Politique

La CASud se prononce à son tour concernant le projet de fusion avec la Civis


La CASud se prononce à son tour concernant le projet de fusion avec la Civis
 
Après la Civis la semaine dernière, c’était aujourd’hui le tour de la CASud de se prononcer sur le projet de Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (S.D.C.I). Comme nous l’avions déjà annoncé, le préfet estime que ces deux intercommunalités sont dans "un bassin de vie commun et "qu’un rapprochement de la CIVIS et de la CASud paraitrait pertinent".

Si la Civis a déjà exprimé son avis sur ce projet de fusion (lire notre article), il restait à connaître la position de la CASud. Réunis en conseil inter-communautaire aujourd’hui, les élus ont rapidement évoqué ce dossier mais sans en débattre, laissant penser que ce projet est loin d’être une réalité.

Globalement, les élus ont souligné que les orientations proposés par le préfet n’entrent pas en contradiction avec les objectifs des élus du Sud. Néanmoins, selon eux, la fusion à court terme (2012 ou 2013) des deux EPCI semble irréaliste. "La convergence souhaitée ne sera possible qu'à partir du moment où effectivement l'ensemble des élus du Sud auront partagé les enjeux du développement futur de leur micro-région", ont-ils souligné.

Les réticences sont palpables lorsque les élus évoquent les enjeux du "Grand Sud". Selon eux, "un simple formatage administratif ne suffira pas à mobiliser et à faire prendre conscience à la population de nos communes de la nécessité de se regrouper en une seule entité intercommunale". Pour résumer, les élus considèrent que la population ne comprendrait la nécessité de réaliser cette fusion.

Pour envisager concrètement cette fusion, les élus de le CASud, comme ceux de la Civis, ont également mis sur la table la nécessité d’harmoniser les compétences des deux intercommunalités. Une priorité qui risque de prendre du temps, ce qui semble satisfaire tout le monde...
Mercredi 20 Juillet 2011 - 18:34
Lilian Cornu
Lu 1770 fois




1.Posté par candide le 20/07/2011 18:49
une seule question, ça va nous couter plus cher ou moins cher en impôts locaux et fonciers?, j'ai plus l'impression que c'est pour créer des postes de gratte culs.

2.Posté par litle cot le 20/07/2011 19:31
il ne faut pas que se soit des elus qui siegent dans ces instances
il faut le creer et fournir un directeur et quelques employé(e)s pas 50 les contribuables le voient tres bien
pour une sous prefecture il y a un sous prefet et des employé(e)s

les ideés des communes de gauche ne sont pas bonnes pour les communes de droite
et vice versa

une commune de gauche fait actuellement les memes projets qu'une commune de droite et sont critiqueé par l'opposition qui est a droite allez les comprendre
PAS D'ELU DANS CES INSTANCES NOUS N'AURONS jamais des solutions



3.Posté par moi mi pense que .... le 20/07/2011 23:39
post 1 x 100000000000000
ca pue l'emploi fictif pour beaucoup ou de la reunionite à tout va !!!!!!!!!!!

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 21/07/2011 06:45
post1.
sans oublierde mentionner la relation privilégiée de certains (élus, administratifs) avec leurs fournisseurs...qui justifie parfois que "l'on" ne veuille pas fusionner ou son contraire...tout dépend du sens du vent..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales