Social

La CGTR appelle la jeunesse réunionnaise à se mobiliser pour avoir un emploi


Thomas, Bryan et leurs camarades ont accepté de venir s'asseoir aux côtés des représentants syndicaux de la CGTR pour parler emploi et jeunesse face à la presse. Ils ont moins de 25 ans et  se retrouvent, depuis plusieurs mois voire quelques années, sans emploi et sans formation.

 

Tous ont voulu, par leur présence et au travers de leur expérience personnelle, partager leur déception et leurs difficultés. Beaucoup ont cru en les annonces formulées, à la Réunion, par le président de la République, François Hollande, sur les emplois d'avenir. 40.000 contrats seraient à disposition de la jeunesse réunionnaise, financés à 90% par l'Etat… Eux se demandent où sont ces contrats.

 

"A ce jour, rien", regrette le syndicaliste, Jean-Yves Payet. "Nous constatons une démission des responsables politiques locaux, un manque d'intérêt total quant à la situation et au devenir de la jeunesse réunionnaise", condamne-t-il. 

 

Mélanie a 18 ans et un bac pro secrétariat en poche. Voilà 5 mois qu'elle galère: "Je me suis inscrite après le bac à Pôle Emploi et à la Mission locale. J'ai un projet de formation en CFA mais en attendant j'ai cherché un travail. J'ai déposé des CV et lettres de motivation sur toute l'île, mais rien. Mes parents n'habitent pas à la Réunion, je n'ai pas d'aide pour vivre", expose-t-elle.

 

Damien, 22 ans, confirme: "Aucune aide n'est donnée pour les jeunes sans emploi. Il faut attendre 25 ans pour avoir au moins le RSA". Lui est à la recherche d'un emploi dans la branche génie mécanique depuis 2 ans: "Je n'ai pas pu bénéficier des quelques formations proposées par Pôle Emploi, et je n'ai encore jamais eu d'offres d'emplois dans mon domaine professionnel", témoigne le jeune homme qui avait porté beaucoup d'espoir dans la mise en place du dispositif des contrats d'avenir.

 

La CGTR n'entend pas promettre monts et merveilles aux jeunes, mais lui lance un appel pour une large mobilisation car "ce n'est qu'ainsi qu'ils pourront se faire entendre. Ils doivent se manifester, et nous serons là, à leurs côtés", poursuit Yvan Hoareau.

 

La CGTR parle d'"immobilisme général" alors que les quartiers "bouillonnent" toujours un peu plus. Le syndicat propose son soutien à tous les jeunes qui se mobiliseront pour avoir un emploi pérenne ou une formation qualifiante. Les jeunes rencontrés disent être encore motivés, "on tente tout" expliquent-ils, mais la CGTR espère désormais convaincre le reste de la jeunesse réunionnaise dont une partie serait tombée dans "le désespoir" selon leurs camarades interrogés ce jour.

Lundi 22 Septembre 2014 - 16:10
MR
Lu 1024 fois




1.Posté par David Asmodee le 22/09/2014 16:53
Je ne comprends pas la position de la CGTR. En clair, ils veulent quoi ? Des émeutes ? Des manifs ? Un bordel généralisé ?
Ca va être comique.

2.Posté par William le 22/09/2014 17:03
Ca veut dire quoi "appeler la jeunesse à se mobiliser" ? Ca veut dire bloquer les routes et tout casser ?

3.Posté par médium le 22/09/2014 17:32
ZOT LA PAS TROUVE D"autre personne marmailles?

4.Posté par tiorpia le 22/09/2014 17:54
cervelles de moineaux ces cgtistes...............................donne zot emplois ou partage le travail entre zot meme.j appelle plutot les jeunes a se mobiliser contre la cgtr qui n offre aucun travail et qui fait fuir les chefs d entreprises rien en entendant ces 4 lettres..

5.Posté par evnor le 22/09/2014 17:57
Si les jeunes dans leur lutte pour un emploi, s'en réfère à un syndicat cela démontre une forme d'organisation dans leur revendication, bien entendu dans le respect des personnes et des biens.

Les jeunes s'interrogent sur leur avenir et ils souhaitent trouver des interlocuteurs dignes de confiance , dans le respect mutuel car il est sur qu' avec les diverses mesures annoncées, prévues par les autorités ou les propositions portées par les jeunes; le dialogue doit etre permanent et constructif et c'est la cohésion qui en sortira vainqueur.

6.Posté par noe le 22/09/2014 18:09
Mais quels emplois leur proposer ..82 % n'ont aucun diplôme reconnu ... 21% sont illettrés ...15% sont en surpoids ....61% sont amis avec des tikalités ...
On est foutu !
La jeunesse est presque foutue mais elle peut tj se relever !

7.Posté par Amiral la Po le 22/09/2014 19:33
N''oublions pas que Nathalie Artaud a vociféré que le travaille ....c'est l'enfer!!!!
Alé di sa aux 5 millions de chômeurs!!!!

8.Posté par stormbridge le 22/09/2014 20:01
Attention la CGTR vous n'êtes pas loin d'un appel à l'émeute...
Regardez ce qui se passe aujourd'hui à st denis.....

9.Posté par Titi or not Titi le 22/09/2014 20:46
Derniere cartouche de la CGTR !!
Hum ?? Appel a l'Émeute !!

Soyez solidaire avec ces jeunes !!
Donnez leurs vos boulots !!
Cumuls de Postes par ici par la bas !
De génération en génération ...
Sacrifier un poste de famille !!

CGTR : Comment Gagner Travail Relax

10.Posté par Rosa le 22/09/2014 21:09
C'est incroyable, comment peut-on faire des critiques envers une telle action. Le désarroi des jeunes est réelles. Ces contrats sont pour les jeunes justement qui n'ont pas de diplôme en priorité.
La CGTR et les jeunes ont raison. Il faut faire bouger les autorités qui dans leur immobilisme sont comme ceux qui méprisent les jeunes.
Ceux qui critique le ventre plein des bonnes choses acquises par la lutte de plusieurs générations de militants profitent bien et avec toute l'ingratitude des soumis.
Le problème est bien exposé, Hollande a promis 40000 emploi en contrat d'avenir.
Tous les jeunes ont donc droits à un contrat point à la ligne.

11.Posté par Rosa le 22/09/2014 21:12
Certains craignent la révolte des sans droits , ils ont raison. Un sans droit, n'a pas d'autre choix que la révolte.

12.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 22/09/2014 21:29
C'est comique , les spécialistes de la démolition d'entreprises veulent du travail pour les Jeunes , pas n'importe lequel , celui que l'on obtient auprés de sa Mairie , pourquoi se casser la nénette à chercher un vrait travail , votre Maire vous donnera un t'i contrat payé par ceux qui bossent vraiment ! A moins que La CGTR veuille un remaque de la révolution d'octobre ? Ou va se nicher la nostalgie !!!!

13.Posté par Didier le 23/09/2014 01:22
Non de Zeus mais c'est bien sûr : voilà le dieu de la critique facile qui se réveille. Un partisan de la "libre entreprise" sans doute, qui doit nous apporter le plein emploi et un partisan du moins d'Etat possible... sauf justement pour les entreprises privées qui n'embauchent pas et sont sans cesse en train de quémander des aides de l'Etat.
Le jour où le privé embauchera, les poules auront des dents... et en attendant, les jeunes sans emplois qui ont les crocs n'ont aucune gêne à avoir pour prétendre bénéficier des contrats d'avenir.
De l'argent il y en a en pagaille pour le patronat qui n'embauche pas. Pourquoi n'y en aurait-il pas pour ceux qui sont en galère et désirent travailler ?

14.Posté par Madinina le 23/09/2014 08:32
C'est totalement irresponsable de la part de la CGTR de faire croire aux jeunes que c'est en manifestant qu'ils obtiendront du travail et les dirigeants de ce syndicat le savent très bien. JEUNES GENS NE VOUS FAITES PAS BERNER NI MANIPULER PAR CE SYNDICAT MENTEUR ! Pour trouver un emploi, il vous faut d'abord faire tout votre cursus scolaire très sérieusement et obtenir de très bonnes notes avant de passer votre Bac, si possible avec mention si vous souhaitez vous diriger vers des études supérieures. OU TROUVER DU TRAVAIL A LA REUNION ? UNIQUEMENT DANS LES PETITES ENTREPRISES, CHEZ LES ARTISANS, LES COMMERCANTS, DANS LES ENTREPRISES DE TAILLE MOYENNE ET DANS LES GRANDES ENTREPRISES. MAIS AVANT, IL VOUS FAUDRA SUIVRE UNE FORMATION ADAPTEE A LA DEMANDE DE CES ENTREPRISES ET EN ADEQUATION AVEC LES POSTES QU'ELLES ONT A POURVOIR. Pour ceux qui n'ont pas les capacités intellectuelles (et ce n'est absolument pas grave) mais des dons et une ingéniosité manuels et c'est très bien, il existe pleins de métiers manuels, techniques, dans lesquels on gagne très bien sa vie mais il faut travailler énormément. LA BASE DE TOUT C'EST LE TRAVAIL ET S'INVESTIR A FOND DANS CE QUE L'ON FAIT ! Quant aux Syndicats réunionnais, ce ne sont que des menteurs, des opportunistes fouteurs de merde qui vous manipulent pour tenter d'exister car à part faire la grève pour tout et n'importe quoi, ils ne vous serviront, ici à la Réunion, strictement à rien !

15.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 23/09/2014 09:37
Attention Post 11 , les révolutionnaires s'appelaient : Les sans culote !!! Allez crier à la révolte ailleurs ou il n'y a pas de RSA , d'alloc diverses , d'assistanat payés par l'Etat , le probleme c'est que c'est ceux qui travaillent qui payent les futurs émeutiers .

16.Posté par bouhhhh le 23/09/2014 15:43
Pour les jeunes :
Le problème dans votre action c'est de vous afficher auprès de la CGTR sans jamais avoir travaillé (ou presque). En effet, si vous postulez à un poste dans le privé et que par malheur le patron qui veut vous embaucher voit cette photo et bien vous n'aurez pas le travail. Oui c'est dégueulasse mais c'est comme ça !
Pour la GGTR :
J'avoue ne pas comprendre la stratégie de la CGTR, vous êtes contre l'apprentissage et vous êtes pour les emplois d'avenir. Qu'elle est le plus important pour un futur travailleur est-ce un contrat de 3 ans dans une collectivité à faire un travail qui n'a aucune plus-value ou faire un apprentissage qui permet d'avoir une expérience dans un métier bien précis et avoir une chance de voir ce contrat se transformer en CDI si vous apportez une plus-value en entreprise.
Je laisse les grands penseurs de la CGTR réfléchir à ce post....
Pour finir, si l'objectif est de faire bouger la population alors allez- y ... Malheureusement vous le savez très bien comment cela ce fini .... (c'est tellement facile quand on habite dans un quartier huppé de la POSSESSION ,c'est différent quand on habite comme moi dans un quartier populaire du chaudron !!!!)

17.Posté par le taz le 23/09/2014 17:05
personne ne propose qu'ils montent leurs boites !
décidément, dans ce pays, on a tout compris.
mobilisez-vous pour trouver des emplois, mais surtout pas de fabriquer ces emplois.
vous savez comment on fini les systèmes de type socialiste, réfractaires au commerce et aux entreprises ? dans le néant....
comme ce qui va nous arriver bientôt...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales