Economie

La FEDOM dénonce un "coup de rabot" du gouvernement au détriment des entreprises


Dans un communiqué, Jean-Pierre Philibert, Président de la FEDOM, affirme découvrir "avec une stupéfaction teintée de déception, la présentation des premiers chiffres relatifs au PLF 2016 pour la mission Outre-mer. A l’instar de la loi de finances pour 2014 qui avait déjà supprimé près de 90 M. €, il est proposé un nouveau "coup de rabot" sur les exonérations de charges sociales, soit une "économie" de 81 M. € au détriment des entreprises des DOM".

Cette année sont ciblés les établissements – majoritaires- correspondant aux secteurs non prioritaires de la LODEOM, soit la totalité des entreprises  hormis celles du tourisme, des NTIC, de l’agro nutrition, de la R et D, des énergies renouvelables et de l’environnement.

"Un tel montant est inacceptable", poursuit Jean-Pierre Philibert. "Il correspond à une impulsion budgétaire négative de 0,2 % du PIB cumulé des quatre DOM « historiques » : concrètement, cela aboutirait, transposé en métropole, à une ponction de 4,4 Mds. €, soit la suppression de la totalité de la baisse des cotisations d’allocations familiales pour tous les salaires inférieurs à 3,5 SMIC, décidée dans le cadre du "Pacte de responsabilité" du Président de la République".

"Cette orientation est par ailleurs absurde : la semaine dernière, lors de l’audience accordée par le Chef de l’Etat aux représentants économiques de l’Outre-mer, François Hollande avait confirmé l’élaboration prochaine d’une loi sur l’Égalité économique réelle, plus que jamais nécessaire alors que les DOM présentent un retard de près de 40 % sur l’Hexagone en matière de PIB par habitant… et qui va induire des moyens supplémentaires de compensation de nos handicaps structurels permanents".

"Enfin, diminuer les exonérations de charges sociales s’avère incohérent, au moment où l’emploi dans le secteur concurrentiel est reparti à la hausse en 2014… alors qu’il diminuait en métropole et que, en présentant le Pacte de responsabilité et de solidarité, le Gouvernement déclarait : "Pour lutter contre le chômage, il faut donner aux entreprises les moyens d’embaucher et d’investir davantage : c’est pour cela que le pacte de responsabilité et de solidarité baisse le coût du travail…".

"De surcroît, cette mesure d’austérité apparaît en totale contradiction avec la hausse du CICE dans les DOM, que nous saluons par ailleurs, et avec un effort bienvenu portant sur les secteurs prioritaires de la LODEOM".

"Une telle politique, s’apparentant à un "tango budgétaire", est difficilement lisible. Or, les entrepreneurs ont besoin de stabilité et de cohérence pour investir et embaucher".

La FEDOM attend donc des arbitrages favorables au plus haut niveau de l’Etat, en appelle aux parlementaires ultramarins, et espère que le débat parlementaire à venir corrigera rapidement "ce fort mauvais signal envoyé aux économies et aux entreprises ultramarines".
Jeudi 1 Octobre 2015 - 13:13
Pierrot Dupuy
Lu 1040 fois




1.Posté par Gromale le 01/10/2015 13:33
Didier Robert a dit que c'est grâce à la Région que La Réunion allait bien, les entreprises n'ont donc pas besoin du gouvernement. Il suffit d'aller demande à Didier Robert ! À quand une manifestation des patrons devant la Région ? Ils distribuent de l'argent en ce moment

2.Posté par Fidol Castré le 01/10/2015 14:47

3.Posté par JORI le 01/10/2015 14:54
"alors que les DOM présentent un retard de près de 40 % sur l’Hexagone en matière de PIB par habitant…", quelle découverte quand on sait que les populations et leurs caractéristiques sont tout à fait différents des DOM à la métropole. Je ne pense pas que les métropolitains se plaignent de ne pas être le département où il y a le plus de 4X4 neufs au m² comme l'est la Réunion ou que les nouvelles technologies soient si consommées sur l'île avec pourtant soi disant 50% de la population considérée comme pauvre. Chercher l'erreur!!.

4.Posté par Louis Pariot le 01/10/2015 16:02
Ah ben là ça va devenir très difficile pour toutes les entreprises dont le business modèle sont les subventions... Va falloir innover les gars... allez, au travail !

5.Posté par kld le 01/10/2015 20:45
ben , financer les "entreprises" avec nos impots , je veux bien , mais quelles retour sur investissement pour le citoyen de base ? une diminution du chomage .........???????????........ ça se saurait depuis le temps , non ?

6.Posté par maçonnerie le 01/10/2015 22:27
faut arrêter de déconner..les exonérations sont pour l'heure, un cadeau fait au profit du patronat.

à quand une gestion dynamique fléchée comme il est mentionnée ci après :
http://opmr.re/wp-content/uploads/2015/08/document-CFTC-2015-06-01-Mission-evaluation-LRE.pdf

annexe 1, page 9 du dit document.

tout le reste n'est que sodomie de dyptères par la FEDOM..

7.Posté par maçonnerie le 01/10/2015 22:27
3.
n'importe quoi comme toujours..

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales