Société

La CGPER s'oppose aux fermetures des balances

Mercredi 2 Mai 2012 - 07:53

La CGPER s'oppose aux fermetures des balances
Pas moins de trente planteurs étaient venus manifester lundi soir devant les grilles de Téréos pour signifier au sucrier leur refus de voir fermer le centre de réception de La Mare à Sainte-Marie. C'est le groupe CBO Territoria qui souhaitait récupérer une partie du foncier sur lequel sont implantées les installations pour réceptionner la canne.

Selon les informations du Journal de l'île, CBO Territoria aurait mis une parcelles d'un hectare à disposition de Tereos et une aide de 150.000 euros en échange. Du coup, les planteurs sont mécontents et refusent d'aller directement livrer à la sucrerie de Bois-Rouge. Ils avancent des coûts supplémentaires, et ce quel que soit l'itinéraire emprunté par les tracteurs.

Le syndicat a dénoncé une décision unilatérale de Téréos et récolté une pétition de 70 signatures. Ils ont en outre écrit à la Chambre d'agriculture et au préfet pour leur demander d'intervenir. De son côté, le sucrier ne veut pas entendre parler de la construction d'une balance, jugeant qu'elle ne serait pas rentable au regard du volume traité qui serait le plus faible de l'île.

Selon les informations du Journal de l'Ile, Téréos aurait proposé une aide de 3,05 euros par tonne aux planteurs pour pallier au surcoût du transport.

D'autres solutions pourraient être avancées par l'usinier dans le futur, comme la récolte par un prestataire directement chez les planteurs. Les deux parties devraient prochainement négocier lors d'une commission mixte.
.
Lu 688 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 14:25 Grippe : Le pic épidémique atteint

Vendredi 20 Octobre 2017 - 10:47 Un avion Air Austral cloué sur la piste