Social

L'ultimatum des étudiants et personnel de l'Ecole supérieure d'art à leur directeur


Photo : esareunion.fr
Photo : esareunion.fr
La tension monte entre étudiants et personnels de l'ESA et le directeur de l'établissement. S'ils promettent de débrayer lundi prochain, les étudiants de l’Ecole Supérieure d’Art de La Réunion ont tenu à rappeler hier leur détermination en manifestant silencieusement dans les jardins de la préfecture. De noir vêtu et équipés d'un masque blanc, ils ont laissé peu de doute sur le message qu'ils voulaient adresser au directeur de l'établissement situé au Port.

En choeur avec une partie du personnel enseignant, les étudiants continuent de réclamer le départ du directeur Thomas Kocek. Ce rappel des troupes préfigure du bras de fer qui risque de s'amplifier lundi prochain, jour de rentrée scolaire pour l'ESA.

La détermination des étudiants rejoint celle exprimée le 2 septembre par la section Sdu-Clias-FSU de l’ESA Réunion. Dans un long communiqué intitulé "L'ESA Réunion : un avion sans pilote", les syndicats n'y vont pas par quatre chemins pour critiquer les "consternantes insuffisances professionnelles" du directeur nommé en 2011. Le personnel de l'établissement et les élèves lui reprochent l'absence de direction pédagogique et de gouvernance. Plus loin encore dans le texte, l’atmosphère de travail au sein de l'école est décrite comme "irrespirable".

Le malaise bien entamé en 2012 et déjà exprimé à l'époque dans la presse connaîtra un nouvel épisode en mars 2013 lorsqu'une motion de défiance contre Thomas Kocek a été votée.

L'année 2013/2014 de l'établissement se joue en partie lundi prochain où un préavis de grève générale menace la rentrée de l'ESA.
Jeudi 12 Septembre 2013 - 09:31
.
Lu 879 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales