Société

La CGPER défend un agriculteur qui pourrait "perdre sa maison"


La CGPER défend un agriculteur qui pourrait "perdre sa maison"
La CGPER (Confédération générale des planteurs et éleveurs de La Réunion) soutient Charles Vingatamalle, un agriculteur de Bellemène Canot à Saint-Paul, qui pourrait très bien perdre sa maison d'habitation construite sur son exploitation.

Selon lui, la sous-préfète de Saint-Paul, Chantal Ambroise, menacerait de démolir cette maison dans laquelle il habite depuis 14 ans avec sa famille.

La CGPR dit ne pas accepter "cet acharnement de l'État à vouloir détruire à tout prix, sans aucune compréhension et sans aucun humanisme, le bien immobilier de Charles Vingatamalle".

Le soutien à cet homme est donc ferme et tous cherchent d'autres pistes de solutions pour qu'il puisse continuer à habiter chez lui et exercer ses activités agricoles.

Leur combat, rappellent-ils, continue pour que tous les agriculteurs puissent avoir un siège d'exploitation durable.
Dimanche 13 Avril 2014 - 19:06
.
Lu 1645 fois




1.Posté par mon reve: devenir agriculteur le 13/04/2014 20:22
Les agriculteurs sont les rois du petrole à la Réunion. Pendant qu'on economise toute une vie pour se payer 250 malheureux m2 entassés les uns sur les autres avec un credit sur 50 ans, ils construisent sur des terrains qui se mesurent en hectares, avec à la clé la pure vue. Ils ne connaissent pas la promiscuités des voisins avec chiens hurleurs, sono et mobylette à la con.

Le super bonus c'est que pour construire pour la famille et revendre plus tard sur leur terre agricole ils défiscalisent en meubles de tourisme.

Ce sont les memes qui vont pleurer sur le manque de foncier comme à st pierre pour construire une station service et un mausolé famillale sur des bonnes terres canieres.

2.Posté par mbp le 13/04/2014 20:39
il a construit bien evidement avec un permis de construire n est ce pas ?

3.Posté par noe le 13/04/2014 21:46
C'est son champ !
Il fait ce qu'il veut chez lui ...
Moi j'ai construit une niche pour mes 3 chiens sans autorisation aucune ..
Je suis chez moi ! Je chasserai tous les huissiers qui oseront venir m'emmerder pour ces niches !

4.Posté par le beurre et l'argent du beurre le 13/04/2014 22:04
comme noé la fait remarquer, les agriculteurs achetent des terrains à 2 euros le m2 grace à la SAFER . Il beneficient de l'epierrage, de l'eau de la Saphir financée avec nos impots.

Tous les 10 ans un maire, leur declasse leur terre c'est comme s'ils touchait le loto: 700.000 euros qui tombent dans la poche.

5.Posté par j kaslekui le 13/04/2014 22:05
Ce sont des niches fiscales, Noe.

6.Posté par Ladi Lafé le 13/04/2014 22:43
"""1.Posté par mon reve: devenir agriculteur le 13/04/2014 """"
Et si tu crois que le minaty t'aidera à le devenir , tu te mets le doigt dans l'oeil jusqu'au coude, il aide les gros comme lui, il te mettra même les bâton dans les roues pour ne pas y arriver, car qui dit agriculteur, dit pouvoir acheter un vrai terrain agricole , dit aide, dit prime , dit etc , et lui, il n'aime pas partager!

7.Posté par La vox populi.com le 14/04/2014 01:00
@3

Menterie. Noé n'a pas construit trois niches mais une arche.......
Défiscalisable?


(...)

8.Posté par MITHRA le 14/04/2014 07:29
Fort avec les faibles, faible avec les forts (voir le dossier Novamonde sur Sainte Thérèse à La Possession. [constructions non-conformes)

9.Posté par Mwa la pa di le 14/04/2014 07:41
Chez nous il y a toujours des hommes au dessus des lois.... Défendus par des chefs de la politique ou des syndicats ! Bref, ici chacun y fé sak y vé.

10.Posté par mon reve de nabab: devenir agriculteur le 14/04/2014 07:51
il y a la photo dans la presse ecrite de ce jour: superbe vue sur la baie de st paul , combles amenagées et guetali pour les grillades devant le panorama d'exception. C'est sur que le jour ou sinimalé declassera la zone, la vue bouchée sera une grosse decote.

Dans les annonces immobilières ce genre de case est a la rubrique:

"maison d'exception avec vue imprenable + luxe, calme et volupté à 10 mn de la route des tamarins, prix en kilo-euros: nous contacter"

ca fait penser aux adherents du CMAP qui racontent posseder des centaines dhectares non pas en friche quelconque mais en foret primitive avec bois de couleurs etc... et qui racontent être brimés par le parc. Pour rendre service je suis pret à me sacrifier et échanger mon loyer contre leur brimades.

11.Posté par assé gaspi nout péï le 14/04/2014 07:59
A cette altitude, ces tres tres bonnes terres sont adaptées au maraichage bio pour produire sans pesticides cancerigenes.

12.Posté par Dimitri ALAIN le 14/04/2014 08:18
question (bête) comme cette construction dite illégale (n'existe pas ) peut être raccordé a l'eau ,l'électricité , payé la taxe d'habitation ,taxe d'ordure ménagère ,les impôts sur le revenue , depuis une dizaine d'année pourquoi ne légalisé cette maison , cela n'a pas dérangé personne d'encaissé ces taxes et factures il pourrait peut être attaqué l'état pour se faire remboursé ...............

13.Posté par will le 14/04/2014 05:38
je pense qu'il faut rester humain. ... qu'il paye juste la taxe d'habitation et le taxe foncière qu'il aurait dû payer au cours de ses 14 dernières années comme tout le monde. ......

14.Posté par Sonia la soeur de noé le 14/04/2014 09:08
à P4: c'est normal que le maire déclasse une partie de leur terre pour mettre 700.000 euros dans leur épinards tous les 10 ans, car en échange les agriculteurs cèdent une bande de 1 m2 sur la largeur du chemin bétonné pour que la commune puisse le blacker (sans jeux de mots, hihihihi, lol)

15.Posté par pfff le 14/04/2014 09:42
Allez donc planter autre chose que de la canne si vous n'habitez pas sur place !! Vous sèmerez, mais vous ne récolterez pas, d'autres s'en chargeront ; l'administration fait du zèle, mais pas pour aider les petites gens, comme d'habitude, et la case est là depuis 14 ans !! Combien d'autres vont y passer ????

16.Posté par Nono le 14/04/2014 10:45
Cette classification agricole/constructible, avec les lois sur les constructions qui vont avec, sont en grande partie responsable
- de la bulle immobilière qui ne devrait pas tarder à crever à la Réunion.
- des magouilles en tous genre au niveau des municipalités (PLU, clientélisme et et dessous de table).

Comme le fait remarquer @1, économiser 50 ans durant pour pouvoir s'acheter 250m² constructible est une aberration économique.

Comme le fait remarquer @4, il faut obligatoirement avoir sa carte SAFER pour pouvoir acheter du terrain agricole. Qui a dit mafia?

Je vais donc garder mes maigres économies, et j'achèterais plus tard, et surtout AILLEURS.

17.Posté par Bayoune le 14/04/2014 21:40
S'il est vrai aux yeux de la loi française, que ne contestent pas les députés français de la Réunion, la maison de notre compatriote serait illégalement construite. Un débat s'impose manifestement entre légalité française et légitimité d'une famille réunionnaise qui habit sur son terrain. Il manque 25 à 30 000 logements à la Réunion, que l'Etat colonial ne peut combler, va t-on détruire un bien réunionnais, sur sa terre, la terre de ses parents, ce serait un crime "légal" . Les élus vont-ils se faire complice de cette barbarie qui n'envie en rien ce qui se passe en Palestine occupée par les sionistes? Il faut arrêter les démolitions de nos kazes. L’occupant voudrait nous renvoyer à vivre dans des grottes pour laisser la place à leurs ressortissants qui arrivent en poundiak ?

18.Posté par Bruno Bourgeon, président AID le 18/06/2014 09:53
"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir...", disait La Fontaine il y a quelques siècles. La situation n'a pas changé. Oui, c'est vrai, c'est illégal de construire sur son terrain sans permis et sans payer de taxe foncière ou d'habitation. Oui, c'est vrai, ce possédant agricole ne devait pas le faire. De là à menacer d'expulsion et de démolition, il y a un pas que nul, un peu sensibilisé à la justice, ne franchirait. Voilà la nuance entre le légal et le légitime, entre le droit et la justice, l'un est d'ordre séculier, l'autre intemporelle. Mais vous devriez, vous, Justice Légale, vous attaquer plutôt à tous ces permis illégaux attribués par les mairies à de gros promoteurs en zone inondable. Mais il est vrai que vous mettriez aussi en jeu votre plan de carrière; encore une fois, La Fontaine...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales