Economie

La CGPER demande le déblocage rapide des fonds européens du PDRR


La CGPER s'inquiète du retard pris dans la mise en œuvre du Fonds européen de développement  agricole (FEADER) qui pénalise les jeunes agriculteurs. Selon le syndicat, ces derniers ne peuvent plus s'installer avec les aides et les paysans ne peuvent plus investir dans la modernisation de leurs exploitations.

Ce nouveau plan, couvrant la période 2014 à 2020, n'est toujours pas opérationnel et cela a le don d'irriter le président de la CGPER, Jean-Yves Minatchy.

Hier, le responsable syndical est allé à la rencontre des éleveurs et des planteurs à la Plaine des Cafres. Tous ont déploré le silence du conseil départemental, en charge depuis 2015 de la gestion de cette enveloppe, d'un montant de 514 millions d'euros dont plus de 380 millions d'euros au titre du FEADER.

Jean-Yves Minatchy souhaite rencontrer la présidente du conseil départemental, Nassimah Dindar, avant le 15 septembre. La situation est urgente pour le vice-président de la Chambre d'agriculture, de nombreux agriculteurs n'ayant plus de trésorerie.

Il appelle également l'Etat à suivre rapidement les dossiers des agriculteurs réunionnais en mettant en place une caisse de partage permettant d'avancer les aides afin de débloquer l'ensemble des filières.
 
Lundi 31 Août 2015 - 08:31
.
Lu 1047 fois




1.Posté par ALAIN DIMITRI le 02/09/2015 17:20
subvention quand tu nous tiens par les couilles ( vende le roche z'ote va gagne plus pas l'engraie , pas désherbant qui dit mieux

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales