Culture

La Cité des Arts fait sa rentrée


La Cité des Arts fait sa rentrée
Pour la rentrée, la Cité des Arts a mis en place plusieurs nouveautés:
  • La Cité des Arts possède désormais sa propre billetterie en ligne (www.billets-cite.re). Le paiement sécurisé peut se faire à distance et le retrait des billets sur place ou depuis chez soi. La réservation en ligne représente un gain de temps pour les spectateurs indécis, ou pour les plus avertis d’entre eux, l’assurance d’avoir une place pour la programmation choisie.
     
  • La carte adhérent: Sa validité d’un an offre au spectateur un tarif exceptionnel donnant accès aux représentations programmées (hors locations). La carte adhérent est accessible en billetterie au tarif de 20 euros.
     
  • Le Pass VIP, au prix unique de 240 euros, ouvre l’accès à l’intégralité des spectacles et concerts de la Cité des Arts tout au long de l’année.
     
  • Studios d’enregistrement et de répétition: La Cité des Arts compte quatre studios de répétition et deux autres permettant l’enregistrement. Avec l’appui d’un régisseur, les artistes sont accompagnés dans la concrétisation de leurs projets musicaux. Ces studios sont équipés pour accueillir des projets de tous types, que l’artiste soit professionnel ou amateur. Accessibles en location, les studios d’enregistrement comme de répétition sont entièrement insonorisés et équipés d’amplis guitare, et basse,et d’une batterie.
Le bilan de l'année:
  • Plus de 25.000 personnes, 186 visites guidées par les médiateurs culturels, soit plus de 3.400 personnes accueillies (hors semaine d’ouverture)
     
  • Ateliers organisés en collaboration avec des artistes : 100 ateliers pour près de 1.000 participants.
     
  • 33 concerts pour 14.000 spectateurs
     
  • 7 expositions pour plus de 8.500 visiteurs, 30 représentations de projets accompagnés pour 5.500 spectateurs, 23 résidents accompagnés pour les arts visuels
     
  • Plus de 8.500 visiteurs sur l’ensemble des expositions
     
  • 29 projets pour la musique, 26 projets accompagnés pour le spectacle vivant.
 

Jeudi 18 Août 2016 - 11:16
Lu 1264 fois




1.Posté par restesursafaim le 18/08/2016 21:47
Un Zénith à Saint-Denis aurait été d'une plus grande nécessité et bien moins cher en fonctionnement. Arrêt gaspiller l'argent lé pas à zot !

2.Posté par Pierre Balcon le 19/08/2016 07:56
Ca c'est l'approche par la propagande .
Les dionysiens , qui paient cet équipement, devraient avoir droit à un autre bilan .
Qu'on nous dise donc combien de produits et de charges ont été enregistrés au cours des 12 derniers mois et là on reste interloqués par le gouffre qui financier qui s'ouvre déjà , à peu près selon le même scénario que l'Aquaparc .
Pour le reste on est loin d'avoir fait de cet équipement un outil de développement de la culture .
Mais il faudrait s'entendre évidemment sur ce que veut dire ce mot .
On est plus proche du concept des anciennes "cases" qui visaient à pallier dans les quartiers le désœuvrement de notre jeunesse.
Notre société est à bout ! Elle se donne , en faisant du bruit , des allures d'avant garde mais elle ne fait que subir le diktat de la laideur .
Promenez vous dans les rues de Saint Denis et vous saurez réellement de quoi cette ville est le nom . Le Rallye est sans doute le dernier des ses pôles culturels . Au moins là on lit et on parle un peu , le long de notre autoroute circulaire qui figure assez bien ce qui nous reste de notre métaphysique , comme l'avait pressenti naguère ce grand écrivain Jean Raspail , .

3.Posté par mwin le 19/08/2016 11:47
Il n'y a pas que les dionysiens qui paient pour cet équipement intercommunal géré par la CINOR !

4.Posté par Veridik le 19/08/2016 18:51 (depuis mobile)
Honnêtement à quoi sert cet affreux bloc de béton...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales