Politique

La Civis entre Budget supplémentaire et projets d'aménagement

Les élus de la Communauté intercommunale des villes solidaires (Civis) avaient rendez-vous à Saint-Louis ce mardi soir, à l'école Hippolyte Foucque. En l'absence de Michel Fontaine, Jean-Claude Lacouture a dirigé la séance où ont été validée plusieurs dizaines d'affaires parmi lesquelles le budget supplémentaire et différents projets d'aménagement.


La Civis entre Budget supplémentaire et projets d'aménagement
Une fois n'est pas coutume. C'est à Saint-Louis, que les élus des six communes membres de la Civis se sont réunis en conseil communautaire ce mardi pour acter un certain nombre de dossiers. Premier à avoir été longuement détaillé, le budget supplémentaire 2010 de l'Etablissement public de coopération intercommunale.

143 millions d'euros pour le Budget supplémentaire 2010

Dédié à reprendre les résultats dégagés à la clôture de l'exercice budgétaire précédent et inscrits au Compte administratif 2009, le Budget supplémentaire 2010 a mis à jour des recettes supplémentaires importantes en matière de fonctionnement. Ainsi, ce ne sont pas moins de 2,097 millions d'euros qui ont pu être dégagés en raison du "remboursement par la Semittel des redevances perçues pour l'exploitation des bus". Résultat, le volume des recettes de cette section, hors excédent reporté, est en augmentation.

De leur côté, les dépenses réelles supplémentaires de la section de fonctionnement sont en augmentation et fixées à 7,013 millions d'euros. Une donnée à relier aux dépenses en investissement qui augmentent, elles aussi (-4,62 millions d'euros). Résultat, l'EPCI du Sud dispose pour 2010 d'un budget total de 143,389 millions d'euros, ce qui correspond à une augmentation de 11,90% par rapport au Budget primitif et une progression de 6,34% par rapport au Budget supplémentaire 2009.

Une passerelle pour St-Louis... Des terrains synthétiques pour St-Pierre

Plusieurs projets d'aménagement ont été également discutés et votés hier soir. Dans ce domaine, le maire de Saint-Louis a dû apprécier les tenants et aboutissants du dossier de financement d'une future passerelle à l'Etang du Gol. D'un côut global et partagé de 1,616 millions d'euros, ces travaux devraient permettre la dynamisation de l'économie du quartier, tout "en mettant en relation la forêt littorale sèche de l'Etang-Salé et les milieux humides de la Rivière Saint-Etienne" précise le rapport de la Civis.
Le site de l'Etang du Gol étant identifié comme une des trois zones aquatiques littorales du département, les élus ont souhaité créer une forme de "continuité physique" entre l'Etang-Salé et Saint-Louis. A ce titre, la Civis participera à hauteur de 30% contre 10% pour la Région et 60% au titre du Feder.

Autre dossier d'importance, le projet d'aménagement "Liée à la mer" de Grand-Anse et confié à la Semac. Dossier pour lequel une première tranche de travaux devrait débuter dès le mois prochain, dans la zone basse de la Zalm (Zone d'aménagement liée à la mer). Au programme, des kiosques, des sanitaires et un aménagement paysager sans oublier la poursuite des études réglementaires et le lancement des consultations d'entreprises pour la réalisation de ces premiers travaux. En hors-taxe, la participation de la Civis devrait être de 5,401 millions d'euros.

Sports et développement personnel oblige, les quartiers saint-pierrois de de Bois d'olives, Ligne Paradis, Ravine des Cabris et Joli-Fonds bénéficieront bientôt de terrains synthétiques sportifs flambant neufs. Des terrains qui coûteront la bagatelle de 761.844 euros et pour lesquelles la participation financière de la Civis s'élèvera à 185.594 euros.
Mercredi 29 Septembre 2010 - 07:50
Ludovic Robert
Lu 1390 fois




1.Posté par Cambronne le 29/09/2010 08:18
Ils peuvent en augmentant les impôts de 20% pour faire dans le festif plutôt que dans l'action dynamique émergente

2.Posté par Z'embroKaf le 29/09/2010 11:00
Les conseils se suivent et se ressemblent....comme un air de "déjà vu" !!!!

3.Posté par Citoyen revolté! le 07/10/2010 12:50
Comment est-ce qu'ils peuvent commencer le chantier de la plage de Grande Anse, alors qu'un recours contre ce projet de 'privatisation' de la plage publique 'maquillé' existe et, que le Tribunal n'a pas eu encore lieu?!?!?? Un Etablissement public peut-il agir en toute illégalité?? Ou sommes-nous dans un département 'bananier'?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales