Société

La Banque alimentaire des Mascareignes prépare sa collecte pour les plus démunis


Collecte de 2013
Collecte de 2013
La Banque alimentaire des Mascareignes, association de collecte et de distribution de denrées alimentaires, appelle à la générosité des Réunionnais. En préparation de la journée nationale de collecte le 29 novembre, la branche réunionnaise de l'association, opérationnelle depuis une dizaine d'années, cherche à sensibiliser la population sur les besoins des personnes démunies.

Environ 400 bénévoles seront présents devant 53 centres commerciaux de l'île et distribueront des prospectus détaillant ce dont les familles ont besoin. Les quelques produits achetés puis donnés par les consommateurs constitueront des colis mensuels pour ceux qui n'ont pas les moyens de s'acheter à manger.

Plus de 34 tonnes pour 34.000 familles en 2013

En 2013, 34.000 familles réunionnaises ont bénéficié de la distribution de plus de 34 tonnes de nourriture. La Banque alimentaire des Mascareignes fournit des denrées à une vingtaine d'associations comme la Croix Rouge, Saint-Vincent de Paul, l'Arep ou encore Espace Solidaire qui eux distribuent aux familles.

"On espère pouvoir distribuer le double cette année, affirme Marcel Techer, président de l'association, car l'année dernière nous avions fermé la collecte trop tôt".

Pour cette édition 2014, la banque alimentaire profitera de l'aide des élèves du collège Jules Reydellet du Bas de la Rivière et du lycée Rontaunay à Saint-Denis, qui organiseront des collectes au sein des établissements durant une semaine en novembre et participeront à la collecte dans deux supermarchés le jour J.

"Ce n'est pas toujours facile, ajoute Marcel Techer. Nous recevons des aides européennes mais lorsque nous avons des ruptures de stock, comme c'était le cas au mois de juin, nous faisons directement appel aux grandes surfaces et aux industriels".

Une prochaine étape qui augmentera de manière significative les efforts sera aussi envisagée: "Il faut prendre en compte les personnes retraitées qui ne touchent que 400 euros par mois. Ils n'ont pas de quoi vivre", précise Marcel Techer.
Jeudi 9 Octobre 2014 - 11:50
SH
Lu 1158 fois




1.Posté par salauds de pauvres le 09/10/2014 13:51
ils ont voté pour sarkollande, ils ré-élisent hamilcaro, anette, tak et verges, vlody, bachil, vira et sini

QU ILS SE DEMERDENT

2.Posté par intéressée le 09/10/2014 19:11
Est-ce qu'on peut donner des tickets-restaurant ?

3.Posté par Fayot 1° le 09/10/2014 19:13
bien sur, on approche des fêtes et c'est le bon moment pour aller mendier de l'aide ?? c'est tout simplement scandaleux !! pas besoin de tralala et de cinèma pour aider ses prochains !!

4.Posté par Madmarx le 09/10/2014 19:37
Tout le monde s'enfout des plus démunis les gens sont plus préocupé par les chiens érrants faite une collecte pour les chien mal nourris et de suite tout le monde viendra donner sans compter mais pour les humains ya q´ua lire les commentaire

5.Posté par Fayot 1° le 09/10/2014 22:04
à madmarx ! la France est un pays riche et les habitants ont de quoi vivre ! allez faire un tour dans un vrai pays sous-développé et vous comprendrez mieux, le pourquoi du comment !!

6.Posté par Madmarx le 10/10/2014 06:24
Aller faire un tour dans votre belle france et vous trouverez des gens démunis ha oui quand c'est en métropole sa va les resto du coeur on se demande c pour qui mais quand les réunionnais essaient de se sérré les coudes sa provoque l'hystérie puis le mépris.
Créole paresse ,veut pas travaille RSA assistanat noel y arrive allons mandié pou mange foie gras ek langouste lol

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales