Santé

L'hôpital Gabriel Martin devient l'"Ami des bébés"


Le centre hospitalier Gabriel Martin est heureux d'annoncer la labélisation "Ami des bébés" de son service maternité. Le service se porte bien. Le label international a été officiellement remis à toute l'équipe du service le 8 janvier dernier.

"Ce label est la récompense de nombreuses années de travail", résume humblement le Dr. Luc Chevallier, responsable du service. L'événement est en effet d'importance non pas à l'échelle de l'île mais bien à l'échelle nationale. Seuls 19 hôpitaux en France possèdent ce label. L'hôpital saint-paulois est tout simplement le premier des DOM, autrement dit "une fierté" pour son personnel.

Le label "Ami des bébés" respecte à la lettre les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé et celles de l'UNICEF. Dans les faits, il se concrétise par une attitude de l'ensemble de l'équipe qui est centrée autour des besoins du nouveau-né et des parents.

Gabriel Martin se refait une santé

Obtenir ce label n'a pas été une mince affaire. Il faut dire que la grille d'évaluation des certificateurs qui se sont rendus dans l'île pendant une semaine en avril dernier est strict. Le service maternité doit en effet adopter une approche "plus humaine", aime à penser le Dr Sophie Lacaze (gynécologue), comme "placer le nouveau-né en peau à peau avec sa mère immédiatement après la naissance pendant au moins une heure, laisser le nouveau-né avec sa mère 24h sur 24, encourager l'alimentation à la demande de l'enfant, protéger les familles des pressions commerciales ou encore éviter l'utilisation des biberons et des tétines".

L'hôpital Gabriel Martin devient l'"Ami des bébés"
L'équipe du service de maternité ne pouvait esquiver le sujet. L'obtention de ce label est souvent perçu comme une manière détournée de privilégier l'allaitement maternel exclusif. Les professionnels ne s'en cachent pas, bien au contraire, et toujours sous l'égide des données scientifiques qui tendent à prouver le bien-fondé de la nutrition par le lait maternel.

"Privilégier l'allaitement maternel exclusif apporte un bénéfice certain sur la santé future de l'enfant. C'est scientifiquement prouvé pour l'asthme, l'obésité, le diabète, les allergies,..." relate le docteur Chevallier. Mais le militantisme, s'il faut l'appeler ainsi, s'arrête là. "On informe la maman mais libre à elle de choisir", conclut le spécialiste.

Le service maternité s'est engagé dans le respect de ces normes OMS en 2007. Il y a cinq ans, c'est aussi l'intervalle entre les deux accouchements de Séverine, maman pour la deuxième fois. "Je n'ai pas vraiment eu le temps de remarquer la différence avec mon premier accouchement il y a cinq ans ici même à Gabriel Martin car j'ai dû venir en urgence aujourd'hui", explique-t-elle. La maman qui porte contre sa poitrine la petite Thaïs vient en effet d'accoucher vers 13h30 aujourd'hui. Ce qui ne l'empêche pas d'afficher un large sourire, comme l'ensemble du personnel de Gabriel Martin, ravi de casser son image d'hôpital du 20e siècle.
Lundi 14 Janvier 2013 - 18:00
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2807 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 14/01/2013 17:18
Décidément, les appels du pieds aux "Ménagères de moins de 50 ans prospects" se généralisent...
Entre un Pôle "Mére Enfant, Femme" a Saint Pierre dont les exclus sont justement pas nommés
et les Amis des bébés dont les Pères sont la encore seulement intégrés au terme "Famille" sans être nommés, on comprend bien a qui l'on s'adresse...

C'est Huguette, Nassimah, et toutes celles qui ont fait de la Petite Enfance Monoparentale Féminine Réunionnaise un fond de commerce incontournable qui doivent "boire du petit lait" dans les Pouponnières de L'OUTREAU Mère... Les mêmes qui se vantent ensuite de resituer le Père dans la société réunionnaise dans des colloques interminables ou l'on se gave d'indemnités chaque année...

Reste a rappeler a tout ces gens, bon gré malgré, que le Père et les Hommes en générale sont eux aussi intéressés au sujet et doivent être mis a contribution dans ces choix, avec la MÊME FACILITE ET EFFICACITÉ QU'ILS LE SONT DANS LEURS FINANCEMENTS... N'est ce pas ?

Et si vous appeliez ça des Pôles Parents Enfants, l'Ami des Enfants et de leurs Parents ? vous seriez moins tentés ensuite de faire appel a des "Assistantes Maternelles" pour appliquer la Loi Française Paritaire et parler d'Assistants Parentaux ? Non ???

2.Posté par noe2013 le 14/01/2013 18:10
Félicitation pour ce label ! Vous êtes des pros !

3.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 14/01/2013 21:28
Gout' toujours ça Georges...comme quoi il y a mieux que ton couteux, sublimeux PMFE du sud et à moindre coût, Bravo "gabriel martin".

4.Posté par papa créole le 15/01/2013 05:35
"Privilégier l'allaitement maternel exclusif apporte un bénéfice certain sur la santé future de l'enfant. C'est scientifiquement prouvé pour l'asthme, l'obésité, le diabète, les allergies,..." relate le docteur Chevallier.

Et les mères qui boivent de l'alcool pendant leur grossesse ou après la naissance que transmettent-elles à l'enfant en l'allaitant ???

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales