Social

La BU sera fermée demain

Toujours pas d'issue dans le bras de fer qui oppose l'administration de l'Université de la Réunion et le personnel de la BU. L'université ne compte pas changer le calcul des primes des agents, et du coup, ces derniers menacent de fermer la bibliothèque tous les samedis et de raccourcir les heures en semaine.


Demain, la BU ne sera pas ouverte aux étudiants. Il se pourrait même qu'elle ferme plus tôt en semaine si un accord n'est pas rapidement trouvé entre l'administration et le personnel.
En cause, la répartition des primes remise en cause par les syndicats qui a provoqué la décision de l'université d'en modifier le calcul.
Contrariés, les agents de la BU ont pris la décision de ne plus travailler les samedi. Une situation qui ne réjouit pas les étudiants, "premières victimes de ce conflit" rappelle Gilles Leperlier, le président de l'Unef.
Pis, les agents envisagent même de fermer la bibliothèque universitaire plus tôt dans la semaine. Au lieu de 19 heures, les portes seront closes dès 17 heures.

Vendredi 6 Février 2009 - 17:45
Melanie Roddier
Lu 1180 fois




1.Posté par 120 le 06/02/2009 18:29
bande de cariériste et d'affairiste va... on dirait le clergé qui se bat pour conserver ses privilége.. en attendant, ce sont les étudiants qui en bavent, on n'est pas concerner par vo petit probléme de riche... deja que l'on va essayer d'étudier pour devenir riche aussi... et ce n'est pas gagner en plus... la seul compensation que l'on peut avoir c'est d'etre un petit peu plus inteligent que la moyenne par la suite... nous somme les futur chomeur diplomer de demain, alor silvouplai, laisser nou devenir ce que lon doi etre.. merci

2.Posté par viache le 06/02/2009 19:21
@120 : avant de regarder ton nombril ... il faudrait penser a regarder tous les nombrils de ces agents qui perdent des euros !

As tu pense aux agents qui gagnent pas des mille et des cents ?
Ah, mais j oubliais ... les idees recues disent que les fonctionnaires gagnent plusieurs milliers d'euros / mois !

Mais c est faux, archi faux ! Comme dans le secteur prive, il faut de tout pour faire tourner un secteur, de l ouvrier qui trime dans l atelier aux grands patrons qui bullent leurs cerveaux a l air frais de la clim et donnent les ordres , en passant par les intermediaires !

Et il est de coutume que ces ouvriers ne gagnent generalement pas bcp plus que le SMIC et c est eux qui font la maintenance de la BU avec l ouverture, la fermeture, le classement, l accueil, l assistance des visiteurs, ...

Avec la modification de leurs primes, ces agents font peut etre face a des problemes financiers qui peuvent etre grave, comme l incapacite a rembourser un pret, a acheter a manger, a permettre a leurs enfants de poursuivre leurs etudes, ... !!!

Donc avant de cracher sur eux; il faudrait en premier lieu essayer de comprendre pkoi ils font cette action ! (et encore ils sont genereux, ils ne font pas un blocage general de la BU)

3.Posté par sat marron le 06/02/2009 21:02
L'unef est membre de la majorité du président de l'université (ancien de l'unef).

Ils sont coresponsable de cette situation...

4.Posté par franck974 le 06/02/2009 21:27
grace à cela, je suis sûr que l'université va être plus efficace.
n'importe quoi, comme d'habitude avec l'université...

comment dans ces conditions former de véritables professionnels, et surtout pour faire quoi ??

5.Posté par OLIVIER le 06/02/2009 22:29
Le conservatisme et l'égoîsme des syndicats est symbolisé par ces agents, qui ont un emploi à vie, se la coulent douce dans des locaux climatisés et osent pénaliser les étudiants. Qu'on ne me fasse pas croire que ces agents sont surchargés de travail; sinon comment expliquer leurs longues pauses cigarettes et discutions interminables ? (cf bu de St Denis).

6.Posté par Sautron Marion le 06/02/2009 22:41
Alalalala! L'Université de la Réunion: toujours des problèmes, jamais de solutions! ça va me faire plaisir de te retrouver début Mars!
P.S.: Dans mon Université actuelle en Allemagne, les BU (oui, ils y en a plus d'une dizaine sur tout le campus) sont ouvertes de 7H à 22H en semaine et de 9H à 20H le samedi: j'ai donc plutot intéret à profiter de la documentation ici!

7.Posté par Alapage le 07/02/2009 06:02
Les agents de la BU sont actuellement en conflit avec la présidence de l'Université dont le CTP a décidé en novembre 2008 de diminuer les primes de 30%. Une explication à cela : des agents de catégorie A percevaient un niveau de primes inférieur au niveau moyen prévu par le ministère et ce CTP a demandé de revenir à une plus stricte orthodoxie.
Les personnels de la BU ont malheureusement découvert lors de la paie de décembre qu'il manquerait environ 650€. C'est davantage sur la forme (aucune information, le sentiment d'être puni sans avoir fauté) que sur le fonds qu'ils protestent.
Maintenant, ce ne sont pas les agents qui décident de leurs horaires. Ils boycottent en ce moment parce qu'il y a un conflit social mais ils devront reprendre leurs horaires quand l'université le décidera.

8.Posté par Aribaud Guillaume le 07/02/2009 09:08
Sat Marron quand on ne sait pas de quoi on parle on essaie juste de se taire, l'UNEF est une organisation étudiante qui n'a rien avoir avec "la majorité du président de l'université" et si c'est un ancien de l'UNEF sa ne fait pas de Mr. Rochdi un membre de l'UNEF actuelle mais bon préférant se planquer derrière un pseudo et avoir un argumentaire construit j'imagine que vous savez totalement de quoi vous parlez!

Au faite vous alliez oublier l'histoire des frais d'inscription illégaux, preuve si il en est que voter pour un candidat au poste de président de l'UR ne veut pas dire être dans sa majorité nous sommes indépendants je vous le répète alors mettez des arguments dans la balance au lieu d'attaquer à tous va!

9.Posté par Idaux Mendy le 07/02/2009 10:49
Bonjour
je suis navré par les commentaires des personnes qui ne savent rien aux dessous de l'affaire ; heureusement que certains sont à l' "Alapage" pour expliquer et permettre aux gens de débattre sur le fond du probleme.
Merci à Pierrot de reprendre les bonnes infos pour que les écervelés tournent sept fois leur stylo dans la bouche avant d'écrire.
Merci d'avance.

10.Posté par sat marron le 07/02/2009 12:24
Le Vice Président de l'Université étudiant de l'université est un membre de l'Unef. Donc, l'unef est membre de la majorité du Président de l'université de la Réunion.


11.Posté par Aribaud Guillaume le 07/02/2009 14:44
Ah oui bravo pleins d'arguments vos interventions, faut vraiment voir à arrêter de dire des conneries mon petit. Lit les statuts de lUR, regarde ce qui s'est passé pour l'élection du VPE, étudie un peu ce qu'il s'est passé ses 6 derniers mois et si t'as encore pleins de grandes vérités à dire tu descends sur la fac du Moufia sous l'ancienne BU des Sciences tu trouveras le local de l'UNEF et je me ferai un plaisir de "débattre" (vu le peu d'argument que tu avance le mot débat est peut être un peu fort) avec toi.

Sinon ce qu'il y a de bien avec les sujets sur l'Université c'est qu'il y a toujours un ou deux couillons pour parler de l'UNEF qui n'a pas grand chose à voir avec le sujet (on alerte seulement sur le fait que les étudiants n'ont plus de BU le samedi mais on dirait que sa au fond tu t'en fout tant que tu peux casser du sucre sur notre dos!)

12.Posté par sat marron le 07/02/2009 20:10
Le président d'université s'est attaqué à un avantages acquis des employé de la BU. Ces employés affirment que ces avantages sont la contrepartie d'un travail : les horaires d'ouvertures étendus de la BU. Ainsi, ils décident comme ils ne sont plus rémunérés pour cela de diminuer le temps d'ouverture de la BU.

Résultat : les étudiants sont les victimes de la décision du Président.

Ce sont les faits.

Quel est la réponse de l'Unef a cette attaque contre une remise en cause d'un avantage acquis et le fait que les étudiants soient les victimes de ce réglement de compte administratif ?

Ils informent les étudiants que la BU sera fermé.

Imaginez que le Président de l'université ne soit pas de la FSU mais proche de l'UMP et que le vice président étudiant ne soit pas de l'UNEF. La réaction de l'UNEF ne se serait pas arrêté à une information....


13.Posté par max le 07/02/2009 21:51
UNEF, UNEF, ils ne pourraient pas me payer une belle montre ceux là, il parait que c'est possible, c'est Julien qui me l'a dit... (ou même une gourmette...)
Quant à Guillaume, je constate avec plaisir qu'il n'a pas perdu l'entrain qui a fait le bonheur de ses enseignants au collège...
Détail: quand dans un C.A on est vice président, on fait partie des instances qui décident, conclusion, ne nous dérobons pas mon petit Guillaume et bien soulagé que vous soyez élève à la fac........!!!!!!

14.Posté par Aribaud Guillaume le 08/02/2009 09:51
Sat marron sa va aller on va arrêter les frais et les inepties en tous cas perso sa me fatigue de lire...rien en faite. Tu parles pour ne rien dire tu ne donne aucun argument et tes suppositions font pas vraiment avancer la chose. Mais puisque tu es si fort dis nous ce que les étudiants et en particulier l'UNEf contre qui tu as tant à redire doivent faire dans un conflit entre l'employeur et ses employés? Prendre partie pour l'un ou l'autre? Nous défendons les étudiants pas tel ou tel candidat alors continue de baver sur nous on t'attend pas pour avancer!

Par contre je comprends pas trop le sens du commentaire de Max (content de voir que vous me connaissez depuis longtemps) en tous cas le VPE de l'Université est élu depuis jeudi et récupère à peine ce que lui a laissé l'ancienne VPE et on peut très bien avoir un militant de l'UNEF VPE de l'Université sans pour autant soutenir toutes les décisions prise par la direction de l'UR.

15.Posté par sat marron le 08/02/2009 11:34
L'ancienne VPE était aussi membre de l'UNEF. Elle a même été la tête de liste de l'UNEF( On peut imaginer que cela signifie qu'elle doit être importante dans l'organigramme de l'UNEF Réunion).

Marrant, cette phrase sur l'implication de l'unef dans un conflit entre employeur et employé. Pourtant, l'unef dénonce la réforme sur le statut des enseignants chercheur. C'est bien là aussi un conflit entre employeur et employé.

Mais, il est vrai comme vous l'avait dit, je suis un couillon et je ne comprend pas tout. De plus, comme vous l'avait dit, je ne dis que des inepties.





16.Posté par Aribaud Guillaume le 08/02/2009 19:11
Oui et sa continue sur les points que vous évoquez :
-l'ancienne VPE a bien été tête de liste dans la faculté de lettres au CEVU mais elle n'a aucun rôle au sein de l'UNEF puisqu'elle n'y est pas vraiment resté (pour ce qui est de débattre sur ce fait je le laisse à d'autre...)
-Excusez moi si dans le cas des enseignants chercheurs le décret va pénaliser bon nombre d'étudiants, avec la mise en concurrence des universités et la possibilité pour celle-ci de choisir le nombre d'heure d'enseignement et de recherche, et le fait de fixer leur salaire, les universités sous-dotées et peu "attractives" comme la Réunion seront délaissées, comparées à de grandes universités parisiennes ou des universités comme Bordeaux ou Strasbourg car j'entends déjà les langues de serpent cracher leur venin sur l'UR sans tenter toute fois d'amener une quelconque solutions et souvent parle en méconnaissance de cause (surtout toi Sat Marron je persiste à dire qu'il n'y a aucun argument dans ce que tu avances).

A bon entendeur si un jour l'envie vous dit venez nous rendre visite à l'Université bananeraie rempli d'étudiant manipulable et flemmard, ah oui vous avez vraiment une belle image de nous!

17.Posté par OLIVIER le 08/02/2009 20:15
Le militant de l'UNEF , avec ses idées courtes et toute faites, fait comme si toutes les universités se valaient. Quelle hypocrisie de croire que les diplômes sont les mêmes selon que l'on soit d"une fac médiocre ou d'une fac de qualité.
Certains profs ( de droite et de gauche ) crient au scandale parce que ils leur faudrait faire un heure de cours de plus...Quel corporatisme à la petite semaine. Le classement mondial des universités montre un recul régulier des établissements français. Oui il faut plus d'autonomie pour chaque fac ainsi qu"une saine concurrence entre universités. Valérie Pécresse doit mener à bien une réforme indispensable pour l'enseingnement supérieur.

18.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 09/02/2009 09:09
Oula... Pas doué le militant de l'UNEF... Et un rien agressif, quand même. Juste une question: la fermeture de la BU ne pénalise pas les étudiants? Ou encore: le fait que l'ancien vice présidente ait été élue sur une liste de l'UNEF (même si elle n'est pas restée) ne signifie pas que la majorité était UNEF au précédent CA? Hypocrisie quand tu nous tiens...

19.Posté par Aribaud Guillaume le 09/02/2009 17:46
D'abord merci pour ce que vous dites à mon égard on doit se connaitre mais je vois pas...Ensuite pour passer pour un con vous êtes pas mal, l'UNEF était majoritaire au précédent CA...ah donc vous insinuer que le CA élit le VPE! Bravo encore un renseigner du monde universitaire.

20.Posté par Juan Prosper,vice président étudiant le 09/02/2009 20:46
Je pense effectivement que certaines personnes devraient vraiment se renseigner sur les statuts de l'Université de la Réunion. Je ne suis pas membre de la majorité présidentielle car je ne suis ni proposer ni issu de la liste présidentielle. Guillaume l'a bien rappelé, je suis élu par le CEVU ( qui n'a que 6 membres acquis à la majorité présidentielle), or je rappelerai que j'étais élu par 16 voix. Il faudrait un peu de cohérence dans les débats. La position de l'UNEF sur la fermeture des BU est très clair, les étudiants ne doivent pas être victimes d'un conflit entre l'administration et les employés de la BU. Aussi je rappelerai que la rénumération des employés de la BU est largement justifiés par les nombreuses affectations qu'ils ont contrairement aux autres IATOSS. Dernière chose l'UNEF est loin d'être majoritaire dans les conseils et pendant que certains faisaient l'autruche durant le vote des frais illégaux, l'UNEF a su prendre ses responsabilité pour dénoncer leur maintien( et ce je rappelerai au passage qu'au CA ,seul l'UNEF a voté contre), donc s'il vous plait un peu de cohérence ou sinon taisez vous, ça fera des économies d'énergie à EDF(éteignez votre ordi). A bon entendeur salut

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales