Politique

La 25e commune en 2014? La nouvelle équipe st-louisienne montre des réticences

Quel est l'intérêt pour une équipe nouvellement élue de précipiter de nouvelles élections ? En binôme solide qu'il constitue avec Cyrille Hamilcaro, Patrick Malet donne son avis sur la création de la commune de la Rivière.


La 25e commune en 2014? La nouvelle équipe st-louisienne montre des réticences
Nouvellement élus dimanche dernier, Cyrille Hamilcaro et son collègue du Conseil général, Patrick Malet, reprennent les manettes d'une ville dont ils ont suivi les derniers développements dans l'opposition. Parmi les sujets qui traînent dans les tiroirs, la création de la fameuse 25e commune.

Conseiller général de la Rivière et futur maire de Saint-Louis si l'inéligibilité de Cyrille Hamilcaro venait à être confirmée par la Cour de cassation (une question de quelques mois), Patrick Malet livre l'hypothèse la plus crédible à ses yeux.

"La création de la 25e commune cette année, je n'y crois pas du tout. A moins que l'Etat ne nous l'impose", lance le futur 2e adjoint de Cyrille Hamilcaro. L'élu explique sa position par les finances dégradées de la commune à la fin 2013, soit 7,9 millions d'euros de déficit. "Les promesses d'un redressement des comptes n'ont pas été tenues dans les temps par l'équipe sortante, sans compter les nombreuses embauches, titularisations et les montées en grade intervenues avant les élections", qui n'auront pour effet que de creuser encore plus ce trou, laisse-t-il entendre.

Après l'installation du nouveau conseil municipal de Saint-Louis qui doit intervenir dimanche prochain à 9h30, Cyrille Hamilcaro devrait diligenter un audit sur la situation dont il hérite. Histoire d'y voir plus clair.

Si une situation budgétaire saine de la ville qui doit amorcer la séparation des deux territoires de Saint-Louis et de La Rivière est jugée comme un préalable, Patrick Malet évoque aussi l'indigestion que constituerait une nouvelle élection dans l'année. "On ne va pas passer notre temps à faire des élections à Saint-Louis. Il y a eu les municipales, il y aura les Européennes, puis les élections de 2015", énumère-t-il, déjà lassé. Il fallait s'en douter : quelle que soit l'équipe qui venait à être élue dimanche 30 mars, il aurait été difficile pour cette équipe gagnante de se tirer une balle dans le pied, à peine arrivée aux affaires.

Rappelons que le 25 novembre 2013, Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, avait confirmé que la création de la 25e commune se ferait mais pas avant les municipales comme cela avait été espéré. Jean-Luc Marx avait mis en exergue le risque juridique qu'engendrait cette création alors que le redécoupage cantonal arbitré par le ministère de l'Intérieur n'était pas encore connu.

Si en fin d'année dernière, Claude Hoarau s'était félicité de cet engagement tenu - certes pas dans le délai initialement souhaité - c'est aujourd'hui avec une équipe nouvelle et donc plus réticente que le préfet devra composer. "Pendant la campagne électorale, la question de la création de la commune de La Rivière était accueillie de façon mitigée par les habitants même de La Rivière", fait remarquer Patrick Malet.

Entre la logique administrative de la Préfecture ou la lecture politique de la nouvelle majorité saint-louisienne, laquelle s'imposera aux Rivièrois et Saint-Louisiens ? Nul doute qu'une rencontre entre le préfet et le nouveau maire viendra dénouer la situation.
Mercredi 2 Avril 2014 - 17:33
LG
Lu 2562 fois




1.Posté par noe le 02/04/2014 18:39
Nouvelle commune inutile ... Plus de frais car plus d'élus inutiles ...
Il faudrait plutôt supprimer les petites communes de moins de 50 000 habitants !

2.Posté par ah,ah,ah! le 02/04/2014 19:26
Maintenant que Cyril a la mairie , plus de raison de partager la ville .
Son positionnement précédent ne visait qu'un partage du gâteau entre lui et le PCR , le partage est devenu inutile.
Il a toujours su ce c'était une aberration mais bon, que ne ferait-on pas pour redevenir maire!

3.Posté par Paul Joseph (St Gilles) le 02/04/2014 23:41
Ayant toujours des attaches à St Louis (où se trouve par ailleurs notre caveau familial au cimetière de La Rivière),je suis CONTRE le découpage de ma commune natale.
J'ai l'impression que ce projet bien avancé de la création de la 25ème commune découle principalement du souhait des deux CH-soit disant adversaires-mais copains/cochons- pour se partager le pouvoir,l'un la mairie de St Louis,l'autre celle de La Rivière...
Mais CH-PCR/le rouge déjà inéligible....l'autre CH-UDI/vert-jaune sur la même voie....il faut que le Dr Malet pressenti pour être maire,se trouve un bon médecin/d'efficaces elixirs et autres pilules...pour ne pas se mettre à ses côtés le CH-élu-bientôt déchu.. détruire les virus....
et gérer la commune de St Louis avec le slogan de Jean-Paul Virapoullé : COUPE PA NOU !!!!

4.Posté par Jean-Marc L. le 03/04/2014 07:11
Voilà comment un projet soi disant suivi par une majorité de saint-louisiens trouve peu d'écho au niveau du premier magistrat fraichement élu de Saint-Louis.

Lorsque les saint-louisiens parlent aujourd'hui de la 25ème, certains d'entre eux disent clairement que c'est une erreur monumentale. Pourquoi ?

Deux raisons :
-La rivière veut se détacher du centre ville, car ses habitants du moins certains d'entre eux pensent qu'ils sont plus intelligents, plus classes, plus éduqués, que ces con-citoyens de Saint-Louis.

En somme, les petits bourgeois, les travailleurs, résident à la Rivière. La mentalité rivièroise est nullement comparable à celle du saint-louisien. Quid alors de l'histoire commune, de cette mémoire collective commune qui unit les espaces, les hommes et les femmes d'un territoire. Les gens "bien" habitent au nord, et les gens "pas bien" habitent le sud de ce dernier. En marquant quelque part les frontières entre les hauts et les bas, cela formaliserait et identifierait pour soi et pour les autres cet état de fait.

La deuxième raison est purement pour octroyer un pouvoir à quelques soi disant initiés de la politique locale, qui comme un gâteau, supposait un partage et ceci dans une continuité familiale !

Lorque l'on y regarde de plus près, et sur le plan démocratique l'idée de la 25ème commune, ne concerne que ceux qui ont donné par cette voie leur avis sur la question, c'est à dire une faible minorité de saint-louisien.
Celui qui ne dit mot consent me diriez vous ! mais ici le silence est d'or !
Cela montre le peu d'enthousiasme des saint-louisien à participer et encore moins à voir du sens dans un projet, qui est arrivé comme un "coup de pet".

L'idée de fond s'il en avait une, c'était de "diviser pour mieux règner, croyance en tout cas, des hoarau père et fils. Or la stratégie minable digne des plus mauvais feuilleton deux sous, n'a pas fonctionné. Les réalisateurs, ont démissionné, abandonné et rangé au placard leur bande, évincé par un public peu enthousiaste à cette mise en scène absurde.
Il n'y a qu'à regarder les professions de foi, où l'effort avait été mis, entre autre, sur la relance dès la première année du mandat municipal sur la reprise du projet et la réalisation de la 25ème commune.
Le problème, c'est le PCR, et ses petites manoeuvres, son orgueil gros kèr.
L’assoiffé du pouvoir, qui dans leur plan oubliait que l'époque est révolue où un certain obscurantisme permettait à chacun d'avoir le monopole de la clairvoyance.

En vérité, les citoyens saint-louisiens communistes, ont ruminé pendant longtemps. Le parti les ont laminé. Il se trouve aujourd'hui égale à lui même, c'est à dire un parti contre les réunionnais (PCR) !
Bien vu Monsieur Hamilcaro, de ne pas jouer aux diviseurs, et de garder l'unité des saint-louisiens, en cette période de crise locale.

Merci également même si l'exemplarité pour vous n'est pas totalement au rendez vous pour des raisons judiciaires, mais au moins vous avez la lucidité de faire les choses dans la sérénité.

Le déficit communal et les projets sur Saint-Louis ne manquent pas et comme vous le dites il y a du pain sur la planche.
Il y a beaucoup plus important que de satisfaire ou faire plaisir à quelques technocrates locaux qui ont trouvé pour hobbies de diviser les saint-louisiens,dans un contexte de vache maigre, où la solidarité doit être le principal ciment...
...po kol karo et anplis po fé lo joint aussi...toujours plifor...là dessus je dis oui et je réitère mon choix du 30/03/14.
J'espère seulement qu'il s'agit d'un carrelage antidérapant...

5.Posté par maroco le 03/04/2014 08:03
a l'heure où LE BRANCHU (qui vient d'être reconduite) fusionne département et région pour faire des économies, je vois mal le gouvernement prendre la décision de séparer une commune;

6.Posté par ti kaf le 03/04/2014 09:44
Il etait pour avant pourquoi se revirement?

7.Posté par rivierois le 03/04/2014 10:54
tous sa n'est que des pipos le découpage de la commune ferai du bien pour la RIVIERE et c habitant !!! si les personnes en place ne veulent pas de découpage se n'est que par interè!!!!! la commune de st louis ne survivrai jamais a un tel découpage car se sont les impôts des rivierois qui fait encore tenir cette commune vivante!!!!
st louis/ la riviere = mort de st louis et développement de la riviere baisse des impôts progressive

8.Posté par GNEU! le 03/04/2014 11:01
Beaucoup voient en la partition de ST-LOUIS un futur dédoublement des dépenses.
C'est une possibilité mais loin d'être une fatalité.
Il est évident que depuis de longues années (de tous temps?), les Rivièrois contribuent beaucoup plus que les St Louisiens au budget communal de par leurs impôts.
A l'inverse, le retour sur investissement n'est pas proportionnel à la contribution.
Je comprends tout à fait la volonté de la majorité des Rivièrois de disposer de leur souveraineté sur leur territoire.
Si en métropole, la légion de communes est désormais une hérésie (certaines communes n'ont même pas d'élus) tant il est impossible de mener une gestion sérieuse sur des territoires de 200, 500, 1000 voir 3000 habitants, la taille des communes de la Réunion est aussi problématique.
En effet, les grandes communes de l'Ile sont de vraies baronnies où les enjeux sont énormes. On donne beaucoup trop de pouvoirs aux seigneurs des mairies. Un Maire peut par sa simple volonté transformer un de ses administrés en millionnaire en déclassant son terrain et en viabilisant son accès.
Il me semble donc plutôt utile de diviser ses bastions moyenageux.
Par exemple, La Ravine des Cabris aurait beaucoup à gagner à disposer de son autonomie au lieu de dépendre de ST-PIERRE. Idem pour les hauts du TAMPON. Les affaires seraient gérées avec bien plus de proximité tandis que les compétences mobilisatrices d'investissement lourd resteraient communautaire.
A l'Ouest, Saint-Paul est aussi bien trop éparpillée. Pourquoi ne pas créer une commune de ST-GILLES-L'Ermitage-La saline intégrée évidemment au TCO.
Par contre, en réponse à Marco ou Noe, il faut évidemment diminuer le nombre d'élus par commune et réduire leurs indemnités et privilèges.

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/04/2014 15:15 (depuis mobile)
Privé de ses droits civiques hamilcaro ne devrait plus percevoir son traitement.de.fonctionnaire territorial pendant la duree de privation enoncee.

que les journalistes se tiennent à l affût dans le cas contraire..

10.Posté par ti yab dé ho le 03/04/2014 15:53
Post 9
arrêtez de rêver.
Renseignez-vous avant de dire n'importe quoi.

11.Posté par Waki le 03/04/2014 19:49
Klod réviens

12.Posté par liberté le 03/04/2014 20:37
P9 : vous êtes hors sujet ! inutile votre post

13.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/04/2014 20:56
10.
Pour etre fonctionnaire il faut jouir de la plenitude de ses droits. La decheance provisoire dzs droits civiques peut autoriser l autorite competente en la matiere 1 suspendre voir demettre definitivement le fonctionnaire fautif.

lisez donc les textes !

14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/04/2014 20:59
12.
absolument pas hors sujet.
ce maire n est absolument pas qualifié pour remettre en cause cette etape cruciale de la vie democratique qu est ce projet de creation d une 25eme.commune..

renseignez vous de savoir qui a participé à la production des rapports sur les decoupages de communes...


15.Posté par Ti yab des hauts le 03/04/2014 21:44
Post 13
Révisez vos textes.
Le législateur a prévu ce cas.
La peine d'amende ........ est ?????????
Demande e.........
Les cours c'est les samedis matin.

16.Posté par xam le 03/04/2014 23:41
pourquoi pas découper une grande ville comme saint-Paul ou encore saint-Denis avant de découper une petite commune comme saint-louis

17.Posté par jacky techer le 04/04/2014 00:18
oui les rivierois veulent le découpage et la " CRÉATION DE LA COMMUNE DE LA RIVIÈRE" non pas parce que nous sommes bourgeois, ou blancs des hauts... c'est juste de se vouloir prendre en main !

poste 3: reste à st gilles le " pseudo zoreil" et tu peux aussi prendre ton caveau...
poste 4: marre de payer pour que ce soit le centre ville qui en bénéficie et aux oubliettes les écarts!!!
les communistes ont parachevé la descente aux enfer de st louis, le 1er à avoir ruiner st louis est tout de même Cyril Hamilcaro, l'équipe sortante qui avant lui, avait laisser les caisses pleines... et je crois que c’était des communistes

18.Posté par Ti yab des hauts le 04/04/2014 06:50
Post 17
Ouvrez vos yeux.
En matière de ruine comparez les mandatures 1995 à 2001, puis de 2001 à 2008, puis de 2008 à 2014.
Tout d'abord, celle de Guy ETHEVE, les caisses étaient pleines dites vous, non le compte était excédentaire, ce n'est pas pareil. Alors que des familles avaient besoin de travail. Et si les caisses étaient pleines, pourquoi en 2005, la ville payait encore des dettes de l'époque de HOARAU.
Celle de monsieur HAMILCARO, la ville était propre, et l'augmentation de la population était importante justifiant en partie la dette de 650000 euros laissée. Mais pour une collectivité cette somme est dérisoire.
Celle de M. HOARAU, a ruiné la ville. Les services communaux n'avaient pas de matériel pour travailler, la police était limitée à 30 litres de carburant par semaine, les rues , les voiries et les aménagements dégradés, voilà celui qui a ruiné.
Mais vous, vous n'y étiez pas peut-être. Comparez avec votre petit village de Métropole.

19.Posté par boldon le 04/04/2014 07:23
La seule nouvelle commune a créer est celle de Mafate.

20.Posté par liberté le 04/04/2014 08:03
oh que non ! ce n'est pas tout à fait vrai et objectif que vous dites jacky techer quant au découpage et la ruine de la RSL ! Vous étiez bien trop jeune (1983 à 1995) lorsque claude hoarau nous a laissé dans un goufre abyssal en 1995 et guy ethève l'argentier du pcr () a été appelé à la rescousse pour redresser la commune ! il a tellement bien réussi sa mission que les cocos ne l'ont pas supporté et l'ont viré en 2001 en créant une liste dissidente, vous et vos potes y compris !!! vous étiez aussi responsables alos il est inutile et vraiment déplacé de lancer des fleurs aujourd'hui aux communistes qui avaient laissé ces caisses pleines à l'époque !!

en 2014, le même scénario s'est produit et voilà le résultat .....

je dirais plutot que cyrille hamilcaro a été le deuxième ; claude haoarau a été doublement un pilleur !

21.Posté par Jean-Marc L. le 04/04/2014 10:01
post 17:
On est alors d'accord qu'il s'agit de mettre en oeuvre des actions sur le territoire saint-louisien de manière équitable (centre/ écarts).

Lorsque l'on y regarde de plus près, je n'ai pas l'impression, que la Rivière est restée de côté : la belle mairie moderne de la rivière, le confort de vie, le développement et la préservation de petits commerces, la piscine, la bibliothèque, son artisanat...

La Rivière est dotée d'équipement qui lui permet aujourd'hui de penser et de s'émanciper pleinement.
Sur un plan identitaire, il est naturel que ce petit bout de village, et ses habitants soient fiers de leur cadre de vie et que ces derniers veulent encore plus s'affirmer. D'un autre côté comment penser autrement, les actualités n'ont guère favorisé la reconnaissance de ce territoire. Le sentiment d'abandon a comme une graine germé, laissant place à une volonté des habitants à se prendre en main.

Je ferais juste une comparaison qui n'en ai pas une en réalité : lorsqu'il y a un développement sectoriel (la rivière) plus poussé sur une zone géographique donnée (la commune entière de Saint-Louis) on peut dire quelque part qu'il y a eu "une sorte de discrimination positive" (on favorise le développement de manière volontaire pour répondre aux problématiques prioritaires des territoires).

La Rivière pour moi, est un peu comme un enfant gâté sur ce plan.

L'argument défendu serait que la Rivière est mise aux oubliettes par rapport au projet global de territoire or il n'y a pas besoin de vivre à saint-louis et à la Rivière pour constater que la Rivière est un espace où il fait bon vivre, et s'il fallait faire le choix d'une localité ce serait sans hésitation : la Rivière.

En somme pour moi, la Rivière est la force de Saint-Louis.

Sur tous territoires, de la Réunion et d'ailleurs, il y a une inégalité de répartition des populations (défavorisé/favorisé). L'idée est ici d'établir une certaine cohérence dans et avec l'ensemble en veillant à préserver une certaine harmonie.

Faire de la Rivière, une rivale de Saint-Louis, c'est accentuer une difficulté que l'on n'a pas besoin en cette période de crise, où la solidarité doit être le maître mot.

Je comprends, que les 6 dernières années, et probablement les 6 précédentes voir plus loin, n'ont pas rassuré les Rivierois dans leurs demandes sociales et économiques, et de développement local, mais le problème est alors une affaire de politique globale de territoire ou de politique tout court :

En effet comment faire pour que la Rivière soit dans le projet d'animation du territoire saint-louisien et être considéré véritablement comme un acteur essentiel au développement ?

Comment faire pour sortir Saint-Louis dans cette logique où moins de 20 personnes paient pour 100 personnes ? (les contribuables) Comment faire pour mutualiser les talents ?

Je reste persuader qu'il faut harmoniser les représentations des espaces saint-louisien.
Chacun doit pleinement trouver sa place dans un projet commun. L'identité saint-louisienne est un ensemble d'identités locales et ces dernières sont singulières.

Comment faire pour articuler le pluriel et le singulier ?

Car ce que je comprends, il ne s'agit pas d'une simple arithmétique où la somme des préoccupations émanant des écarts et du centre de Saint-Louis serait la préoccupation des habitants mais bien d'élaborer un projet commun où chacun, chaque espace de Saint-louis trouverait des réponses adéquates aux problématiques localement identifiées.

Alors Mr Jacky Técher soyons ENSEMBLE dans la recherche de solutions particulières à nos territoires respectifs et travaillons d'abord sur les priorités de Saint-Louis (comprenant la rivière !).

Je reste persuader que c'est uniquement lorsque l'organisation de notre territoire reflétera la croissance, que les réflexions et le projet de scinder saint-louis en deux parties, trouveront un meilleur écho au niveau des habitants.

Dans l'immédiat toute précipitation serait cause d'un véritable désastre et laisserait notre territoire dans un état incontrôlable !

22.Posté par ti yab dé ho le 04/04/2014 11:58
Ce qu'il manque à LA RIVIERE monsieur TECHER, c'est une zone d'activités, une zone artisanale, c'est un plan d'aménagement de zone avec une attractivité économique, un plan de déplacement urbain cohérent et reliant les divers quartiers, c'est un groupement local d'employeurs qui inclut l'ensemble des quartiers avec des agents polyvalents ou qui se complétent (c a d pas seulement l'emploi vert).
C'est une rénovation de nos écoles, c'est la création d'un collège, c'est un service de proximité pour les handicapés et les personnes du troisième âge.
Vous avez vécu en Métropole, vous avez vu un certain mode de vie, et des équipements structurants. Prenez - en de l'exemple au lieu de critiquer celui qui venu après Claude HOARAU a eu toutes les peines du monde à éponger les dettes d'une ville sortant d'un plan d'apurement(que Guy ETHEVE n'a pas géré en totalité).
Il ne faut pas dire n'importe quoi, vous seriez content de travailler avec lui car apparemment vous n'avez pas d'emploi actuellement. Mais vendez vous, montrez votre savoir faire, vous avez des idées de gauche(liens avec VLODY pour les législatives, puis DORILAS pour les municipales)), apportez vos idées, elles peuvent être utiles à la population. Ne restez pas clanique, le savoir n'appartient pas un parti, ni le social. Mais ça, vous ne voulez pas le faire, vous êtes formatés, dommage, on pourrait collaborer ensemble.

23.Posté par Jules Bénard le 04/04/2014 13:28
D'accord avec posté 12 concernant le hors-sujet : quand i cause cochon, i cause pas papangue !
Ceci dit, la création de la commune de La Rivière n'est pas une idée récente. Déjà en 1962, lorsque Cilaos fut détaché de Saint-Louis, on se demandait s'il ne fallait pas en faire autant pour La Rivière.
Ce n'est pas une question de densité de population ni de surface communale. C'est une question de personnalité : les Riviérois se sentent Riviérois, pas Saint-Lousiens. Je suis assez Yab La Riviiiirrrr moi-même, étant né au Ruisseau, pour en témoigner.
Nous n'avons rien à reprocher aux gens de Saint-Louis, fort estimables au demeurant, mais nous ne sommes pas eux. Même notre accent, brocardé à loisir dans toute l'île, n'est pas le même.
Bande Saint-Lui i cause. A nous, nu chante ! Et le vent porte les appels par-delà les collines, en une douce mélopée que les pâtres grecs auraient pu nous envier.
Pour couper court aux interprétations hasardeuses, je ne suis pas candidat au futur poste de maire de La Riviiirrrr.

24.Posté par liberté le 04/04/2014 19:58
bravo Jules Bénard ; on se reconnait ....

25.Posté par techer jacky le 05/04/2014 00:54
Bonsoir à tous ceux qui ont répondu à mon post : je suppose que vous attendez une réponse de ma part...

Effectivement de 1983 à 1995, j’étais très jeune... mais l'histoire du découpage comme le rappel aussi Mr Bénard date depuis fort longtemps,et n’était pas du demande du PCR mais bien de la ddroite comme les rappel certains document.

Oui les riviérois veulent le découpage...

A JML: "non nous les pas des enfants gâtés, nous les délaissés". Cette "autonomie" ( expression ke mi utilise avec parcimonie) que nous marmaille la Rivière bé que nous demande par rapport st louis lé logique..." il faut que nous vole de nos propres zaile" Vous etes certainement un papa censé, si demain votre fils de dit qu'il part faire son expérience, qu'il va fonder sa famille... Vous pourriez le lui refuser? ,Vous feriez qu’accroire sa frustration et de le laisser vivre avec un mal être !!

A ti yab dé hauts...
"Exuse à mwen mi sa tutoye à ou car ou connais à mwen et un bon peu zaffer sur ma vie" !!! d'abord c'est tres malhonnete de ta part de ne pas t'identifier et d’utiliser un pseudo aussi réducteur voir pseudo-raciste " en gros mi les yab et mi mélange pas"
En ce qui concerne le découpage, si on attend le développement de la zone urbaine, de la zone artisanal et le train tralala, bein on s'ra s'ra enterré bien avant . Pour ce qui est de la ville propre sous l’ère Hamilcaro, je vous rappelle qu'une bonne majorité des balayeurs de rue étaient encore des communistes déplacés et très surveiller, et à la moindres fautes, étaient sanctionnés. Sous la mandature de C Hoareau en ce qui concerne le manque de matériels tel que balaies,sac poubelles, papier toilette je te dirais pas qui rentrais avec du matos chez lui, je le garderais pour moi...
OUi je suis de gauche, oui je côtoie Jean Jacques VLODY et oui j'ai voter pour Patrick DORILAS. Mais vois tu j'ai rien demander en contre partie et je travaille dans aucune administration. mon leitmotiv cher TI YAB, est tout simplement de faire de la Rivière une commune. L'entre deux ou Cilaos sont pour moi de parfaits exemples de réussite de communes et pourtant ils n'ont ni ZAl ni ZI... cher inconnu tu as le cul entre deux chaises !!! en fin de compte tu veux le découpage mais il et faut ça et ça plus ça !!! mon papa ke lé alcoliq la toujours di à mwen " mon garçon si ou veut un zaffer bé attend pas que mi donne à ou , si ou sa pas bataille pour gagner ou n'aura rien" Ti YAB DES HAUTS peut etre que tu es né et a grandi dans une certainement facilité.
ti YAB je ne crois pas " en REVE PLUS FORT" je suis de la trempe " Réfléchit d'avantage" ou là j'ai tout le temps les yeux ouvert et suis productif ... tu connais l'adage " je pense donc je suis", qui du rêve, ou là tu dors et tu fais rien !!!
Je te donne une information supplémentaire sur ma vie, je suis commercial indépendant dans le secteur de l'aluminium, du vin et champagne, et dans le secteur de l'immobilier et il m'arrive aussi d'aider mes amis dans la construction de leur maison . Et je te rassure je suis un bon vendeur, j'ai pas attendu que mes amis de la politique m'offre un poste. J'ai pris la décision y'a quelque années de partir en métropole pour parfaire mon expérience et crois moi ce voyage a été très enrichissant du point vu professionnel (responsable de boutique chez bouygues télécom pendant 5ans) ... et d'un point vue personnelle avec la naissance de mon fils Léo.
je suis pas quelqu'un qui espère le confort, je rêve pas d'attendre que papa maman me laisse leur case en héritage au détriments de mes autres frères et sœurs...
Pour de se qui est du coté clanique bein tu es en plein dedans avec ton pseudo déjà, faut pas ce caché comme sa tu sais !! C'est très péteux de ta part de signifier que je sois formater ..; le problème avec des comiques dans ton genre qui croit tout savoir et qui en s'occupant bien du cul des autres, débitent beaucoup de conneries.

Ma conclusion mi réserve à Ti Yab des hauts, le malsain qui raconte n'inporte kwé sur zinfo, Franchement mwen la pris aucun plaisir à lir à ou et mi pense que ma prendre aucun plaisir à partager ek ou, à la différence de JML et mr Benard que lété très constructifs.
C'est pas faute de vouloir partager, mwen nana beaucoup d'amis à droite, au centre chez les commuistes, et dans bien toutes les ethnies à la Réunion et des amis en Métropole avec qui mi partage !!! ! mi pense que mi lé trop couillon et trop bas pour galise ek ou !!! Reste dans tes hauteurs et formalise encore tes connaisances avec sur des préjugés et les stéréotipes

désole pour la réponse tardive, mé mwen la travaillé jordu

Jacky TECHER
T

26.Posté par Jose le 26/10/2016 18:56
Amputée de la Rivière, St Louis serait bien évidemment trop petite !
Tout ça pour avoir plus d'employés avec cette nouvelle commune. Et pourquoi pas après la Plaine des Cafres, Hell-Bourg, Mare à Vieille Place, Grand Îlet, La Bretagne, la Rivière des Pluies et j'en passe. Stoppez cette hémorragie d'employés communaux, de Maires, il y a déjà assez avec les parasites, et les délinquants.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales