Société

La CASud vote une motion pour adapter le Grenelle 2 aux spécificités locales

Les élus de la CASud ont voté hier une motion visant à adapter les contraintes de la loi Grenelle aux spécificités réunionnaises. Cette loi prévoit notamment un rendement du réseau d’eau potable plus performant. Ces objectifs seraient difficilement réalisables au regard des particularités locales.


La CASud vote une motion pour adapter le Grenelle 2 aux spécificités locales
 
Réunis hier après-midi en conseil communautaire, les élus de la CASud ont voté une motion pour demander une adaptation de la loi Grenelle 2. Les collectivités doivent désormais réaliser un inventaire détaillé de leur réseau d’eau potable, une évaluation des fuites et un programme de travaux visant à améliorer le réseau.

Globalement, en France métropolitaine, le taux de perte avoisine les 20 %, ce qui signifie que pour huit litres consommés par les usagers, deux litres sont perdus par les fuites du réseau. A la Réunion, ce taux de perte est beaucoup plus important, il représenterait 43 %.

Les élus de la CASud considèrent que le réseau réunionnais est très spécifique et que la loi doit être adaptée à la particularité réunionnaise. Selon eux, la topographie et notamment les fortes pentes ou encore des raisons géologiques expliquent les disparités entre la Réunion et la métropole.

Le schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux de la Réunion a fixé pour 2015 un objectif ambitieux de rendement de 75 %. La CASud considère que malgré de lourds investissements, l’objectif sera difficile à atteindre, surtout que la forte démographie réunionnaise oblige les collectivités à développer le réseau en réalisant des travaux d’extension.

Considérant que les aides en matière de développement du réseau d’eau se sont raréfiées, les élus de la CASud réclament des objectifs de rendement appliqués au contexte local et la mise en place de nouvelles aides d’investissements. Dans le contexte actuel, ils craignent que le mécanisme de sanctions financières prévu, si les objectifs ne sont pas atteints, ne pénalisent in fine les usagers…
Jeudi 4 Août 2011 - 08:00
Lilian Cornu
Lu 1799 fois




1.Posté par Tes données, tu vérifieras le 04/08/2011 08:34
" La perte sur le réseau d'eau potable dans notre pays est actuellement de l'ordre de 50 pour cent, on ne peut continuer ainsi", NKM, ministre d'Etat (Ecologie et bla-bla-bla...), juillet 2011

2.Posté par Voilà on va dans le bon sens !! le 04/08/2011 08:55
ça bouge du coté de la CASud et de ses communes, après la révision de l'éclairage public sur la commune du tampon il y a de ça plus d'un an, c'est maintenant l'efficience du réseau adduction d'eau aujourd'hui perfectible qui est amélioré. Chapeau à la volonté des élus d'aller dans le bon sens des choses!
Certe ce n'est pas une mince affaire mais c'est un grand pas consciencieux de la part des élus de la CASud!! Les autres élus, prenez en de la graine

Pour info il est maintenant possible pour les collectivité d'instaurer une taxe sur l'imperméabilisation des sols (en vue de sensibiliser les bâtisseurs à gestion des eaux pluviales, voir l'éventuel stockage de celles-ci)

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0201545188728-les-villes-sont-desormais-en-droit-de-taxer-les-sols-impermeabilises-par-l-urbanisation-201782.php

Si ça peut intéresser certains d'entre vous. A bon entendeurs...

3.Posté par corinne.P le 04/08/2011 20:24
Ebn ou est passé le président de la CASUD? ou est Didou?

4.Posté par Le Troll velu 974 le 04/08/2011 22:43
Tout contournement de la loi française est justifié a la réunion comme étant une spécificité locale !! C'est kiltirel !! J'aime !! Pas vous ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales