Société

La CFDT dénonce des dysfonctionnements dans l'enseignement catholique


La CFDT dénonce des dysfonctionnements dans l'enseignement catholique
La CFDT pointe du doigt les établissements privés catholiques de La Réunion. Le syndicat déplore plusieurs dysfonctionnements et demande des formations pour les directeurs d'établissement ainsi que pour les ressources humaines. Il exige également que le Rectorat fasse respecter l'application des réglementations.

Le plus choquant, selon le secrétaire général du groupe, Jean-Pierre Marchau, est le suicide d'un "jeune collègue" de Maison Blanche (Le Guillaume) en février. Le syndicaliste pose plusieurs questions quant au professionnalisme de l'établissement: "Cette affaire pose le problème du statut des directeurs du privé qui, n’étant pas fonctionnaires, n’ont pas de comptes à rendre à une hiérarchie comme les chefs d’établissements du public. Elle montre en tout cas une carence en matière de formation en RH dans le cursus des Directeurs d’établissements catholiques".

Le syndicat évoque également l'agression d'un professeur au même collège en mars, par un parent d'élève. Selon Jean-Pierre Marchau, "il y dans l’enseignement privé de fortes pressions exercées par certains parents d’élèves sur les enseignants et dans ce cas, le directeur-adjoint, pourtant présent sur les lieux, n'a donné aucun soutien à son collègue". Un suivi et des formations pour le personnel des établissements seraient donc pour lui nécessaires, mais la responsabilité repose avant tout sur le Rectorat.

Des dysfonctionnements auraient également été notés quant aux mutations de certains employés: "Les mutations sont gérées par une Commission départementale de l’emploi (CDE) paritaire et présidée par le directeur diocésain mais c’est le Recteur qui, in fine,  nomme les maîtres, explique Jean-Pierre Marchau, trois maîtres qui avaient obtenu à l’unanimité de la commission de l’emploi, dès avril, la mutation souhaitée, ont vu celle-ci annulée dans des conditions très contestables et sans motif sérieux".

La CFDT demande donc formellement au Rectorat, seul employeur de ces maîtres, de veiller à l'application des textes et le respect du droit du travail.
Jeudi 5 Septembre 2013 - 07:37
.
Lu 1333 fois




1.Posté par mi marche ec Melenchon le 05/09/2013 07:55
Dans la republique laïque, on s'en fout de medersas et écoles catholiques. Il est plus urgent de défendre le service public.

Mort de rire avec la cfdt aux ordres du medef. On dirait du "samuel mouen syndical"

2.Posté par Marchau le détracteur le 05/09/2013 09:11
S'il vous plait monsieur Marchau pour le bien de la société, taisez-vous.

Vous n'êtes qu'un détracteur SRF (sans raison fixe), vous n'avez aucune utilité sur terre, vous n'êtes là que pour faire de l'agitation.

Après la route du littoral, vous vous attaquez à l'enseignement catholique.

Certes comme dans toutes structures, il doit y avoir des problèmes de gouvernance. Mais par pitié, taisez-vous et occupez vous de vos F....laissez les agir au niveau de leur hiérarchie et les parents qui ne sont pas comptants peuvent aller vers le public et pourront se faire entendre et subir les grèves du syndicat de la CFDT.

3.Posté par ALEXANDRA le 05/09/2013 12:06
Peut être un ordre du gouvernement (de son part) pour attaquer l'école catholique...?
Qu'il aille voir l'école coranique ? Est-elle en règle ??
Et dans tous les établissements de l'éducation nationale, n'y aurait-il pas des dysfonctionnements ? Voir le suicide de cet enseignant !!!!

4.Posté par Ca va se savoir le 05/09/2013 14:01
Pas un mot sur les OGEC et l'UROGEC. Est ce que les présidents d'OGEC paient tous la scolarité de leur enfants ?

Un ange passe.....

Il me semble qu'un gros manitou CFDT a ses enfants dans l'enseignement Catholique , non ? Ce gros bonnet devrait s'occuper de l'école où il a inscrit ses gosses...

Un autre ange passe....

Pourquoi un syndicaliste de GOOOOOche inscrit-il ses enfants dans une école religieuse ? C'est pas bien dans le paradis public ? Trop de grève, d'arrets maladie, de grève du zèle ?

C'est pas le paradis aux OGEC et aux syndicats.

5.Posté par A mon avis le 06/09/2013 00:53
Pourquoi des commentaires haineux envers quelqu'un qui dénonce des dysfonctionnements dans un établissement scolaire ?
C'est le cas typique du savant qui montre la lune et du commentateur qui regarde le doigt !

Les écoles privées existent. On peut le regretter. Surtout en ce qui concerne les écoles à caractère religieux dans un pays laïc. Mais on ne peut pas les ignorer ; aussi est-il indispensable de dénoncer leurs dysfonctionnements, d'autant plus lorsqu'elles ont tendance à fonctionner selon leurs propres règles. Et ce n'est probablement pas de l'intérieur, par le personnel que viendra la contestation !

6.Posté par dimi le 06/09/2013 06:51
syndicat ou comment perdre son emploie ????????? .

7.Posté par catho le 06/09/2013 10:43
contrairement à ce que dit le post 2, ce syndicat ne s'attaque pas à l'enseignement catholique, il en dénonce, et c'est son rôle, les dérives, c'est le seul syndicat à la faire, les autres se taisent. Contrairement aussi à ce que dit le post 4, la CFDT a bien mis en cause l'UROGEC et notamment son Président, là encore, c'est le seul syndicat à le faire

8.Posté par hum hum le 06/09/2013 11:46
Post 4, tu es bien orienté dans ta critique, sache qu'il y a dans les établissements cathos réunionnais, des enfants de responsables de syndicats de profs du public qui pourfendent pourtant l'enseignement privé à longueur de journée. D'ailleurs, post 4 toi qui as l'air informé, où tes enfants sont-ils scolarisés ?

9.Posté par KOZEMAN974 le 08/09/2013 14:12
Hum, moi je trouve ça bien que la CFDT dénonce les dysfonctionnements de cette grande muette qu'est l'école Catholique qui souvent dérive... Mais ce qui me gène dans la posture de Monsieur Marchau, c'est le mélange des genres : Un coup syndicaliste, un coup politicien et parfois écolo. Je crains que le message manque de crédibilité quand on mélange les genres.... Une chose est sure, il a faim et les dents griffent le parquet ;-)

10.Posté par Magoze974 le 08/09/2013 17:59
Tout le monde c'est que la CFDT sont des socialo. Donc, le PS dénigre l'Eglise, et la CFDT en repasse une couche. c'est un syndicat qui mange dans le sens des patrons et du gouvernement..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales