Social

La CGPME inquiète pour les petites entreprises


La CGPME inquiète pour les petites entreprises
La CGPME est inquiète concernant l’impact de la crise actuelle sur les entreprises réunionnaises qui est, selon elle, "sans précédent".  
 
Le syndicat patronal appelle donc tous les acteurs de la société réunionnaise à "prendre conscience de la diversité des entreprises réunionnaises, à préserver le tissu des petites entreprises (87%  des entreprises ont moins de 10 salariés) menacées en premier lieu dans leur existence par les nombreuses faillites en cours".
 
En effet, "celles-ci doivent faire face à des problèmes conjoncturels mais surtout à une faiblesse de leurs fonds propres aggravée par la chute de leur chiffre d’affaire, des retards de paiement de leurs clients eux-mêmes en difficultés… et dans le même temps à un  raccourcissement des délais de règlement fournisseurs".
 
Par ailleurs :  
 
• 32 % des artisans perçoivent moins que le SMIC et peuvent prétendre au RSA.   
• 62 % des artisans ont une rémunération inférieure à 1.5 SMIC
 
Pour la CGPME, "leur imposer une augmentation salariale reviendrait tout simplement à leur faire mettre la clé sous la porte pour nombre d’entre elles". Il y a donc urgence "en premier lieu à préserver les commerces et les entreprises de nos quartiers, de nos villes et de notre région". 
 
"N’ajoutons pas la pression sur des entrepreneurs qui n’ont plus de lisibilité", conclut la CGPME. "Ne rajoutons pas la crise à la crise. De nombreuses TPE sont désormais menacées".

Mardi 10 Mars 2009 - 10:03
Pierrot Dupuy
Lu 317 fois




1.Posté par franck974 le 10/03/2009 10:34
je comprends leur inquiétude

2.Posté par phyllie le 10/03/2009 14:43
En effet le problème est de faire baisser les prix dans les Dom et certainement pas de fragiliser les TPE.et petites PME.
Si nous avions des dirigeants intelligents et avisés (PDG et Gérants de SARL) nous n'en serions pas là.
Enfin, on ne peut pas refaire le match.
Par contre l'Etat peut dans un délai très rapide modifier l'ordonnance de 1986 et rétablir le controle des prix dans les DOM.
Il peut fixer les prix des produits. C'est dans son pouvoir. Il peut également fixer le prix des loyers, tous les loyers. L'argent qui est mis dans le loyer par les ménages n'est pas mis dans l'économie du pays. Nous avons atteind en France et dans les Dom Tom un niveau de bétise monumentale dans ce domaine.
Il faut vraiement être c.. pour bloquer les salaires et libérer les prix tout en organisant les monopoles. Il faut être français pour envisager l'économie sous cet angle.

Maintenant, l'Etat les CG et Régions va mettre la main à la poche pendant 2 ans en créant un précédent.
c'est du n'importe quoi .

Prenez le problème à la base. Faites baisser les prix. C'est dans le domaine de compétence de l'Etat.

Ils sont vraiment trop C.. dans ce pays, il est temps de renouveller nos politiques d'ancien régime abrutis par plus de 200 ans de "mariages consanguins" (-> à l'intérieure d'une même famille de pensée unique: l'ENA).





3.Posté par jules le 11/03/2009 11:02
Yvan Hoarau joue pour sa boite la multinationale - CGTR - qui fait son maximum de réclame en ce moment. Son intérêt est d'être visible le plus longtemps possible, comme la pub des grandes surfaces - . Il ne veut surtout pas que la revendication légitime du peuple Réunionais trouve une solution, trop rapide à son goût.
Qui dit " negociatoin ", dit suspension des actes belligerants.
Le patronat a dit OUI, de2 manières, allons discuter, nous va voir, explique à nous de quoi y parle. Qu dit la Région ? paron de Yvn Hoaraeu : j'ai pas de quoi aider la population car je dois garder l'argent pour ma famille et tous les alimentires de la case de civilisation.
Yvan Hoareau dit allez met désordre mais casse pas, autrement t " met la main dans l'eau bouillante mais brûle pas ou " Et en plus il dit que c'est la faute de l'autre, même pas courgeux.
RATENON, ton combat est juste et nous te soutenons. Sépare toi des parasites que sont ces syndicalistes malhonnetes, il y en a d'autres qui sont digne de cette charge et qui ont su RESPECTER le mouvement en la soutenant à distance sans y inteférer. Bonne chance à nous

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales