Blog de Pierrot

L'état fort avec les faibles, faible avec les forts...

Mercredi 21 Octobre 2015 - 10:26

Il arrive que l'actualité s'entrechoque !

Comment ne pas être interpellé en visionnant au cours d'un même journal télévisé sur iTélé ou LCI, les images de CRS dégageant hier avec brutalité de pauvres avocats (dont une majorité de femmes) des abords du tribunal de Lille ? Et celles de cette centaine de gens du voyage cassant tout dans une petite ville d'Isère au motif que la Justice aurait refusé une autorisation de sortie à un des leurs, un voyou arrêté il y a quelques jours à la suite d'un accident de voiture où deux membres de sa famille sont morts, alors qu'ils rentraient d'un cambriolage à bord d'une voiture volée ?

Mais pourquoi les gens du voyage s'en priveraient-ils ? Le même cas s'était produit fin août à Roye, dans la Somme. Ils avaient déjà occasionné des centaines de milliers d'euros de dégâts pour le même motif et il n'y avait eu aucune interpellation. Mieux encore, la Justice avait baissé son pantalon et accordé le lendemain au détenu l'autorisation de sortie qu'il demandait. Que dis-je ? Qu'il exigeait !

Hollande, Valls, Cazeneuve et Taubira n'avaient pas compris que s'ils cédaient une fois, c'était comme un blanc seing donné aux voyous en leur disant : "Si vous recommencez un jour à casser, on s'écrasera à nouveau et on recèdera" ?

Hier encore, c'est donc tout naturellement qu'ils ont utilisé le même moyen de pression. Mais le fait qu'il n'y ait eu aucune interpellation interroge. Les forces de l'ordre auraient-elles reçu des consignes?

La Justice doit à nouveau se prononcer aujourd'hui sur la demande d'autorisation de sortie du prisonnier. Il sera intéressant de voir si l'état français cède à nouveau devant une centaine de gens déterminés ou s'il aura retenu la leçon de la dernière fois où il avait été la risée de toute la presse et de toute la classe politique nationale...

Pierrot Dupuy
Lu 2114 fois



1.Posté par Titi or not Titi le 21/10/2015 12:01

Chuuuuuut !! 😄😄
Ici, Ils Auraient Eu Un Emploi CDI Catégorie C A La Mairie ! 😜
(ST Pierre / ST Paul )

Quant On Voit Le President De la République En Scooter ! 😜
On Comprend Mieux ! 😄😄

On N'Est Plus Dans Un Etat De Droit Mais De Vrai Gauche !! 😜

Comme Nos Transporteurs Qui Bloquent La Route Et Qui
Deviennent Responsables Des Transports A La CCIR ! 😜

ANouLa©®

2.Posté par Boulgoum le 21/10/2015 12:14

Pierrot c'est pareil à la Reunion, pour les femmes du gourou de St Louis. Trois "péquines" dans la rue et tout un tribunal les jugera pour "participation à une manifestation non autorisée, tapage etc.". Certes, il faut s'occuper du cas de ce gourou mais il y avait d'autres moyens par exemple la reconduite à la frontière pour grave trouble à l'ordre public et si ces "femmes suiveuses" voulaient le retrouver elles achetaient un billet d'avion. Le fait de la planquer équivaut simplement à "déplacer" le problème. Il peut en "envouter" d'autres.

De l'autre côté en face, les transporteurs peuvent bloquer les routes, idem les taxiteurs, les ambulanciers mais le Caroupaye dort tranquille.

Idem pour les gérants de station-service. Comme ils tiennent un monopole, celui de la distribution de carburants, ils bloquent l'économie de l'île provoquant de graves troubles à l'ordre public mais là encore comme pour les transporteurs aucun archer du roi n'intervient.

Ce que font ces gens du voyage, est crapuleux et le gouvernement si prompts à faire interpeller quelques syndicalistes d'Air France pour avoir déchirer une chemise, ne fait rien face à ces fauteurs de troubles identiques à ceux d'une guerre civile. J'ai vu les reportages à la télé, c'est scandaleux. Combien cela va coûter aux contribuables? Comme tu dis, on fait charger les avocats (qui ont intérêt à ne rien casser sinon radiation du barreau) mais par contre face à des crapules, on reste l'arme au pied.

Proprement scandaleux......Et tous les gouvernants sont pareils: Sarkozy a également reculé. Faut-il une dictature pour avoir la paix civile?

3.Posté par gros kafrine le 21/10/2015 12:29

Pierrot je pense que l'état va baisser encore la culotte je te paris que ses gens vont avoir gain de cause auprès du tribunal

4.Posté par le taz le 21/10/2015 12:39

le cauchemar va se terminer en 2017.....
enfin je l'espère.

va falloir encore attendre que les faibles au pouvoir comprennent le RAS-LE-BOL des français....
y'en a déjà un, vice-chancelier, qui ne comprend rien depuis mai 2012, et qui va se faire éliminer au premier tour direct en 2017....

il pourra revenir à la présidence de la salle des fêtes de tulle... et encore, même pas sur qu'il soit capable de gérer une telle charge... vous rendez-compte, les fêtes à tulle !

5.Posté par Boulgoum le 21/10/2015 12:47


Sur le point de ce jour. Je cite:

"Manuel Valls a dénoncé ces exactions avec "fermeté", comme toujours intraitable quand il s'agit d'occuper le ministère de la parole. Dans les faits, aucune arrestation n'avait encore eu lieu mardi soir, et le parquet d'Albertville indiquait qu'une nouvelle demande de permission serait examinée au plus tôt.

Ce scénario rappelle tristement celui de l'autoroute A1 bloquée fin août par des gens du voyage pour des motifs identiques. Malgré la pagaille monstre et les dégradations coûteuses, les fauteurs de troubles n'avaient pas été évacués par la force. Ils avaient seulement cessé leur saccage quand la cour d'appel d'Amiens avait infirmé en catastrophe, un samedi matin, le refus de sortie provisoire d'un détenu qui voulait assister aux funérailles de son père. La "fermeté" et "l'autorité de l'État", dans cette histoire, n'étaient pas au rendez-vous.

Il n'est pas insensé d'imaginer que la passivité manifestée par l'État de droit sur l'autoroute A1 ait encouragé les émeutiers de Moirans".

6.Posté par Choupette le 21/10/2015 12:48

" ...l'état français ... "

Je pense que dans ce cas Etat s'écrit avec un E majuscule.

Bref.

Il ne manquait plus que ça.

C'est le règne de la voyoucratie à tous les niveaux.

Les gens du voyage font ce qu'ils veulent.

Ils avaient déjà tronçonné des arbres à l'époque de N. Sarkozy qui ne donnait pas suite aux réclamations ... absurdes de ces abrutis, comme toujours.

Pourquoi ne pas faire intervenir les camions à eaux pour les calmer ?

7.Posté par Manuela le 21/10/2015 12:59

Le gouvernement aurait gagné à jouer son rôle.
Comme ici kan les femmes de ce gourou sont deviennues mégères et insultantes.
Pa besoin de se demander pourkoi le FN gagne du terrain.

8.Posté par LOR-HEIN le 21/10/2015 13:39

Oui Pierrot, on attend de voir. Il ne faut surtout pas céder face à ce mode de chantage, il faut sanctionner fortement et rapidement. Pourquoi, ne pas créer un Guantánamo FRANÇAIS.
J'assume !!!

9.Posté par L''''INSOUMIS le 21/10/2015 14:15

8.Posté par LOR-HEIN
Pourquoi, ne pas créer un Guantánamo FRANÇAIS


+1

Moi j'opterai plutôt pour le retour du bagne et des travaux forcés....
(Ou comment diminuer le coût de la NRL....)

10.Posté par A. HOAREAU le 21/10/2015 14:16

Le titre de cet article résume parfaitement le combat que je livre depuis 35 ans à la DDE/DEAL et au(x) Préfet(s) qui se sont succédés entretemps.
1)- Les pouvoirs publics ont courbé l'échine devant les promoteurs mafieux, sans jamais les amender pour les criminels atteintes à l'environnement !

2)- La DDE/DEAL exploite ses erreurs de gestions (Permission à quiconque d'empiéter le DPF) pour coller dans le rouge les empêcheurs de terrasser en rond !

Ces gens ne préviennent les catastrophes ... ils les préparent !!

11.Posté par SEVERIN le 21/10/2015 17:35

Merci M.Dupuis pour cette article,en Métropole ces parasites politiques mafieux se servent des faibles comme paillasson et de crachoir en consultant la boule de cristal.C'est un rite qu'ils ont adopter pour le confort de leurs abus de pouvoir dans nos divers institutions et leurs vies publiques.In yab des Yvelines

12.Posté par Pierre Balcon le 22/10/2015 00:14

Petite précision :
C'est un accident de la route qui est indirectement à l'origine de ces incidents. Trois jeunes sont morts dans la nuit du vendredi 16 octobre au samedi 17 en rentrant d'un cambriolage à Saint-Joseph-de-Rivière. La voiture qu'ils venaient de voler est rentrée dans un arbre au bord de la route. Un quatrième occupant a survécu.
L'une des victimes est le fils d'Adèle Vinterstein, une habitante du camp de gens du voyage installé depuis des années à Moirans.
Un autre de ses fils de 24 ans est incarcéré depuis trois ans pour vol à main armée .
Les habitants du camp souhaitaient vivement que lui et son cousin , également incarcéré , puissent assister aux obsèques du frère. D'où cet accès de violence et une mutinerie mardi soir à la prison d'Aiton en Savoie.
Après un premier refus de sortie , mercredi matin, la juge d'application des peines d'Albertville a rejeté une nouvelle demande d'autorisation de sortie, sous escorte après que la cour d'appel de Chambéry eut confirmé le rejet d'une première demande d'autorisation de sortie.
Ce refus de sortie , confirmé donc , était essentiellement motivé pour le frère par des violences sur un co-détenu, commises le 26 juillet 2015.

13.Posté par Fidol Castré le 22/10/2015 09:59

Il n'y a plus que ça qui marche.

Les chefs d'entreprises de TPE et PME comme moi devraient s'en inspirer. Cela ferait bouger les choses.

Stop au bisounourisme.

14.Posté par Pamphlétaire le 23/10/2015 06:37

Une autre vue : http://www.institutpourlajustice.org/

Pendant deux jours, la petite ville de Moirans en Isère a subi des émeutes qui font penser à des scènes de guerre.

Les dégradations, les incendies, les destructions s’y multiplient.

La raison ?
Tenez-vous bien car c’est difficile à croire :

Tout commence par l’incarcération d’un dangereux délinquant condamné à 5 ans de prison pour braquage.

Il y a quelques jours, le frère de ce voyou se tue dans un accident de voiture. Notez bien que cette voiture avait été volée et utilisée pour un cambriolage.

Immédiatement, le braqueur détenu demande une permission de sortie pour assister aux obsèques de son frère. Il faut savoir que ce type de faveur exceptionnelle est réservé aux détenus exemplaires, dont on est sûrs qu’ils n’en profiteront pas pour s’échapper.

Or c’était tout sauf le cas de ce dangereux délinquant !

Non seulement il avait déjà été en cavale, mais il venait d’être condamné pour violences sur un codétenu ! De façon tout à fait logique, le juge d’application des peines refuse cette permission de sortie.

C’est parfaitement normal et logique... sauf pour les proches du détenu, qui décident de « tout fracasser ».

Voilà la cause des émeutes, le blocage de route ou de violents incidents provoquant des milliers d’euros de dégâts et qui seront payés par vos impôts.

Mais le pire, je dis bien le pire, c’est que ces voyous commettent ces graves délits dans l’impunité la plus totale, sans craindre la moindre sanction.

Au soir de la première nuit d’émeute, il n’y a eu aucune interpellation. Sans doute pour ne pas « mettre de l’huile sur le feu » en arrêtant et sanctionnant ces délinquants qui l’avaient pourtant plus que mérité.

En effet, ce laxisme inouï n’est pas une première !

Souvenez-vous en août dernier, dans la Somme, un groupe de gens du voyage avait bloqué une autoroute afin d'exiger la permission de sortie d’un détenu pour assister aux funérailles de son père. La police avait alors laissé quelques dizaines de personnes envahir et bloquer cette autoroute avec ordre de ne pas les disperser pour éviter des « débordements » selon la préfecture...

Est-il acceptable que certains groupes bénéficient d’une forme d’immunité ? La loi n’est-elle plus égale pour tous dans notre République ?

Acceptez-vous cette situation alors qu’un automobiliste qui dépasse la vitesse autorisée de 10 km/h ne bénéficie, lui, jamais d’aucune excuse, aucune remise de peine ?

Si vous êtes écœuré, comme moi, par ce laxisme, ce « deux poids, deux mesures », je vous demande de visiter régulièrement le site.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter