Faits-divers

L'ex-directeur de l'Arast réclame de fortes indemnités de licenciement


L'ex-directeur de l'Arast réclame de fortes indemnités de licenciement
Patrick Jacquemart, l'ancien directeur de l'Arast de 2004 à 2010, réclame des indemnités de licenciement à l'AGS (association de garantie des salaires) ou au conseil général. Il demande aux prud'hommes de condamner l'un ou l'autre à lui verser une indemnité allant de 280.000 à 430.000 euros, révèle le Jir. Un montant qui donne le tournis quand on sait que 380 ex-salariés de l'Arast ont lutté pendant deux ans afin d'obtenir leurs indemnités de licenciement, à la hauteur de 1.1 millions d'euros au total.

Une clause spéciale dans son contrat

D'autant que d'après le journal, Patrick Jacquemart disposait d'une clause spéciale "de garantie d'emploi" dans son contrat, renégocié en septembre 2008, alors que la structure associative était déjà en mauvaise santé financière. Cette disposition, qui s'apparente à un parachute doré, empêchait l'Arast de rompre le contrat conclu avec Patrick Jacquemart, sauf en cas de faute grave, ou alors en versant au directeur une indemnité de 230.000 euros.

Décision demain

Le conseil des prud'hommes doit rendre sa décision demain et déterminer notamment s'il s'agit d'un licenciement économique. Dans ce cas, il reviendra à l'AGS d'indemniser le directeur licencié. Si le Conseil général est considéré comme gérant de fait de l'Arast, comme l'AGS le fait valoir, ce sera à la collectivité de payer les indemnités à Patrick Jacquemart.
Jeudi 21 Juin 2012 - 07:48
Lu 1332 fois




1.Posté par Fantômette974 le 21/06/2012 08:38
Quelle honte ...

Quelqu'un sait qui a signé cette clause avec cet individu ?

S'agit il du président de la structure, Laurent Techer ?

2.Posté par Olivier le 21/06/2012 06:54
Ah ces socialistes !!! Toujours les meilleurs pour se donner des salaires de PDG avec l argent public !!!

3.Posté par citoyen scandalisé le 21/06/2012 09:44
QUI osera rechercher les VRAIS responsables de ces scandales consistant à jouer au Monopoly avec de l'argent public ???

Faut-il constamment se taire quand il s'agit d'arrangements et de combines entre Créoles Réunionnais initiés, affairistes et politiciens confondus qui se couvrent mutuellement ???

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 21/06/2012 11:05
À POST.3 - citoyen scandalisé

Mais NON !! Qui ou quoi vous oblige à vous taire ??? Commencez par assumer vos « indignations » en signant vos courriers de votre nom…

5.Posté par jason bourne le 21/06/2012 11:24
230000€ soit 2 ans de salaire il émargeait donc à près de 10000 € par mois c'est bien

6.Posté par Sansblague le 21/06/2012 12:07
post 4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD
--------------------------------
Et ça servirait à quoi de se "désanonymiser"? Ca ferait avancer le zafair, le droit, la loi, la morale, le bon sens, l'ordre? NON, la magouille prévaudra toujours et cette magouille elle se prépare et est décidée par "nos responsables" de tous bords, dans la pénombre de leurs intérêts, sans témoin, sans consultation du peuple qui ne cesse de raquer pour payer leur abus. Demandez d'abord aux pactes secrets et anonymes d'être "publics" avant de demander à un internaute de soulever le "voile de l'anonyme". Il y a une grande différence entre ceux qui envoient des propos anonymes pour faire du mal et les propos anonymes qui servent à éclairer un débat et d'autres qui ont pour finalité de sanctionner des magouilles.

7.Posté par zef le 21/06/2012 12:13
Pourquoi il ne dit pas ce qu'il sait ! Par discipline politique lui aussi? J'espère qu'un jour, des investigations seront faites pour déterminer le rôle de tous dans le naufrage de l'ARAST. Etant une des personnes concernées dans ce conflit ou les institutions ont pris en otages les ex-salariés , je peux dire que les dessous de cette affaire sont scabreux, des dossiers cachés sont mis à l'abri chez des avocats qui n'auraient alors qu'à dégainer telle ou telle pièce au moment ou leur client se sentirait menacé.
Comment se trouvent il encore des électeurs pour voter pour Nassimah , Réveille à ou peuple réunionnais La Pa acé , renvoye le pe o chômage si ou plai

8.Posté par Jules Dupont le 21/06/2012 14:49
à @4 Juliette CARANTA-PAVARD

La réponse que vous a apporté @6 Sansblague est sans équivoque sur l'état d'esprit qui prévaut en cas de magouilles d'un élu Réunionnais ou d'un Créole aux affaires...

Si cela est dénoncé par un Zoreil, appelé Jules Dupont, prenant le pseudo de citoyen scandalisé ,... immédiatement, tir de barrage contre celui qui ose l'ouvrir pour faire diversion, et on oublie les magouilleurs, qui devant une telle crédulité des arnaqués se disent qu'ils ont encore de beaux jours devant eux ,s' ils arrivent à retourner les Créoles crédules contre les Zoreils qui osent les défier,... les exemples ne manquent pas de ceux, traînant des casseroles en tous genres et réélus !!!

9.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 21/06/2012 15:08
À Post. 3 – citoyen scandalisé- et à l’intention de post. 6 – sans blague
J’ai oublié la première question : « Qui osera rechercher les VRAIS responsables… »
Réponse : MOI, Juliette CARANTA- PAVARD, par exemple ! Et clairement identifiés et officiellement dénoncés, par écrit, daté-signé… c’est facile ! Et ne venez surtout pas me dire que « ça ne sert à rien ».

10.Posté par Réunionnais depuis 20 ans !!! le 21/06/2012 16:26
@poste 9. Juliette CARANTA-PAVARD

Bonne chance à vous Madame dans votre lutte contre les tricheurs en tous genres de l'île, qui prospèrent sur la misère du plus grand nombre...

Je crains malheureusement que ce combat soit voué à l'échec,... puisque la majorité des Réunionnais qui élisent, démocratiquement (?) ,des élus dans lesquels ils aiment s'identifier pour les représenter dans les différentes Instances, choisissent invariablement, des femmes et des hommes incompétents dont le seul credo, est: " SE SERVIR AVANT DE SERVIR LE PEUPLE !!! "

11.Posté par ndldlp le 21/06/2012 16:57
combien déjà pour l'ancien DRH de l'aurar..dont on a évoqué sur ce site, le chèque de départ pour cause de harcèlement..?

12.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 21/06/2012 18:19

à Post 10 - réunionnais depuis 20 ans:


" Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait..."

13.Posté par Edith le 21/06/2012 20:09
Chers tous,
Vous me paraissez bien choqués, indignés même, par ce que ce journaliste "de parti pris" me semble t'il affirme bien gratuitement dans son article. Il me paraît bien étrange en tout cas que ce papier paraisse au lendemain de la défaite de certains (es) candidats (es). Il faut bien détourner l'attention comme on peut n'est ce pas ?
Par ailleurs, je m'aperçois que l'argent deviens davantage public lorsqu'il s'agit d'une association ??? il deviens encore plus celui du contribuable quand il concerne une association, qui m'a fois à fourni du travail à 1200 personnes - Mais les salaires astronomiques versées à certains responsables de compagnie aérienne local ne choque pas (55 000 euro par mois) ??? les sommes exigées pour leur départ (1 million d'euro) ne dérange pas ou moins. Messieurs, dames, selon vous cette compagnie est financée par qui ???? Je tiens tout de même à vous rappeler que se sont des fonds publics qui financent tout cela, mais ne vous offusquez pas ??? cherchez donc les coupables de ce fiasco aussi, du déficit énorme généré également.....Et surtout de la somme réinjectée pour sauver la peau de certaines personnes.

14.Posté par pseudo jetable le 21/06/2012 20:20
Encore une grosse surprise dans ce dossier ARAST, a ma connaissance avant que cet article paraisse dans la presse que 2 autres personnes (ex arfut s, ASJD) disposaient d’un contrat de travail avec un parachute doré. J’avais été choqué qu’un des DGA puise avoir une prime de déménagement pour venir s’installer à la réunion de 40 000 €. Mais là c’est le comble : LE DG en prévision de son éviction potentielle par sa copine du CG puisse se faire un contrat de travail sur mesure en béton par son président. Pour un humanisme comme lui, ce monsieur aurait du proposer un contrat aussi solide que le sien à l’ensemble des salariées de l’ex arast. Un vrai panier de crabes ce dossier arast et si la CRC sortait ENFIN son rapport ? Les élections terminées, rien n’empêche actuellement les magistrats de la CRC de faire la lumière sur la casse sociale du siècle.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales