Economie

La C.C.I.R inquiète pour son avenir

Les mesures passées cet été à Paris concernant les budgets des Chambres de Commerce et d’Industrie (C.C.I) seront répercutées à La Réunion. Jusqu’à présent, les départements d’outre-mer ont pu limiter la casse, notamment grâce à l’exemption de prélèvements sur les fonds de roulement.


La C.C.I.R inquiète pour son avenir
"On s’en tire tant bien que mal, mais jusqu’à quand… je ne sais pas. Quand Paris licencie 5.000 personnes, on s’inquiète", confie Ibrahim Patel, président de la C.C.I Réunion. Depuis 2011, les efforts demandés par le gouvernement ont directement été répercutés sur l’emploi dans les C.C.I. Concrètement, un effort de 150 millions d’euros sur les dépenses avait été acté. Ces économies passent par la mise en place d’un budget triennal, réduisant les ressources fiscales des C.C.I d’un tiers. Un des moyens mis en place est la baisse des taxes affectées, la TA-CVAE.

Une mesure illusoire pour Ibrahim Patel: "Le gouvernement veut alléger cette taxe mais en faisant le calcul cela ne correspond qu’à 40 euros d’économies par entrepreneur. C’est dérisoire comparé aux 7.000 à 10.000 salariés qui ont perdu leur emploi au sein des CCI".

La Réunion a pu être épargnée mais en métropole et dans les autres DOM, des milliers d’emplois ont dû être supprimés. À Paris uniquement, un plan social représentant un quart de la masse salariale a été mis en place, soit 5.000 licenciements sur les 20.000 employés d’ici à 2017. "Il n’y aura pas de plan social jusqu’à la fin de la mandature, mais au prochain mandat, il y aura automatiquement de la casse", s’inquiète Ibrahim Patel.

Selon le président de la C.C.I Réunion, le gouvernement voudrait réaliser une économie globale de 5 milliards d’euros dans les budgets des collectivités, dont 30% proviendraient des C.C.I. "Je crois en la parole du gouvernement et je comprends les efforts engagés mais j’attends de voir si les CCI pourraient être épargnées", affirme-t-il.
Vendredi 11 Septembre 2015 - 10:42
Laurence Gilibert
Lu 2110 fois




1.Posté par Gaby le 11/09/2015 12:00
Je voudrais que le président Patel informe les chefs d'entreprise le salaire des employes de la CCIR et les avantage de ces élus. Pendant ce temps les entreprises meurent .

2.Posté par Tonton le 11/09/2015 12:28
Ouiiih, Patel contre la propre ideologie?
Mais Monsieur Patel - y a toujours des moyens de faire des économies. Faudra peut être aussi chercher coté CCIR - et pourquoi pas, dans les fiches de paie des dirigeants....




3.Posté par polo974 le 11/09/2015 13:16
comment 40 euros "dérisoires" peuvent-ils engendrer 7000 à 10000 ( noter la précision ! ! ! ) licenciements...

Il y a comme un truc qui cloche dans son discours...

4.Posté par lolo le 11/09/2015 13:33 (depuis mobile)
Ben lui et ses élus fait comme d habitude. La force

5.Posté par constat alarmant!. le 11/09/2015 13:38
il s’inquiète pour la CCIR ou pour son salaire..?????????????

6.Posté par Magouya974 le 11/09/2015 13:41
Emplois de complaisance...a epurer au plus vite

7.Posté par Titi or not Titi le 11/09/2015 15:08

Fermer La Boutique !! 🎉🎊

ANouLa©®

8.Posté par Ecolooualcolo le 11/09/2015 16:11
Ferme la CCIR la don une brochette d incompétent sur payer a rien foutre

9.Posté par Kaloupillé le 11/09/2015 16:19
Il y a de quoi à s' inquiétait Mr Ibrahim PATEL....à l' île de la Réunion quand on voit tous ces magouilles entre copains et coquins , + les voyages gratuit pour certaines Familles des élus en chine , SINGAPOUR , INDE , Mada , Maurice Seychelles sur le dos des Contribuables Français avec des Maires et Sénateurs qui fassent leurs voyages au frais de la princesse en Europe et à l' étranger et quand ont volent dans les caisses , les Réunionnais n' auront jamais un Avenir pour leurs enfants ( je parle ceux qui n'ont pas de la Famille qui sont Membres des Fonctionnaires derrière leur Bureau qui dirigent tout entre eux d'une main de fer dans un gant de velours ... à bon entendeur ....

10.Posté par salopard le 11/09/2015 16:35
que ce soit pour la CCIR ou le RSI , ce même président est un racketteur de première.
nous crevons la bouche ouverte et lui et ses copains se font des payes de 25 000 euros et ils pleurent la bouche pleine

11.Posté par Ce serait trop beau le 11/09/2015 16:53 (depuis mobile)
Que cette organisation parasite disparaisse ! Et vite !!!

12.Posté par vital le 11/09/2015 16:57
c'est le président du CCIR qui est inquiet pour son avenir ,
vital

13.Posté par Marcus le 11/09/2015 15:07
A post 3
Plausible
3 500 000 entreprises en France x 40 € = 140 000 000 €
140 000 000 € : 5000 personnes = 28000 €
28000 € peuvent tout à fait correspondre à un salaire annuel moyen de base chargé !

14.Posté par KLD le 11/09/2015 21:06
moi ce qui m'inquiète , c'est la "mentalité" de ce type , président de la ccir qui a reçu la la pen ..........ça veut tout dire !

15.Posté par fredo974 le 11/09/2015 22:17
Fermez moi ce machin qui coute cher et ne sert à rien , sauf à engraisser des élus alimentaires!

16.Posté par Masurier le 12/09/2015 10:49
A votre avis, il y a combien de jours d'arrêts maladie pour 300 salariés à la CCi de La Réunion ? Dites un chiffre : 900 jours ?; 1800 jours ? Non ; il y a 12 000 jours d'arrêts maladie à la CCi de La Réunion, soit 40 jours par salariés. Ils sont bien sur remboursés dès le 1er jour d'arrêt. Si on compte en plus les rtt et les vacances .... je vous laisse compter . Pffff !!!!

17.Posté par belavie38 le 12/09/2015 17:00
Non Patel ne s'inquiète pas pour son salaire et je souhaite aussi comme la majorité des intervenants ici connaître les salaires versés à ces gens de la CCIR... On serait surpris je pense !..
Mais je ne m'inquiète pas pour le "président" Patel, je sais qu'il a des relations pour éventuellement siéger ailleurs...Le cumul et la confusion des rôles (notamment avec le RSI..)
Un vrai haut fonctionnaire quoi !
Pour Poste 16.
40 jours par an d'arrêts maladie par employé en moyenne.!!!..c'est certainement dû à une bactérie : la flemmite...:)

Au fait, regarder un peu les les véhicules estampillés CCIR ou chambre de l'artisanat, ils sont tous de sortie les Week end !... Les économies eux, apparemment ils ne connaissent pas , c'est nous qui payons ces ronds de cuir inutiles...

40 jours d'arrêts maladie par employé et par an en moyenne !!!... ce doit être une épidémie de "Flemmite"..:)
Une honte pour des gens qui te ponctionnent mais ne servent à rien dans le monde de l'entreprise

18.Posté par KLD le 12/09/2015 21:03
je ne suis pas inquiet , ça c'est sur.

19.Posté par ALAIN DIMITRI le 12/09/2015 21:24
la fin des guignoles locaux et de sur croix directeur du rsi il y a conflit d'intérêt ou il se fout de la gueule des patrons

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales