Economie

La CCIR confrontée à un casse-tête pour rénover les portiques du Port Est

C'est à un véritable casse-tête auquel est confronté la Chambre de Commerce et d'Industrie, concessionnaire de Port Réunion. La rénovation terminée d'un portique de conteneurs qui décharge les navires sur les quatre que compte le Port Est s'est avérée très problématique, elle vient de s'achever. Depuis quelques jours, la rénovation débute pour une deuxième structure. Le jonglage entre activité portuaire normale et réparation s'annonce très délicat. Les responsables du site plantent le décor : "jamais dans l'histoire de Port Réunion, une entreprise de cette ampleur n'a été réalisée".


La CCIR confrontée à un casse-tête pour rénover les portiques du Port Est

C'est à mots pesés qu'a été annoncé ce matin "le début de la rénovation du deuxième des quatre portiques à conteneurs du Port Est" par les dirigeants de Port Réunion. Véritable poumon économique de l'île avec 200.000 conteneurs qui transitent chaque année, le Port Est s'apprête donc à ouvrir une parenthèse de presque deux ans.

Perturbations dans le trafic : une évidence

"Trois portiques sur les quatre que compte le port Est datent de 1994 et 1995. La rénovation des éléments mécanique, électronique et de la cabine est plus que nécessaire"
, annonce Cyrille Rickmounie, président de la commission Port à la CCIR. "Parfois c'est même la structure qui est abimée", s'alarme Gilles Han Chou Chong, le directeur de la concession Port Réunion.

Il y a donc urgence. Mais cette urgence doit, dans la mesure du possible, gêner le moins possible l'activité de déchargement des navires. Une mission impossible, "c'est pour cette raison que des perturbations sont à prévoir dans le trafic et la livraison des conteneurs", annonce sans sourciller le directeur.

La CCIR confrontée à un casse-tête pour rénover les portiques du Port Est
"C'est la première fois dans l'histoire de Port Réunion que nous réalisons une telle rénovation" sur ces super structures de 30 mètres de haut et qui peuvent lever une charge d'environ 40 tonnes. La première et d'ailleurs dernière avant que le métal des monstres d'acier ne soit revendu après 25 ans environ de service.

Dilemme entre achat à neuf et rénovation


Le défi auquel est confronté le gestionnaire de Port Réunion est de taille : accueillir les navires avec, pendant une dizaine de jours seulement, deux portiques opérationnels. Alors que le portique 3 a déjà fait peau neuve, le portique 2 entame ces prochains jours son grand balai. Pour faire simple, une zone située à l'arrière de la structure a été dégagée de tout conteneurs pour permettre le "rippage" (déplacement) de la structure de 1.500 tonnes vers sa zone de rénovation. Celle-ci immobilisera le portique de mai à décembre 2011, rien que ça.

"Nous avons fait le choix de rénover les portiques plutôt que d'en acheter des nouveaux, mais si les difficultés se confirment pour le second (le premier portique a finalement cumulé un retard d'un an sur le planning), nous envisagerons peut-être de choisir l'option "achat de neuf"", affirme un brin inquiet Gilles Han Chou Chong.

Le coût de cette rénovation d'ampleur pour la CCIR : 8 millions d'euros pour la totalité de l'opération qui doit rendre les portiques rénovés opérationnels pour encore dix ans de vie. Le quatrième portique, lui, ne bougera pas de sitôt. Il a été acquis en 2007. De quoi voir venir.

La CCIR confrontée à un casse-tête pour rénover les portiques du Port Est
Mercredi 27 Avril 2011 - 16:39
Ludovic Grondin
Lu 2507 fois




1.Posté par David Asmodee le 27/04/2011 16:56
Je propose qu'on nomme un observateur chargé de faire un diagnostic et un audit, qui mènerait des investigations qui déboucheront sur des préconisations techniques et des conseils, qui indiquerait les outils à mettre en oeuvre afin de déboucher sur une solution pérenne.

Surtout il facturerait son rapport bidon à l'autorité concernée qui sera ravie de faire un virement des taxes CCI que nous avons payées vers le compte dudit observateur.

Et pourvu qu'il totoche bien l'argent de la CCI, c'est fait pour !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:12 Le RSI assigné en référé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales