Société

La Cinor va offrir plus de "confort et de fluidité" aux passagers du réseau Citalis

Dans le cadre du nouveau PDU (Plan de déplacement urbain) et TCSP (Transport en commun en site propre), la Cinor et la Sodiparc vont procéder au mois d'octobre 2013 à la restructuration du réseau Citalis. Notamment sur la ligne entre l'Hôtel de Ville et le Chaudron, où seront mis en place de nouveaux bus à "haut niveau de service" (BHNS) pour plus de "confort et de fluidité" pour les usagers. L'interconnexion avec les écarts et les communes de l'Est ne sera pas oubliée.


La Cinor va offrir plus de "confort et de fluidité" aux passagers du réseau Citalis
"Dans un concept de qualité de service voulue par la Cinor, de nouveaux bus type BHNS, de 18 mètres de long et hybrides, seront mis en service en fin d'année. Il s'agit de donner plus de confort et de fluidité aux usagers", explique Maurice Gironcel, président de la Cinor. Se positionnant comme la première communauté de commune d'Outre-mer à mettre en place des bus hybrides de ce type, la Cinor souhaite améliorer les déplacements en transport en commun sur ses trois communes : Saint-Denis, Sainte-Marie et Sainte-Suzanne.

Avec l'arrivée des BHNS sur le réseau Citalis, c'est un "concept" mis en place par la Cinor et la Sodiparc. Un des atouts, après les travaux de voirie nécessaires pour l'accueil de ces bus plus longs, est le séquençage des feux. "Le bus sera prioritaire et détecté par les feux. Si le feu est dans une phase de vert, sa durée sera prolongée, s'il est dans une phase rouge, elle sera diminuée", explique-t-on à la Cinor. Conséquence de ce réseau "intelligent", une plus grande fluidité de déplacement pour les usagers, mais également un plus grande "régularité", souligne Maurice Gironcel.

La première ligne équipée de bus à haut niveau de service sera lancée en octobre 2013 et desservira la mairie de Saint-Denis jusqu'au quartier du Chaudron. En tout, la Cinor a financé l'acquisition de 18 bus à motorisation hybride.

Si le centre-ville de Saint-Denis sera plus avantagé, la Cinor n'en oublie pas l'interconnexion avec les écarts et les communes de l'Est. "On va devoir revoir les lignes de bus desservant les écarts de Saint-Denis pour arriver sur l'axe lourd de Saint-Denis", précise Maurice Gironcel. Dans cette optique, la Cinor va financer plusieurs "pôles d'échanges transports" sur les communes de Saint-Denis et Sainte-Marie pour un montant global de 1,4 million d'euros. Concernant Sainte-Marie, outre le pôle d'échange, une augmentation des services de transport est en cours d'aménagement pour desservir le quartier de Beauséjour.

La commune de Sainte-Suzanne ne sera pas oubliée avec une adaption des lignes et des renforts à intervenir, notamment sur les secteurs tels que Bagatelle.
Mercredi 27 Février 2013 - 15:03
Lu 1916 fois




1.Posté par Le sens de l''''humour de la CINOR le 27/02/2013 14:08
... qui ne fait rire personne !

2.Posté par falcucci pascal le 28/02/2013 14:26
BRAVO A MR NAILLET LE BOSS DE CITALIS

3.Posté par Moi le 26/03/2013 13:06
qu'ils respectent les horaires...ce sera déjà ca de fait.

4.Posté par Dolo sucre le 10/11/2013 16:43
Ah et komen y fait po être recruté? Y faut passe par M. Naillet ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales