Faits-divers

La CGTR Ouest se déchire autour des factures de son ex-secrétaire général


La CGTR Ouest fait le ménage dans ses rangs. Son secrétaire général Patrick Miniopoo a été lâché par ses camarades en raison de fautes graves.

Factures non appropriées, abus de confiance, les membres de la CGTR Ouest ont accumulé les preuves contre leur ex-secrétaire général et ses voyages bat'carré sur le dos des syndiqués. C'est en tout cas la version du bureau du syndicat.

Le 17 décembre 2014, les membres de la commission exécutive ont entériné, au siège de la CGTR du Port, l'exclusion de Patrick Miniopoo, son secrétaire général depuis avril 2013.

Les éléments décelés dans la comptabilité de l'Union régionale des syndicats de l'Ouest (URSO) ont alerté les membres du bureau. "Nous avons recensé un certain nombre d'anomalies", arrête le procès-verbal que nous avons pu nous procurer.

Le listing des factures du désormais ex-secrétaire général de l'URSO CGTR donne la mesure de l'étonnement de ses camarades.

"En mai 2014, l'ex-SG s'est octroyé un voyage en métropole sur le compte de l'URSO avec l'agence Thomas Cook, montant 1.600 euros, à l'insu total des membres de la commission exécutive", est-il rapporté dans une note d'information destinée aux membres de la commission exécutive et de la trésorerie.

Le nom de la 2e adjointe du Port est mentionné

En septembre, c'est un autre voyage contracté avec l'agence Air Austral, cette fois pour 1.486 €, qui pose des questions. Il a "trompé les membres de la CE sur l'intitulé du stage", incrimine l'Union Régionale. Ajoutez à cela des dépenses annexes (SNCF, location de voiture,...), le total du séjour dépasse les 2.000 euros.

Encore plus curieux dans le cadre de l'exercice d'un mandat syndical, l'ex-secrétaire a aligné les chèques pour des achats à Weldom, Jumbo Score, la Foire Fouille et S'Center. Des achats "étranges" qui ne collent pas avec ses fonctions. Le secrétaire général s'offre enfin quelques plaisirs (Ipad, mini-ordinateur) dont un achat d'ordinateur à 650 €.

Patrick Miniopoo n'est pas le seul à s'attirer les foudres de ses collègues. "Une dame de la commission exécutive, notoirement engagée dans la dernière campagne des élections municipales, écrivent-ils, a bénéficié illégalement d'indemnités kilométriques entre janvier et avril 2014".

Dalila Mahé, qui a donc accédé entre-temps aux responsabilités communales en devenant l'adjointe aux finances et à la vie associative de la mairie du Port, a intégré l'Union régionale en 2006. Elle faisait partie de cette nouvelle garde syndicale.

Mis au banc des accusés par ces documents internes, les deux se défendent de toute dépense superflue hors de leur mission syndicale.

"Pas un voyage aux Seychelles !"

Le poste budgétaire le plus conséquent, celui des voyages, est vite expliqué par Patrick Miniopoo. Il insiste sur le fait que les deux déplacements effectués au cours de l'année 2014 figuraient au titre de ses missions à la CGT. Laquelle CGT prenait part aux frais de remboursement. Pour le deuxième voyage, celui d'octobre, il s'agissait d'une formation délivrée à Courcelles (où se trouve le centre de formation syndicale) à Paris et que la commission exécutive avait validée selon lui. D'où son étonnement. "On m'accuse sur ces voyages effectués comme si j'étais allé aux Seychelles !", s'étonne l'intéressé, amer à la suite des accusations d'abus.

Les achats au rayon informatique ne sont pas contestés. "Deux ordinateurs portables et une tablette", confirme-t-il. L'un des deux portables est revenu à un défenseur de l'URSO. Le deuxième portable et la tablette sont revenus au secrétaire général. L'ancien ordinateur est resté dans les locaux de l'organisation syndicale. "A ma démission, j'ai tout remis", évoque-t-il encore pour sa défense.

Pour ce qui est des achats enregistrés dans des magasins, Patrick Miniopoo rappelle que ses factures étaient toutes réceptionnées et signées de la main du trésorier. "Toute dépense correspond à une facture. Ce sont les statuts du syndicat qui prévoient ça. Alors je ne comprends pas bien pourquoi on essaye de me trouver 1.000 choses là-dessus".

Le PLR est-il visé indirectement ?

Egalement incriminée pour avoir bénéficié de frais kilométriques entre janvier et avril 2014, Dalila Mahé rappelle qu'elle a démissionné - conformément à son souhait exprimé durant la campagne électorale - et de ne se consacrer qu'à son poste électif si toutefois elle venait à être élue. Destin qui s'est confirmé.

Danio Ricquebourg, devenu secrétaire général par intérim, demeurait injoignable
Danio Ricquebourg, devenu secrétaire général par intérim, demeurait injoignable

"J'étais très investie pour l'URSO qui était en état d'abandon", se souvient celle qui a gravi chaque échelon, de délégué de personnel aux Prud'hommes, puis membre de la commission exécutive de la CGTR Ouest. "Ça arrive qu'on se fasse rembourser des frais kilométriques, surtout qu'il ne s'agit que de bénévolat", explique-t-elle, "et je ne suis pas la seule à en avoir bénéficié. D'autres défenseurs en ont bénéficié".

A l'entendre, "certains membres de la CGTR n'ont jamais accepté son rapprochement avec PLR. "Je ne vais pas vous faire un dessin. On a tous connu la proximité de la CGTR avec la mairie du Port", évoque-t-elle. Pour comprendre les différentes implications de ses membres, rappelons que la CGTR Ouest comptait ou compte encore dans ses rangs de nombreuses personnalités syndicales et/ou politiques telles que Danio Ricquebourg, Jacques Rocheland, ex-conseillers municipaux sous mandature Langenier, ou encore Robert Hoareau, frère du secrétaire général de la CGTR.

"Je sais que la CGTR reprochait à M. Miniopoo de ne s'être pas investi pour l'ancienne équipe lors de la campagne",
ajoute l'adjointe du maire du Port. Connaissant cette "proximité entre le syndicat et la mairie, dit-elle, moi je n'ai pas eu envie de faire comme eux". Le syndicalisme et la politique doivent être dissociés selon elle.

Encore plus offensifs, Patrick Miniopoo et Mahé Dalila se retournent contre ces anciens camarades qui portent l'estocade. "En tant que secrétaire général de l'URSO, j'ai vu des choses que je n'ai pas cautionnées. Je n'en dirai pas plus", exprime-t-il en guise de dissuasion.

Pour la 2e adjointe du Port, si les éléments contenus dans ce procès-verbal sont aussi accusateurs que le camp d'en face le dit, "ils devraient porter plainte". Elle ne comprend toujours pas comment ses anciens collègues ont pu en arriver "à traiter une personne (P. Miniopoo) comme ça ?" Jamais selon elle ce dernier n'a été mis dans la possibilité de se défendre de ces accusations d'abus de biens sociaux. "Je trouve ça très maladroit de leur part mais je n'accuse personne car je ne sais pas d'où ces documents sortent...".



Jeudi 5 Février 2015 - 06:00
LG-JD
Lu 2765 fois




1.Posté par Dimitri ALAIN le 05/02/2015 06:25
les serpents se bouffent entre eux a qui faire confiance

2.Posté par boldon le 05/02/2015 06:56
"Robert Hoareau, frère de Yvan Hoareau du secrétaire général de la CGTR. " Deux Tontons de l'actuel maire Olivier Hoareau. Faut tout dire Dalila.
si ou koné des choses i fo aussi dire.c'est oute devoir d'élue.

PLR,PCR,CGTR tout ça c'est la même chose.

3.Posté par môvelang le 05/02/2015 08:36
totor, zot tout' lé volèrs, ivole zadérent , ivole dans la caisse i vende zadérents aux patrons

4.Posté par margouillat le 05/02/2015 08:51
miniopoo était aussi à la commission executive de la confédération CGTR
on comprend mieux pourquoi il n' a jamais voulu remettre en cause les frasques financières du secretaire général ivan HOAREAU
pourquoi aucune plainte n'a été portée ?
Les membres de l'actuelle direction de la CGTR vont t-ils aussi emboiter le pas à l'URSO en éjéctant ceux de leurs dirigeants qui ont dilapidé l'argent des syndiqués dans des dépenses somptueuses

5.Posté par Titi or not Titi le 05/02/2015 09:16
le 07/07/2014
Cgt boutique (?!?) 76,25€
loc de voiture ( pour aller a la boutique ? ) 175€

le 06/05/2014
Retour du ski !?!

le 04/09/2014
Retour de vacance d'été

Zot i aime pa colons, mais leur péi, oui !


12000€/ans de frais de bouches !
Zot i vo un money, wiiiii !!

6.Posté par polo974 le 05/02/2015 14:07
à ouais, c'est sûr, des documents venant de la cgt Montreuil, c'est très douteux...
et un resto à 6 ou 7 euro, c'est abusé...
encore une chasse aux sorcières...

7.Posté par Ravachol le 05/02/2015 19:34
Il ne fait que suivre l'exemple du grand patron de Paris! Mais bon dieu, quand est-ce que les travailleurs (les vrais, ceux qui suent sang et eau pour un SMIC) vont enfin comprendre que les syndicats se foutent de leur gueule?

8.Posté par ti caf la cour le 05/02/2015 19:37
profite volcan i coule saute zot toute dedans band baiser

9.Posté par un syndicaliste intègre le 05/02/2015 23:05
encore une autre affaire qui concerne la CGTR !!!! panier de crabes la taille

Camarades militant !! monter vos propres structure dans vos entreprises ! allez à la défense de vos droits en combattant ce système malfaisant par la source.

Ne donner plus un rond à cette CGTR mais sans oublié la CFDT qui nui à l'image du vrai syndicalisme ....et du vrai militantisme .

Soyer les profanateurs de la compromission et dite oui au jeunes militant .....suive à li bien un nouveau mouvement est en incubation "OSPR" organisation syndicale populaire reunionnais

10.Posté par edouard le 06/02/2015 08:46
Syndicalisme à la Française :
Après les récentes affaires de la CGT et de dérive malhonnête de son SG, on comprend mal comment les travailleurs continuent de se faire plumer par ces bandits aux méthodes mafieuses. Mais la chute du nombre d’adhérents est spectaculaire malgré les astuces pour fabriquer des adhérents virtuels.
7 à 8 % de syndiqués (4% Privé - 15% Public) c’est 4 fois moins qu’il y a 25 ans ! C’est 2 fois moins qu’aux USA ...
La corruption des syndicats ne profite pas qu’aux élus syndicaux ... C’est pour ça que la plus grande omerta règne sur le sujet particulièrement tabou, avec des enjeux politiques et la crainte de mettre à jour des pratiques qui concernent tous les partenaires sociaux, y compris le patronat et les formations politiques. Donc un sujet qui dérange vraiment.
Il faut redonner de l’indépendance au syndicalisme et encadrer les choses, imposer une transparence complète (celle du patrimoine des élus syndicaux en début puis en fin de mandat, par exemple) et de replacer les syndiqués au centre du système.
La corruption des syndicats profite d’abord aux corrupteurs !

11.Posté par Ravachol le 06/02/2015 19:50
Post 9: Bravo et bon courage camarade!

12.Posté par Portois le 06/02/2015 23:01
Dalila, tu es une bonne chrétienne tu vas à la messe toutes les semaines si tu sais quelque chose tu devrais parler. Tu es la 2eme adjointe aux finances du Maire du Port. Ton silence terni l'image de la majorité PLR du Port. Tu sais d'avance que les candidats du Maire perdront les départementales de Mars, avec cette affaire tu accentues la défaite de tes deux collègues. A ta place je renoncerai à mon mandat d'adjoint, et surtout je démissionnerai. Je montrerai aux mauvaises langues que je ne suis pas en politique pour les indemnités!!!! Mais que j'ai un coeur gros comme ça et que je suis là pour aider la population. Fais ce que je te dis et tu sortiras grandie de cette affaire.Sais-tu que tes copines restées au pied du podium des adjoints attendent ta démission? Cette majorité c'est un vrai panier de crabes. Elle ne te fera pas de cadeau. Au 3ème étage les discussions vont bon train. Toi qui est la dame de confiance du Maire tu seras rapidement poussée vers la sortie. Tu n'es pas la seule une autre payé (1348 euros d'indemnités) a ne rien faire est aussi dans le collimateur. Il faut voir les choses en face. Dans cette majorité municipale nombreux sont les élus qui n'apportent rien à l'action municipale mais qui tirent surtout profit des avantages de la fonction. Attention tout de même au réveil du peuple.

13.Posté par lo por le 07/02/2015 17:51
dalila néna la tête sur les épol. Avant zot destabilise un femm comme sa, fo lo qui la cgtr lé propre.

14.Posté par justice le 07/02/2015 19:05
ce monsieur je crois est fonctionnaire ? dans le public ? que justice se fasse

15.Posté par casino le 07/02/2015 21:30
la CGTR OUEST un casino extraordinaire ?

16.Posté par Roch. Port le 16/02/2015 21:20
Les comptes de la CGTR sont saisis depuis bientôt deux semaines. Les serpents vont bientôt se manger la queue, vous avez publié ces montages, faudra prendre vos responsabilités quand on publiera les noms des personnes qui ont réellement bénéficié d'avantages en nature non justifié.
Emploi fictif, mise à disposition de personnel sans délégation et j'en passe.
Vous écartez Patrick pour mieux laver votre linge sale en famille car il ne veut plus cautionner vos méfaits, votre parti et qu'il est un danger potentiel pour vous car il détenait tous les pièces comptables pouvant nuire à certains. Réunionnais rouvent zot yeux, les 13 personnes présentes le 17 décembre 2014, faudra un moment donné être solide et prendre vos responsabilités.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales