Social

La CGTR-PTT dépose ses pétitions à la préfecture

Suite au projet de privatisation de la Poste, la CGTR-PTT a entamé la signature de cartes-pétition sur tout le département. Ce matin, le syndicat s'est réuni devant la préfecture où il devait déposer les pétitions collectées.


"Une bonne partie de la population est encore très attachée au service public postal", clamait ce matin Jean-Luc Vélia, secrétaire départemental à la CGTR-PTT. C'est une des raisons pour laquelle lui et les autres membres de la CGTR ont mené cette action contre la privatisation de la Poste, en faisant signer des cartes-pétition. Ce sont au total 3.342 signatures qui ont été collectées et déposées à la préfecture ce matin.

Ce dépôt de pétition intervient aujourd'hui, le 15 décembre, jour où est prévu que les députés examinent le projet de loi de privatisation de la Poste. Une votation citoyenne avait été organisée le 3 octobre 2009, dans le but de faire réagir le gouvernement et provoquer l'organisation d'un réel référendum, demandant l'avis de la population quant à l'avenir du service postal.

"On peut toujours changer les choses"

"Nous gardons espoir, on peut toujours changer les choses. La votation du 3 octobre 2009 nous l'a montré, on ne s'attendait pas à ce que tant de monde vote", a déclaré Jean-Luc Vélia. En octobre, ce sont 2,3 millions de français qui avaient manifesté leur soutien au comité contre la privatisation de la Poste.

Pour finir, le secrétaire départemental de la CGTR-PTT appelle "les élus locaux et les députés du département à entendre que le peuple réunionnais ne veut pas de la privatisation de la Poste".
Mardi 15 Décembre 2009 - 11:26
Johanne Chung To Sang
Lu 811 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales