Communiqué

La CGTR EDUC'ACTION dénonce "avec fermeté" les propos tenus par Nicolas Sarkozy


La CGTR EDUC'ACTION dénonce "avec fermeté" les propos tenus par Nicolas Sarkozy

La CGTR EDUC'ACTION tient à dénoncer avec fermeté les propos tenus par M. Nicolas Sarkozy hier sur les ondes de France Inter. A cette heure où tous doivent se mobiliser pour défendre l'école de la République et son personnel victime d'agressions multiples, prétendre que les enseignants ne travaillent que 6 mois par an est une contre-vérité grave et infamante, sous-entendre qu'ils ne font rien de la semaine est tout simplement révoltant.

Cela est d'autant plus affligeant que c'est un ancien président de la république qui s'exprime... et qu'il aspire à le redevenir ! Notre métier est un métier difficile où la remise en question est constante. Le corps enseignant n'a de fait pas besoin de ces stéréotypes dégradants, au contraire il a besoin d'une reconnaissance forte et affirmée au plus haut niveau.

Pour la CGTR EDUC'ACTION
Le Secrétaire Général adjoint
Joël de Palmas

Mercredi 19 Octobre 2016 - 11:04
Lu 834 fois




1.Posté par La vérité vraie... le 19/10/2016 11:33
La CGTR : comme disent les jeunes Alé marsé don !
Je suis enseignant retraité de l'éducation nationale, je ne suis pas militant LR et je n'aime pas beaucoup Sarkozy mais...il a raison !!! Combien de planqués dans les établissements, de tireur o cul, de sur-rémunérés en congé maladie alors qu'on les voit au supermarché, en moto le dimanche, à la plage avec leur famille, se vanter sur les réseaux sociaux ! Combien voyagent sur des dossiers bidons montés avec l'Europe ou la région (avec détournement de l'aide à la mobilité régionale...oui détournement, si le Rectorat faisait son travail...).
Combien de magouilles dans les petits/grands choix, les avancements de carrière, etc. Cela faisait 15 ans que je n'étais plus syndiqué : je ne l'ai jamais regretté, j'aurais même dû le faire avant.
Et quelle misère de prendre prétexte des agressions sur des collègues pour faire un papier. MINABLE !

2.Posté par fé pété le 19/10/2016 12:09
Il a raison à 200 % sarko .
J'ai mon voisin enseignant qui travail 1 mois par ans.
Toujours en maladie.

3.Posté par @Post 1 le 19/10/2016 12:27
La question que vous devriez vous poser est : combien d'élèves n'ont pas de professeurs ? Beaucoup moins que ce que vous prétendez. Et le problème de Sarkosy, c'est qu'il est incapable de faire la division de 36 par 4 pour obtenir 9 mois (et non 6 mois). Donc finalement, l'école ne sert pas à grand chose puisqu'un âne en calcul mental peut devenir président. A moins qu'il ne suffise de bien savoir mentir, ce qui est une qualité indéniable de l'ancien président.
Ceci dit, je ne soutiens pas les syndicats qui sont en partie responsables de la mauvaise image des profs (la grève pendant l'éclipse, vous vous en souvenez ?)

4.Posté par Félix le 19/10/2016 13:52
La CGTR n'a t-elle pas mieux à faire, en commencant par s'occuper des profs absents et non remplacés. La vérité fait mal, mais le service public ce n'est pas le Club Med non plus!

5.Posté par Mario le 19/10/2016 13:56
Sarko ne fait que reprendre les chiffres du ministere! Les syndicats sont les mieux placés pour les connaitre! Qui est plus hypocrites:ceux qui cherchent à taire les chiffres, ou ceux qui ls interrogent?

6.Posté par Ludo le 19/10/2016 14:07
LE recrutement de profs et instit aura connu sous Hollande une forte explosion, pour le plus médiocre des résultats. Ce faisant, qu'à fait la CGTR pour optimiser ces moyens supplémentaires? De nouveaux programmes ont été lancé, et toujours pas d'amélioration pour l'École de la République! Qui insulte plus l'autre? Un politique qui dénonce, ou un syndicaliste complaisant?

7.Posté par Dimitri le 19/10/2016 14:17
On vit dans une pédiode où les valeurs, les repaires s'effacent! Ce n'est pas spécifiquement dû à Sarko si leur conditions se dégrade. À eux de faire prendre le train en route et de revoir leur pédagogie. Les baby-boomeurs sont déphasés, c'est tout!

8.Posté par Pierre Balcon le 19/10/2016 14:23
Devant chaque niche corporatiste il y a évidemment un chien de garde..
Voici les propos exacts de Sarkosy :
« Je veux dire aux enseignants qu’on ne peut pas continuer comme ça. Un agrégé, c’est à dire le sommet en matière de compétences, c’est 15 heures d’obligation de service par semaine six mois de l’année. Un certifié, c’est 18 heures d’obligation de service par semaine six mois de l’année. Et un professeur des écoles, c’est 24 heures d’obligation de service six mois de l’année. »
« Les enseignants travailleront plus, entre 20 et 25% d’obligation de présence dans l’établissement en plus, mais seront payés davantage. »
« naturellement la préparation des cours, la correction des copies, tout ça c’est vrai »
" Il faut revaloriser la fonction des enseignants tout en augmentant leur durée de présence dans les établissements", a-t-il dit, "Tous les mois et demi, il y a 15 jours de vacances. Quelle famille peut supporter ça ? Il faut revoir le calendrier scolaire".
Le problème vient de ce que les établissements scolaires ne disposent pas de bureau pour chaque enseignant .
Si ces structures existaient Il serait simple de leur imposer un temps de présence effectif dans leur établissement équivalent au temps de travail prévu pour tous les fonctionnaires c'est à dire 35 h .
Pour les congés il y aurait lieu de la même manière de s'en tenir aussi aux congés annuels normaux des fonctionnaires prévu par leur statut , c'est à dire 25 js ouvrés par an. Au fil des ans , et de manière tout à fait illégale on a calé leur durée sur celle des élèves .
J'ai cru comprendre que notre Ministre de l'Education elle même a relevé l'anomalie et a promis que désormais la formation des enseignants se ferait durant les vacances scolaires .

Ce que dit Sarkosy n'est que du bon sens et j'imagine que la CGT ne verrait que des avantages à lever les ambiguïtés de la situation actuelle . Donc bureau pour chaque enseignant et présence obligatoire de 35 h /semaine

ancyionnaires

9.Posté par coline le 19/10/2016 14:28
Une chose est sure , je prefere 100 fois avoir à faire à un Sarkozy qui n'a pas honte de ses choix et propos que d'un HOLLANDE qui ne dit et ne fait rien , qui n'assume rien

10.Posté par Pierre Balcon le 19/10/2016 15:01
Je sens que les enseignants de la CGT vont se précipiter en masse aux primaires de la droite pour "faire barrage à Sarkosy."
Ils vont donc voter en faveur du rehaussement immédiat à 65 ans de l'age de la retraite et de l'accélération de la dégressivité des allocations chômage ( puisque ce sont les 2 points de divergence entre les 2 candidats ) , tout ça pour maintenir leur petits privilèges de la semaine de 15 h et de 4 mois de congés .
Voilà ou en est notre avant garde !!! Ceux auxquels nous confions l'éducation de nos enfants .

11.Posté par Florent le 19/10/2016 15:21
Moi je suis d'accord avec lui ! La majorité du corps enseignant, pas tous certes, mais certains abusent du système ! Au moins Sarkozy ne mâche pas ses mots et assument ses propos !

12.Posté par Suzie le 19/10/2016 15:23
Les propos de Sarkozy choquent tout simplement parce que c'est la vérité !

13.Posté par ̶b̶r̶a̶n̶l̶e̶u̶r̶ prof de l''''éduc nat le 19/10/2016 17:50
L'état mental des posteurs cgtr s'aggrave de jour en jour .
Agressivité , déni de réalité , ( ex : la sur-rémunération n'existerait pas...) , délire de persécution paranoïaque , egocentrisme , irresponsabilité , comportement obsessionnel.
il suffit de lire leurs posts pour constater : Ces malheureux sont de parfaits psychopathes.
Il faut espérer qu'isl n'exercent plus auprès des enfants dans l'éducation nationale mais qu'ils soient en arrêt maladie , sous traitement et suivi psychiatrique , pour leur bien.
PS : Beaucoup mettent leurs rejetons dans des écoles privées . C'est une honte.
Ils savent qu'ils ne valent pas un clou mais se croient encore maîtres du jeu alors qu'ils ont abandonné toute fierté : 110 000 illétrés
Le doute n'est plus permis , quand on lit ce qu'ont à dire les défenseurs de cette institution
en totale dérive , on comprend comment elle en est arrivée à ce stade de coma dépassé ! Le problème de l'enseignement public est qu'il est gangrené par des syndicats politisés.
On a sur ce site l'exemple parfait de ce genre de ringard stalinien préhistorique...
L'école publique est devenue une machine à crétiniser les masses. Les valeurs du travail
de l'effort et de la discipline y sont bafouées par l'exemple même que les enseignants ,
qui passent leur temps à se plaindre ou à être en maladie, donnent au jeunes.
Alors on nous rebâche toujours la même rengaine , le manque d'effectifs et les classes
surchargées. On nous explique que les enfants sont devenus incontrôlables , que c'est la faute des parents qui font tout faux...EUX ne sont jamais responsables de rien...
Cette corporation d'incapables mène le pays à sa perte . Il suffit de voir le niveau de chômage chez les jeunes , en particulier ici à la Réunion , où ces rigolos sur-rémunérés qui sont censés éduquer nos enfants se soucient plus de leurs piscines ou de leur prochain voyage que de s'occuper de faire leur travail .
Et en attendant , ce gouvernement de profs organise une masturbation intellectuelle géante
pour finir par donner ce que les syndicats exigent : des effectifs suplémentaires que les contribuables de ce pays en quasi-faillite vont devoir financer de gré ou de force !

14.Posté par SITARANE le 19/10/2016 19:40
Le mammouth est aux abois chaque fois que des vérités sont écrites...........Corporatiste, réactionnaire, vivant hors sol, ultra féminisé, des profs souvent par défaut, 4 mois de vacances( le même rythme que des enfants.......). De l'humilité et au travail..................

15.Posté par PATRICK CEVENNES le 20/10/2016 09:07
fukcd473
Joël de Palmas, j'espère que vous n'êtes pas un didacticien qui instruisez à des apprenants !
Sinon vous allez devoir retourner sur les bancs de l'école pour améliorer votre compréhension de la langue française.
Le petit teigneux aux talonnettes n'a jamais affirmer que les didacticiens de l'école de la République bossaient que 6 mois par an !
Il serait temps qu'un politique décide de dégraisser le mammouth.

16.Posté par polo974 le 21/10/2016 10:04
et ensuite, sarko ose encore dire qu'il ne ment pas aux Français...

son but ici est juste de stigmatiser et tenter de récupérer des votes en employant des méthodes bassement populistes.

bref, pareil à lui même... quoi que... quand il dit avoir changé, finalement, c'est en pire...

pour paraphraser qui vous savez: "casse toi riche con ! ! !"
(enfin, riche pour le moment, mais le vent ne souffle pas dans le bon sens pour lui...)

17.Posté par L''ALBATROS le 03/11/2016 22:45 (depuis mobile)
Moi je donne raison au syndicat même si y a des personnes qui profite du système dans l''administration en général ,c pas pour autant que je vais jéter la pierre à tout le monde .moi je pense que vous êtes jaloux de ce corps de métier.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 15:07 EK 5 Lamp’LED gratuit, fé z’économi !

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales