Politique

L’hippodrome revient à Saint-Paul

Au mois de juin, la municipalité de Saint-Pierre attendait un coup de fil de la Société des courses pour discuter de la possible installation de l’hippodrome, prévu au préalable à Saint-Paul.


Jean-Yves Langenier, président du TCO
Jean-Yves Langenier, président du TCO
Où en est le projet de l’hippodrome à Saint-Paul ?” Cette question posée le semaine dernière à Huguette Bello a reçu la réponse suivante : “Je ne peux pas répondre à cette question”.
Trois jours plus tôt, dans l’hémicycle du Conseil régional, les étudiants étrangers reçus par Raymond Mollard et Wilfrid Bertile, avaient pu voir, lors de la projection d’un film sur le futur tram-train, le fameux hippodrome sur le territoire de Saint-Paul.
Avait-on oublié d’actualiser le court-métrage, après le refus d’Huguette Bello de recevoir la structure hippique à Cambaie ? Pas du tout. Le maire de Saint-Paul qui est restée discrète jeudi dernier à notre micro, sur le lieu du futur site de l’hippodrome, a semble-t-il revu sa position initiale.
Même si aucune information n’a filtré à ce jour, les discussions ont repris entre la Société de courses et le Territoire des communes de l’Ouest (à g. sur la photo son président Jean-Yves Langenier). Il s’agit désormais pour les promoteurs du projet de fixer un nouveau calendrier.
Lors de l’une de ses délibérations, la commission permanente de la Région Réunion avait fixé l’échéance finale à fin 2011.
Lundi 8 Septembre 2008 - 17:11
Jismy Ramoudou
Lu 1619 fois




1.Posté par Boyer le 08/09/2008 18:07
A l'heure ou nos elus parlent de se (nous) responsabilser pour les grands defis de 2030, deplorent le manque de foncier, ils feraient mieux de faire les bon choix pour l'autonomie energetique, les filieires agricoles et agroalimentaire, la construction de logements, la preservation des sites naturels, l'amenagement du territoire pour les entreprises.

ils y a surement mieux a faire que de bruler inutilement de precieux hectares pour une telle aberration. C'est surprenant de la part d'huguette Bello.

2.Posté par Phyllie le 08/09/2008 18:58
Un hippodrome, c'est sûr c'est une priorité pour l'amoureux des courses et du cheval.

Le terrain est il constructible???

Je pensais benoitement à des logements, une zone industrielle pour l'implantation d'entreprises.

Ce n'est pas très original, c'est vrai.

3.Posté par cambronne le 08/09/2008 21:05
2. Posté par Phyllie le 08/09/2008 18:58

Surtout que l'on veut absolument placer la futur directrice du parc à bourains lorsque l'on connait que plus de 50% des hippodromes sont déficitaire en France et que tous n'ont pas le support courses PMU, ce n'est pas avec les 30 courses par an que ce machin va pouvoir fonctionner...
Encore un gadget comme Stella Matutina, la maison du volcan histoire de placer le copains d'abord ...

4.Posté par Lorant le 09/09/2008 07:59
Un hippodrome, c'est un formidable moyen de geler des terrains pour l'avenir. Voila de quoi rassurer donc Boyer et les autres, qui veulent à la fois "préserver les sites natruels" et "construire des logements" pour 2030 et le million d'habitants dans l'île.
Si ça peut servir à ça, c'est déjà pas mal. Quand on commencera à construire au Colosse, au Bocage ou au parc boisé du Port, on sera vraiment mal... Si les courses ne marchent pas, il restera toujours le terrain à construire et les chevaux à manger!

5.Posté par Djelal le 09/09/2008 10:10
Quels sont les intérêts privés derrière tout ça ??

Qui a des chevaux à la Réunion ?
Une fois que tous les chevaux auront courrus les uns contre les autre à La Réunion, en circuit fermé. Ce qui entrainera des dysfonctionnement du pari. Quel téméraire viendra avec son cheval ici ??? Il s'agit bien donc de servir à court terme des intérêts privés : dans le foncier, dans pari sur les courses, dans les entreprises des copains qui vont monter tout ça. Mais où est l'intérêt des Réunionnais ?

6.Posté par killbill2 le 11/09/2008 13:10
Encore une fois,Mme Bello se trompe de combat:pourquoi privilegier les courses de chevaux au detriment d'un foncier plus utiles à des activités artisanales ou industrielles voire à des logements!
Mme Bello avait déjà choisi un bourrin d e première en la personne d'alain payet comme DGS maintenant elle s'appuie sur l'autre vieux cheval de retour adoubé president du TCO ,jean -yves langenier!
Nettoyons les ecuries d'augias!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales