Société

L'usine du Gol redémarre à plein régime

Satisfaction chez les planteurs, l'usine du Gol devrait maintenant fonctionner normalement. Les responsables de l'usine ont rassuré les planteurs qui ont également demandé à être mieux informés en cas de problème pour livrer.


L'usine du Gol redémarre à plein régime
 
Comme prévu, les planteurs et les responsables de la sucrerie du Gol se son réunis cet après-midi. Ensemble, ils ont fait un point sur les difficultés rencontrées lors de la première semaine de la campagne. Les planteurs avaient réclamé une table ronde, en urgence, pour évoquer notamment le problème du rendement de l’usine de Saint-Louis. La semaine dernière, les industriels de Tereos ont rencontré des soucis techniques et n’ont pas pu traiter le volume livré par les planteurs.

Les responsables de Tereros assurent que désormais l’usine est à nouveau pleinement opérationnelle, la campagne devrait pouvoir se poursuivre normalement : "Nous pouvons maintenant traiter 49.000 tonnes par semaine, c’est le régime normal de l’usine", précise Jean-Yves Gonthier, Responsable Agricole chez Tereos.

Améliorer la communication

Si les agriculteurs semblent satisfaits de cette réunion, ils espèrent également que les usiniers vont améliorer leur communication pour prévenir les planteurs en cas de problème technique. "Il n’y a pas de quota lors de la première semaine de coupe. Les planteurs comptent dessus pour livrer beaucoup et se faire une trésorerie. Lorsqu’ils apprennent au dernier moment qu’ils ne peuvent pas livrer, la canne est déjà coupée. Résultat, elle reste dans les champs. On ne veut pas être mis devant le fait accompli. Certains planteurs ont découvert que les balances étaient fermées en arrivant devant avec leur chargement", souligne Jean-Bernard Gonthier, le vice-président de la CGPER.
Lundi 1 Août 2011 - 18:03
Lilian Cornu
Lu 1209 fois




1.Posté par jason bourne le 01/08/2011 19:52
bonne nouvelle le litre de rhum ne va pas augmenter .......

2.Posté par Kaserlèkui le 01/08/2011 22:40
Claude Mac Waro aura usé de tout son bon aloi pour faire avancer les choses. Et v'là le résultat, tout le ptit monde des grévistes, discrètement mais surement, ont dû se rendre à l'évidence que mieux valait travailler au lieu de glander à ne rien faire pour une soit-disant grève qui au final ne leur apporterait pas grand chose sinon que des ennuis. Allez, on se bouge, du nerf, et au boulot !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales