Politique

L'idée d'un réseau ferroviaire pour l'Ouest émerge

Le train n'est pas mort. Réunis en conseil communautaire hier, les élus du TCO ont profité du débat et de la validation de la convention du Trans Eco Express avec la Région Réunion, autrement dit des 2.000 bus, pour parler de... réseau ferroviaire.


L'idée d'un réseau ferroviaire pour l'Ouest émerge
 
La Réunion n'en a pas tout à fait fini avec un éventuel projet de tram ou de train. A défaut de voir le jour sur les 3/4 du département sous l'appelation Tram-Train, des projets à envergure intercommunautaire émergent dans les esprits des élus. La micro région Ouest réfléchit à un projet intra-muros.

L'idée vient de Christophe Pomez, adjoint délégué au développement de la zone balnéaire à Saint-Paul et siègeant à l'intercommunalité de l'Ouest qui regroupe les communes de la Possession, du Port, de Saint-Paul, de Trois-Bassins et de Saint-Leu.

Si les élus du TCO ont approuvé la convention de la Région sur le Trans Eco Express leur garantissant l'apport de 12 nouveaux bus (roulant au méthane selon toute vraisemblance) et d'un bus propre expérimental, ils se sont également positionnés pour une solution beaucoup plus "durable". Au nom des écologistes, Christophe Pomez persiste pour "que les bus soient une solution de court terme et que la stratégie bus laisse la place dans un délai fixé à un TCSP ferroviaire". L'idée étant que le TCO en soit le territoire pilote.

Si les territoires de l'Ouest possèdent des reliefs abruptes, c'est aussi "40km de frange littorale" de la Possession à Saint-Leu, avec un peu plus de 200.000 habitants. Il y a ensuite un "travail d'intermodalité à effectuer pour raccorder les dessertes à mi-pente et dans les hauts".

"Un système ferroviaire à terme est inévitable pour la Réunion"

Au-delà de l'aspect quantitatif des futurs bus, il faut, selon l'élu, travailler sur l'amplitude horaire et sur l’aspect qualitatif avec des bus modernisés énergétiquement, accessibles et efficaces. L'élu d'Europe Ecologie Les Verts fait référence notamment à ces bornes d'information qui indiquent en temps réel la prochaine arrivée des bus ou encore le temps de trajet restant.

La question du transport est à la base de toute une structuration économique et sociale selon Christophe Pomez. "Afin de continuer le désenclavement des mi-pentes et des hauts, il nous faut un plan de relocalisation des services publics et de proximité. Il faut agir pour le droit à la santé pour tous sur notre territoire et donc s’inquiéter de l’insuffisance de l’offre et de personnel médical et bien sûr privilégier les entreprises artisanales dans les Hauts pour éviter la circulation de poids lourds", ajoute-t-il.

"Il paraît important de redire à ce stade qu’un système ferroviaire est à terme inévitable pour la Réunion et indispensable pour la structuration du TCO. Si, en général, les Régions sont appelées à être le lieu de développement et de coordination des transports collectifs, le réseau ferroviaire en est l’élément structurant".
Mardi 21 Juin 2011 - 11:14
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2930 fois




1.Posté par kersauson de (P.) le 21/06/2011 12:12
j'avais deja soumis cette idée du temps de l' EX (PV)

en attendant de voir s'il faut un tram un train entre les seules villes de St Denis et La possession pour 4 milliards
on peut , a l'instar des villes de métropole, construire des réseaux de tram régionaux
ainsi un de st denis à ste suzanne, voire st andré
un de St paul à St leu
un pour le Sud, de St Louis au tampon et St Pierre
puis un jour , si possible, les raccorder.
cela est tout a fait réaliste, et certaines zones st dejà bien prévues, ainsi le front de mer de St Pierre, la montée vers le Tampon, le pont actuel Riviere , ou les terrain est assez plat

Pour des coûts raisonnables, et des aides de la France, de l UE.
OUI avancons
et évitons de faire comme les VERTS : un tunnel de St denis à la possession

cette voie n'est pas FORCEMENT incontournable !
si on fait la Goyavier via la Plaine des palmistes, , de St Pierre on ira plus vite à Ste Marie, qu'en passant par la RL, et cela soulagera la RL actuelle du reste
d'ou la NON nécéssité de la Route en Mer (4 milliards encore)

les EGOS de PV et de DR : ca commence à bien faire, et a couter CHER (à NOS portefeuilles)

2.Posté par Jean Le Phaéton le 21/06/2011 12:25
Outre les clivages politiques,
Au-delà des intérêts économiques,
En faisant abstraction de tout parti pris.
Le bon sens peut reprendre sa juste place :
qu'il soit à vapeur ou électrique ou à pédale, un transport en commun de grande capacité est souhaitable pour notre île.
Nous faisons quotidiennement la preuve de l'impossibilité de continuer dans le "tout bagnole" !
Et ce qui est surprenant c'est que nous recommençons chaque jour ! C'est ce que les mathématiciens appellent un raisonnement par l'absurde (sic).

Didier, je ne te remercie pas pour l'abandon du tram train, mais je t'encourage à rechercher avec ton équipe toutes les solutions qui permettront d'aller dans le ..."bon sens".

Et comme disait mon défunt papa qui se plaisait à triturer les proverbes :

"Qui trop embrasse... manque le train !"
(Pour les puristes : "Qui trop embrasse mal étreint")

Nous méritons tous mieux qu'un enlisement "politico-politicien" et selon l'étymologie du terme, vous avez été élu pour vous occuper des affaires de la cité, alors remplissez votre mission !



3.Posté par MARCO POLO le 21/06/2011 12:36
Une route du littoral au dessus de l 'océan ,que cete route soit à 4 ou 6 voies laisse sceptique quand on sait qu'il n'y a pas vraiment de "plateau littoral" de soutien entre la Possession et le Cap Bernard ,d'une part ,et qu'il existe un courant marin important sur cette portion côtière ! Cette route sera -t-elle fiable et ne présenterair-elle pas de dangers et des risques? Pourquoi avoir abandonné si rapidement le projet tram-train (sans avoir chercheé à l'améliorer peut-être )?Pourquoi faut-il , à tout prix , abandonner un projet émanant d'un prédécesseur qu'on a battu aux élections ? Ce projet n'est , peut-être pas entièrement à rejeter ! Pourquoi les élus du Conseil Général ont-ils ,il y a plusieurs annés ,décidé de supprimer l'ancien chemin de fer ? Les "pas géométriques "n'existent plus : ils ont été squattés par des rivérains ! Ces élus qui ne sont plus là ,aujoud'hui ,pour rendre des comptes , avaient pris une trés grave décision dont les conséquences se font sentir maintenant !!!
Les actuels responsables politiques de La Réunion mesurent -ils la responsabilité qu'ils ont (devant les générations futures quand ils prennent certaines décisions ???

4.Posté par le congo chez tintin le 21/06/2011 12:43
Qu'ils fassent un ti' train qui fasse le tour du lotissement jujubes, ils seront contents les maos et autres pastèques et nous foutront la paix.

Ne pas oublier bien sur de créer un tas d'emplois (chauffeur, chef de gare, poinçonneur, PDG pour ti pierre...) que Pote Paul ait des emplois sur rémunérés payés par l' Etat à distribuer aux proches et aux nervis.

5.Posté par Anti cons et connes le 21/06/2011 15:07
Il serait urgent de réserver une emprise foncière pour des rails même si les trains, trams, ou tram-trains ne sont pas encore à l'ordre du jour ...
Je vous garantie que lorsqu'il y aura 1 000 000 d'habitants à la Réunion, le mode de transport ne sera pas encore la soucoupe volante.

6.Posté par noe974 le 21/06/2011 17:02
Je prendrais bien le train en route ...
Quel train de vie aurons-nous ?
Y aurait-il des pâturages pour admirer les vaches ?

7.Posté par le taz le 21/06/2011 18:16
je suis très partagé sur l'avenir du rail à la réunion; pour une raison simple: le rail n'est pas à lui seul la solution à un problème de circulation;
imaginons un train entre saint pierre et st denis passant par st louis, st leu st paul le port.
certes, cela va décharger la route des tamarins mais, mais le train va vous prendre gare de st leu et va vous déposer gare du port par exemple. ensuite, on fait comment ? on se fait 1 heure pied sous le soleil ou alors on bénéficie d'un rare bus ou enfin, on a un taxi, hyper cher voire on fait du stop ?
bref, je pense que le train doit s'insérer dans un maillage bien organisé qui doit permettre, dans l'absolu de vous prendre pas trop loin de chez et vous amener pas trop loin de votre travail, ou de votre destination finale.
or vu comment sont développés les transports en commun dans l'ile, je pense que la solution du train sera très compliquée, au dela même du financement, à mettre en place.
les gens pour aller d'un point A à un point B continueront à prendre leurs véhicules...
et question financement, vu l'avenir qui se profile, la cigae a vidé toutes les caisses, y compris la cigale grecque et je doute que les milliards tombent du ciel alors qu'il faudra éviter la faillitte des PIGS.

8.Posté par la case de l'oncle tom le 21/06/2011 18:45
ils devraient mettre des wagons sur camions , ou l'inverse si ils préfèrent , des camions et des autos sur des wagons , ou alors des trains hélitreuillés déposés sur des routes en mer flottantes ou même des avions cargo remorqués par 2000 bus et aidés par un téléphérique dans les zones en pente ?

9.Posté par babar le 21/06/2011 18:52
On attend quoi pour le faire là je dis oui.

Les réunionnais sont colonisés dans leur tête avec leur bagnoles.

10.Posté par Alain Touizer le 21/06/2011 20:27
Twitter
@le taz

certes le rail n est pas LA solution mais une des solutions possibles pour desengorger le traffic sur les points noirs des route, respecter l'environnement et appliquer l'écologie en pratique.

il faut aussi penser aux moyens alternatifs de déplacement comme le covoiturage qui devrait exploser si on était un peu plus solidaire.

Car combien de voitures sans passagers peut on voir pendant les heures de pointe sur la route du littoral?

:(

Alain Touizer
http://aljoimour.com

11.Posté par le taz le 21/06/2011 22:55
@10. Alain Touizer

je persiste : le rail commence à devenir une solution si dans les gares ou les stations se développent d'autre moyens de transport.
pass que sinon, ça n’intéressera que les gens qui ne vont que dans une zone de 100 à 200 mètres autour de chaque point d'arrêt.
imaginez une famille qui va faire des courses un samedi après-midi; si le tram passe à 3-4 kilomètres de la ou ils vont, ils font comment ? 4 kilomètres à pied, leurs courses, puis 4 kilomètres chargés jusqu'au tram ? et arrivé dans leur ville, s'ils n'habitent pas au centre et/ou à proximité d'une station, ils font comment ?
bref, à mon sens, le transport en commun n'est pas suffisamment développé pour inciter les gens à abandonner leurs véhicules. c'est trop pratique de pouvoir se rendre d'un point A à un point B sans galérer dans un tram/train.
si vous voulez désengorger le trafic, vous augmentez l'essence par 4 ou 5 avec remboursements de frais pour ceux qui travaillent. les mariolles qui brulent bêtement de l'essence pour écouter leurs voitures chéries toute la journée passera à d'autres occupations. et je suis sur que là, va y avoir moins de circulation sur les routes. et des solutions de covoiturage se mettront automatiquement, vu le prix de l'énergie.


imaginons que le tram me lache à st pa

12.Posté par Pro rail le 22/06/2011 11:45
A Taz :

Evidemment que tout projet de rail devra s'insérer et s'articuler avec l'ensemble des moyens de transport, cela va de soi. tout comme on passe d'un bus à un métro à un RER à Paris. C'est ce qu'on appelle dans le jargon "l'interopérabilité". En ce qui concerne l'attrait d'un système ferré par rapport à la voiture que préfère sans nul doute tout quidam ayant à se déplacer aujourd'hui à la Réunion, il faut se mettre en perspective dans 10, 20, 30 ans... Les routes seront toujours de plus en plus saturées et il ne faut pas analyser la situation actuelle où on peut encore se permettre, tant bien que mal, de prendre égoistement son véhicule personnel. Il faut raisonner à moyen long terme lorsque le rail sera effectivement plus compétitif que la voiture. C'est sous la contrainte que les réunionnais prendront les transports en commun qu'ils soient bus ou train. Le choix ne sera plus guère permis comme à Paris où il devient impossible d'y circuler hors transports en commun.

En conclusion, le rail est l'une des seules solutions la plus crédible.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales