Société

L'hôtellerie vit un deuxième trimestre 2012 "morose"

L'Insee publie les chiffres de l'enquête mensuelle dans l’hôtellerie de juin 2012. Les résultats s'apparentent à "un deuxième trimestre morose" explique l'institut de statistiques. Voici le communiqué.


L'hôtellerie vit un deuxième trimestre 2012 "morose"
"En juin 2012, les hôtels classés à La Réunion ont enregistré 47 000 nuitées. La fréquentation est stable par
rapport à juin 2011 et reste supérieure à celle de 2010.

L’offre de chambre progresse de 7 % mais le nombre de chambres occupées recule de 5 %. En conséquence, le taux d’occupation perd 6 points pour atteindre 48 %.

Sur les trois derniers mois, la fréquentation hôtelière est identique par rapport à la même période en 2011. Cette stabilité provient d’une baisse dans les hôtels de 4 et 5 étoiles (- 7 %) et les hôtels de 0 à 2 étoiles (- 6 %), compensée par une hausse de la fréquentation dans les hôtels 3 étoiles (+ 8 %). La différence de fréquentation selon les territoires n’est pas très marquée : stable dans le Nord-Est, en légère hausse dans l’Ouset et en baisse modérée dans le Sud.

Sur cette même période, le taux d’occupation est en moyenne de 58 % sur l’ensemble de l’île, en recul de 5
points par rapport à 2011. Il diminue plus fortement dans l’Ouest (- 9 points par rapport à la même période en
2011). Cette diminution est à la fois due à la baisse du nombre de chambres occupées et à la progression de l’offre de chambres dans cette région.
Mardi 28 Août 2012 - 06:49
.
Lu 704 fois




1.Posté par noe le 28/08/2012 07:19
Beaucoup préfèrent dormir à la belle étoile pour mieux voir les paysages au lever du soleil ...
Alors pourquoi payer cher ce qu'on peut avoir "bon marché" ?

2.Posté par roca le 28/08/2012 07:49
On parle de 4 ou 5 étoiles dans l'île. Mais que représentent ces étoiles que s'auto attribuent les hôtels. Quand on sait que seuls les palaces ont 5 étoiles, cherchez le palace à la Réunion. Et si ces hôtels faisaient un effort pour accueillir les réunionnais, ils auraient une fréquentation plus importante. Les touristes extérieurs paient en majorité moins cher que les locaux par le biais de packs. Un petit effort sur les prix, un petit effort sur la qualité et peut être auront ils plus de clients. Heureusement, il y a les formules en chambre d'hôte pour relever le défi du tourisme local et responsable. Bravo à tous ceux qui ont des structures non étoilées peut être , mais bien tenues, agréables, et surtout remplies d'humanité.

3.Posté par rou le 28/08/2012 07:56
ce n'est qu'un début d'un retour a la case départ.
l'IRT et la Région doivent faire venir les touristes avec un vol direct et pour moins de 700 euros ttc toute l'année et sans conditions
tout le reste c'est du bla bla bla
les 615 000 touristes pour 2015 ? vous revez mr Robert.
lors de votre campagne vous aviez promis la chute des billets d'avions pour venir à La Réunion, enfin de compte vous etes responsable de la chute du tourisme

4.Posté par John Galt le 28/08/2012 08:05
tout ceci ne sont que des statistiques pour satisfaire une évidente méthode Coué , nos experts n'auraient donc rien d'autre à foutre que de jouer les grenouilles sur l'escabeau pour nous balancer un baromètre sur un tourisme qui n'existe pas car si les politiques désireraient vraiment une politique touristique ils s'y prendraient autrement plutôt que de jouer à merlin l'enchanteur pour promouvoir une hostellerie de merde qui ne correspond même pas aux standards internationaux à force que croire qu'ils ont fait ce qu'ils devaient faire ils ont fini par croire qu'ils sont indispensable

5.Posté par Leahpar le 28/08/2012 08:16 (depuis mobile)
Le jour où les hôtels réunionnais s\'adapteront au portefeuille des réunionnais, peut- être que ces derniers pourraient s\'offrir un peu plus de repos chez eux au lieu de prendre l\'avion... À 200/300€ la nuit, pas besoin de se poser 10000 questions!

6.Posté par All TOGETHER le 28/08/2012 08:32
Quand les plages seront sécurisés, il est probable que l'image de la Réunion changera dans l'esprit des gens.

Les ondes négatives générées par le problème requin et les multiples accidents mortels influent même les personnes qui n'ont pas l'intention de surfer...

L'impact psychologique est net.

Moralité ?

Que l'état donne les moyens aux communes touchées par ce problème de sécuriser les plage set le domaine public.

7.Posté par laluno le 28/08/2012 13:51
Post 6 les touristes qui viennent à la réunion, une trés, trés, minime partie vient pour le surf..(pour ce sport.la majorité sont des locaux zoreilles.).les autres c'est des excursions, de la marche, randonnées sur nos massifs ainsi que nos cirques...les Hotels se remplissent surtout avec des groupes qui viennent en majorité de métropole...
Les plages de la Réunion sont sécurisées pour les baigneurs ...On ne le dit pas assez ... Jusqu’à présent aucun baigneur n'a été mordu par un requin..Quand au surf c'est aux pratiquants de prendre ses responsabilité... car on sait que les basses fréquences que produise leurs planches sur les vagues se propagent particulièrement bien ce qui explique que beaucoup d'animaux marins soient sensibles aux basses fréquences ,dont les requins sont leurrés...

8.Posté par Boa Bill le 28/08/2012 20:04
Tant qu'il y aura des abrutis, ils sont pour la plupart résidents locaux et à l'heure actuelle souvent "planchés", pour dénigrer la destination Réunion, il ne faudra s'étonner de rien.

A Maurice et aux Seychelles, ils sont autrement plus intelligents.

Bertel de Vacoa

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales