Blog de Pierrot

L'hélicoptère d'Yves Jego a failli avoir un accident...

Vendredi 30 Janvier 2009 - 16:52

Hier matin, aéroport de Gillot.
Yves Jégo débarque du Boeing d'Air Austral, prend rapidement une douche et se dirige vers les trois hélicoptères posés sur la piste.
Le premier est destiné au Préfet, le second à lui même et le troisième aux membres de son staff.
L'hélicoptère du Préfet décolle le premier en direction de Sainte-Rose, le premier rendez-vous ministériel. L'aéronef s'élève d'une dizaine de mètres, avant de s'incliner sur l'avant pour s'élancer.
Le pilote de l'Armée de l'Air qui est aux commandes de l'hélicoptère d'Yves Jégo, se la fait façon "Apocalypse Now"... A peine a-t-il quitté le sol qu'il incline l'hélicoptère vers l'avant...
Problème... Il n'est pas assez haut, et les patins de l'hélicoptère accrochent le goudron de la piste. Quelques centimètres plus bas, et l'hélicoptère aurait basculé en avant, avec toutes les conséquences catastrophiques que je vous laisse imaginer...
A mon avis, ce pilote de l'Armée de l'Air n'est pas prêt de repiloter un hélicoptère avec un ministre à bord...
Pierrot Dupuy
Lu 2139 fois



1.Posté par chabouc le 30/01/2009 18:03

tou sa pou fé son l'interessan.

2.Posté par denis le 30/01/2009 18:31

Dommage, on aurait perdu un ministre qui se pose des bonnes questions, (il y a plein de ministres qui s'en f.....)

3.Posté par CENTAURE le 30/01/2009 18:41

De l'avis d'un ancien militaire, ce pilote d'hélico va percevoir la chemise blanche pour recevoir la punition devant son chef de corps, pour de peu qu'une personne soit blessée lègèrement et qu'une faute réelle soit démontrée de la part du pilote avec de plus une procédure pénale : "Bobo la tête" et même la reconversion dans le civil pas évident du tout.
En espérant quand même que tout cela soit que matériel et qu'aucun blessé soit à déplorer et que le militaire ne perde pas "trop de plume" dans cette affaire.

4.Posté par Cambronne le 30/01/2009 19:52

la fait façon "Apocalypse Now"..

J'adore l'appréciation du commentaire

Vraiment c'est chiant la vie de ministre surtout d'un qui ne sert à rien que pour dire que les colonies française sont importante pour l'Elysée ...

5.Posté par looping974 le 30/01/2009 20:28

je suppose que vu la foule de journalistes présents une vidéo est dispo !!!

6.Posté par Pierrot Dupuy le 30/01/2009 21:24

Non looping974, il n'y avait pas de journalistes car on les avait avertis que ce n'était pas la peine de venir à Gillot, que Jego n'y ferait aucune déclaration et qu'il ne descendrait de son avion que pour grimper immédiatement dans l'hélicoptère...

7.Posté par boyer le 30/01/2009 21:27

au fait, ca en est ou la mission des finances qui devait venir au plus vite étudier la marge de la SRPP?

8.Posté par nicolas de launay de la perriere le 31/01/2009 00:08

à combien se monte le coût de la minute d'hélicoptère...? à comparer avec le coût de la minute d'utilisation des véhicules officiels...?

9.Posté par Gold Singer le 31/01/2009 09:04

La minute d'hélico pour le ministre ne doit pas coûter plus cher que celle utilisée pour la bande de c...s inconscients qui sautent à l'eau (mer et rivières). Ca, c'est de l'argent jeté par les ... hublots !!!

Au moins, pour celle-là, il y aura des ... retombées :-))))


10.Posté par cambronne le 31/01/2009 09:23


8. Posté par nicolas de launay de la perriere le 31/01/2009 00:08
à combien se monte le coût de la minute d'hélicoptère...? à comparer avec le coût de la minute d'utilisation des véhicules officiels...?

Arrête ton char ben hur on goudronne ! ...et en plus César fait du stop.....
Non mais vous croyez pas déjà que les routes réunionnaises ne sont pas suffisamment obstruée par de gens qui bloquent pour leur petits problèmes ...
Il faudrait encore supporter les humeurs du protocole et de la bienséance à la française lorsqu'un Baron sans titre de la République débarque , pour mettre à sa disposition pléthores escortes de la Maréchaussée , tiens pendant sa visite dans le sud sauvage il y avait déjà une escouade à chaque ronds points ...

Tout cela me fait quand même dire qu'en ces périodes et les temps de vaches maigres pour nous autres les gueux de base pour entretenir un aréopage de courtisant d'un Etat en faillite (qui soi-disant n'aurait plus de sous), je reviens sur l'achat surréaliste d'air force ONE ce nouvel avion aménagé aux goûts&couleurs de Monsieur et Madame aurait franchement pu nous être évité ; c'est à mon sens du coup plutôt une preuve de mauvais goût aux frais des contribuables.
A moins bien sûr que le A319 existant ne soit vraiment trop vétuste pour pouvoir voler ou être adapté à de nouveaux aménagements techniques essentiels à la sécurité des personnes transportées allez savoir si ce dernier à une destination fret cargo ...Surtout ils ont osé dire que A319 qu'il était vieillissant cela relève du mensonge! Les 1er A319 sont sorti en 1996!!
D'autant que j'oubliais pour ceux qui ne savent pas pour l'escorte de notre président adoré il faut aussi prévoir des chasseurs type mirage 2000 + autres avions de surveillance voir même escorte maritime... l'armée est mobilisé dans tout les déplacements aériens et même maritime de notre petit président( là faut compter, en plus, les navires de la marine et un sous-marin au minimum...) donc ça coutera cher dans tous les cas ...

Imagine pour un porte valises comme le Sieur Jégo .. l'art du protocole à la française.....

Savez vous combien nous pourrions faire d'économie en supprimant les Sénateurs, 50 % d'Elus au palais Bourbon, 50% du personnel de toutes les hautes administrations car il faut savoir il y a beaucoup emplois fictif, rien que le nombre d'Enarques qui occupent des places inutiles comme des parasites véritable gangrène du système Jacobins ...Ils invitent et s'engraissent à nos frais , simplement pour entretenir des relations bien placées pour avoir des retours sur investissement plus tard. Cet argent leur permet de voyager à l'oeil, de s’habiller et de faire le paon aux yeux de tous avec les biens commun tout en criant à l’économie.
Mais il n’y a pas que les ministres et leurs cabinets qui se baffrent comme des sangsues dans le budget de l’état, l'art du protocole arrivsite ala française , tous les hommes politiques passés et futurs qui ont le statut parlementaire assurent paisiblement leur retraite dorée avec moins de 40 ans d’activité, les premières économies en France sont à faire du coté des parlementaires.
La politique qui était un dont de soit pour le bien de tous du temps depuis le gauchiste JAURES est devenue un leg de soit pour faire fortune.
Et encore suffit de constater les dépenses des Ministères , pendant que l'on nous demande de faire des efforts , l’ennui vous apprécierez que l'arrogance et l'hypocrisie de nos ministres ils sont rigoureusement incapables d’appliquer le principe à eux mêmes. Ils font plutôt l’inverse exact: faire de pire en pire avec de plus en plus de moyens! Suffit de faire les comparaison entre les Ministères...et surtout de voir l'utilité sur le terrain de certains...Tenez lorsque le Monde et l'express révélaient il y a peu dans un article intitulé “Les folles dépenses de la ministre Rachida Dati” que le budget de fonctionnement du ministère de la justice avait littéralement explosé depuis son entrée en fonction rien que sur la multiplication des réceptions, additions records de notes de restaurant, frais de maquillage et vestimentaire , la note serait semble t'il relativement salée. Le dérapage budgétaire deviendrait si important que même un courageux officier de la République contrôleur financier de la Chancellerie, chargé de valider les notes de frais, n'hésite plus à refuser certaines factures.

11.Posté par Alain BLED le 31/01/2009 09:39

A mon avis, ce pilote est un terroriste de l'ultra-gauche qui a voulu provoquer le mal de l'air chez ce pauvre Mr Jego. Le ministre aurait pu vomir sur sa belle cravate, ou pire, tituber ensuite devant la presse, et c'est toute la belle oeuvre réformatrice de notre cher Président qui en eut été ternie.

12.Posté par Volatile le 31/01/2009 13:18

N'ayant pas assisté à l'incident, je ne peux évaluer sa gravité mais je voudrais apporter un complément technique : si l'hélico est un peu lourd il est courant qu'il descende légèrement lorsque le pilote passe du stationnaire au déplacement (la "transition dans l'effet de sol"). Le Fennec bi-moteur a normalement suffisamment de réserve de puissance pour éviter cela, mais il fait très chaud en ce moment et je ne sais pas comment il était chargé. Quoi qu'il en soit le fait que l'hélico redescende au point que les patins touchent le sol jusqu'à ce qu'il ait acquit assez de vitesse pour remonter est spectaculaire, mais pas du tout inquiétant, et fait partie de l'entraînement de base de tous les pilotes hélicos. C'est d'ailleurs la seule solution pour décoller en limite de puissance.

13.Posté par Choupette le 31/01/2009 21:56

On mettra ça sur le compte de l'émotion.

14.Posté par Bisame le 01/02/2009 08:44

Plus d'ITR pour mettre de la Benzine dans les déplacements du JEGO!

15.Posté par doudou le 01/02/2009 19:49

Remarques sur le poste 6

Cela voudrait-il dire que les journalistes se contentent de "la voie officielle" ?
Justement c'est quand on me dit qu'il y rien à voir que je deviens curieux!!!
Sinon ce n'est plus du journalisme... on attend tranquillement les dépêches de l'AFP et puis basta!!!
Oté kréol rouv ton zié !!!

16.Posté par Pierrot Dupuy le 01/02/2009 21:32

Volatile,Je suis d'accord avec toi. Mais le problème en l'espèce vient du fait que, contrairement au pilote du premier hélico qui a pris cette donnée en compte et qui a attendu que son appareil soit à une dizaine de mètres de hauteur avant de le basculer en avant pour s'élancer, le deuxième pilote a entamé la même manoeuvre sans prendre cette précaution et alors qu'il n'était qu'à un mètre du sol...

17.Posté par Trouillomètre au maximum le 01/02/2009 23:44

Aucun hélicoptère ni aucun pilote du monde ne doit se louper comme celui ci s'est loupé, sous peine de danger de mort.
Ce que tu donnes, Volatile, est une explication, mais ne peut constituer une excuse.
Les performances d'un hélicoptère dépendent toujours de 3 facteurs : Masse, Pression atmosphérique, Température de l'air.
Lorsque les 2 derniers paramètres ne sont pas favorables, on agit sur le seul paramètre que l'on peut modifier à l'instant "t" : on diminue la masse. On diminue donc la quantité de passagers, de fret, ou de carburant.
Il n'y a pas à être "un peu lourd" (c'est à dire dépasser d'un seul kilo la mass max au décollage), ni à décoller "en limite de puissance" (dans le sens technique du terme) c'est à dire avec un voyant rouge allumé (correspondant à un débit maximum de carburant qui aurait été atteint, au dépassement d'une puissance maximale autorisée, ou à un dépassement du couple maximum autorisé). D'ailleurs si un de ces voyants s'allume c'est que le vol a été mal préparé (ou le pilote est un bucheron).
Une autre explication est peut-être une maladresse de pilotage (ou une volonté de frimer qui serait tout à fait stupide puisque 99% des spectateurs ne se rendent pas compte de la dextérité d'un pilote lors du décollage, en général on est davantage impressionné par des manoeuvres "en l'air" mais qui parfois n'ont rien de sensationnel si elles sont faites en sécurité).
Comme il se dit parfois : il vaut mieux un vieux pilote vivant qu'un jeune pilote mort. En général, le premier a davantage respecté les procédures que le second.

18.Posté par Volatile le 02/02/2009 09:10

Par "un peu lourd" je n'entendais pas "au-delà de la masse max", mais "pas loin de celle-ci". A un décollage à forte pente je préférerai toujours une transition dans l'effet de sol si je dispose de la place nécessaire, ne serait-ce que parce qu'en monomoteur, j'ai plus de chances de m'en tirer en cas de panne. Je ne connais pas les procédures en bimoteur, mais je suppose qu'elles permettent des pentes plus fortes, voire de monter assez haut en stationnaire.
Je crois que sur le principe nous sommes d'accord, j'ai simplement voulu relativiser l'incident mais pas le justifier. Si c'est une maladresse elle est peut-être justifiable, si c'est de la frime elle est inadmissible.
Dans tous les cas, on attend plus d'un pilote militaire bien entraîné et à qui on a confié la responsabilité de transporter un ministre.

19.Posté par Aero Freins le 02/02/2009 09:42

ça m'agace un peu les remarques sur le fait que Jego prenne l'hélico et non pas le car jaune..! C'est un ministre, il vient pour quelques jours...il ne va pas faire du stop vous croyez pas !! Et s'il prend l'hélico, c'est je suppose pour rendre son séjour plus efficace.... De l'efficacité ? oui ! Même s'il s'agit de rencontrer du monde et uniquement de rencontrer du monde.... comme dirait l'autre si ça peut nous rassurer... !!! car... rassurer... c'est déjà ça !! hihihi !!

ça devient très con ces courses à l'économie à tout bout de champ...

20.Posté par loustic le 23/02/2009 20:00

encore un journaliste qui commente un evenement sans avoir la moindre notion de pilotage d'un aeronef et a qui on ne demande pas son avis!en helicoptere, en fonction des conditions atmospheriques de temperature, de pression, et de vent en fonction de la masse de l'appareil et de sa categorie (mono ou bimoteur) les procedures de décollage different. a masse elevée, les patins peuvent frotter le sol, ils sont équipés de plaques de renfort a cet effet.tout ça pour faire du sensationnel.... (Réponse de Pierrot Dupuy : tu sais ce qu'il te dit le journaliste qui soi-disant fait du sensationnel? Qui c'est qui parle sans savoir? Moi ou toi, qui fait des suppositions sans savoir, uniquement pour te faire remarquer? Si tu avais été là et que tu avais vu la tête du gradé de l'armée de l'Air, tu aurais peut-être évité de parler pour ne rien dire...)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter