Politique

La CIREST refuse l'implantation d'un refuge animalier à Bras Panon


La CIREST refuse l'implantation d'un refuge animalier à Bras Panon
L'administration et ses contradictions. Alors que la mairie de Bras Panon ne voyait aucun inconvénient à voir s'installer sur son territoire le refuge pour chiens et chats géré par l'association Droit de Cité, la CIREST vient de livrer une réponse sèche.

L'association Droit de Cité gère depuis 18 ans un refuge à Saint-Benoît. Le principal refuge se trouve dans le village de Sainte-Anne. Avec le nombre important d'animaux errants récupérés, une annexe du refuge a été ouverte en bordure de centre ville de Saint-Benoît quelques années plus tard.

Devant l'impossibilité de renouveler son bail sur les sites existants, l'association d'Astrid Puissant a entamé ces derniers mois une prospection vers les communes de l'Est qui seraient favorables pour la mise à disposition d'un foncier pour y ouvrir une nouvelle structure, loin des habitations pour ne pas gêner le voisinage.

En décembre 2013 (*), la mairie de Bras Panon renouvelle publiquement - après l'avoir signifié aux bénévoles du refuge - son feu vert pour la mise à disposition d'une parcelle dans une zone d'activités, celle de Paniandy, en cours de planification.

Interrogé il y a moins d'un mois, Jean-Fred Damour, le Directeur du service Aménagement de Bras Panon se réjouissait d'annoncer que ses services avaient pu cibler un terrain communal correspondant aux attentes d'une telle structure. "Il n'y a aucune case autour. Cette parcelle est classée aujourd'hui en zone Au dite industrielle et doit être déclassée en zone agricole car l'endroit où pourrait s'installer le refuge ne peut accueillir d'industrie lourde, en raison des contraintes géologiques. Les petites installations comme un refuge peuvent s'y installer", affirmait-il.

Double lecture selon la collectivité

Ne manquait plus qu'à la CIREST d'avaliser cette "formalité" selon le cadre administratif de Bras Panon. Un avis qui faisait écho aux échanges qu'il entretenait avec les services techniques de la CIREST. Bref, une "formalité" pour reprendre ses mots, au vu de la configuration de la parcelle qui ne permettait pas d'envisager d'implantation lourde de type industrielle.

Pourtant, la CIREST formule aujourd'hui après avoir été sollicitée fin décembre, les raisons officielles de ce qui s'annonce comme une fin de non recevoir pour ce déménagement tant espéré. "La CIREST rappelle que la ZAE de Paniandy, en plein essor, a vocation à accueillir des activités économiques. La réalisation et la gestion de refuge animalier n’entre pas dans ce cadre", transmet le service communication de l'intercommunalité de l'Est. "La CIREST souligne qu’elle agit suivant ses compétences et orientations adoptées en conseil communautaire. C’est à ce titre que la fourrière animale a été rénovée pour cause de vétusté et d’une nécessité de mise aux normes, notamment en matière d’hygiène et de sécurité. Enfin, la CIREST regrette les tentatives de pression et de polémique de cette association à l’aube des prochaines échéances électorales."

Cette réponse intervient au moment même où l'association adresse à la population un appel aux dons. 2014, qui s'annonçait comme l'année d'un nouveau départ, se complique déjà pour la présidente bénévole de Droit de Cité et ses 3 salariés.

------

* 19 décembre 2013 : Un avenir pour le refuge animalier de Saint-Benoît: "Ça bloque à la CIREST"

Samedi 18 Janvier 2014 - 07:49
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1232 fois




1.Posté par Des ânes, j''''vous dis... le 18/01/2014 08:22
Ne serait-on pas plutôt sur des questions de susceptibilités, d'ego mal gérés ? Quoiqu'il en soit, il s'agit pourtant d'une forme de service public dont le juste développement est remis en cause par des "petits chefs".

L'argument d'un refuge qui ne rentrerait pas dans le cadre d'activités économiques est ridicule. En métropole, il n'est pas rare de voir les églises s'implanter entre un magasin de chaussures et une grande surface d'habits, en pleine zone industrielle !! Pourquoi ? Parce qu'il y a de la place, que c'est moins cher et quelles ne dérangent personne avec en prime des possibilités de parking inconnues dans les centre-ville. Et les commerces alentours ne se plaignent pas : cela leur fait un peu de clientèle et de pub en plus.

Seulement voilà : à la Réunion, on a l'art et la manière de se tirer des balles dans le pied !!
Bien-sûr, les gens sensés s'en souviendront au moment de voter ; il n'est point de chantage là-dedans, simplement l'exercice de la démocratie : si la population estime qu'elle a des décideurs mal avisés, elle les vire, c'est normal. A bon entendeur... ce qui n'est manifestement pas le cas à la CIREST où certains ont l'air un peu sourds à l'intérêt général.

Ps : je n'ai aucun lien avec l'association précitée, sinon qu'un jour je leur ai emmené un beau chien perdu qui s'était installé devant mon portail pendant plusieurs jours et que des employés municipaux avait trouvé drôle de "maquiller" avec de la peinture fluo orange en bombe... J'ai aimé la rapidité et l'efficacité de cette association et je n'aurais pas su quoi faire avec cette pauvre bête sans eux.

2.Posté par Aiyana le 18/01/2014 08:50
Qui gère cette commune ? Le maire ou la cirest ? L'association devrait avoir un recours ou faire une demande auprès du préfet de l'île.

3.Posté par Thierry le 18/01/2014 09:50
A la veille des élections ... Les animaux ne votent pas, mais les humains oui ... une sélection naturelle devrait facilement se faire ... Mais la plupart des citoyens s'en foutent ... parce que ce sont eux-mêmes qui maltraitent ces animaux ... les abandonnant à tout va ...

4.Posté par RBJEDI le 18/01/2014 10:03
En même temps, il existe un panneau sur la route des remparts à la plaine des palmistes, pas très loin de la déchetterie, panneau très explicite : ici futur refuge animalier, posé par la Cirest.

Depuis 5 ans, on a eu une terre en friche et maintenant c'est du conflore bio qui y est implanté. Mais le panneau est toujours présent.

Je sens que nout maire moustachu comme un doberman va nous remettre ce projet dans sa profession de foi.
Si la Cirest n'a pas vocation à s'occuper des animaux, pourquoi empêcher des associations de le faire??

Ah oui, la politique.

Vivement les élections!!!!

5.Posté par L'Ardéchoise le 18/01/2014 12:21
Si les animaux votaient, il y en aurait quelques uns qui pourraient aller se faire voir ailleurs !

6.Posté par Pourquoi? le 18/01/2014 13:59
Bonjour,
Ce communiqué est tout bonnement dégueulasse et transpire la mauvaise foi, le mépris et la volonté de détruire cette dame qui dépense depuis des années sont argent personnel pour une cause que certains méprisent ouvertement, qui plus est en se comportant en nabab condescendant du haut de leur position d'élus ou d'administratifs à responsabilité . Des années que la municipalité de St benoît ne cesse d'importuner cette dame par des procédés limites abus de pouvoir et des manoeuvres d'intimidation et des menaces. L'accuser elle de manoeuvre politique, c'est vraiment se moquer du monde .....Cette dame pourra certainement démontrer les démarches qu'elle a entreprise depuis des années avec pour seule réponse le mépris. Cà donnerait presque envie de participer à la campagne des municipales.. En tout cas, çà motivera assurément les électeurs à se déplacer en mars et à ne pas s'abstenir...

7.Posté par Môvélang le 18/01/2014 15:06
http://www.clicanoo.re/402193-dix-moutons-tues-par-des-chiens.html#forum750967

8.Posté par Eton Momon le 18/01/2014 15:14
bravo! sage décision, gardez vos cabots loin de chez nous!!!!!!!!!!!!

9.Posté par Denis le 18/01/2014 15:25
Prison ou mouroir pour chien.
Bonjour,
C'est une bonne chose que la CIREST n'autorise pas cette association, à construire un nouveau refuge.
En effet cette association possède déjà 2 refuges, qui n'ont de refuge, que le nom !!!!
C'est plutôt des lieux ou les chiens et chats sont enfermés, et terminent leurs jours...car ces pauvres bêtes ne sont jamais adoptés. Pour Mme Puissant ce n'est pas une priorité !!!???
Les chiens ne sont pas soignés correctement, pas vermifuges, on leur donne des médicaments destinés aux humains.... faute de moyens, des croquettes périmés, quand il y'en a !!!!
Cette association est à la dérive, Mme puissant gère cette association en toutes opacités...
Les 3 salariées en CDI, sont payés au lance-pierres et subissent des pressions...
Mrs les autorités (DAF, Vétérinaires, gendarmerie ....) par pitié pour ces animaux, faites une visite de ces refuges pour constater.
Z'infos, je vous invite à aller constater aussi de vous mêmes ces dires, .....
Signé : un vrai ami des bêtes .

10.Posté par david Vincent le 18/01/2014 21:02
CIREST c'est quoi cette merde ...une sorte de communauté de communes ou d'agglomérations dans l' est ? Si dans toutes communes de l'est , ils ont pas trouvé une place pour édifier un refuge animalier , c'est vraiment de la mauvaise volonté ou de l'incompétence manifeste ...il faut virer ces gonzes !

11.Posté par odoooo le 19/01/2014 09:09
ou adressez les dons svp merci

12.Posté par albert le 25/01/2014 21:20
Vu sur un autre site :

Vous pouvez adresser vos dons à Droit de Cité - Refuge Arche de Noé - 70 RN2 - 97437 Sainte Anne. Un reçu fiscal sera adressé en retour

Plus de renseignements au 0692 36 28 09 - e-mail : droitdecite.association@wanadoo.fr

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales