Faits-divers

L'ex-femme placée en détention provisoire

Marie Ochine, l'ex-femme de Joseph Sauban, assassiné sauvagement le 23 janvier dernier à Saint-Denis, a finalement été mise en examen et placée en détention provisoire. Blanchie par la justice lors des premières investigations, elle est maintenant le suspect numéro 1 dans l'affaire.


L'ex-femme placée en détention provisoire

Elle s'était présentée à la police d'elle-même et clamait son innocence. Pourtant aujourd'hui, tous les soupçons des enquêteurs se tournent vers elle. Le 23 janvier dernier, Joseph Sauban, professeur de mathématiques à la retraite, est retrouvé dans son appartement rue Sainte-Marie, un objet contendant enfoncé dans son thorax.

L'affaire est assez floue mais sa jeune compagne malgache, toute juste âgée de 27 ans, Marie Ochine, est rapidement pointé du doigt. La jeune femme a étrangement disparu de la circulation peu de temps après les faits. Finalement, elle décide de se présenter d'elle-même aux forces de l'ordre. Signe de sa confiance en sa non-culpabilité en somme. Les policiers l'entendent et la relâche, la jugeant innocente dans l'assassinant de Joseph Sauban.

Des empreintes sur des armes

Hier, rebondissements. Marie Ochine a finalement été mise en examen et écrouée pour le meurtre du retraité. L'enquête de la sûreté départementale a continué et a révélé des faits troublants. D'abord, le véhicule de la victime aurait été retrouvé au domicile de l'accusée présumée. De plus, il semblerait que les policiers scientifiques aient mis en lumière de nouveaux éléments qui incrimineraient directement la jeune femme. En clair, des empreintes correspondant à celles de Marie Ochine auraient été relevées sur plusieurs armes appartenant au retraité assassiné.

La meurtrière présumée ne dirait pas tout aux autorités. Pis, elle ne raconterait que des "tissus de mensonges", relate la presse. De plus, une enquête de voisinage a révélé une femme violente. Joseph Sauban l'avait apparemment quitté justement il y a un an parce que sa compagne le battait.

Pierre Brégeat, juge des détentions et des libertés, a décidé de la mettre en examen pour meurtre sur Joseph Sauban. Marie Ochine a ensuite été placée en détention provisoire. L'enquête se poursuit par ailleurs.
Vendredi 15 Avril 2011 - 10:30
Ange AMADAT
Lu 1320 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 15/04/2011 12:13
Allez Huguette, une marche blanche la Non ?.... ah non, par pour les hommes, c'est vrai.....

2.Posté par JUBILATION 57 le 15/04/2011 23:50
Comme quoi, il n'y a pas que le sexe dit fort !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales