Société

LGBT: "Pourquoi une telle opposition au mariage pour tous?"

Le président de LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), Stéphane Ducamp, a décidé de s'exprimer dans une tribune libre, à la veille d'une marche ayant réuni environ 2.000 personnes contre le mariage homosexuel. Voici ses propos:


LGBT: "Pourquoi une telle opposition au mariage pour tous?"
"Ce dimanche un millier de Réunionnais, bien encadrés spirituellement dans une manifestation laïque, nous ont prouvé que, sur notre île, on peut s’unir pour "une noble cause", celle de protéger la famille. La protéger de quoi ?

Et bien de cette horde sanguinaire prête à "égorger nos fils et nos compagnes", qu’on nomme pudiquement, les homosexuels.

Poussettes en avant, comme des baïonnettes, vêtus de blancs comme si une tragédie version affaire Dutroux avait eu lieu, ils ont parcouru l’aimable capitale, affublés de slogans, divers et épars.

Comme quoi faire le lien entre homosexualité et pédophilie est un sous-entendu constant (A chaque interview de certains notables locaux, ceux-ci ne peuvent s’empêcher de parler de pédophilie ou de ménage à trois quand on parle de mariage pour tous.) Mais je vous rassure le lien n’est jamais direct.

Mais que sont-ils vraiment ces homosexuels ?
Et que veulent-ils vraiment ?
Pourquoi attirent-ils autant l’attention sur eux ?

Il est sur que la confrérie, pardon, le collectif "mariage un homme-une femme" n’en a que faire des requêtes de ces "dégénérés", "contre nature", et "pervers", de ces "duos" (comme ils disent) en doléance et de leurs particularités.

"On est tolérant, mais faut pas exagérer", comme titrait un article de presse au lendemain de l’événement. Après tout il n’y a pas à légiférer pour des minorités. La France a autre chose à faire en ces temps agités.

Après tout la Réunion, c’est un peu comme l’Iran, des homosexuels il n’y en a pas ou prou, il suffit de voir le nombre de plaintes pour homophobie déposée dans notre région.

Et pourtant quand je lis certaines personnes qui ont soutenu cette manifestation et m’ont pour autant écrit la veille en ces termes : "Il y a eu ce jeune adolescent qui était traumatisé par le rejet de ses parents, cet autre jeune homme qui subissait des violences de la part de son compagnon, à qui j’ai fait conseiller de porter plainte, et qui, à ma grande colère, s’est fait ridiculiser par l’officier de police en se moquant de lui avec ses collègues, en sa présence, ce qui fait qu’il  est reparti sans porter plainte", j’ai comme un doute…

Non je vous rassure, il n’y pas de problème avec l’homosexualité ici comme en métropole.

Après tout ce vice nous vient d’ailleurs, nous à la réunion une famille c’est un homme et une femme mariés !
Pourtant quand on jette un œil sur le nombre de mariages localement, on se marie moins à la Réunion qu’en métropole statistiquement.  

Mais bon pour une bonne cause, on est prêt à affréter des bus, à faire des conférences de presse dans les hôtels. Heureusement que ces homosexuels n’ont ces moyens-là pour préparer leurs manifestations, sinon ils seraient peut-être bien plus nombreux que nous ne le pensons. Il faut dire que les associations qui luttent contre l’homophobie ne coûtent rien, ici à la collectivité, elles ne subissent aucune subvention, ni aides, ni soutien, de la part des institutions locales ou de leurs représentants.  Et ce n’est pas faute de les avoir rencontrés.

Après tout n’ont-ils pas déjà des droits, et pourquoi rajouter "un foutoir législatif" au foutoir ambiant ?

A quand des bus affrétés pour sauver les crèches qui semblent mal en point quand à leur subventionnement.
Crèches, familles est-ce que ces deux mots auraient un rapport ? Mais là je vous rassure, pas de bus, pas de conférence de presse et pas de manifestation pour défendre une chose bien nécessaire aux familles, et les emplois qui vont avec.

Non, pas besoin.

Mais au fait, pourquoi ces "homosexuels" veulent-ils se marier ?

Parce qu’ils sont bien souvent déjà en couple et que le PACS décerné, dans un grand esprit de tolérance dans les tribunaux, ne les couvrent pas sur certains sujets comme la filiation, l’adoption, l’héritage. Se moquer de l’homoparentalité en ce qui concerne la filiation n’est pas très charitable vis-à-vis des enfants eux-mêmes, et guère sécurisant pour ces familles qui en assurent et en assument l’éducation.

Si l’un décède, et qu’il est le détenteur des droits, l’autre n’a aucune chance de se voir confier la garde de l’enfant même si il l’a élevé pendant des années. La sécurité de l’enfant est, dans ce cas, bien mise à mal. Non l’enfant n’est pas un droit, ou disons les enfants de familles homoparentales, n'ont pas à avoir de droits.

Sujet tout aussi intéressant : si deux personnes d’un même sexe ont passé leur vie ensemble, et qu’un des deux vient à s’en aller pour rejoindre notre Seigneur, et bien je vous assure que la pension de reversion part avec. Ce qui, je vous l’avoue là aussi, n’est pas le cas avec le mariage. Mais bon les homosexuel(le)s ne sont que des jeunes en mal d’amusements libidineux (Voir les Invisibles, film présenté au festival de Cannes sur le sujet).

Un mot sur l’adoption, à tous nos marcheurs du dimanche...

Si vous aviez des enfants d’une famille homoparentale devant vous, leur direz vous : "Ce ne sont pas vos parents"?
Auriez vous le courage de leur dire à ces homoparents, vous n’êtes pas des parents.

La théorique d’une marche, la rhétorique sur le sujet n’est pas la réalité, et si vous voulez leur tenir ces propos, je me ferai un plaisir de vous en présenter. Je vous rassure, ces enfants d’homoparents connaissent la vérité sur leurs origines, ce qui ne les empêche pas d’aimer et d’être aimé par leurs homoparents dans la parentalité si ce n’est dans la parenté d’un des deux…

Bon nombre d’entre eux ont été adoptés par des parents célibataires, ayant mis de côté leur couple homosexuel, leur conjoint, le temps des démarches. Alors pourquoi ne pas faire une loi pour encadrer tout ça ou sinon interdire l’adoption aux célibataires dont l’homosexualité est supposée ? (De quoi ravir les associations de lutte contre les discriminations)

Concernant ces enfants adoptés, je vous rassure, ceux-ci savent que les filles ne naissent pas dans les roses et les garçons dans les choux.

Je vous rassure, dans l’esprit du "bien vivre ensemble" Réunionnais, je ne suis pas sûr que les quelques 8 à 10% d’homosexuels se sentent à leur place ici, encore moins les natifs logés dans le "fénoir" que ceux qui sont venus de métropole.

Je vous rassure, ce ne sont "que" les jeunes homosexuels créoles qui seront exclus dans le refus de principes égalitaires, tel que le droit à fonder quelque chose comme une famille, ou encore le droit à léguer quelque chose, des biens comme des valeurs, si cette loi passe.

Le droit à un avenir, plus qu’à un présent. Le droit d’exister et d’être reconnu.

Ce qui me gène en cet instant, dans toute cette agitation, c’est que ce sont les Réunionnais de souche qui seront victimes de cette opposition sans débat réel, imbibée d’homophobie passive. Trois maires seulement ont ce jour déclaré leur soutien à ce projet de loi.

Les Réunionnais venus de métropole, pour ne pas dire les métropolitains, pourront toujours aller convoler, à l’endroit qui les a vus naitre sans craindre l’opprobre, ou (...) l’employé de l’état civil dont homophobie passive aura été justifiée par les états de conscience ou d’âme des premiers magistrats de leur commune.

Je vous rassure, nous savons que nous sommes issus d’un père et d’une mère, avec qui pour certains, cela s’est bien passé, et pour d’autres beaucoup moins bien du fait de leur "orientation sexuelle".

Je vous rassure, les jeunes que je rencontre en tant que délégué du Refuge à la Réunion, victimes d’homophobie, sont victimes de l’homophobie d’un papa et d’une maman.

Certains en meurent, d’autres préfèrent rejoindre la métropole, mais en tous cas tous s’en vont vers le ciel.

C’est bien là que je souhaite dans mon athéisme laïc, que ce soient vous, les marcheurs du dimanche qui ayez raison, et qu’au ciel il y ai un Dieu pour les recevoir. Un Dieu moins sectaire, un Dieu plus humain, un Dieu qui n’a que faire du sexe des anges."
Lundi 10 Décembre 2012 - 17:56
.
Lu 1338 fois




1.Posté par Baba le 10/12/2012 17:34
Et vous croyez que c'est avec un tel plaidoyer que vous allez faire avancer votre cause ? Pourquoi voulez-vous que tout le monde applaudisse des deux mains ce projet ? La majorité est contre ce projet qui est un mauvais projet. Vous avez le pacs, combien de couples hétérosexuels s'en contentent, pour vous ce n'est pas assez. Le mariage entre femme-homme que va t-il devenir, il y aura un bonus supplémentaire, après tout pourquoi pas.
Je connais beaucoup de famille pour qui, si ce projet se fait, en place et lieu de parent 1 et parent 2 bifferont ces deu mots, pour les remplacer par père et mère.

2.Posté par liberté, égalité, fraternité le 10/12/2012 17:45
Je rajouterai que l'église et ces élus qui affrètent des bus devraient aussi bien s'inquiéter de cette pratique en cours ici à la Réunion de la monoparentalité, où une population non négligeable de mère célibataire font des enfants sans père.

Un père qui doit se cacher pour ne pas voir les subsides de la CAF coupés. Cette pratique à mon sens déstructure d'avantage un enfant que l'homophobie latente de tous ces discours tenus par ces intégristes. Car un enfant issu d'une famille homoparentale en rentrant chez lui, saura que l'un de ces parents n'a pas besoin d'être annihiler pour de simples raisons financières. Triste Réunion!

3.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 10/12/2012 18:19
Oui, chacun a droit de s'exprimer, y compris son désaccord... Reste qu'il s'agit du bonheur d'autres ...
Franchement, il y a d'autres sujets d'actualité autrement plus importants que de contrarier des choix d'union... En quoi cela vous gène t'il ? J'avoue ne pas comprendre...

4.Posté par Phil Ozof le 10/12/2012 18:53
ben dis donc ! Haro sur le baudet ? Pourquoi taper uniquement sur les catholiques ?
Toutes les religions de France, je dis bien toutes ne sont pas en "odeur de sainteté" avec cette mesure démagogique et électoraliste de ce gouvernement qui navigue à vue !
la 2ème religion de France, dont les préceptes en la matière, sont très clairs et connus de tous, y compris des hommes politiques, semblent vous avoir échappés !
comme on n'aimerait bien vous entendre lorsque vos pairs sont lapidés ou pendus "haut et court" de nos jours, dans certains pays ! Vous avez sans doute l'indignation sélective !

5.Posté par onyx le 10/12/2012 19:13
@baba. Deux grossières erreurs dans votre intervention :
1) la majorité est contre cette loi. D'où tirez vous cela ? Quelques milliers de manifestants ? (même en prenant les chiffres des organisateurs, cela ne représente pas grand chose)
2) parent 1 et parent 2 n'existent que dans la bouche des "antis". ces expressions ne figurent pas dans le projet de loi ni dans les arguments des "pour". C'est une invention destinée à discréditer l'idée du mariage pour tous. Ce n'est pas parce qu'une contre-vérité est répétée qu'elle devient vérité !

6.Posté par CITOYEN REUNIONNAIS le 10/12/2012 19:34
Que de grandiloquence dans l'amalgame ! Le pacs a été une bonne chose . Il peut et doit sans doute être amélioré pour mieux protéger les homosexuels considérés comme des "monstres" ,comme par le passé ! .Ils ne sont montrés du doigt que par des homophobes (qui existent toujours malheureusement comme toutes les formes de racisme ) ; Mais c'est un peu court comme raisonnement que de clamer que ceux qui sont opposés à la loi que vous défendez sont des "réactionnaires" ,des "attardés",comme le disent certains et qu'ils doivent être stigmatisés ! On a l'impression que vous voulez faire passer cette loi en force ! Demandons tous un référendum sur cette question délicate de société et le peuple de France tranchera! Par pitié cessons d'accuser telle ou telle Religion ,telle ou telle Personnalité de vouloir maintenir nos concitoyens citoyens "dans le fénoir" ,comme on dit en créole

7.Posté par Le Refuge le 10/12/2012 20:03
Je me plains moi aussi (et tous ceux comme moi) que le sujet prenne une telle dimension...
Ensuite je ne fais aucune référence aux catho mais à tous les monothéistes.
Le reste parle de ce qui est et que l'on ne peut nier...
La discrimination....

8.Posté par Tanbi le 10/12/2012 20:04
@6
Tiens si on faisais un faisait un référendum sur le racisme. Etes vous raciste ou pas ? A bulletin secret !
Si les racistes l'emportent seraient-ils réactionnaires ou attardés?

9.Posté par web le 10/12/2012 20:32
Cette situation a le mérite de poser la question qu'est ce que cela veux dire être parent ? avant d'être pour ou contre.

10.Posté par Pascal Maillot le 10/12/2012 21:43
LGTB? Rien que le sigle me fait hurler de rire! Il manque des lettres là dedans! Z? Q?O? Devinez ce qu'elles signifient!
On donne à ces gens minoritaires trop de crédit, vive le peuple, la masse, celle qui reste dans les normes, celle qui défend les vraies valeurs: la famille, le travail, le respect de l'autre, la patrie!
Un père plus une mère: 2 répères!

11.Posté par Zozossi le 11/12/2012 00:20
Le représentant "réunionnais" de ce minuscule groupe de pression tente de nous la faire à l'émotion car il sait que son LBCBGSGDG ne représente rien à la Réunion. Mais en métropole, ils menacent, ils insultent, ils exigent ... et ils obtiennent que le président de la république leur donne raison contre les 36.000 maires de France, ce qui est une insulte à la démocratie.
Ils inventent des mots que leurs réseaux font passer dans la loi: "homophobie", c'est un mot inventé par un de leurs militants il y a quelques années, et dont ils se servent comme arme pour imposer silence au peuple qui voit clair et sait instinctivement et empiriquement ce qu'est une famille.
Alors le LBCBGSGDG, son vocabulaire truqué et ses accusations-bidon, il est vrai qu'on ne les aime pas à la Réunion. Qu'ils s'expriment, mais ils ne convaincront personne ici.

12.Posté par Baba le 11/12/2012 04:42
Poste 5-oui, de plus en plus de personnes se prononcent contre, ne vous en deplaise.
Et puis, il faudrait arrêter l'amalgame que être contre, c'est être homophobe. Dave et Catherine Lara qui se sont prononcés clairement contre, seraient homophobes, allons donc.
C'est une minorité qui veut se mariage et non la majorité des gays.
Une fois la porte fermée, chacun fait ce qu'il veut de sa vie. Dans notre pays, il faut arrêter de dire que vous êtes stigmatisés.
Post 4 vous a posé une question, vos diverses associations ne sont jamais montées au créneau pour les assassinats, tortures des homosexuels dans divers pays.
Oui, vos combats sont sélectifs et c'est vous, vous seuls qui vous mettez en marge de la société, en stigmatisant ceux, qui a votre avis sont contre et de surcroît vous en rejetez la faute sur l'église, c'est n'importe quoi, on ne parle pas encore de mariage religieux.
Heureusement que tous les homosexuels ne sont pas comme vous, car ceux que je connais sont agréables, humains et bizarrement sont contre le mariage, contre l'adoption, et oui, il,y en a, sortez donc un peu plus de votre microcosme, par contre, ils sont passés chez le notaire et ils n'emmerdent personne, ils mènent leur vie comme chacun d'entre nous en ayant les mêmes soucis de la vie quotidienne et ça les occupe à temps plein, comme nous.

13.Posté par Le Refuge le 11/12/2012 06:25
Pascal Maillot !
Vivement Pétain quand je vous lis !

14.Posté par Simplet le 11/12/2012 07:04
@10 - Mr MAILLOT, vous avez une vision trés restreinte de ce qui se passe autour de vous ...

Il ne suffit pas d'une combinaison de deux êtres pour élever un enfant ... ce que vous définissez comme un pére + une mére ...

Un enfant s'élève dans un milieu rempli d'amour ... par des personnes responsables ...

Que ces personnes soient un homme et une femme ... une femme et une femme ... un homme et un homme ... ou deux grands-parents ... cela n'a aucune espéce d'importance ... Si ces deux personnes sont responsables et aiment cet enfant ...

Le mariage pour eux, leur permet d'assurer une vie plus facile pour l'enfant si l'un des deux venait à décéder ...

Pourquoi refuser de comprendre cela ... et toujours mettre en avant cette peur que vous avez de ce que vous ne connaissez pas ...

15.Posté par RJM 974 le 11/12/2012 07:25
Peut-être tout simplement parce que c'est totalement ridicule.

16.Posté par liberté, égalité, fraternité le 11/12/2012 07:50
Faut-il rappeler aux 73% de votants pour François Hollande, ici à La Réunion, que cette proposition était marquée noir sur blanc dans son programme. Mais les gens ont-ils au moins pris le temps de lire son programme ? se sont ils simplement arrêtés aux propositions visant à maintenir, voire augmenter leur argent femme seule et le maintien de leur RSA ?


17.Posté par bouboul974 le 11/12/2012 09:58
@pascal maillot
Discourt d' un arrière temps ou être de gauche été puni, être divorcé été Banni, être différent on été mis en reclu de la société .
Vous critiqué cette façon de vivre, vous fistiger au nom de la patrie, la PATRIE n'est-elle paa LAIC VOUS VOUS FUSTIGER DANS DES remarque à deux balles

18.Posté par Le Refuge Réunion le 13/12/2012 07:45
Mr Maillot "vive la masse, le peuple..."
Les départements d'Outre-mer seraient ils majoritaires...
Pourquoi faire des lois les concernant si on vous écoute.
Et puis Liberté-Egalité-Fraternité 3 repères qui sont bien mis à mal par vos propos !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales