Société

La CCIR enjoint M-L. Penchard à renoncer au décret sur la vente de tabac dans les Dom

Ce matin, la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Réunion (CCIR) a fait savoir à la presse qu'elle allait interpeller par courrier la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, sur l'amendement déposé par Anne-Marie Payet. Une loi qui prévoit de limiter le nombre des points de vente de tabac et d'instaurer une licence pour sa commercialisation dès le 1er août.


La CCIR enjoint M-L. Penchard à renoncer au décret sur la vente de tabac dans les Dom
 
"On choisit nos sénateurs pour nous défendre, pas pour nous descendre"... Ibrahim Patel, président de la CCIR, a commencé fort son discours à la presse ce matin. La formule faisait explicitement référence à Anne-Marie Payet et il faut bien dire que la sénatrice ne s'est pas fait que des sympathisants avec son amendement sur les débits de tabac.

L'amendement adopté par le sénat impose de détenir une licence pour commercialiser des cigarettes et limite le nombre de commerces autorisés à les vendre à un pour 750 habitants. Une mesure qui risque de fragiliser les petites boutiques et contre laquelle la CCIR s'est positionnée en demandant à Marie-Luce Penchard, dans une lettre postée ce jour, de "surseoir à la publication du décret".

"Sur les 2.000 points de ventes concernés à la Réunion, 930 ne pourront plus continuer à vendre de tabac, ce qui entraînera une perte de leur chiffre d'affaire de l'ordre de 40%, et des licenciements. Anne-Marie Payet met en péril l'économie de l'île, dans une conjoncture de crise mondiale", s'est indigné le président de la CCIR.

Une mesure discriminatoire

Hors l'impact économique pour la Réunion, Ibrahim Patel a dénoncé une mesure discriminatoire pour les boutiques. Sur la base de quel critère va-t-on sélectionner celles qui seront habilitées à se procurer la licence?

Les opposants au très controversé amendement gardent l'espoir qu'il sera refusé par le gouvernement, mais " la sénatrice s'acharne", accuse Ibrahim Patel, estimant qu'Anne-Marie Payet "gère ses fonctions parlementaires avec émotion" et non dans l'intérêt général.

Le tabac, un "produit d'appel"

Egalement présente à la Chambre de commerce, Georgette Techer, présidente du Syndicat réunionnais du commerce alimentaire de proximité (SYRCAP), a fait part de la grande inquiétude des commerçants.

"Cette mesure aura des conséquences désastreuses", a-t-elle assuré avant de souligner deux arguments supplémentaires contre la réglementation à venir. D'une part, l'efficacité du dispositif est contestée, les fumeurs ayant toujours la possibilité d'acheter leurs paquets. D'autre part, le tabac est un "produit d'appel" qui décuple la fréquentation des épiceries. Les fumeurs pourraient renoncer à se rendre dans les commerces de proximité pour faire leurs courses s'il leur faut aller ailleurs pour acheter leur cigarettes, selon les craintes exprimées.

A terme, ce pourrait être la fin pour ces épiceries et les petits seraient perdants. Ceci dit, comme l'avait déclaré Anne-Marie Payet, "un petit commerçant pourra toujours se diversifier ou se reconvertir"...
Vendredi 8 Juillet 2011 - 13:46
Lu 1646 fois




1.Posté par noe974 le 08/07/2011 13:57
On me laisse siroter ma boisson préférée ...qu'on laisse les fumeurs fumer ...
qu'on laisse les vendeurs vendre ...Ne pas détruire leurs outils de travail ...
Anne Marie Payet fait le baroud d'honneur à nos chers commerçants qui travaillent dur pour faire leur chiffre d'affaires ...sous des prétextes de cancers et autres maladies imaginaires ....donnés par la soi-disante cigarette qu'on fume depuis l'antiquité ....sans problème !

2.Posté par COMIQUE le 08/07/2011 13:58
"On choisit nos sénateurs pour nous défendre, pas pour nous descendre"

Mais est ce que les commerçants choisissent des délégués consulaires pour autoriser les vendeurs d'essence de mettre à la disposition des enfants ... des produits toxiques!!!???

Voila ce que pensent les élus consulaires!!!

3.Posté par collectif 974 le 08/07/2011 14:17

9 ANS de mandat pour sortir une connerie pareil que va faire les buraliste et autre petite commerçant
de proximité , une sénatrice rustine qui n'a pas respecter sa parole en 2003, voilà le cadeau quelle offre à l'économie de notre pays on souhaitons que les grands électeurs le 25 septembre prochaine l'envoie au pavillon 7 au CHSR de Saint-Pierre

4.Posté par christian le 08/07/2011 15:04
la cigarette coute des millions à la sécurité sociale et c'est le contribuable qui paye pour des gens qui sont drogués à la cigarette, dans ces conditions que ceux qui fument et ceux qui en vendent ne bénéficient plus de soins gratuit payé par les autres les non fumeurs, qu'ils assument leurs dépendances comme ca ils fumeront tant qu'ils veulent sans faire chier le monde 950 commercants c'est quoi par rapport à la santé et à l'économie publique ?
Patel ou oubli out religion depuis ou lé president
l'interet d'un plus grand nombre est toujours superieur à celui d'un seul

5.Posté par bbkdom le 08/07/2011 16:47
Si mi domann azot kosa zot i profèr,sam-pou-san pou dékret i soprim lo vice cigaret ,nora mérit a li,sirtou si lé méyèr pou lo santé,pou prolonz la vi ;si nou té oblizé péhé pou maladi fumeur;Band payott a tabac ferm a li.

6.Posté par lamentable ! le 08/07/2011 18:22
la CCIR "enjoint"???? Enjoindre signifie "ordonner, commander expressément".
Je ne pense pas que la CCIR enjoigne quoi que ce soit. Et j'espère bien qu'aucun ministre ne se laisse enjoindre par aucune CCI que ce soit.

Le tabac, produit d'appel? Belle connerie. Faut pouvoir se regarder dans la glace quand on vend de la mort comme produit d'appel. Si vos commerces n'ont pas d'existence possible sans tabac, peut etre qu'il y a lieu tout simplement de devenir un bureau de tabac comme partout ailleurs en France. Si votre structure économique n'est pas suffisamment solide sans tabac, et bien changez d'activité! Et ne faites pas comme si vous découvriez l'amendement de Mme PAYET, ça fait des années qu'elle demande la même chose.

Bravo Mme Payet. Je suis fumeur, je suis de gauche, je crois qu'il faut des commerces de proximité à La Réunion comme il y en a toujours eu. Mais c'est se moquer du monde et se chercher des excuses que de dire que la vente de tabac est la seule raison qui fait que ces commerces existent.

J'espère que cet amendement sera appliqué rapidement.

7.Posté par condor le 08/07/2011 18:56
enfin une chambre de commerce qui s'occupe du petit commerce.ça nous change du magaveutout
se diversifier ben oui bien sur ils vont se transformer en un mois en boulanger ou en pompiste!!

8.Posté par ndldlp le 08/07/2011 20:10
remplacer le tabac par l'herbe si la gauche arrive au pouvior, et le problème des écarts et du développement économique, sera renversé.. tant qu'à faire !!

9.Posté par ndldlp le 08/07/2011 20:13
que la ccir arrête de dépenser n'importe comment son pognon en téléphone portable dernière génération, en voiture de fonction (genre passat coupé pour monsieur Patel) dernier modèle pour faire bling bling...

madame Payet s'est mobilisé contre l'alcool et la clope, bravo madame ! faut il que ce soit les femmes qui soient plus conscientes que les hommes sur la santé de nos concitoyens ??
pitoyable attitude des rois de l'immobilisme..

10.Posté par Anti cons et connes le 08/07/2011 20:27
Les intérêts économiques prennent le pas sur la santé humaine ...
Sieur Patel ferait bien de vérifier ce qui "descend" plus l'être humain entre la nicotine-goudron et le chiffre d'affaire des marchands de poisons ...
Il faudrait lui expliquer que si l'usage du tabac avait existé au 7e siècle, Mohamet inspiré par dieu l'aurait interdit au même titre que l'alcool et les drogues. A priori ces deux personnages veulent interdire ce qui est nocif pour la santé avant t'interdire ce qui est nocif pour le portefeuille des commerçants.

11.Posté par Anti cons et connes le 08/07/2011 20:28
Anne-Marie Payet : une politicienne qui sur ce coup ne fait pas de démagogie.
Il faudrait méditer là dessus ...

12.Posté par coça ladi le 09/07/2011 00:00
hi hi,moin mi croi ke zot la pa fini ouar!!! ti fime ti fime pa ti créve quand méme bla bla bla et bla bla bla
anne marie ou la jamais fumé!!!
Patel na raison y faut sauve lo ti l'entreprise de la crise avant c'est la fumée le gro cigarre y tué a nous(médite la d'ssus).
na in peu y cause pou rien dire,vive le ti bout'hic!!!!!

13.Posté par contribuable le 09/07/2011 00:30
le post LAMENTABLE
oui je suis d'accord si le tabac est interdit pour tout le monde
quand on a sué pour faire vivre son commerce depuis des décennies on ne se fait pas rayer d'un trait de crayon par une sénatrice élue par hasard!
on n'a pas fait mieux dans l'ex URSS..

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales