Société

La Boussole Etudiante, le guide des Réunionnais qui s’installent à Paris

L’Association des Etudiants Réunionnais de Paris (Aerp) a sorti, la semaine dernière, "la Boussole étudiante", un guide pratique, entièrement gratuit, à la disposition des jeunes réunionnais qui partent faire leurs études à Paris. Frank Hoarau, cofondateur de la boussole étudiante et membre actif de l’Aerp nous en dit plus.


Zinfos974: Combien étiez-vous lors de la fondation de l’Association des Etudiants Réunionnais à Paris ?
 
Frank Hoarau: A l'origine, l’association a été fondée en 1986. Nous l’avons reprise avec un groupe d’amis en 2011. A l’époque nous étions une dizaine d’étudiants réunionnais sur Paris.  
 
Quel était votre but ?
 
Quand je suis arrivé à Paris, il y a sept ans, j’avais l’impression d’être le premier réunionnais à arriver. Je ne savais pas quoi faire ni vers qui me tourner. J’avais envie de rentrer en contact avec d’autres Réunionnais qui vivaient la même chose que moi. Depuis, je suis un membre actif de l’Aerp.
 
Où en êtes-vous aujourd’hui, quelles sont vos actions ?
 
Au départ l’association était juste une boîte mail. On a monté un site en reprenant l’Aerp en 2011. Aujourd’hui c’est plus une sorte de plateforme. On a sorti plusieurs guides à destination des associations réunionnaises à Paris, mais aussi des associations ultramarines. On est mieux entendus en étant un collectif ultra-marin et on est aujourd’hui 250 adhérents.

On essaye de réunir ce qu’on appelle les 3A dans la structure de l’association : accueil, accompagnement et animations. On organise des afterwork une fois par trimestre. On a réunis une trentaine d’étudiants pour le premier à l’automne 2014, puis une centaine. Cet été on a fait un Summer programme pour se retrouver et faire découvrir la capitale, on essaie d’organiser des activités comme des footings par exemple.
 
En 2013 vous sortez le guide du logement, puis le réseau Albius, une plateforme web de parrainage entre étudiants réunionnais, comment est-ce que ça s’est passé ?
 
Le réseau Albius a bien marché, il y a eu une quarantaine de parrains. On avait voulu répondre à une demande, à la suite d’une étude de l’Insee pour laquelle deux tiers des étudiants réunionnais ont peur de partir faire leurs études à l’étranger si ils ne connaissent personne là où ils vont.

Le concept de parrainage est parfois allé plus loin, une jeune fille a par exemple visité des appartements à Paris pour sa filleule. Le guide du logement a quant à lui été repris par le conseil régional.
 
Vous êtes à l’origine du guide "La Boussole Etudiante ", que vous avez en partie écrit, d’où vous est venue cette idée ?
 
J’avais vraiment envie de capitaliser les informations. C’est une idée qui m’est venue à la suite du guide du logement. On recevait des mails de jeunes, certains partaient pour Paris avec 300€ en poche ou n’avaient pas de logement à trois semaines du départ.

On a fait un gros travail d’information. Dès cette époque j’avais en tête un guide plus complet. On a travaillé dessus deux ans avant de le sortir. On a également recueilli plusieurs témoignages de membres de l’association lors de notre premier afterwork.
 
Qu’est-ce qu’on trouve dans ce guide ?
 
Une compilation des infos, astuces et conseils indispensables pour une mobilisation réussie. C’est aussi un prétexte pour rentrer en relation avec les jeunes, on leur demande leur adresse mail afin de pouvoir les recontacter et les aider grâce à notre réseau.  
 
Comptez-vous le mettre à jour ?
 
Nous voulons le mettre à jour chaque année, le compléter. On a des retours très satisfaisants. D’autres nous demandent par exemple d’y ajouter des adresses pour trouver des produits réunionnais à Paris. Pour cela nous avions fait une version bêta d’un site appelé produit-peï, nous n’avions alors pas les moyens nécessaires de le porter jusqu’au bout. Nous l’intégrerons peut-être à la Boussole étudiante à l’avenir.
 
Voulez-vous étendre le concept à d’autres villes ?
 
On a réussi à rentrer en contact avec d’autres associations mais elles ne font pas les mêmes choses. Il est difficile d’établir une antenne dans les autres villes.
 
Avez-vous d’autres projets ?
 
Nous voudrions faire des fiches d’informations pratiques téléchargeables depuis son smartphone, avec des indications sur les transports, sur comment prendre le métro etc.
On veut aussi organiser une journée d’accueil en septembre.

Page Facebook de l'Aerp
Lundi 27 Juillet 2015 - 15:44
Agathe Martin
Lu 1274 fois




1.Posté par KLD le 27/07/2015 19:02
bravo .

2.Posté par fucklesréunionnais le 27/07/2015 20:15
oui bravo seulement on en a déja beaucoup...comme direz créole zétranger rente out caze!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales