de chat". Et oui, notre très "cher" président de région n'aime et donc n'autorise pas qu'on le critique. C'est sa conception progressiste de la liberté d'expression : la flatteries oui, les critiques , non.

7.Posté par calimero le 15/03/2009 22:45
Dans Quotidien de ce jour page 22 : la Région donne 400 000 € de subvention pour un film sur le footballeur ETOO, camerounais jouant à Barcelone !
la Région l'a point largent pour gaspiller ?
c'est trop injuste !

(Note de Pierrot Dupuy : C'est une info que Zinfos a sortie il y a au moins deux ou trois mois... lol)

8.Posté par calimero le 15/03/2009 23:24
Pierrot d'accord pour l'info.
mais ça vaut bien une deuxième couche pour que certains comprennent bien où se trouve l'argent. et le gaspillage .
c'est trop injuste !

9.Posté par Denny CRANE le 16/03/2009 08:41
"On n’avait l’impression que le Cospar était du côté de la Région Réunion et du Département”

Ce n'est pas qu'une impression !!!!!!!!!!!!!!! et c'est LA MEN TA BLE (il suffisait de voir le sourire béat d'ivan le pas terrible lorsqu'il montait les escaliers de la pyramide pour aller voir son maître).

Une honte pour la Réunion, une insulte pour les Réunionnais.

Comment peut-on , à un tel point, prendre les électeurs pour des cons ? (le pire c'est que ça marche !?)
Et dans trois jours nous allons avoir une solution miracle, bien démagogique, trouvée par le pharaon, qui comme par hasard conviendra parfaitement aux syndicats, ...à moins que la F.E.R. ne perturbe un peu ce jeu de dupes.

10.Posté par svp1789 le 16/03/2009 09:02
Les membres de la FER et en particulier M. MONGIN ont oublié comment ils ont laissé choir les consommateurs (avec 10 cts) quand eux, ont eu leurs 20 centimes .
Mais depuis, combien de centimes ont-ils gagnés grâce A LA POPULATION ............M. MONGIN dites merci à qui ?

11.Posté par Votez pour moi le 16/03/2009 10:04
Voici la liste des associations (dont bon nombre faisant partie du cospar) bénéficiant de subventions de la Région Réunion (2007).

http://www.regionreunion.com/fr/spip/IMG/pdf/liste_definitive_assoc_2007_avec_adresse_290408.pdf

Dans ces conditions là, comment voulez-vous que le cospar soit crédible et pose les vraies questions lors des négociations avec la Région, notamment celle concernant l'octroi de mer ?


12.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/03/2009 14:34
le COSPAR devrait laisser sa place à un collectif que l'on pourrait appeler "DIR"..
le DIR c'est bien, le FER c'est mieux.. ;-)

13.Posté par Chrislo le 16/03/2009 17:28
en faisant silence sur le partie Région dans les négociations; les militants du cospar ont vu qui est la marionnette et le marionnettiste. tiré sur les distributeurs, qui eux tirent sur les fournisseurs et agriculteurs...
c apparement pas le bon système... les distri sont tellement puissantes qu'ils peuvent se permettre de reculer ds les négociations de départ une cinquantaine au lieu d'une centaine de produit à 5 à 10%...trop fort.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales