Politique

L'hommage des politiques réunionnais à Michel Rocard

Michel Rocard, ancien Premier ministre socialiste, est décédé samedi à l'âge de 85 ans. Il était venu plusieurs fois à La Réunion. Les représentants politiques de l'île lui rendent hommage.


L'hommage des politiques réunionnais à Michel Rocard
Jean-Hugues Ratenon de Rezistans' Egalité 974 :
 
Michel Rocard était-il un grand humaniste ? Chacun pourra en juger, pour autant, il avait à notre sens la fibre sociale notamment à travers la mise en place du Revenu Minimum d’Insertion.

Inépuisable, il était en conférence en Septembre dernier à la Réunion sur le thème de la croissance, la transition énergétique et l’économie bleue. Des thèmes extrêmement importants si nous voulons véritablement développer la Réunion.

Qualifié d'utopiste et de l'autre gauche, il était animé par le sort de l'être humain et du destin de notre planète, c'était un homme de conviction. 

Sous son gouvernement, le Revenu Minimum d'Insertion (RMI) a été crée, ce qui a permit de sortir un grand nombre de réunionnais de la misère même si en ce qui concerne notre Département, nous pouvons contester l'inégalité et la créance de proratisation. 

La France perd un modèle, un homme de conviction. 
 
André Thien Ah Koon, maire du Tampon:
 
J'apprends avec une grande tristesse le décès de l'ancien 1er ministre de la France, Monsieur Michel Rocard.
 
Pour moi, il fait partie des grands hommes politiques.
 
Je n'oublie pas sa gentillesse, sa simplicité, sa grande culture et son grand respect pour l'autre.
 
J'ai eu le bonheur de le côtoyer et d'être ami avec sa famille ; la dernière fois c'était l'année dernière, il a expressément demandé à me voir à la Mairie du Tampon. Il m'a dit en arrivant : « je ne sais plus si je dois te dire tu ou vous ». C'était un moment fort. Et avant de quitter le sol réunionnais, il a demandé à nouveau à me rencontrer au salon d'honneur de l’aéroport.
 
Si l'égalité sociale, c'est à dire les droits sociaux pour les plus modestes, notamment le RMI, étendus à l'Outre Mer en 1988, nous le devons à Michel Rocard et cela je l'oublierai jamais. Ce geste restera à jamais gravé dans mon cœur.
 
C'est avec respect que je m'incline devant sa disparition,
 
Je présente à sa famille mes sincères condoléances.
 

Michel Vergoz, Sénateur-Maire de Sainte-Rose:
 
Un grand homme d'Etat nous a quitté.

Michel Rocard, homme de passions, de convictions, militant du parler vrai, grand réformiste, exemple de rigueur morale en politique, aura marqué son époque.

Epris de justice sociale et homme de paix, il restera le père du RMI et celui des accords de Matignon qui ramèneront par le dialogue le Vivre Ensemble en Nouvelle Calédonie.

Aujourd'hui, la Nation entière est en deuil.
 
Nassimah Dindar, présidente du Conseil général:
 

J’apprends avec tristesse le décès de Michel Rocard, à l’âge de 85 ans. Ancien Premier Ministre de François Mitterrand, il a particulièrement marqué son époque par son activisme et sa volonté de révolutionner la pensée sociale démocrate. Michel Rocard partageait sans concession sa vision sur la politique française et européenne. Il aura fait jusqu’au bout la démonstration de sa capacité à avoir une analyse extrêmement pointue des grands enjeux économiques, sociaux et politiques contemporains. C’est un libre penseur et une personnalité profondément humaniste  qui s’en est allée.
 
Monique Orphé, députée de La Réunion:
 

C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le décès de Michel Rocard, ancien Premier Ministre.
 
Je salue d’abord la mémoire de ce grand militant, engagé à 19 ans au SFIO, leader du syndicat étudiant UNEF, membre fondateur du Parti Socialiste Unifié (PSU), dont il devient le Secrétaire général en 1967. Michel Rocard a animé un courant original au sein du Parti Socialiste, qu’il rejoint en 1974. Son parcours riche et ses engagements divers le mène à œuvrer auprès du Président François Mitterrand.
 
Je retiens cinq mesures emblématiques dont l’une sera très bénéfique pour la Réunion : la mise en place du Revenu Minimum d’Insertion (RMI), aujourd’hui connu sous le nom de RSA. Une mesure qui a permis à de nombreux foyers de sortir de la grande pauvreté et de préserver leur dignité.
 
Il est également à l'origine des accords de Matignon, qui ont mis fin à 5 années de guerre civile en Nouvelle Calédonie.
 
Il a œuvré à la transparence de la vie politique en permettant le financement des partis politiques.
 
Enfin, il a permis aux collectivités locales d'acquérir une certaine autonomie par la mise en œuvre des contrats Etat-Régions. Ce sera la première phase de la décentralisation.
 
Jusqu’à la fin de sa vie, ce brillant intellectuel restera très engagé dans la vie politique, à travers entre autres, ses diverses réflexions.
 
Patrick Lebreton, député-maire de Saint-Joseph:
 

C'est avec une très grande tristesse que j'ai appris la disparition de Michel Rocard. Il était un homme engagé et visionnaire. Passionnées, souvent originales, ses prises de positions nourrissaient toujours le débat.

Sous l'impulsion de François Mitterand, il a été le mettre d'œuvre du RMI qui a contribué à faire progresser socialement la France et à améliorer le quotidien de nombreuses familles réunionnaises. Son engagement a également été décisif dans le processus de pacification et d'émancipation de la Nouvelle Calédonie. Il aura été un Premier Ministre dont l'action aura transformé durablement la société française. Je veux aujourd'hui rendre hommage à sa probité, à sa liberté intellectuelle et de ton, à son refus des conformismes...ce sont des qualités dont il a toujours fait preuve et pour lesquelles j'ai le plus grand respect.
 
 
 
Lundi 4 Juillet 2016 - 08:12
Lu 859 fois




1.Posté par PEC-PEC le 04/07/2016 14:53
Que c'est bien d'être mort, on n'a plus que des qualités !
Le bal des faux culs est ouvert, les éloges dithyrambiques de ses amis, normal, de ses adversaires, même de ses ennemis.... C'est émouvant de voir cette belle unanimité de circonstance....
Ils me dégoutent tous...N'est il pas plus simple de se taire au lieu de se renier pour faire bien dans le concert national....

2.Posté par Pascal Maillot du RBM le 04/07/2016 17:18
Un collabo comme dit J Marie! Rocard a soutenu l'Algérie, il était contre son pays dans cette guerre! IUn traitre, voilà tout!
J Marie dit tjs la vérité, il en faut des bougs comme lui!
Les faux culs ne lui trouvent des des qualités! Pfffff

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales