Société

La CGTR rappelle à l'ordre les grandes surfaces contre le travail dominical


La CGTR rappelle à l'ordre les grandes surfaces contre le travail dominical
Le mois de décembre est une manne pour les grandes surfaces qui comptent, généralement, ouvrir leurs portes au public tous les dimanches de ce mois de fête. Mais ça sera dans "l'illégalité", selon Philippe Maillot, secrétaire général de la fédération commerce et service de la Confédération Générale des Travailleurs de la Réunion (CGTR).

"La loi a été modifiée en août 2009, elle interdit aux commerces de détail alimentaire d'ouvrir après 13 heures. Ces derniers jouissent d'une dérogation de droit permanente jusqu'à 13h uniquement, mais ils en veulent plus. Auncune dérogation n'est possible, pas même par le préfet. Même la base de volontariat salarial est caduque", rappelle Philippe Maillot.

Le syndicaliste insiste: "La CGTR tient à rappeller aux employeurs de commerces alimentaires qu'ils sont hors la loi et qu'ils s'exposent à de graves poursuites judiciaires!". Selon le secrétaire général de la fédération commerce et service de la CGTR, le syndicat reçoit de plus en plus de plaintes à l'approche des fêtes car "les employés subissent une pression s'ils refusent de travailler les dimanches".

Pour clarifier la situation, la CGTR s'est donc mobilisée et a envoyé un courrier au préfet il y a plus de dix jours. "Mais toujours pas de réponse, selon Philippe Maillot. Ce n'est pas une énième revendication de la CGTR, c'est une réelle volonté de faire respecter la loi. Il est inacceptable qu'elle ne soit pas respectée par ces employeurs".

Actuellement, la CGTR recense les entreprises ayant émis des notes de services "douteuses": "Pour l'instant, c'est l'ensemble des grandes surfaces alimentaires qui sont hors la loi!"

"Nous invoquons aussi les temps de pause non payés par les employeurs des commerces alimentaires, qui représentent des sommes astronomiques"
, poursuit Philippe Maillot. Selon le syndicaliste, le temps de pause est régi sous la coupe de la convention des commerces alimentaires au détail qui est nationale. Elle prévoit un temps de pause payé.

"Pendant des années, les employeurs des grandes surfaces n'ont payé que le travail effectif, soit 35 heures, alors que l'on doit payer 36 heures trois quart, ce qui représente le travail effectif plus le temps de pause, soit 5% du temps de pause (7,58 euros). En février 2011, quatre arrêts de la Cour de Cassation rappellent clairement ceci. De plus, le rappel de salaire ne peut se faire que pendant cinq ans. Pour toutes les raisons invoquées nous demandons aux employeurs de trouver un terrain d'entente pour rembourser ce qui revient de droit aux travailleurs avant  de nous rendre au Conseil des Prudommes", conclut-il.
Jeudi 22 Novembre 2012 - 18:11
Lu 1375 fois




1.Posté par mi marche ec Melenchon le 22/11/2012 17:39
il etait temps. Souhaitons que le 20 decembre soit l'occasion de revenir dans les rails

2.Posté par marie le 22/11/2012 19:35
les temps sont tellement difficiles dans cette branche, qu'il faudrait demander à ce personnel leur accord pour travailler le dimanche et bien sûr le payer en heures supplémentaires !

3.Posté par durand le 22/11/2012 21:06
La CGTR fait une erreur quand au travail dominicale. La loi autorise tous commerces à ouvrir 5 dimanches par an. Ces dates sont fixées par arrêté préfectoral en fonction des départements. Sont généralement autorisés les 3 dimanches avant Noël ainsi que les 2 premiers dimanche des soldes. Depuis la loi d'août 2009, ce sont les Maires qui délivrent ces autorisation sur simple déclaration des exploitants.

4.Posté par Lala le 22/11/2012 22:19
Erreur Mr Durand, la derogation permanente de droit pour le commerce de détail "alimentaire" et je précise bien "alimentaire" est dictée par l article L3132-13 du code du travail.. Ils peuvent ouvrir tous les dimanches sans autres autorisations jusqu'à 13heures!!!! En revanche, Dans le commerce de détail non alimentaires, effectivement la dérogation de 5 dimanches par an peut être accordée! Sauf PUCE ou communes touristiques ou thermales qui ne concernent même pas le commerce alimentaire.....

5.Posté par Cocos le 23/11/2012 00:23
Syndicats rétrogrades
Syndicats destructeurs d emploi

6.Posté par Diazotdon le 23/11/2012 01:48
Que de la gueule, c'est un marronnier, chaque année, c'est la même chose, tous les magasins sont ouverts le 20 décembre et les commerces non alimentaire sont ouverts les dimanches de Noël jusqu'à 18h voir plus, du mépris pour la mémoire de nos ancêtres le 20 décembre aussi bien du côté des commerçants que des clients qui se ruent dans les temples de la consommations sans état d'âmes!
Mais on en fout car la fin du monde c'est dans moins d'un mois!
Et franchement, j'espère que la CGTR sera toujours là pour me faire rire!!!

7.Posté par noe le 23/11/2012 05:28
Je préfère bosser les dimanches ... c'est double paye et 2 jours de vacances ...

Les grandes surfaces doivent être tout le temps ouvertes ...les clients répondent tj présents ...
La CGTR est un ramassis de "paresseux" , d'emmerdeurs , de râleurs ....de causeurs , de donneurs-de-leçons ....
TSSSSSS!

8.Posté par oui mais le 23/11/2012 05:33
si lors de ces ouvertures exceptionnelles l'entreprise fait appel a des interims,pourquoi priver de gens en diificultés financiéres pouvoir se faire un peu de fric cen cette fin d'année. Vu le nbr de chomeurs voila une négociation a faire avec les entreprises .Moi en metropole j'adore faire les magasins le dimanche, il faut voir les parkings comment ils sont pleins, et le personnel n' pas l'air de s'en plaindre,car majoree avec récup ds la semaine.Tot ou tard, il faudra accepter l'assouplissement du travail.Bcp métiers bossent les dimanches,la nuit tels que vigiles,medecins,infirmieres etc dans des centrales... il y a jamais eu mort d'homme

9.Posté par Et le nom "Jésus" ? le 23/11/2012 07:27
Aucune mention du nom "Jésus" dans nos grandes ou moyennes surfaces.
Ce serait la loi de 1905 qui l'interdirait ?
Noël, n'est-ce pas l'anniversaire de la naissance du fondateur de notre civilisation occidentale ?
Pour quelle(s) raison(s) avons-nous honte de Lui ?
Moi, ça me ferait ch... qu'on fête mon anniversaire sans même parler de moi et sans lever un verre en me portant un toast !
Armand GUNET

10.Posté par chikun le 23/11/2012 07:31
A la Réunion, la lutte contre l'emploi bat son plein.
le sabotage intensif auquel les syndicats à l’état d’esprit collectiviste se livrent actuellement fait partie d’une véritable tradition avec laquelle chaque entrepreneur ou chaque salarié doit apprendre à composer. Ce n’est pas nouveau. Ce qui a changé, c’est que la situation économique mondiale s’est largement dégradée sur les douze derniers mois.Le message socialiste, aussi fossilisé que consternant, envoyé par l’actuelle équipe gouvernementale, a accéléré la dégringolade. Pour faire court : l’État français, ses syndicats et ses administrations détruisent toujours de l’emploi avec la même ferveur, mais à présent, leurs coups provoquent plus de dégâts qu’avant.
Lorsque les télécoms vont mal, c’est la faute à Free. Lorsque l’automobile va mal, c’est la faute aux Coréens. Lorsque le gouvernement va mal, c’est la faute aux prédécesseurs. Etc… L’automatisme de l’excuse facile donne un vernis de banalité aux crétineries consternantes de toutes les démolisseurs de l'extrème. (Rires ?)
Cela sent plus que le moisi, cela sent la rancœur, la mort et la misère. Cela sent le désir de faire cracher au bassinet ceux qui ont encore envie de ne dépendre de personne d’autre que d’eux-mêmes. Cela sent la fin.
Une frange de la France vit en parasite et ne cherche plus qu’une chose : grappiller tout ce qui reste encore à prendre avant l’effondrement final.
Le plus joli dessin que j’ai vu est une piste d’aéroport ; un avion marqué « allocataires » se pose tandis qu’un avion marqué « riches » décolle.

Ce pays est foutu.

11.Posté par Statistik le 23/11/2012 09:25
35% de chomeur,qui s'grat le Ki à longueur de temps
30% de fonctionnaire en tous genres qui bossent 25 hrs par semaine
J'vois pas pourquoi faudrait ouvrir le dimanche et priver les travailleurs de leur repos dominical en famille .

12.Posté par eli le 23/11/2012 15:05
à tous ceux qui prônent l'ouverture des magasins le dimanche, je propose que l'on ouvre le dimanche pour tous les travailleurs : les banques, les fonctionnaires, les pharmacies, les enreprises du batiment
... il n'y a pas de raison que ce ne soit que les travailleurs du commerce qui soient privés de leur pik nik chemin volkan


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales